Partagez | .
 
 Grand bal de rentrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
  • Le Staff
    • Nombre de messages : 962
    • Date d'inscription : 17/04/2006
    avatar
  • Compte commun du Staff
MessageSujet: Grand bal de rentrée   Mar 9 Oct - 19:39:18

Grand bal de rentrée

Comme tous les ans à la même période, l’effervescence régnait dans le majestueux château de l’école de sorcellerie Poudlard. Le collège le plus réputé du Royaume-Uni, qui brillait grâce aux reflets du soleil sur les eaux sombres du Lac Noir, s’apprêtait à accueillir les élèves pour une nouvelle année. Les élèves avaient eu deux mois pour se reposer et profiter de leurs vacances mais le temps du repos et du farniente était bel et bien révolu. Aujourd’hui nous étions le 1er septembre et les élèves n’allaient pas tarder à arriver pour la traditionnelle soirée de rentrée. Mais aucun d’entre eux ne se doutait que cette rentrée allait avoir un petit quelque chose de spécial Wink

La nuit tomba bien vide sur le nord de la Grande Bretagne et une multitude de petites lumières apparurent peu à peu sur l’eau du Lac. Les Première Année étaient sur le point d’arriver au château. Les autres élèves étaient quant à eux déjà dans les murs. Ils étaient arrivés peu de temps auparavant, emportés par les calèches magiques qui avançaient toutes seules, et avaient montés leurs valises dans leurs dortoirs respectifs. Après avoir revêtu leurs robes de sorciers, ils étaient redescendus juste avant l’arrivée des petits nouveaux pour s’installer autour des tables des quatre maisons. L’équipe enseignante (excepté le Professeur McGonagall qui accueillait les Première Année à l’entrée du château) était rassemblée autour du Professeur Dumbledore et tout le monde attendait l’entrée des nouveaux venus et la désormais célèbre cérémonie de la répartition.



Enfin, le moment tant attendu arriva et les portes de la Grande Salle s’ouvrirent pour laisser entrer le Professeur McGonagall suivit par tous les Première Année. Aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer à quel point cette salle était belle et majestueuse et tous étaient bouche bée devant son plafond magique où brillaient des milliers d’étoiles. Toutefois, tous étaient également impressionnés par tous les yeux qui les regardaient en souriant.



La cérémonie de la répartition débuta alors et les quatre premiers élèves furent respectivement envoyés à Serpentard, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Le Choixpeau envoyait tour à tour les nouveaux élèves dans leurs nouvelles maisons sous les applaudissements des anciens. Finalement, la répartition se termina lorsqu’un petit garçon blond au nom commençant par X fut envoyé à Gryffondor. Le Professeur McGonagall retourna s’asseoir à sa place auprès des autres professeurs et Albus Dumbledore, le directeur de l’école se leva, et se dirigea avec son allure importante vers un pupitre représentant un hibou doré. Il tira sa baguette, la pointa sur sa joue et à l’aide d’un sortilège informulé, amplifia sa voix avant de déclarer :




Bonjour à tous et bienvenue à l’Ecole de Sorcellerie Poudlard pour une nouvelle année ou une première année pour un certain nombre d’entre vous. Je suis Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore, directeur de l’école et j’ai la joie de vous accueillir au sein de ce bel établissement. Comme vous le savez, la fin de l’année dernière a été perturbée par plusieurs évènements tragiques et le traditionnel bal de fin d’année ainsi que la remise de la Coupe des Quatre Maisons n’ont pas pu avoir lieu. Nous allons donc décerner la Coupe dès à présent !
A la quatrième place : la Maison Gryffondor avec 1213 points. On les applaudit bien fort.

Tous les élèves applaudirent alors de bon cœur, excepté les Gryffondor, déçus d’avoir terminé derniers de la Coupe.
Merci, merci. A la troisième place : la maison Serpentard avec 1234 points. Applaudissements !
Bien, à la seconde place : Poufsouffle avec 1331 points. Un grand bravo à eux !
Et enfin, vainqueur de cette Coupe des Quatre Maisons, Serdaigle avec 1922 points ! Un tonnerre d’applaudissements pour les aigles !


D’un geste de baguette du directeur, la Grande Salle se décora de bleu et de bronze, les couleurs de Serdaigle. Les élèves au blason bleu se mirent alors à crier et à applaudir aussi fort qu’ils pouvaient pour fêter leur victoire l’année passée. Mais le Professeur Dumbledore reprit la parole :

Oui, bravo à Serdaigle pour cette victoire méritée. Hélas j’ai une autre nouvelle à vous annoncer. Il n’y aura pas de banquet ce soir pour fêter la répartition et la victoire de vos camarades.

L’assemblée des élèves poussa des soupirs de déception et d’incrédulité. C’était la première fois que le banquet de rentrée n’allait pas avoir lieu. Peut-être même la première fois depuis la création de Poudlard. Mais leur déception allait très vite retomber. Dumbledore parla à nouveau :

En revanche… Nous avons décidé d’organiser un grand bal de rentrée pour que la rupture après ces vacances difficiles ne soit pas trop brutale. Minerva. Severus

D’un signe de tête, Albus Dumbledore donna un signal à tous ses collègues professeurs et ensemble, ils firent disparaître les tables des maisons et la salle se décora instantanément d’une ambiance tropicale et estivale ! Du sable blanc recouvrait désormais le sol de la Grande Salle, le plafond magique de la pièce brillait d’un bleu azur vierge de tout nuage. Dans un coin de la salle, dans le prolongement de là où se trouvait la table de Serpentard, se trouvait une cabane en bois et en bambous dans laquelle se trouvait un elfe de maison qui préparait des cocktails tropicaux tous plus fous les uns que les autres, à base de jus de plus de cent fruits différents. Certains étaient même à base de Dragées Surprises de Bertie Crochue.
Dans le coin opposé à la cabane se trouvait une sorte de podium sur lequel se tenait un groupe de musique sorcier. Ce n’était pas les Bizar’s Sister mais c’était tout de même un groupe de qualité qui savait mettre de l’ambiance dans les folles soirées du monde magique.

Les élèves étaient complètement abasourdis. Aucun d’eux ne s’attendait à prendre part à un bal dès cette première soirée à Poudlard. Mais aucun ne semblait être attristé ou déçu par cette surprise et les sourires étaient nombreux sur les visages des apprentis sorciers.
Le Professeur Dumbledore annonça aux élèves qu’ils avaient une vingtaine de minutes pour retourner dans leurs dortoirs afin de revêtir des habits en cohérence avec le thème de la soirée.
"N’hésitez pas à jeter des enchantements sur vos tenues pour les rendre plus amusantes et attrayantes" avait dit le grand Directeur.

Vingt minutes plus tard, presque tous les élèves étaient de retour dans la Grande Salle, tous habillés de tenues plus extravagantes les unes que les autres. Certains élèves avaient fait des mélanges inattendus comme par exemple, une chemise à fleurs avec un short moulant et des sandales aux pieds, pieds qui avaient auparavant été habillés de chaussettes ce qui donnait un résultat quelque peu déroutant mais tellement habituel dans le monde merveilleux de la magie. Après tout, tout ça n’était qu’une question de goûts Very Happy
Le groupe de rock sorcier présent sur l’estrade commença alors à jouer de la musique pour faire monter l’ambiance. Ils commenceraient plutôt calmement avec des musiques tropicales des îles du Pacifique Sud puis au fur et à mesure de la soirée, le son se fera plus rythmé pour finir sur des notes beaucoup plus rock.

Albus Dumbledore prit une dernière fois la parole avant de laisser la place à la fête :


Chers élèves, une nouvelle année débute ici mais avant de produire un travail acharné tout au long de l’année, profitez de cette soirée et amusez-vous !




[HJ : Nous vous rappelons que vos posts doivent faire 10 lignes minimum, essayez d’être imaginatifs et d’interagir avec le plus de personnes possible. Evitez surtout de vous enfermer dans des conversations à deux et de monopoliser le topic. Essayez de venir à la soirée avec un costume synonyme de plage et de soleil mais surtout, pensez à y inclure des touches de magie Wink
Bonne rentrée et bonne soirée à tous. Wink ]

_________________________________
Compte commun de l'équipe d'administration du Miroir du Risèd.


Dernière édition par le Mer 10 Oct - 17:31:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mar 9 Oct - 22:42:04

Evans venait d’entrer dans la grande salle, il avait envie de s’amuser un peu (et il n’avait pas oublié son carnet à dessin, car il allait surement avoir matière à satisfaire ses pulsions dessinatrices… Niark niark. Bref il s’était revêtu d’un magnifique maillot de bain qui changeait de couleur environ une fois toute les 30 secondes, D’une chemise blanche dont les motifs de papillons volaient et semblaient vouloir sortir du tissu. A ses pieds il avait mis de magnifiques tongs (que lui avait généreusement prêté un de ses camarades de seconde année). En dehors de cela il avait un petit baluchon qui ressemblait à une serviette de plage jaune, (c’était dedans qu’il avait mis son carnet et ses crayons) et en voyant la tenue de certains, qui réussissait à être parfaitement ridicule, il résista difficilement à son envie de les dessiner pour éventuellement vendre l’œuvre.

*Je me demande comment vont être habillés les professeurs… Déjà que le directeur est en général assez loufoque, je n’imagine pas comment il va être en maillot… Pfff et le professeur Rogue ??? Non lui il restera sans doute en robe de sorcier dommage cela aurait été très amusant.*

Il se dirigea en premier lieu vers l’endroit le plus important, primordial je dirais presque… La buvette bien entendus, il se fit servir plusieurs boissons à la suite et réussi même à avoir un gros morceau de chocolat (il fallait avouer qu’avec ses excursions fréquentes dans les cuisines, il commençait à bien connaitre les elfes de maisons).

Le jeune serdaigle saluait ses camarades et amis, en effet ils avaient deux fois plus de choses à fêter aujourd’hui car c’étaient bien eux qui avaient gagnés la Coupe des quatre maisons. Même si ce n’était pas le moins du monde grâce à lui (sa balance de point devait être légèrement négative) il se sentait fier et heureux d’appartenir à cette maison.

La musique était très agréable et Evans ne put s’empêcher de faire juste une petite ébauche des membres du groupe… Hop et après c’était finit il allait ranger son carnet à dessin, après tout ce n’était pas le moment et… Tiens juste dessiner rapidement le stand des cocktails, après juré il allait ranger son carnet. Bon il posa son baluchon dans un coin pour éviter d’être trop tenté puis il se dirigea plus au centre de la pièce, espérant rencontrer des amis pour discuter, après tout il n’avait vu personne durant l’été.
Revenir en haut Aller en bas
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 11:03:24

Lulu était sur la voie 9 3/4. Une nouvelle année allait commencer! Very Happy Elle serait désormais en 5e année! Shocked Ca commençait à faire vieux tous ça... Rolling Eyes Et puis ça allait être la 5e fois de sa vie qu'elle allait prendre le train pour aller à Poudlard! balai Lulu était toute excitée. Pendant les vacances, ils s'était passés pleins de choses! Elle avait accueillit Lucy pendant une semaine aussi. clown Mais il fallait qu'elle raconte à toutes les autres ses merveilleuse aventures! Bien sûre, elle se garderait de dire qu'elle s'était entrainé à se changer plus facilement en araignée... :sifle:

Le voyage fût court. Comme Lulu n'avait pas dormis de la nuit, trop pressée de revoir tous le monde, elle avait dormit dans le train. Il fallait qu'elle soit en forme pour le banquet du soir! Very Happy Dans les calèches qui volaient, on ne sait pas comment, Lulu avait parlée comme une folle. Elle sentait même que sa salive s'était vidée tellement elle avait ouvert et fermée la bouche rapidement. Heureusement, elle la récupéra plutôt vite pendant le long silence qui accompagnait le discourt de Dumbledore.


**Il a un nom compliqué celui là d'ailleurs... **

Les premières années défilaient lentement... Un à un, chaque élève était repartit dans une maison. Lulu applaudissait dès qu'un élève venait à Serdaigle, le meilleure des maisons 8) . D'ailleurs, la coupe des quatre maisons n'avait même pas été distribuée! Crying or Very sad Pour une fois que Serdaigle avait gagné en sa présence dans cette école... Sad

Le Dernière élève qui attendant toujours, anxieux d'aller à Serpentard, se retrouva avec chance à Gryffondor. I love you Et, Dumby reprit la parole avant que tous les élèves ne se remirent à parler. Il se mit justement à parler de l'année dernière! Very Happy Lulu en était ravi! Les Serpentards, en plus étaient les derniers! Les Gryfondors avant-derniers et la maison de Lucy, Poufsouffle deuxième! Bien entendu, la meilleure de toute se retrouva comme il se doit la première! 8) Serdaigle, reçut un tonnerre d'applaudissement, encore plus que pour la maison de Poufsouffle. Lulu tapait comme une folle dans ses mains bravo! . Elle criait aussi en même temps... Comme tous les autres de sa maison. :babybanane;: :babybanane;: :babybanane;: bounce bounce bounce .
Pendant que les Serdaigle s'arrachaient les cordes vocales, D'un coup de baguette, la grande salle se changea en bleu et bronze, comme les couleurs de la maison. Quelques instants plus tard, Le principal reprit la parole. Tous les élèves se calmèrent. Malheureusement, la phrase commença par "hélas". Qu'allait-il dire? pale Pas de banquet? affraid La première fois à Poudlard?! C'était vraiment étrange... Suspect Par contre, il n'y en aurait pas pour fêter la victoire de Serdaigle, donc même si Lulu était un peu dessus, elle savait que ce serait bien dans tous les cas! niarkhéhé

Effectivement, elle avait raison comme toujours . Il y aurait un bal!!! Les tables disparurent. (La salle était vraiment grande Shocked ) Et la grande salle se métamorphosa. elle ressemblait à une plages... avec du sable, des boissons, de la musique. C'était parfais quoi! love Les élèves eurent une demie heure pour allé se changer. Lulu, comme tous les élèves, sauf les timides de première années, coururent ans tous les sens pour arriver dans leur dortoirs qu’ils n’avaient pas vu pendant toutes les vacances. I love you

Lulu se changea rapidement. Elle mit un T-shirt moldus, un pantalon moldus et d'un coup (ou plusieurs, mais on ne conte pas les ratée hein? ^^') de baguette magique, elle avait un bikini rose en haut assortie au bas, mais qui était cachée par une jupe verte. Vous savez, comme celle la! :




Mais en plus long et en vert! ^^' Elle avait aussi un petit bout de parchemin dans ces cheveux qu'elle avait changé en fleure! Elle n'avait pas de chaussures parce que tous ces essaient pour obtenir des tongs n'avait rien donné à par des thons... --'

La soirée commença. Un petit groupe très sympa faisait de la musique. Lulu avait très envie de l'écouter, mais elle mourrait de faim et elle passa d'abord par la petite cabane en bois qui donnait des centaines de boissons différentes et quelques truc à manger. Après s'être remplie le ventre, Lulu aperçut en premier dans les gens qu'elle connaissait, Evans, un Serdaigle qu'elle avait rencontré une fois dans le parc. Il était plutôt bizarre à voulais peindre Lulu, mais il était vraiment gentils. Lulu s'approcha de lui.


Salut! Bonne ambiance hein? Very Happy

Elle tenait un verre dans sa main droite. La fameuse et unique "boisson bleue"! Elle était vraiment délicieuse, mais Elle avait des pouvoirs magique qui agissait assez vite donc Lulu se contenterais de ne prendre qu'un seul verre. Razz
Revenir en haut Aller en bas
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 12:08:49

« A la quatrième place : la Maison Gryffondor avec 1213 points. On les applaudit bien fort. »

Raah. Il n’était vraiment pas obligé de rappeler à tout le monde que les Gryffondor avaient finis bon derniers, parce que ça, c’était vraiment la honte. Pour sa part, au lieu d’applaudir, Mariana se contenta de baisser la tête espérant que personne ne la regardait. Dernier. Derrière les Serpentard. Et puis quoi encore ? Ils n’étaient jamais tombés si bas. En tout cas, cette année, pas question de se repayer la honte. Surtout que Lola était là. A Serpentard en plus. Elle allait s’en donner à cœur joie, cette peste, si les Gryffondor perdaient encore la coupe. Non, décidément, Dumbledore n’avait vraiment pas besoin de rappeler leur cuisante défaite aux rouges et or.

« Il n’y aura pas de banquet ce soir pour fêter la répartition et la victoire de vos camarades. »

Pas de banquet ? Il … il était devenu fou ? Pas à … manger ? Mais il voulait la tuer ou quoi ? Mariana sans manger c’était comme une porte sans poignée. Ca ne collait tout simplement pas. Si elle ne mangeait pas dans l’heure qui suivait, elle allait faire une crise d’hypoglycé-chose et elle devrait aller à l’infirmerie. Pomfresh n’ayant pas été remplacée par un super beau gosse aux gros muscles avec une petite mèche devant les yeux et une étincelle au coin des dents, hors de question qu’elle pénètre dans cet endroit niarkhéhé . Il y avait bien une autre solution : c’était manger ses camarades. Et là, ce n’était pas la morale qui l’arrêtait, mais plutôt le fait qu’il y aurait de fortes chances qu’elle croupisse à Azkaban jusqu’à la fin de sa vie. Boarf. Qu’est-ce qu’une vie à côté d’un repas ? niarkhéhé


Vous l’avez remarqué, Mariana n’avait guère changé pendant les vacances. Mentalement et physiquement. Son estomac passait toujours avant le reste, et elle avait cassé plus de vaisselles que durant toute sa vie. Sinon, son corps semblait décidé à ne pas grandir comme celui des autres et la jeune fille n’avait pas pris un centimètre. Elle s’était néanmoins affiné [C’était à se demander où elle mettait la nourriture qu’elle engloutissait], et ses cheveux avaient encore poussés. Bref, elle était encore plus parfaite qu’avant, et bientôt elle dépasserait Pinpin en parfaitosité. 8)

Tandis qu’elle se jetait des fleurs intérieurement, le changement de décor la fit sursauter. Autour d’elle, tout avait disparut. Il ne restait plus qu’un énorme buffet du côté des Serpentard. Il y avait du sable blanc, tout doux, sous ses pieds, et même le ciel avait été transformé. C’était absolument … wahou. Leur directeur annonça ensuite qu’il fallait aller se changer. De mieux en mieux, elle pourrait mettre cette magnifique robe que sa mère lui avait achetée et … une tenue en concordance avec le thème ? Ah non hein ! Et sa robe ? Quand est-ce qu’elle pourrait faire pâlir Précieuse de jalousie ? C’était vraiment trop injuste. Puisque c’est comme ça, elle irait directement se coucher. Sans manger.

pale

Neutral

niarkhéhé

8)

Une dizaine de minutes plus tard, Mariana était de retour. Et sans vouloir se vanter, sa tenue était très réussie niveau ridicule. 8) La Miss abordait le même haut de maillot que lors de sa « baignade » avec Bill, le bleu rayé blanc. A la place des ficelles toutes simples qui le retenait précédement, il y avait maintenant deux ficelles jaune fluo, avec de petites fleurs clignotantes cousues dessus. En bas, elle portant un short de bain, comme les garçons, long jusqu’aux genoux avec des fleurs roses. Autour du cou, un collier comme les hawaïennes. Jusque là, rien d’anomal. Maintenant baissez les yeux. Plus bas. Encore plus. Oui, vous ne rêvez pas, vous vous trouvez en tête à tête avec une magnifique paire de palmes. Avec de magnifiques chaussettes dépassant de quelques centimètres les palmes, mais assez pour qu’on puisse remarquer un bonhomme aux cheveux noirs avec un nez crochu habillé de rose, dansant. Enfin essayant. Les palmes de la jeune fille étaient assez particulières. Tout d’abord, que celui qui a déjà vu des palmes jaunes fluo incrustées de petits ballons de volley lève la main. Bon. Admettons. Mais des palmes jaunes fluo incrustées de petits ballons de volley sur lesquelles défilent un message en lettres jaunes lumineuses ? Ahaha, j’le savais. Pour l’instant, il y avait inscrit « vive » sur la palme droite et « Gryffondor » sur l’autre. Mais cela pouvait changer à tout moment, et Mariana n’avait pas pensé à demander à la jeune fille à qui elle les avait empruntées quels seraient les prochains messages. A l’arrière de ses palmes, pendouillait deux petites boules de poils jaunes, chaussés de lunettes de soleil, qui sifflotaient de temps en temps en voyant une personne de sexe masculin au physique fort agréable passer à côté d’elle.

Un sourire satisfait au visage, Mariana se glissa entre les nombreuses personnes présentes, à la recherche de visages connus. Direction >> le buffet. I love you
Revenir en haut Aller en bas
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 13:13:31

Ashley courait le long de la voix 9 ¾, une foule de monde s’étendait sur les quais, des pleurs de mère trop sensible et des pas pressés d’enfants retardataires, et la petite Poufsouffle qui était à présent en deuxième année, faisait partis de la dernière catégorie. Valise et hiboux valdinguait dans tout les sens tandis que la jeune fille tentait de pénétrer dans un wagon, oppressée par la foule qui agitait des bras partout pour dire au revoir à leurs petits enfants chéris. Les gens se poussaient, les plus grands parvenaient facilement à rester en place, mais malheureusement pour les plus petits, comme Ashley, ils ne pouvaient même pas voir ce qu’il se passait devant eux, écraser contre les autres gens, la deuxième année était sûre que si elle levait les deux pieds d’un coup elle réussirait à tenir en équilibre quand même, tant elle était serrée.

Ouuuuuuuffff !!!

Comme vous pouvez le constater, Ashley avait réussi à entrer dans le wagon, reprenant peu à peu son souffle, se reposant sur sa valise, elle avait bien failli louper le train. Elle entra dans un compartiment et posa sa valise en haut des sièges avant de s’y asseoir et de s’endormir comme une masse, épuisée par l’effort qu’elle venait de produire. Quand le train fut arrêté, Ashley, qui s’était réveillée et qui avait enfilé sa robe de sorcier, sortit sur le quai, en suivant ceux de son année, vers des calèches ou il n’y avait rien devant, et pourtant elle avançait quand même. Elle fut intrigué mais entra quand même, bah oui elle allait pas rester sagement à attendre, elle aurait même, de par sa taille, faire croire qu’elle était en première année mais c’était trop risqué.

Elle était à présent assise à écouter le discours, plutôt barbant, du professeur Dumbledore, pendant lequel on aurait presque pu entendre une mouche voler, tellement les élèves semblait être attentif et enjoués. Puis se fut au tour des premières années d’entrer, ils se suivaient à la file indienne, certains fier et triomphant, d’autre timide et rougissant. Ils passèrent tous un par un sous le choipeau et à chaque fois qu’un élève allait à Poufsouffle, Ashley applaudissait, puis applaudissait encore, et encore, puis elle arrêta, elle avait trop mal aux mains pour continuer.

Deuxième discours du vieux directeur, mais cette fois, le silence ne resta pas longtemps, en effet, après l’annonce de Dumbledore sur le fait qu’il n’y aurait pas de banquet, quelques cris d’indignation retentirent dans la salle, et Mariana en faisait sûrement partie. Par contre il y avait un bal, ça s’était mieux, après la victoire écrasante des Serdaigles avec au moins 500 points d’avance avec Poufsouffle avait eu l’effet d’une décharge électrique, surtout pour les Gryffondors qui avait essuyé une cuisante défaite avec 600 points de retard sur les premiers. Ils avaient tous vingt minutes pour se préparer, pas une de plus, alors lorsqu’ils en eurent le droit, tous les enfants se ruèrent hors de la salle pour monter jusqu'à leur dortoir, et Ashley aussi, car il fallait qu’elle trouve une tenue qui corresponde au thème imposé, Hawaï !

* Arghh ! Mais j’ai aucune tenue moi ! Bon allez, utilise la magie espèce d’andouille... *

Oui, Ashley s’insultait toute seule, elle avait revêtue une tenue très moche qui traînait dans sa valise, puis elle attrapa sa baguette, pour la première fois depuis deux mois elle allait pouvoir l’utiliser, espérons simplement qu’elle ne fera pas trop de dégâts. Elle allait d’abord essayer de transformer sa jupe verte en jupe hawaïenne, jaune, pour être fière de sa maison. La première fois qu’elle essaya, la jupe se transforma en short bleu, la deuxième fois en mini jupe rouge, la troisième fois en jupe de grand-mère violette, la quatrième fois en jupe hawaïenne orange, et Ashley préféra ne pas réessayer, de peur de devoir à nouveau tout recommencer.

Elle attacha son maillot de bain deux pièces orange à carreaux blancs, avec des petits coquillage jaune sur les bretelles qui s’attachaient derrière son cou avec un nœud rapidement fait, puis elle visa ses chaussures avec un air désespéré, elle adorait cette paire, mais elle adorait aussi les autres, et elle devait quand même les transformé en tongs hideuses et repoussantes. Les chaussures se transformèrent en de superbe chaussure de bal blanches, et Ashley en aurait pleuré tellement le résultat était superbe, mais elles ne correspondaient pas du tout au thème de la soirée. Elle réessaya donc plusieurs fois, obtenant des résultats divers et variés, allant de la botte savoyarde à la chaussure à la charentaise, mais pas la moindre petite tongs, et Ashley du se résoudre à les transformé en petits collier de fleurs qu’elle attacherait à ses chevilles.

* Raaaah je suis trop nul... *

Elle noua ses cheveux avec un ruban jaune et passa un collier de fleur autour de son cou, le résultat était vraiment spécial, et Ashley hésitait vraiment à sortir de son dortoir. Mais il le fallait, elle n’avait pas fait tout ça pour rien, elle sortit donc fièrement, fièrement mais en regardant quand même si il n’y avait pas trop de monde dans les couloirs, puis elle se faufila jusqu'au devant de la grande porte. Elle respira un grand cou et entra d’un pas plus que mal assuré, mais elle fut vite soulagé lorsqu’elle aperçu les autres personnes déjà présentes, ils étaient tous habillé bizarrement, et donc personne ne se moquerait d’elle, parce qu’ils avaient l’air aussi bizarre que la petite.

Elle se servit un verre de la super boisson miracle de Lucy Patachon, j’ai nommé, la boisson bleue, puis elle s'avança jusqu'à Lulu.

Salut Lulu! Tu vas bien?
Revenir en haut Aller en bas
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 13:22:55

Après avoir vaincu la terrible envie de retourner illico chercher son balluchon pour recommencer à dessiner (Evans 1 Baluchon 0) il avait discuté rapidement avec certains premières années pour leurs expliquer notamment ou était les toilettes les plus proches (en plaignant les garçons qui allaient devoir se farcir une demi douzaine d’étages).

« La vie est dure ici, il va falloir vous y faire, et encore vous n’avez encore jamais assisté à un cours de Potion… enfin vous verrez que tout se passera bien, du moins si vous arrivez aux toilettes à temps. »

Puis il retourna chercher un verre à la buvette, il attrapa un grand verre rempli d’un liquide rose bonbon qui avait l’air tout bonnement délicieux puis il retourna au milieu de la salle où une se trouvait jeune demoiselle qu’il avait rencontré l’an passé. Elle vint le saluer et il lui sourit gentiment, il cogna légèrement son verre dans le sien et lui fit un petit clin d’œil.

« A notre Coupe des quatre maisons »

Dit t’il en souriant, comme si c’était la première chose à faire, avant même les présentations le racontage de vacances et tout ce qui s’en suivait, il n’avait peut être pas tout à fait tord. Puis il salua comme il se doit son ainée avant de boire une bonne gorgé de son liquide rose qui était en réalité infect. Il ne fit pas paraitre son dégout (du moins il essaya de ne pas le faire paraître) et reposa son regard sur la demoiselle.

« C’est sympas oui, et ce thème était plutôt inattendu, donc forcément amusant. Et puis j’ai hâte de voir si les professeurs vont se prêter au jeu également. »

Dit-t’il en souriant, l’arrière goût de sa boisson étant bien plus agréable que le goût premier, il retenta l’expérience en reportant son verre à ses lèvres… Beuuuurk non fausse alerte c’était toujours aussi immonde. Il posa donc d’une façon qu’il voulait désinvolte sur le plateau qu’un des elfes de maison s’empressait de porter dans un endroit inconnu.

Puis il remarqua une demoiselle qui arrivait, en palme… En voila une qu’il n’allait certainement pas invité à danser mais il fallait reconnaitre que son costume était particulièrement réussi… Baluchon…Dessin…Résiste… respire profondément (Evans 2 Baluchon 0). Evans gagne un niveau.

C’est alors qu’une demoiselle qui devait être un peu plus jeune que lui vint saluer Lulu, étant juste à coté d’elle il lui sourit gentiment en laissant échapper un léger « bonjour » que dans le brouhaha elle put ne pas entendre. Puis ne sachant pas trop quoi faire il attrapa un verre d’une nouvelle boisson que le même elfe de maison (Evans les côtoyait tellement dans les cuisines qu’il les différenciait maintenant parfaitement) venait de lui apporter.
Revenir en haut Aller en bas
  • Lavande Brown
    • Nombre de messages : 1510
    • Age : 27
    • Date d'inscription : 07/07/2006

    • Pensine
      Statut sanguin: Née moldue
      Baguette magique: 25 cm, bois de bouleau argenté, crins de licorne
    avatar
  • Médicomage Médicomage
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 14:59:54

-N’oublie pas ma chérie, cette année c’est l’année des BUSES, alors il faut travailler un maximum, tu me le promets, hein ?
-Oui, mamaaannnnnnnn ! Rolling Eyes
-Lavande, ne t’adresse pas sur ce ton désinvolte à ta mère, elle a raison, tes BUSES vont décider de ton avenir !
-Papa je le sais, vous avez passé les vacances à me le rabâcher, à croire que vous n’aviez que ça en tête ! Et puis de toute façon, j’ai aucune idée de ce que je veux faire plus tard !
-Et bien il serait temps d’y penser !
-Promis pa’. Bon je vous aime tous les deux mais si on se dépêche pas on va louper le train. Tu viens Lynn ?

Après avoir embrassé ses parents, Lavande prit sa valise dans une main, la cage d’Aurore dans l’autre et après avoir vérifié que Lynn la suivait, elle entra dans le Poudlard Express. Elles se posèrent dans un compartiment déjà occupé par trois premières années terrifiés et passèrent le voyage à essayer de les détendre. Lavande aurait bien voulu revoir Parvati et Seamus, mais ce dernier devait être dans le compartiment des préfets et sa meilleure amie devait sûrement être avec sa jumelle. Enfin, elle passa néanmoins un bon voyage. Une fois arrivées, elle et Lynn dirent au revoir aux première années et se dirigèrent vers une calèche qu’elles compartirent avec quatre Poufsouffle de seconde année. Lors de la cérémonie de Répartition, les trois nouveaux avec qui elles avaient fait le chemin furent envoyés tous trois à Serdaigle. Une fois la Cérémonie de Répartition finie, Dumby fit son traditionnel discours de début d’année sauf qu’il fit également le récapitulatif des points de l’année précédente et ce ne fut pas un bon moment à passer pour les Lions. Sad L’année précédente, ils s’étaient vautrés dans la honte et avaient été bons derniers, derrière les Serpillières ! Embarassed Lavande se fit donc toute petite à l’annonce des résultats de sa maison et attendit avec impatience l’annonce du début du festin pour pouvoir se changer les idées, mais une nouvelle la cloua sur place : il n’y aurait pas de festin ! jump2

Pas de festin, mais comment ça ! C’était totalement inadmissible ! Mad Mais que se passait-il donc ? Une attaque de Mangemorts ? Une invasion de Vénusiens ? Une grève des Elfes de Maison ? Tout ça c’était à tous les coups une idée d’Hermione ! Mad


Citation :
En revanche… Nous avons décidé d’organiser un grand bal de rentrée pour que la rupture après ces vacances difficiles ne soit pas trop brutale. Minerva. Severus

Ah peut-être pas finalement … :sifle: Un bal de rentrée, c’était une bonne idée ça ! Very Happy Et puis ce serait l’occasion de revoir ses amis avant les cours et de passer un bon moment avec Timute après deux mois séparés l’un de l’autre. I love you Elle sourit alors lorsqu’elle vit que le décor de la Grande Salle changeait, elle se tourna ensuite vers Lynn et lui dit :

-Je monte me changer, on se revoit après, ok ?

Une demi-heure après, la Rouge et Or était de retour dans la Grande Salle, complètement transformée. Elle portait un mini-short qu’elle avait acheté sur une plage du Sud de la France pendant les vacances, short qu’elle avait customisée avec des étiquettes magiques de fleurs qui sentaient vraiment. En haut, elle portait un haut de maillot aux couleurs de sa maison, c'est-à-dire rouge avec des motifs d’animaux marins brodés au fil d’or. Mais la spécificité c’était que ces dessins avaient une vie propre et qu’ils bougeaient selon leur propre volonté et pour compléter cette tenue des plus estivales, la jeune fille qui avait coupé ses cheveux pendant les vacances portait une couronne de coquillages peints faite par sa petite cousine. Bref, la Griffonne était très jolie, dans son corps de presque femme bronzée, avec une coupe qui la rendait un peu plus âgée et une tenue sympathique. Mais bon être jolie, c’est quelque chose, mais n’avoir personne à qui pouvoir le monter ça n’avait pas vraiment d’intérêt, alors la tout-juste cinquième année chercha des yeux une connaissance et elle vit près du buffet Lulu Bidouwa en compagnie de deux autres personnes. Elle se dirigea donc vers eux et dit :

-Hey Lulu, comment ça va ? T’as passé de bonnes vacances ? Très jolie ta robe !

Elle se tourna ensuite vers le garçon et lui dit :

-Jolie chemise et belles bretelles, dit-elle à la plus jeune du groupe. Ah au fait, je me présente Lavande Brown , cinquième année à Gryffondor.

Puis se rappelant soudain les règles de bonne conduite, elle dit à Lulu :

-Bien joué pour la Coupe, vous l’avez bien méritée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Jemiah Tails
    • Nombre de messages : 198
    • Age : 29
    • Date d'inscription : 21/12/2006

    • Pensine
      Statut sanguin:
      Baguette magique:
    avatar
  • Morte Morte
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 15:05:07

« Lilalalalalalalalouuuuum ! Dibada bada ! Dirladada ! Tsoing dzim boum ! »

Notez bien que je n’ai jamais été doué pour inventer des onomatopées, donc, si vous vous posez la question, ici, ce sont des onomatopées de chant, ne me demandez pas de quelle chanson il s’agit, je n’en ai aucune idée moi-même, peut-être bien une création de Jemiah, allez savoir, tout ce que je sais c’est que Word me souligne tout en rouge, et que quand même, c’est super joli, enfin vous, vous pouvez pas voir, mais si vous passez mes onomatopées bidons sous Word vous verrez, mais j’imagine qu’aucun de ceux qui vont me lire ne feront ceci, et puis de toute façon, hein, comme on dit chez nous : OSEF ! Mais, si vous le voulez bien, et même si vous ne le voulez pas, revenons-en au sujet principal, car oui, maintenant que l’on sait qu’il s’agit d’onomatopées de chant, reste à savoir le reste… Pourquoi ? Quand ? Où ? Comment ? Qui ? (bien que la réponse à cette dernière question soit évidente) Et bien oui mesdames et messieurs, comme vous l’avez tous deviné, il s’agit bien de la jeune et non moins jolie Jemiah Tails, la sorcière de renom (mon cul oui !) celle qui à fait se retourner toutes les têtes de Poudlard, celle qui est devenue capitaine de l’équipe de Quidditch de Poufsouffle, celle qui à fait chavirer le cœur d’un celte, Celle qui à vaincu le dragon à trois têtes Celle qui, enfin, est connue par tous les élèves de Poudlard… Oui ! C’est bien de cette magnifique blondinette qui se promenait sur la voie 9 ¾ dont nous sommes entrain de parler… Et cette dernière, cheveux au vent, sourire aux lèvres et merde aux fesses prenait la direction du Poudlard Express, le train qui l’emmènerait rejoindre Poudlard, pour sa troisième année d’études de la sorcellerie. Ce jour était aussi celui où elle retrouverait enfin son amoureux, le divin celte Kaelir Gammach. La blondinette avait passé une bonne demi-heure à chercher celui-ci sur le quai, ne l’ayant pas vu de tout l’été, elle était très impatiente de croiser à nouveau son regard, mais elle ne l’avait aperçu nulle part, et le train était sur le point de partir. Tant pis, ils se retrouveraient à Poudlard. Jemiah sauta dans le wagon le plus proche, et par chance, elle trouve un compartiment vide ou elle put s’installer tranquillement et confortablement. Elle du faire un immense effort pour disposer sa lourde valise dans le compartiment prévu à cet effet, situé comme dans les trains moldus, juste au dessus des sièges. Quand elle fut enfin parvenue à son but, elle se rendit compte, avec effroi, qu’elle aurait pu tout simplement se servir de sa baguette magique pour ne pas avoir à faire le moindre effort. Frustrée par sa bêtise, Jemiah ne put s’empêcher de redescendre sa valise, qui manqua de très peu de lui écraser un bras, s’empara de sa baguette, et la remit enfin à sa place grâce au sortilège de lévitation qu’elle avait appris en première année. Une fois ceci fait, elle put enfin profiter du voyage, elle s’empara d’un magazine qu’elle commença à feuilleter tout en lisant les articles en diagonale, elle ne pouvait s’empêcher de baver devant les images de l’éclair de feu, balais de ses rêves, ainsi que devant les images prises pendant la coupe du monde, coupe du monde à laquelle elle n’avait pas pu se rendre, malheureusement. Quand le célèbre couinement du chariot à friandises se fit entendre, Jemiah bondit comme un lion dans le couloir pour passer sa commande, elle n’avait pas mangé avant de prendre le train, et sentait la faim qui commençait à lui tirailler les entrailles. Elle acheta donc tout ce que lui permettait son budget alloué aux friandises et retourna dans son compartiment, pour terminer sa lecture. Le sifflet du train retentit enfin, après de longues heures d’un long et fatiguant voyage. Mais ce n’était pas encore finit... Les calèches… tirées par les sombrals… Jemiah ne pouvait les voir, mais c’est sa mère qui lui en avait parlé, dès son entrée en deuxième année, pour qu’elle ne soit pas étonnée de voir des calèches avancer sans rien pour les tirer. Quelques minutes plus tard, les calèches stoppèrent leur course, et les élèves purent enfin descendre, pressés d’aller se réchauffer enfin à l’intérieur du château. Quand les portes s’ouvrirent, tous les élèves allèrent s’asseoir autour de leurs tables respectives, pour assister à la cérémonie de répartition. Jemiah aperçut enfin Kael, et se jeta sur la place libre à ses côtés. S’en suivit un long et chaleureux baiser de retrouvailles…

« Tu m’as manqué ! Gros nigaud ! Alors ? La forme ? Bien ou bien ? T’as fait quoi pendant tes vacances ? Tu m’as pas trompé hein ? dis ? Enfin je te dis ça je sais que j’dois te faire confiance et que t’es pas allé voir ailleurs ! Par contre moi, j’en ai profité, j’crois que j’suis sortit avec plus de la moitié des gars de mon village pendant les vacances, tu m’comprends, tes baisers me manquaient, alors j’suis allé essayer d’autres gars, mais ils embrassent pas aussi bien que toi ! » Very Happy

Bien entendu, Jemiah mentait, et elle savait que Kael saurait qu’elle mentait, elle avait toujours pris un malin plaisir à taquiner son petit copain de la sorte… Malheureusement, elle ne put entendre les réactions de ce dernier, puisque la répartition venait de débuter… Pendant que les élèves étaient envoyés à Serpentard, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard (Lee faudra que tu m’explique) Jemiah ne tenait plus en place, elle avait de plus en plus mal au ventre, et la cérémonie se prolongeait, beaucoup de nouveaux cette année… Enfin, la cérémonie prit fin…

** Bon encore un discours de l’autre vieux schnock et on pourra bouffer ! Qu’il se dépêche ! Tout le monde s’en balance de ce qu’il a à dire, tout l’monde veut se remplir la panse, comme moi !**

Après avoir poussé intérieurement son coup de gueule, Jemiah se calma un peu, il faut être calme pour profiter d’un bon repas… Mais la jeune fille n’était pas au bout de ses surprises…

**Pas de banquet ?** scratch




**Pas de banquet ?** scratch



**Pas de banquet ?** oO



« PAS DE BANQUET !!?? »

Après avoir analysé les paroles du directeur, Jemiah s’était levée d’un seul bond, comme piquée aux fesses par une aiguille, pour clamer son envie de révolte contre l’administration qui faisait tout pour brider la pensée des élèves, qu’il ne puissent plus penser, mais seulement travailler et obéir comme de bons petits chiens à qui l’on ne laisserait plus aucun loisir, la société, plus précisément le ministère de la magie a peur que les élèves commencent à penser par eux-mêmes, et non comme on leur apprenait à penser à l’école !!!

« ALORS COMME CELA VOUS….. UN BAL ???????? »

La frustration et la colère se transformèrent immédiatement en une immense joie chez la jeune fille, qui s’empressa de courir jusqu’à son dortoir, ou l’attendait sa valise, et par conséquent, toutes ses affaires…Maintenant le plus dur était à venir… Comment trouver une tenue adéquate ?

**Une tenue de plage qu’avait dit le vieux sénile… Ouais, mais il est con, on vient pas ici avec des tenues de plage ! Ah mais attend ! C’est moi qui suis bête ! Il a aussi dit qu’on peut se servir de la magie… Bon allez j’vais concocter un truc sympa… **

Jemiah s’empara de ses chaussures habituelles, qu’elle transforma en tongues hawaïennes grâce à un habile sort de métamorphose qui perdrait son effet dès le douzième coup de minuit Puis, elle changea un des ses soutien-gorge en haut de bikini, pareil avec une petite culotte, et, avec une serviette, elle se fit un paréo. Le tout était assez coloré, avec en couleurs principales, le jaune et le vert, et grâce à un autre sortilège, le tout clignotait comme les panneaux publicitaires de Las Vegas ou Tokyo. Elle profité du temps qui lui restait pour faire quelques petits dessins sur son visage, assez réussis, d’après elle.



Puis, enfin prête, elle descendit rejoindre les autres élèves, en face de la grande salle… Magnifique… C’est le seul mot que put murmurer Jemiah quand elle vit comment la grande salle avait été décorée pour l’occasion, tout faisait penser à la plage… Le sable fin, le grand ciel bleu, le soleil, le cabanon en bois et palmiers… Jemiah jeta un rapide coup d’œil autour d’elle pour s’apercevoir qu’elle ne connaissait personne ici, toutes ses amies n’étaient pas encore descendues, et Kael non plus…

Elle profita de son absence pour aller s’enfiler quelques verres de jus de goyave au bar, en attendant la venue de son grand amour… La musique que produisait le groupe invité tout spécialement pour l’occasion était très tropicale, ce qui donnait envie à Jemiah de se déhancher légèrement… Mais elle ne le fit pas, en effet, si elle l’avait fait, cela aurait attiré beaucoup trop de garçons, et Kael n’aurait pas été très content…


**En parlant de Kael… J’suis sur qu’il aimerait que j’lui fasse un petit geste, une petite attention… faut que j’y réfléchisse…**

Jemiah venait d’avoir une idée, mais elle ne savait pas si c’était réalisable, mais comme disait…euh… bref, qui ne tente rien n’a rien… Elle s’approcha donc des musiciens. Elle leur fit une brève description de Kael et leur dit :

« Bon bah quand il entre dans la salle, j’aimerais bien que vous fassiez une chanson qu’il aime bien, je crois qu’il aime bien "Still loving you" de Scorpions, je sais ça colle pas avec le thème, mais ça lui ferait plaisir, et à moi aussi, alors vous êtes d’accord ? »

Après que les musiciens aient accepté son offre, elle se redirigea à nouveau vers le bar ou l’attendait l’elfe de maison, à qui elle commanda un nouveau jus de goyave…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 15:06:02

Les derniers jours d’août qui précédaient la rentrée avaient semblé très courts à Emilien, pour la simple et bonne raison qu’il n’avait aucune envie de quitter sa nouvelle maison. Plutôt étonnant, quand on le connaissait. Le garçon ne se gênait jamais pour parler de ses parents en mal, détestait sa mère pour l’avoir obligé à adopter ce nouveau train de vie – à savoir qu’il devait prendre l’avion tous les mois pour changer de pays. Mais cette fois, ça n’avait pas été si horrible … Certes, le début des vacances avait été très long : un mois à passer chez son père, à subir des questions comme « Alors, le programme de sixième, c’est intéressant ? » et à supporter sa belle-mère moldue qui répétait sans cesse qu’ils devraient avoir des cours de religions – ou quelque chose dans le genre – dans tous les collèges, même publics … Par contre, le mois d’août, passé en Italie, s’était révélé beaucoup plus intéressant. Non seulement Emilien n’avait pas trouvé son beau-père aussi insupportable que d’habitude, mais en plus, il avait enfin pu voir son demi-frère né en juin, et avait eu l’occasion de prendre comme un nouveau départ, avec leur installation pas loin de Naples, dans le sud, donc. Le seul point noir, c’était qu’il n’avait pas eu l’occasion de voir Camille, ni aucun des amis qu’il s’était fait à Poudlard …

Justement, en parlant de Poudlard ! Il avait pris l’avion le matin-même, et avait dû courir pour monter dans le train à temps. Tout ça parce que sa mère était trop tête-en-l’air pour avoir acheté des billets à l’avance ! Ils avaient eu de la chance … Tout était allé très vite, en fait. Après que sa mère ait voulu l’étouffer en le serrant dans ses bras – ainsi elle imaginait avoir plus d’emprise sur Emilien que son père – et ajouté un « Andrea, scrivimmi presto », elle l’avait laissé embarquer. Il n’avait pas réussi à dormir. La lecture ne l’avait pas plus tenté. Il avait donc passé le voyage à regarder par la fenêtre, pensivement. Emilien n’avait pas pu écrire à ses amis, premièrement il n’avait pas de hibou sous la main, et deuxièmement il n’avait pas leur adresse, pour leur écrire par voie moldue. Tant pis, il s’excuserait ce soir, s’ils voulaient vraiment des excuses. Les vacances lui avaient un peu fait oublier toutes ces histoires, après la moitié de l’été, il n’y avait plus du tout penser. Le fait de retourner à l’école faisait remonter pas mal de souvenirs … Le problème avec Lucy n’était toujours pas réglé, mais il avait conclu qu’il valait mieux ne pas trop y réfléchir.

Il passa le voyage en compagnie d’élèves qu’il ne connaissait pas, d’années et de maisons différentes. Il ne leur avait pas prêté une grande attention d’ailleurs, toujours perdu dans ses pensées, et effectivement un peu anxieux de retrouver le château. Ça allait être bizarre, après deux mois sans voir presque personne, un retour à cette ambiance particulière. Est-ce que ça lui avait manqué ? Au début, non, pas du tout. Surtout que la situation à la fin de l’année, avec Gatween, tout ça, ce n’était pas très agréable. Et puis, au fur et à mesure que le mois de juillet avançait et qu’il s’ennuyait à mourir chez son père, il s’était surpris à regretter l’école, même les cours ! Enfin, lorsqu’il était arrivé en Italie, il avait eu tellement de choses à faire qu’il avait tout oublié. Tant mieux, après tout, ça ne lui avait pas pris la tête, au moins. Une nouvelle année commençait, en quoi serait-elle différente de la précédente ? Contrairement à l’école primaire, sa classe n’allait pas changer, il aurait toujours cours avec les mêmes personnes, il partagerait son dortoir avec les mêmes garçons. La différence, ça allait être les nouveaux première année, à la limite, et la difficulté des cours qui augmentait, normalement. Pour ça, Emilien ne s’en faisait pas trop …

Sitôt descendu du train, il s’était laissé emporter par le flot d’élèves. Les calèches tirées par rien du tout, lui étaient familière : en effet il avait déjà pris le train après la rentrée de l’année précédente, pour rentrer des vacances de février. Emilien avait débarqué dans la Grande Salle un peu tendu, et avait pris place à la table des Serpentard. C’était pourtant bien différent de l’année dernière … Il repéra des connaissances parmi les élèves de sa maison, notamment quelques élèves de son dortoir à qui il adressa un signe de tête. Il chercha également du côté des autres maisons, mais l’arrivée des première année l’empêcha de bien voir. Après la cérémonie, qui dura encore une fois, une éternité – encore pire que l’année dernière – le directeur se leva pour faire un petit discours … Ah, la coupe des Quatre Maison. Emilien ne s’y était pas beaucoup investi, mais malgré tout, ils n’avaient pas terminé derniers. Il applaudit avec les autres Serpentard la magnifique prestation des Gryffondor, qui étaient derrière eux, puis évidemment la performance de sa propre maison. Puis il décida qu’il avait assez applaudi et attendit avec patience la fin du discours, qu’ils puissent enfin manger !

QUOI ? Pas de banquet ? C’était quoi, ce délire ? Des chuchotements et des exclamations de protestation s’élevèrent parmi les quatre tables. Comment ça, pas de banquet ? Mais ils allaient mourir de faim ! Le directeur leur annonça alors qu’à a place, ils avaient prévu … un bal. Emilien eut un mauvais pressentiment. Le dernier bal, celui de Noël, ne s’était pas très bien passé : après avoir renversé accidentellement de la Bièraubeurre sur la robe de Précieuse, il avait été obligé de danser avec elle … Non, cette fois, il n’y aurait pas ce genre de problèmes ! Pour la simple et bonne raison qu’il n’assisterait pas au bal ! Et puis le thème ne l’inspirait pas du tout, alors bon … Le Serpentard profita du fait que les élèves soient autorisés à aller se changer pour s’éclipser discrètement. Au passage, il put remarquer la magnifique tenue de Mariana. Des palmes avec des chaussettes, non mais vraiment … Enfin, c’était le thème de la soirée, hein. Et puis, c’était Mariana. Donc bon. Emilien quitta vite la Grande Salle pour se diriger vers des lieux plus calmes …


[C'était : la brève apparition d'Evan Emilien niarkhéhé Qui s'en va ourir un topic ailleurs xD]


Dernière édition par le Sam 13 Oct - 15:52:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
  • Kaelir Gammach
    • Nombre de messages : 1326
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 26/07/2006

    • Pensine
      Statut sanguin: Né-moldu
      Baguette magique: Houx, flexible, 35 cm, poil de Porlock, gravures runiques
    avatar
  • Auror Auror
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 16:39:07

... out, it's less dangerous, here we are now, entertain us, I fee...

Une main venait d'émerger de sous une couette et était allé délicatement se poser sur le radio réveil moldu qui avait eu la bonne idée de diffuser cette douce musique (c'est de l'ironie, ceux qui ont reconnu les paroles comprendront...) dans l'objectif d'interrompre la mélodie... Cette main, elle appartenait à Kaelir Gammach, quinze ans. Avec l'avantage de ne pas avoir à se coiffer, le jeune sorcier avait choisi de ne pas se lever trop tôt... Et son regard alla quand même vers l'heure...

"MERDE ! J'suis à la bourre !!" s'écria-t-il, dans le plus beau des Français.

Il courut à la cuisine, vite, salua rapidement sa mère (son père était déjà allé bosser), attrapa un toast, et repartit aussi vite qu'il était venu... Douche express, habillage express aussi, le tout avec la tartine grillée dans la bouche... Et c'est fin prêt (avec ses valises et son hibou grand duc, Empereur, enfermé dans sa cage).


"M'man, vite, vite, j'vais être en retard ! Et pi j'suis Préfet en plus !"

C'est malin, comme on dit... Pour son entrée en Cinquième Année, le Celte portait l'insigne qui lui donnait des responsabilités, dont celle de devoir patrouiller dans le Poudlard Express... Et s'il n'arrivait pas à temps, bonjour l'exemple... Hop, en voiture. Arrivée sur le quai. Le train était encore là ! Fiou, le soulagement... Kael embrassa sa mère et monta, direction le compartiment réservé aux Préfets... Il laissa là ses bagages, saluant au passage Lucretia, sa collègue de Poufsouffle, et commença sa ronde, après le départ... Il aurait bien voulu trouver sa Jemiah, mais malheureusement, une altercation entre Serpentards et Gryffondors lui mangea une grosse partie de son temps, du coup, il dut interrompre ses recherches... Ensuite, porté par le flot d'élèves impatients d'aller au banquet, il fut obligé de suivre le mouvement...

*P'tain, ils vont m'laisser voir ma chérie, ces cons ??* se dit-il, toujours en Français.

Les calèches parvinrent sans encombre au château... Là, le Préfet des Poufsouffles fut de nouveau entraîné par la masse et se résolut donc à attendre sa bien-aimée à la table de leur maison... Et il avait bien fait, elle arriva ! Et lui débita un paragraphe entier auquel il n'eut pas le temps de répondre... Evidemment, il avait compris qu'elle lui racontait des salades... Lui avait été plus que fidèle, elle lui avait manqué, il n'y avait pas de raison que cela n'aille que dans un sens !


"Ben..."

Voilà, Bubus parlait... Il n'aurait pas pu attendre ?? Un bras passé autour de la taille de SA Jem, Kael écouta le directeur faire son discours. Poufsouffle avait fini deuxième, c'était une bonne chose, il fallait donc faire au moins aussi bien cette année ! Il eut la même réaction qu'un peu tous... Pas de banquet ??? Mais il avait faim ! Sa petite amie s'exprima d'ailleurs clairement sur la question... Il n'avait même pas pu s'acheter des friandises à cause de l'incident ! Et là... un bal de rentrée ? Un bal de rentrée ??? Un bal de rentrée !!!!

"OUAIS ! Super !"

A peine le vénérable vieillard barbu eut-il fini, Jemiah avait déjà disparu !! Le Celte la regarda partir... Mais il avait été content, même pour quelques minutes, de la revoir. Après tout, ben son coeur battait pour elle, et pi il allait passer la soirée avec elle ! Dans la logique des choses, le Préfet suivit le mouvement, tout en mettant de l'ordre parmi les demi-portions de Première Année. Et il arriva à son dortoir. Enfin, enfin, il allait pouvoir mettre cette chemise qu'il trimballait depuis un moment : rouge, à grosses fleurs blanches. Pour le bas, il mit un bermuda blanc, et y associa des tongs rouges. Et la note de goût, la classe, les Ray Ban. Pas sur les yeux, il devait voir quelque chose, il les laissa donc sur son front. Mais la classe quand même. Avant de les mettre en place, il se passa quand même la main dans les cheveux. Et voilà. Prêt à cartonner.

"Allez, c'parti !"

Et Kael remonta donc, et fit son entrée dans la Grande Salle. Et là, la musique changea ! Il y avait quelque chose de louche, là... La chanson précédente n'était pas terminée... L'orchestre était-il débile ? Ou y avait-il anguille sous roche ?? Le Celte lança un regard circulaire à la pièce, le décor était super, et il repéra ce qui selon lui illuminait déjà l'endroit : SA Jem. Au bar...

"Coucou, Jem ! Moi ça va ! T'as l'air en forme ! Au fait, j'réponds aux questions de t'taleur, que j'ai pas pu répondre..."

Après le baiser de retrouvailles, il en fallait d'autres. Et il l'embrassa donc.

"Ca me fait super plaisir de te revoir ! Tu m'as super manqué !"

Et il demanda un jus... Ananas, fruits de la passion et mangue... Une espèce de mélange... Qui s'avéra plutôt sympathique ! Et il n'y avait pas d'alcool, au moins, il ne finirait pas rond comme une queue de pelle.

"On va danser ?" demanda-t-il alors, prêt à se faire embarquer sur la piste de danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 17:18:11

Quelques mois plus tôt, à la fin du mois de juin, Stephen avait encore prouvé à tous son incroyable habileté. Il était en cours de potions, l'un des derniers de l'année, et il se penchait sur le chaudron quand il avait vu plusieurs regards tournés vers lui, ou plutôt… vers ses pieds. C'est à ce moment qu'il avait commencé à sentir la brûlure. Il s'était rapidement reculé mais le feu s'était emparé de sa robe et remontait sans gêne le long de sa jambe, la douleur devenant de plus en plus forte. Le professeur s'était d'abord approché en cherchant la cause de tout ce rafus et il allait retirer des points à Serdaigle quand il avait vu les flammes dévorer la tenue du jeune homme. Celui-ci était d'ailleurs devenu écarlate, tentant d'endiguer sa douleur pour ne pas se montrer encore plus ridicule. Il avait sorti sa baguette et l'avait pointée vers l'origine de son mal, mais il était incapable de desserrer les dents sous peine de crier de douleur. Soupirant, le Professeur Rogue avait lancé un "Aguamenti" qui avait efficacement limité les dégâts sur la robe noire de Stephen. Quelques instants après, quand la fumée s'était dissipée, le jeune Serdaigle, les larmes aux yeux avait pu voir ses jambes sévèrement brûlées alors que le Directeur de Serpentard retirait des points à sa maison pour sa maladresse. D'une petite voix, l'étudiant avait alors demandé:

"Professeur, puis-je aller à l'infirmerie, s'il vous plaît."

C'est ainsi qu'il s'était retrouvé, quelques minutes après, assis sur l'un des lits blancs, les jambes couvertes d'un onguent magique qui le piquait affreusement alors que sa peau se renouvelait et se refermait toute seule. Il s'était laissé tombé sur le matelas, couvrant son visage de ses mains et avait poussé un profond soupire. Ce professeur le mettait tellement mal à l'aise qu'il n'était pas capable de se concentrer. Dire que dans un an, il allait devoir passer ses BUSEs… Il avait été interrompu dans ses pensées par la voix d'une jeune fille demandant des soins, apparemment suite à un duel qui avait mal tourné. Stephen n'avait même pas prit la peine de tourner la tête pour voir ce qu'il se passait, il s'était contenté d'écouter d'un oreille distraite. Apparemment, Jaina Wedgers (puisque c'était son nom) n'était pas en très bon état. L'infirmière n'avait pas cessé de la sermonner pendant tout le temps où elle s'était occupé d'elle avant de partir dans une autre pièce. La jeune fille avait alors soupiré:

"Maintenant que tout le monde m'a vue avec la tronche pleine de furoncles, c'est foutu pour le bal…"

Sans vraiment réfléchir, Stephen avait alors ouvert les yeux et regardé la nouvelle venue. C'était une adolescente aux cheveux blonds et à la peau claire. Elle était certes plus jeune que Stephen mais il ne put s'empêcher de dire d'une voix lasse:

"Et moi donc… On ne fait pas plus ridicule que moi…"

Mais le problème de Stephen n'était pas tant qu'il venait de se brûler sans s'en rendre compte et sans être capable de réagir, mais plutôt qu'il était incapable d'inviter une fille au bal. Depuis son arrivée à Poudlard, Stephen était devenu plus indépendant vis à vis de ses Cousins, mais il n'était pas pour autant devenu extraverti et très sociable. Il allait soupirer en se laissant retomber sur l'oreiller quand la jeune fille s'était presque littéralement jetée sur lui pour lui demander d'y aller avec elle. Surpris, le jeune homme avait accepté.

Malheureusement, cette année là, il n'y avait pas eu de bal de fin d'année à cause des tragiques évènements qui avaient signés la fin du tournois des trois sorciers. Stephen était rentré chez lui inquiet et las. Durant les vacances, il avait totalement oublié la jeune Gryffondor et s'était concentré sur son travail scolaire. Son année avait effectivement été validée, mais sa note en potion était assez catastrophique, il devait y remédier. Stephen avait donc passé une grande partie de l'été à s'entraîner et à réviser ses cours.

Puis Septembre était arrivé.

Il avait repris le Poudlard Express avec ses cousins qui, eux, entamaient leur dernière année. Il ne voulait même pas penser au fait qu'à la prochaine rentrée, il serait sans eux. Le trajet dans le train avait été long, Stephen le trouvait toujours long. Puis ils étaient entrés dans la Grande Salle et tout de suite tout était allé mieux. Il avait retrouvé ses amis et cette ambiance propre à Poudlard qu'il aimait tant. Ils s'attablèrent tous et le Directeur prit alors la parole. Tout comme ses condisciples, il sauta de joie et applaudit en criant quand la salle fut redécorée aux couleurs de Serdaigle. Par contre, la joie fut de courte durée et les sourires s'effacèrent quand Dumbledore annonça qu'il n'y aurait pas de banquet. Stephen fronça même un peu les sourcils: le voyage en Poudlard Express était long et il était maintenant affamé.

Mais très rapidement, l'euphorie reprit ses droits quand un bal de rentrée fut annoncé. En même temps que tous les élèves, Stephen se leva au moment où les tables et les bancs étaient en train de disparaître. Il faillit néanmoins tomber par terre car il n'était pas allé assez vite, mais son voisin le retint en riant. Alors qu'ils allaient remonter vers leur dortoir, une jeune fille se précipita vers Stephen et le força à s'arrêter en lui demandant de confirmer qu'il serait bien son cavalier. Surpris, Stephen marqua un temps d'arrêt alors que son ami lui demandait s'il connaissait cette Gryffondor. D'un coup, Stephen se souvint de tout. Il sourit:


"Jaina", dit-il simplement, "Bien sûr que je suis toujours ton cavalier. Je vais aller me changer, on se retrouve en bas du grand escalier ?"

Le jeune fille acquiesça et parti en courrant vers les étages et, certainement, la tour de Gryffondor. Stephen et son ami se dirigèrent vers leur propre tour en parlant de la tenue qu'ils allaient mettre.

Un petit quart d'heure plus tard, le jeune Serdaigle descendait le grand escalier et saluait d'autre élèves qui entraient dans la salle du bal. Lui, attendait que sa cavalière arrive. Il portait une chemise à manches courtes bleue foncée avec d'énormes fleurs roses et chaque mouvement qu'il faisait provoquait leurs ondulations, comme si il y avait du vent autours. Cette chemise était partiellement fermée et, par conséquent, partiellement ouverte, laissant voir le presque totalité de son torse… Mais les boutons fermés étaient les deux du haut comme si il portait une cape. En guise de pantalon, il portait un bermuda beige… ou plutôt, sable. Effectivement, le tissus avait la texture et l'aspect du sable fin des plages du sud. Au pied, il portait des sandales en plastique bleu à paillettes… Paillettes mobiles, d'ailleurs. Il portait de petites lunettes rondes teintées de bleu et, sur la tête, un chapeau de paille.


Dernière édition par le Ven 12 Oct - 13:16:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Jaina Wedgers
    • Nombre de messages : 368
    • Age : 30
    • Date d'inscription : 04/02/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang mêlé
      Baguette magique: Nerf de coeur de dragon, bois de cornouiller, 25cm
    avatar
  • Joueuse de Quidditch professionnelle Joueuse de Quidditch professionnelle
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 18:22:17

Rentrée en troisième année. Cela signifiait hélas nouveaux cours mais aussi nouvelles têtes blondes à embêter. Et puis quelle fièreté, Jaina arrivait dans la même année que celle où était son idole lorsqu'elle l'avait vu pour la première fois. Oui, le grand, le célèbre Harry Potter qui était lui aussi à Gryffondor qui avait deux ans de plus qu'elle, mais osef car au risque de le répéter, nan elle n'était pas amoureuse. Puis maintenant qu'elle avait pu avoir une discussion avec lui, elle s'en fichait. Ce qui comptait donc en cette nouvelle année, c'était de continuer à s'amuser tant qu'on le pouvait. Car personne ici -à part peut-être les nouveaux- n'était sans ignorer la mort d'un élève à la fin de l'année précédente. Et toujours selon Harry Superstar, le retour du terrible vous-savez-qui. Les médias n'ayant rien dit, notre chère Jaina continuait son quotidien dans l'insouciance d'un lendemain sombre, volontairement naive car tant qu'il y avait Poudlard -et Dumby- on ne risquait rien.
En parlant de Dumbledore, après que les petits nouveaux eurent été répartis (les jeunes Gryffondors plus applaudis que les autres na ), au lieu de laisser l'assemblée manger en paix (il n'y avait toujours pas la nourriture sur les tables), le centquarantagénaire (sauf erreur de ma part) entama un discours (une parenthèse de plus que mon texte soit bien lourd). Evidemment il aborda des thèmes bien tristes, comme le classement de Gryffondor à la coupe des quatre maisons. Jaina sentit quelques regards pesants se tourner vers elle. Oui elle avait perdu 60 points! Et alors? Ç'aurait été 200 si elle n'était pas intelligente, et il se trouve qu'elle est bien plus maline qu'elle ne veut bien le laisser croire! Bref.

Le discours continua donc, elle n'avait aucunement envie d'applaudir les pigeons, mais bon... Un peu de fair play: elle frappa des mains une fois parce qu'elle était persuadée d'avoir vu une mouche passer. Ensuite, une annonce des plus dramatique, pire qu'un attentat au ministère: le banquet était annulé. C'est dans ce genre de situation que notre chère lionne plus proche de la tigresse se serait levée en hurlant à l'injustice. Ce qu'elle s'apprétait à faire: déjà qu'ils avaient supprimé le bal de fin d'année alors qu'elle avait un cavalier... Mais notre cher directeur ratrappa la boulette en annonçant qu'il y aurait un bal à la place du banquet. YATTA! cheers
Aussitôt le vieux barbu, sa petite amie Mrs McGonagall et l'abominable homme aux cheveux gras -j'ai nommé Rogue- se mirent à executer une drôle de chorégraphie dans le but de relooker la grande salle... WAOOOOOW! Esperons que ça reste comme ça toute l'année! Un cabanon en bois dans un coin, le ciel des Caraïbes et même du sable! Tout à coup, l'absence de banquet était pardonné et un sourire radieux illuminait la frimousse de Jaina. Ça allait être une soirée inoubliable, le premier bal auquel elle assisterait. Car en effet avant elle était anti-bal, ou plutôt, ça n'avait aucun interêt sans cavalier.

En parlant de cavalier d'ailleurs, elle avait 20 minutes pour en trouver un. Et le mieux serait le plus tôt, soit avant que tout le monde file se changer. Il se trouve justement qu'elle en avait un pour le bal de fin d'année qui n'avait pas eu lieu et que le garçon en question faisait partie des victoirieux Serdaigles. Non pas qu'elle soit jalouse des bleus, enfin si, mais bon au moins pour une fois -si elle réussissait à le retrouver à temps- elle aurait l'air sociable.
C'est donc telle la fusée que notre lionne adorée fonça vers la table bleue au moment où les élèves commençaient à sortir. Et dans la masse, elle le repéra, là. Ni une, ni deux elle fonça droit sur Stephen, se plantant directement face à lui. Elle lança un étrange regard au garçon d'à côté qui semblait demander un truc plein de soupçons a son probable futur cavalier et fut soulagée d'entendre que ce dernier se rappellait de leur rencontre à l'infirmerie et de son accord pour l'accompagner au bal. Elle lui posa bien évidemment la question fatidique (si c'était toujours d'actualité) et obtint une réponse positive. Quelle tombeuse cette Jaina, hum hum Rolling Eyes ... Bref, il lui dit qu'il devait d'abord aller se préparer, elle aussi d'ailleurs!

La jeune lionne, après avoir hoché la tête en souriant, fonça donc au dortoir des Gryffondors et se mit à fouiller sa malle de fond en comble. Elle en sortit un maillot deux-pièces dont le bas avait une coupe de minishort moulant, le tout pourvu de motifs militaires noirs, gris et blancs. Mais ceci ne suffisait pas! Elle sortit ses sandales de peche: vous savez, celles en plastique transparent de couleur rose fluo avec des paillettes incrustées. D'ailleurs le premier sortilège fut lancé sue ces fameuses sandales pour que les paillettes bougent à l'interieur comme si elles avaient été dans de l'eau [HJ: même pas fait expres Steph! ^^]. Puis ensuite, toujours dans le thème de la peche, son fameux bob de pecheur kaki où étaient accrochés une multitudede leurres, donc des poissons en plastique gluant ensorcellés pour s'agiter comme les vrais quand on les sortait de l'eau! Mais tous ces apparats ne suffisaient encore pas, Jaina avait pour habitude de faire le plus loufoque possible. Que pouvait-elle vêtir d'autre? Mais oui, mais c'est bien sûr! Quand on va à la plage en début d'après-midi, pour ne pas prendre de coup de soleil, on met un t-shirt! Et quel t-shirt? Le même qu'à la soirée pyjama de Gryffondor presque deux ans plus tôt, THE t-shirt que personne d'autre n'aurait! Celui de Superman 8) ! Bien etendu raccourcit pour arriver juste au-dessus de son nombril blanc au milieu duquel avait été collé par magie une fleur de tiaré. Et au lieu de prendre la cape supermanesque, elle trouva une brochure avec une photo de mouette puis, à l'aide d'une collection d'enchantements, elle greffa depuis l'image de (presque) vrai ailes de mouettes battantes (avec un étrange bruit de papier, oui elle n'était pas une pro de la métamorphose) dans le dos de son super t-shirt.

C'était par-fait! Ceux qui se moqueraient seraient des crétins finis, les autres apprécierait cette tenue digne de haute-couture à sa juste valeur. Bon bah, restait plus qu'à redescendre... Ah non! N'oublions pas un truc qui risquait de devenir un atout de seduction! Jaina rebroussa chemin vers sa trousse de toilette pour en sortir un flacon de monoï. Elle ne lésina pas sur la quantité et eut bientôt des airs de body-builder. Ben oui, le monoï ça donne une peau ambrée et brillante (pour ne pas dire grasse et glissante) et en plus, ça sent super bon!
Bien, maintenant elle avait presque tout, elle pouvait enfin descedre se pavaner (au passage: elle ne savait absolument pas la différence entre Hawaï et Tahiti, du coup c'était le deuxième lieu qui prédominait sur sa tenue). Elle n'attendit même pas ses collègues de Gryffondor pour dévaler les escaliers et rejoindre son cavalier I love you . Et elle le remarqua aussitôt, il l'attendait à l'entrée de la salle, trop mignon titeuple ! Elle observa la tenue de Stephen, et là, telle la découverte du siècle, elle pointa le doigt vers les chaussures du garçon!


« Waaaaaooooow! On est assortis de sandales! Très jolie tenue sinon! »

Jaina troqua son air émerveillé pour un grand sourire. Elle s'approcha de Stephen et fit un signe de la tête vers la plage grande salle. A peine furent-ils entrés que le regard de la rouge et or se pointa vers le cabanon des elfes. Juste le temps ensuite de jeter un coup d'oeil vers les autres élèves présents, remarquant Jem aux bras d'un garçon et Mariana avec des palmes aux pieds, elle se tourna enfin vers Stephen.

« Ma baguette est en bois de cocotier, je sais qu'on s'en fiche, mais moi je suis persuadée que boire du lait de coco me portera bonheur, ça te dit aussi? »

Elle attendit à peine de connaître sa réponse pour foncer vers la cabane en bois. Elle demanda le plus poliment du monde du lait de coco servit dans une demi coque de noix (de coco bien sûr), l'elfe lui répondant de ne pas s'inquiéter puisque c'était dans ce recipient qu'était automatiquement servit le breuvage. Et, coco à la main, paille dans la bouche, elle commença à se dandiner légèrement au rythme de la musique, fixant une personne plus loin avant de la reconnaître. Une cinquième année de sa maison à qui elle fit un signe de la main, retirant la paille de son bec.

« Salut Lavande! »

En revanche, elle ne prit pas vraiment garde aux autres, qu'elle conaissait moins ou pas du tout. Ou encore celles contre qui elle avait une dent. Pour ne pas citer par exemple Ashley, qu'elle n'avait en fait même pas reconnue. Si Gossip Girl était là, elle jubilerait rien qu'à l'idée de savoir ce qui risquerait de se passer ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 19:42:03

Alicia entamait sa dernière année. Une chose était sûre, Poudlard allait lui manquer. Tous ses amis, probablement ne les reverrait elle jamais... car son destin était deja tout tracé. Son père rêvait de la voir devenir Auror, elle se devait de continuer ses études pour se consacrer à l'un des plus durs métiers du monde des sorciers. Pourtant sa réelle passion, c'était le quidditch. Ses deux meilleures amies, Angelina et Katie, pouvaient le confirmer. Lorsque Alicia était sur son balais, elle s'évadait. Ce début d'année sonnait amèrement pour la jeune femme... se dire que c'était sa dernière année, c'était dur. Elle était chez elle, ici.

Elle chassa ses pensées maussades en écoutant le discours de Dumbledore. Imprévisible, comme à son habitude. Le banquet était visiblement annulé. Première déception. Un bal était soudainement organisé. Deuxième déception... Alicia n'avait pas vraiment la tête à faire la fête. Les récents évènements n'étaient pas des plus joyeux, la mort de Cédric qui était un bon ami, le retour éventuel du Seigneur Noir qui faisait trembler ses parents encore aujourd'hui... enfin, tout n'était pas si terrible, apparament, puisque les jeunes commencaient à danser.

Elle avait donné rendez-vous à Dean près du bar mais celui-ci tardait à venir. Tapotant des doigts, elle aperçut Lavande et la salua avec un grand sourire, qui lui permit de diminuer quelque peu l'appréhension de cette année scolaire. Le décor de la grande salle était loin d'être déplaisant, pas étonnant de la part du grand Albus. Lassée d'attendre passivement, Alicia commença à siroter un jus de citrouille qu'un elfe avait préparer aléatoirement, avant de s'aperçevoir qu'elle connaissait l'elfe en question.


" Ca va, Jeffy ? "

C'était un des nombreux elfes qui passaient leur temps aux cuisines souterraines. Une adorable petite créature qui aimait parfois monter jusqu'au 7e étage pour apporter des friandises aux rouges et or, en particulier Angelina et Katie qui passaient le plus clair de leur temps en haut, quand il n'y avait pas de quidditch. Alicia observa finalement les autres élèves avec la désagréable sensation de connaitre peu de monde.
Revenir en haut Aller en bas
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 19:52:33

Ce n’était pas très étonnant, mais il y avait un monde fou dans la grande salle, c’était dans ses moments là qu’on prenait conscience que assis et immobile l’être humain prenait beaucoup moins de place que debout et excité. Enfin les questions d’aménagement humain de place en milieu de bal magique ne préoccupaient pas trop le jeune Evans pour le moment. Il partageait son temps à saluer les gens qu’il connaissait et à regarder les jeunes filles qui étaient descendus en maillot (un œil purement artistique bien entendu). Il était tellement préoccuper par ses occupations actuelles qu’il avait complètement délaissé l’idée d’aller chercher son baluchon (Ce coup là lui valait au moins 3 points, Evans 5 Baluchon 0).

Une jolie gryffondor habillé d’une façon qu’on aurait put qualifier de bon gout (ce qui, je vous laisse imaginer, était plutôt rare dans la présente salle) vint saluer Lulu et en profita pour se présenter et les complimenter. Elle avait le sens de l’intégration en tout cas, Evans lui sourit gentiment (comme avec tout le monde en fait), elle s’appelait Lavande Brown. Ils c’étaient sans doute déjà croisés dans les couloirs sans jamais se remarquer ni même se saluer, mais visiblement elle connaissait bien Lulu.

« Merci »

Répondit-il autant pour le compliment que pour les félicitations de la victoire de la coupe des quatre sorcier, même si cela sonnait un peu faux. Enfin elle n’allait pas être contente d’avoir perdue non plus donc c’était plutôt gentil de sa part de les féliciter, même à contrecœur.

« Enchanté, moi je m’appelle Evans. Ta tenue est vraiment très sympa aussi. »

Dit-t’il simplement, se posant intérieurement la question du pourquoi les gens donnaient souvent leurs nom de famille (lui le premier) à leurs camarades alors qu’ils ne s’appelaient que par leurs prénoms. Enfin cela n’allait certainement pas choquer l’assistance. Il but quelques gorgés de son verre avant de faire un petit clin d’œil à un elfe de maison qui accourait immédiatement avec un plateau remplie de boisson diverse. Il poussa légèrement l’elfe qu’il appela par son prénom pour que les personnes présentes autour de lui puisse se servir, c’était vraiment pratique un elfe de maison.

« Merci Kotar, tu as été vraiment parfait »

L’elfe de maison sembla rougir (difficile vue sa couleur) puis s’en alla en faisant autant de révérences qu’il était humainement (elfement ?) possible. Evans avait tellement de fois eu à faire à eux qu’il savait exactement comment les prendre.
Revenir en haut Aller en bas
  • Kilian Doyle
    • Nombre de messages : 253
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 21/03/2007

    • Pensine
      Statut sanguin:
      Baguette magique:
    avatar
  • Membre de la Brigade de Police Magique Membre de la Brigade de Police Magique
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 20:45:06

Kilian avait plutôt passé un bon été en compagnie de sa petite amie, si on faisait abstraction de leur disputes regulières mais surtout des quelques informations qu'il avait pu obtenir sur ses parents. Ses dernières découvertes lui avaient vraiment deplu et à présent il était d'une humeur massacrante. Il avait hâte de se débarasser de la corvée de la cérémonie de la répartition et d'aller se coucher pour ruminer ses idées noires.

Autant dire que le vert et argent n'accueillit pas la nouvelle du bal de la meilleure façon qui soit. Bien sûr il avait été décu que celui de fin d'année soit annulé mais là, il n'était vraiment pas d'humeur. Alors que Dumbledore les invitait à aller se changer, il se tourna vers Liliana et soupira:


"J'ai pas l'intention d'y aller, amuse-toi bien."

Il se leva de table et quitta la grande salle. Mais alors qu'il se dirigeait vers son dortoir, il décida qu'une petite promenade improvisée dans les couloirs lui ferait le plus grand bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Mer 10 Oct - 23:11:17

Une année de plus à Poudlard, une année de plus à écouter des cours endormant, à faire des devoirs et à étudier pour les maudits examens. Mais une année de plus à Poudlard, ça voulait dire une année de plus à rire des poufsouffles et des gryffondors, une année de plus pour faire plus de mauvais coups encore plus maléfiques que l'année passée! Mais alors que le blondinet pensait à tout cela, le directeur avait prit la parole et entreprit son long et vraiment ennuyant discours comme chaque année.

*Bla bla bla, mais qu'est-ce que j'en ai a foutre que serdy soit les premiers? La seule raison pour laquelle ils ont gagnés, c'est parce qu'ils passent leur vie dans leurs bouquins et qu'ils sont les préférés des profs.*

Un passage du discours attira l'attention du blondinet. C'était le passage : 'Il n'y aura pas de banquet ce soir...' Que les choses soient claires, une soirée de moins pour faire la fête, c'était inacceptable, que dis-je, c'était ignoble, monstrueux! C'était décidé, Oswald allait partir une manifestation ou une révolte s'il le fallait! Le blondinet était déterminé à tout faire pour avoir droit au bal. Mais il changea rapidement d'idée quand il vu disparaître les tables pour faire place à une imitation d'une plage tellement semblable à la réalité que s'en était inquiétant.

*Une fête de Poudlard version tropicale? Il a de drôle d'idée ce directeur...Mais attend un peu, fête tropical, ça veut dire qu'il va y avoir des filles en bikini? WOOHOO!! BEACH PARTY!!*

Dans le fond, le bal avait été remplacé par un gros party, chose qui ne déplaisait pas au blondinet qui couru se changer dans les dortoirs. Oswald n'avait pas de vêtement pour ce genre de fête, mais un autre élève lui informa qu'il existait un sort qui pouvait changer automatiquement et aléatoirement l'apparence des vêtement d'une personne. Après un coup de baguette magique bien placé, Oswald remarqua avec étonnement qu'une planche de surf s'était retrouvé entre ses mains. Pourquoi une planche de surf, il n'y avait quand même pas la mer au complet qui rentrait dans la salle de bal! Ne prenant pas la peine de se regarder dans un miroir, il remonta les escaliers aussi vite qu'il les avait descendus.

Arrivée à la grande salle de bal, il s'arrêta sur une bute de sable et prit un court instant pour observer son accoutrement. Quelle surprise, le seul vêtement qu'il portait était un maillot de bain blanc avec des motifs de fleurs multicolores. Son super maillot contrastait à merveille avec sa peau légèrement bronzée et ses cheveux couleur blé doré. Comme touche finale, il portait une fine corde autour de son cou qui supportait une immense dent de requin. Avec la planche, c'était littéralement le stéréotype du surfer Californien. D'habitude, Oswald avait juste l'air cool, mais là, il était réellement cool, presqu'autant que Chuck Norris avec son chapeau de cow boy. 8)

Décidément, cette soirée s'annonçait vraiment amusante. Il avait tellement de choses à faire: écouter le groupe de musique, mater les filles en bikini, aller ce rassasier à la cabane, discuter avec les personnes présentes, embêter les gryffs, les pouffys, etc. Mais avant de faire tout ça, il avait quelque chose d'important à faire. En effet, ce n'est pas tous les jours qu'il avait l'air aussi cool le jeune serpentard et donc il s'était mis en tête de prendre une posture de surfer pendant quelques instants rien que pour attirer l'attention et avoir de l'attitude. Vous allez me dire que c'est vraiment stupide et je dois admettre que je suis absolument d'accord avec vous. Peut-importe, c'est l'idée d'Oswald, pas la mienne!

Donc, il se positionna en haut d'une petite butte de sable pour ainsi être à la vue de plusieurs. La planche de surf sous le bras, les cheveux blonds dans le vent (oui oui, il y a du vent même à l'intérieur de Poudlard!!), le torse bombé, la tête haute, un léger sourire pendant à ses lèvres et le regard pointé à l'horizon (elle est grande la salle de bal!), Oswald était le cliché parfait du surfer. Le blondinet restant immobile dans cette position, prenant le temps pour savourer son moment de gloire.
Revenir en haut Aller en bas
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Jeu 11 Oct - 1:17:58

Bill sentait déjà qu'il allait adorer ce début d'année. Il avait passé son voyage en compagnie d'amis, il avait assisté à la répartition en discourant avec ses amis... Comme il était agréable de retrouver ce grand château magnifique et somptueux sans l'angoisse de la première fois ? Comme il était bon de s'asseoir à la grande table des Poufsouffles et de ne découvrir que des visages amis ! Comme il était doux de se sentir chez soi dans son école !

Bill avait regardé avec plaisir et amusement les premières années se faire répartir, souriant à chacun d'eux lorsqu'il le pouvait pour leur redonner du courage. Il se souvenait d'avoir été à leur place, d'avoir eu peur, de ne pas savoir s'il parviendrait à s'adapter à cette nouvelle vie qui commençait...

Mais déjà, la répartition était finie et Dumbledore se levait pour son habituel discours de début d'année. Lorsqu'il annonça l'ordre des maisons dans la course à la coupe des quatre maisons et que Bill découvrit que Poufsouffle était deuxième, son coeur fit un bond de joie et il joignit sa voie et ses mains à celles des autres pour acclamer leur travail commun. Il se fichait éperduement de ce que pourraient penser les gens de l'ordre des maisons, des disputes inévitables entre les premiers et les derniers, il était juste ravi de savoir que sa maison avait accumulé un nombre de points respectable et qu'il y était un tout petit peu pour quelque chose.
Mais ses réflexions furent interrompues car Dumbledore, qui s'était remis à parler, venait de dire quelque chose que Bill n'était pas certain d'avoir bien assimilé. Quoi il n'y aurait pas de banquet cette année ?


"Ah non !"

Le garçon avait crié, une chose très inhabituelle chez lui et qui fit sursauter tous ses voisins. C'était révoltant ! Comment allaient-ils manger, faire la fête, accueillir les premières années, discuter ?
Mais uninstant plus tard, Bill poussait un énorme soupir de soulagement et se mettait prestement sur ses pieds pour gagner sa salle commune. Un bal ? C'était une idée formidable. Quant au thème, il était tout simplement génial ! Tout en gagnant la porte dela grande salle avec ses amis, le rouquin ne put s'empêcher de pousser des exclamations d'admiration en contemplant le spectacle du nouveau décor de la grande salle. Ce sable blanc... Cette cabane pour les boissons... C'était merveilleux !

Bill avait cette capacité à s'émerveiller de tout, mais là, il y en avait trop pour lui. Sifflotant, il gagna sa salle comune et réalisa soudain que, dans son enthousiasme, il n'avait pas du tout réfléchi à sa tenue. Il avait un maillot de bain, un vrai, pas un slip comme avec Mariana, mais il était bleu marine et tout simple. Et puis, il lui fallait quelque chose par-cdessus. Il avait bien une unique chemise, mais elle était beige et otute simple. Bill savait qu'il serait bien incapable d'effectuer le moindre sortilège de métamorphose suffisamment puissant pour obtenir ce qu'il voudrait. Par chance, l'un de ses amis, un cinquième année, le vit perplexe, habillé de son simple maillot et de sa stupide chemise et lui proposa un coup de main.

Lorsque Bill remonta dans la grande salle, il aurait été difficile de reconnaître les habits qu'il avait enfilés. Sa chemise était à présent jaune canari et semée de grosses fleurs de toutes les couleurs, fleurs qui changeaient régulièrement de couleur, passant du rouge au bleu, du rose au violet... Son short était à présent recouvert d'une mosaïque de coquillages qui brillaient sous l'éclairage des bougies de la grande salle de mille éclats nacrés. Enfin, pour couronner le tout, son ami lui avait prêté un petit chapeau de paille qu'il avait posé sur sa tête, chapeau qui lançait en l'air des fleurs en papier chaque fois que Bill le touchait avec sa baguette.

Souriant, l'écossais entra d'un pas joyeux dans la grande salle, foulant le sable de ses pieds qu'il avait choisi de laisser nus. A présent, il avait envie de trouver du monde connu. A Noël dernier, il n'avait pas dansé, la timidité surtout le retenant. Cette année, il avait bien l'intention de faire quelques progrès. Il aperçut Jemiah, la capitaine de l'équipe des blaireaux, en compagnie de son petit ami qui n'était autre que le préfet de Poufsouffle et il leur adressa un signe amical de la main ainsi qu'un de ses plus savoureux sourires. Puis, s'avançant, il aperçut enfin Ashley, en compagnie d'un petit groupe d'élèves plus âgés qu'il ne connaissait pas. Il s'approcha d'elle et lui fit une bise.


"Salut Ash ! Tu es ravissante !"

Puis, il se tourna vers les autres, toujours tout sourire.

"Bonjour à vous ! Je m'appelle Bill. Sacré soirée, non ?"

Bill jeta un regard circulaire autour de lui. Il y avait le buffet, sous sa cahutte... Drôlement attirant ! Et il y avait toute cette foule, riant, criant, papotant dans des tenues colorées et toutes plus excentriques les unes que les autres. Sûr que son père aurait bien ri s'il s'était trouvé là. C'est alors que le rouquin repéra une jolie fille portant aux pieds des... des palmes, oui, il n'avait pas rêvé !

"Mariana, coucou !"

Il avait couru vers elle, ne s'expliquant pas vraiment pourquoi il était si content de la voir.

"Tu as passé un bon été ? Dis-moi, ce haut de maillot... Il me rappelle vaguement quelque chose... Mais alors de très loin."

Ils étaient à présent non loin du buffet mais quelques élèves qui s'attardaient à la table les empêchaient d'y accéder. Bill, souriant à chacun avec politesse, se faufila parmi les élèves et attrapa, sur le buffet, deux verres d'une boisson étrange, orange jusqu'à la moitié du verre puis vert fluo au-dessus. Dans son autre main il parvint à saisir une assiette de beignets de crevette et il s'extirpa avec soulagement de l'amas de jeunes gens.

"Tiens, Mariana, tu n'avais rien alors je t'ai pris ça. Je peux en prendre un autre si tu veux, mais celui-là m'intriguait."

Il présenta en même temps l'assiette de beignets, le visage rayonnant de cette joie simple d'un enfant que l'on emmène à la fête forraine et qui est content de tout. Puis, avec un léger rire, il s'exclama

"Hey, je voulais te dire : pas mal, l'idée des palmes, j'adore."

Et le pire, c'était qu'il était sincère !
Revenir en haut Aller en bas
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Jeu 11 Oct - 12:51:38

Gryffondor ! ! !

Lorsque le cri du Choixpeau magique retentit, Zoleas poussa un grand soupir. Sauvé, il n'allait pas chez Serpentard. Sa nouvelle maison avait une bonne réputation et il espérait qu'il allait s'y plaire.
Il se dirigea vers la table en question et fut content d'être accueilli par des rires et des félicitations de la part de ses futurs camarades.

Il ne se rappela pas trop de la suite de la répartition... Il y avait eu ensuite un élève allant à Serdaigle, puis un autre, un Gryffondor, mais après, il n'avait pas vraiment fait attention. Son esprit se préoccupait tout d'abord de lui même et de sa nouvelle "affectation".

Puis vint le traditionnel - bien que se fut le premier pour lui, il savait comme tout le monde que l'année commençait toujours comme ça - discours du Directeur, le Professeur Dumbledore. lorsqu'il s'approcha de son espèce de pupitre en forme de hibou doré, Zoleas lui trouva un air bienveillant et sympa.


* Et bien... il à l'air... magique... * se dit Zoleas.

Il ne trouvait pas d'autre mot, le vieux Directeur à la barbe grise et aux lunettes en demi-lunes dégageait une telle aura que même un nouvel élève de première année comme zoleas pouvait la ressentir... Il imposait le respect et en même temps une sympathie toute particulière. Des cet instant, Zoleas su d'emblée qu'il le respecterait quoi qu'il arrive.

Hélas j’ai une autre nouvelle à vous annoncer. Il n’y aura pas de banquet ce soir pour fêter la répartition et la victoire de vos camarades. dit alors le Directeur.

Zoleas entendit autours de lui des murmures à peine cachés de mécontentement et se demanda ce qui avait pu pousser les professeurs à annuler le banquet. Il n'eu pas longtemps à attendre pour le savoir, car juste après, le Professeur Dumbledore annonça qu'il y aurait à la place un grand bal tropical. Les élèves se retrouvèrent en quelques instants au beau milieu d'un décors paradisiaque, sur du sable fin.


Un bal tropical? Mais? Je n'ai absolument rien en rapport avec ça dans ma valise...

Zoleas suivit alors le flot des élèves allant se changer, essayant de repérer les préfets de sa maison afin de pouvoir se rendre dans les dortoirs où leur valise attendait les élèves...


Il revint vingt minutes plus tard, vêtu d'un short bleu représentant des vagues - qu'il avait lui même annimées par magie - et d'une petite chemise blanche, le tout complété par un oiseau de couleur vive, qui tournait autours de lui.

Comme il ne connaissait encore personne, Zoleas marcha en direction de la buvette, espérant y rencontrer quelqu'un de sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
  • Lavande Brown
    • Nombre de messages : 1510
    • Age : 27
    • Date d'inscription : 07/07/2006

    • Pensine
      Statut sanguin: Née moldue
      Baguette magique: 25 cm, bois de bouleau argenté, crins de licorne
    avatar
  • Médicomage Médicomage
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Jeu 11 Oct - 14:43:30

Le petit groupe formé par Lulu, Evans, la jeune fille au nom inconnu et Lavande s’agrandit rapidement lorsque Jaina et un garçon de Serdaigle que Lavande avait déjà aperçu en cours s’approchèrent. Lavande après avoir souri à Evans pour le remercier de son compliment salua joyeusement Jaina et dit, avec un clin d’œil complice Wink :

-Dis donc tu ne nous présente pas ton charmant cavalier ?

Ensuite un jeune garçon blond salua la jeune fille au nom inconnu en l’appelant Ash’, Lav’ en déduit qu’elle s’appelait donc Ahsley, mais le garçon ne resta pas bien longtemps avec eux car il se dirigea vers une autre fille dont les palmes étaient plus que voyantes. Ce fut à ce moment que Lavande remarqua Alicia Spinnet et elle répondit au geste que lui fit la septième année. La Gryffondor décida d’ailleurs, en la voyant seule d’aller lui parler car étant donné qu’elle ne connaissait pratiquement personne dans le groupe où elle était maintenant, elle ne voyait pas vraiment ce qu’elle allait pouvoir dire. Elle dit donc à l’intention de Jaina et de son beau cavalier :

-Désolée les présentations ce sera pour une autre fois, je vais aller voir Alicia, à une prochaine fois, j’espère !

Seulement ses projets furent modifiés, lorsque s’approchant de son aînée, son regard tomba sur Kaelir et Jemiah. Cette dernière était habillée d’une façon plus qu’extravagante mais la Lionne s’en fichait pas mal, à vrai dire son regard restait fixé sur le Celte. Dieu ce qu’il était beau avec ses lunettes sur la tête ! Non ne pas y penser ! Son cœur se mit à battre plus fort, seulement ce n’était pas pour la raison que la plupart d’entre vous imagine, peut-être était-elle encore amoureuse du préfet, mais à ce moment si son cœur battait si fort, c’était tout simplement car elle venait de se souvenir d’un épisode particulièrement horrible de ses vacances. Torin Bower, le grand frère de Lynn, accessoirement Mangemort, était venu chez Lavande pendant les vacances pour tenter d’emmener Lynn avec lui et sans l’intervention de Maugrey l’histoire ce serait très mal terminée. Et si Lavande avait pu prévenir Maugrey, c’était grâce à Kael qui lui avait donné un miroir pour prévenir l'auror car il se sentait coupable d’avoir donné l’adresse de Lavande à Torin. La Rouge et Or se souvenait encore de la voix cassée du préfet au moment où ils en avaient discuté en fin d’année précédente. Bref, tout ça pour dire qu’en voyant Kaelir tous les souvenirs qu’elle avait tenté d’enfouir dans sa mémoire étaient remontés en flèche et qu’elle se sentait soudain très mal. Elle se reprit alors, et tentant de faire bonne figure s’approcha du couple.

-Hum, désolée de vous déranger … Très jolie tenue Jemiah … et euh … toi aussi Kael … euh enfin Kaelir je veux dire … Bon … Euh …

Elle respira profondément, se sentant débile au dernier degré et lança ensuite d’une seule traite :

-Ce que j’essaye de te dire, c’est que je te suis mille fois reconnaissante pour ce que tu as fait pour moi et Lynn. Sans ton intervention je n’ose même pas imaginer ce qui se serait passé. Bref merci et désolée pour tout ce que tu as subi à cause de moi et pas seulement pour Torin.

Elle rougit alors violemment Embarassed et n’attendant pas une réponse quelconque, tourna les talons et partit à marche forcée. Elle se dirigea ensuite vers Alicia comme elle avait prévu de le faire à la base, mais avant de la rejoindre, elle s’arrêta trente secondes, pour laisser à son cœur le temps de passer à la vitesse inférieure et pour tenter de se rafistoler une visage joyeux. Une fois cela plus ou moins fait, elle s’approcha de la poursuiveuse de Gryff’ et lui dit :

-Salut Alicia, ça va bien ? Alors pas trop stressée par cette septième année ? Tu n’es pas triste de partir à la fin de l’année ? Tu as une idée de ce que tu veux faire plus tard ? Et sinon tu as passé de bonnes vacances ? Qu’est-ce que tu as fait ?

Elle s’arrêta là, se rendant compte que cette succession de questions était la preuve qu’elle n’était absolument pas calmée. Elle dit alors :

-Désolée je suis en mode survoltée, ça te dit si on va se prendre une boisson, ça me détendra peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Jeu 11 Oct - 15:20:47

Jaina ne le fit pas attendre longtemps. Telle une tornade, elle se précipita sur lui et le complimenta sur… ses sandales assorties aux siennes. Il sourit en remarquant que, effectivement, ils avaient utilisés un sort similaire sur leurs chaussures. La Gryffondor lui proposa alors d'aller vers la Grande Salle et il la suivit sans un mot, continuant à détailler sa tenue. Son regard était captivé par le mouvement des ailes en papier alors qu'ils passaient les portes. Stephen était un garçon assez calme et introverti et la vivacité de la jeune fille le dépassait quelque peu. Il se laissa donc guider vers le bar. Il prit le premier verre qu'il trouva et le vida assez vite sans vraiment faire attention à la couleur de la mixture ni à son goût. En fait, son estomac le poussait plutôt vers l'autre partie du buffet, celui avec la nourriture. Alors qu'il reposait son verre, il dit doucement:

"Je mangerais bien quelque chose, tu veux quoi ?"

Mais l'adolescente ne sembla pas l'entendre. Peut être avait il parlé trop peu fort, peut être la musique avait elle recouvert ses mots ou peut être, tout simplement, Jaina était en train de penser à autre chose. Quoi qu'il en soit, elle s'avança vers une fille dont le visage n'était pas inconnu à Stephen. Quand son nom fut prononcé, le Serdaigle fit le lien. Lavande Brown était, comme lui, en 5eme année et, bien qu'elle était dans une autre maison, celle de Jaina d'ailleurs, ils avaient parfois eu des cours communs. Il s'approcha donc du groupe, après un dernier regard au buffet et salua les personnes présentes.

Apparemment, Lavande ne l'avait pas reconnu. Ce n'était certainement pas parce qu'il n'était pas dans sa tenue habituelle, mais plutôt parce qu'il était plutôt discret la plus part du temps. Mais il n'eut pas le temps de se présenter qu'un jeune garçon fit un passage éclair dans le groupe avant de partir vers une jeune fille qu'il ne connaissait pas non plus. Stephen allait, enfin, parler à Lavande quand celle-ci annonça qu'elle s'éclipsait. Finalement, Stephen décida de prendre une seconde pour se remettre les idées en place. Il était avec des personnes qu'il connaissait plus ou moins. Lulu Bidouwa était dans sa classe, mais il était possible que même elle ne se souvienne plus de son nom tellement il parlait peu. Il y avait aussi cette fille qu'il ne connaissait pas, nommée Ash… Ashley certainement et un garçon qui lui disait quelque chose. Il le regarda d'ailleurs un certain moment avant de pouvoir mettre un nom sur son visage. Evans était à Serdaigle, comme lui, mais il était plus jeune… L'âge de Jaina, peut être… il n'était pas certain. D'un coup, alors qu'il regardait toujours ce garçon, quelque chose le surpris, il dit alors:


"C'est inhabituel de te voir sans ton carnet à dessin, Evans."

Il sourit, se remémorant le Serdaigle griffonnant dans un coin de la salle commune. Il allait dire autre chose quand, brutalement, son estomac se rappela à lui. Heureusement pour lui, la musique avait camouflé le bruit que son ventre n'avait pas manqué de faire, mais il se mit néanmoins à rougir. Déglutissant difficilement à cause de la gène, il se tourna vers sa cavalière, bien décidé, cette fois ci, à ce qu'elle entende sa demande qui approchait plus de la supplique:

"Je vais aller me chercher quelque chose à manger, tu veux quelque chose ou tu viens avec moi ?"

Puis, se tournant vers les Serdaigles et la jeune fille qu'il ne connaissait pas, il les salua encore se disant qu'il les reverrait peut être dans la soirée mais qu'il ne pouvait pas leur promettre de revenir aussitôt car il n'était pas certain qu'il le fasse. Il se dirigea alors vers le buffet et prit de quoi subvenir à ses besoins et à ceux de la jeune Gryffondor. Dans un coin de la pièce, il y avait des petites tables avec des parasols. Il proposa à la jeune fille de l'y accompagner pour être un peu plus au calme et fuir le monde qui s'agglutinait autour de la buvette et il s'y dirigea pour s'asseoir. De toutes façons, il fallait qu'il mange avant de faire quoi que ce soit d'autre. Au passage, il salua Kaelir Gammach qui était aussi en 5eme année et qu'il connaissait un peu. Alors qu'il commençait à manger, il demanda à Jaina:

"Tu voudras danser un peu après ou retourner discuter avec… heu… des gens…"

Il n'avait rien contre la danse, au contraire, il s'en sortait pas trop mal, mais il ne savait pas vraiment ce que la jeune fille attendait de lui et comme ses amis tardaient à rejoindre le bal, il ne savait pas trop quoi faire ni dire. Pour combler ce vide, il retourna son attention sur son repas.


Dernière édition par le Ven 12 Oct - 13:17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Lynn Bower
    • Nombre de messages : 824
    • Age : 31
    • Date d'inscription : 20/02/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-pur
      Baguette magique: En bois de cèdre, 28 centimètres, souple, contenant une plume de Phoenix
    avatar
  • Créatrice d'Artefacts enchantés Créatrice d'Artefacts enchantés
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Jeu 11 Oct - 15:39:48

Lynn se sentait particulièrement bien en ce jour de rentrée. Pour la première fois depuis deux mois, elle se sentait en sécurité. Il n’y avait d’ailleurs qu’à Poudlard qu’elle pouvait espérer avoir l’esprit tranquille même si les évènements du tournoi des trois sorciers restaient gravés dans sa mémoire. Mais ce qui l’inquiétait le plus était bel et bien le fait que Torin se soit rendu chez Lavande pendant l’été et qu’il avait tenté de la ramener de force au manoir…

La jolie gryffondor frissonna en y repensant, ne faisant pas vraiment attention à la cérémonie de répartition, perdue dans ses souvenirs. Heureusement pour elle et son amie, Maugrey avait pu intervenir, faisant ainsi fuir le frère aîné de la jeune Bower avant qu’il n’ait pu le faire réellement du mal….

En parlant de frère… son regard se tourna vers la table des Serdaigle mais avec l’effervescence de la rentrée, elle ne parvint pas à trouver Aïlin.
Elle avait pensé à lui tout l’été, s’inquiétant de ce qui avait bien pu se passer après son altercation avec Ultan… Leur père avait du être furieux… et savoir que l’aiglon avait été seul avec les trois hommes les plus horribles qu’elle connaissait lui faisait craindre le pire… sans compter Léan… que devenait-elle dans tout ça.. ? Il fallait absolument qu’elle prenne de ses nouvelles au plus vite…

Lynn fut tirée de ses pensées par l’annonce du Directeur et avant qu’elle ne réalise, Lavande lui disait déjà qu’elle allait se changer. Lynn acquiesça vaguement. Un bal ? Voilà qui était inattendu… Un sourire se dessina sur ses lèvres en repensant à sa discussion avec William et elle le chercha du regard. Quand il se tourna vers elle, elle lui sourit et lui fit un petit signe de la main, lui faisant comprendre qu’elle allait elle aussi changer de tenue avant de le rejoindre.

Encore aurait-il fallu pour cela qu’elle ait entendu le thème….

Alors qu’elle suivait quelques élèves, essayant d’écouter discrètement ce qu’ils racontaient, elle vit quelques sixièmes années en train de métamorphoser leurs vêtements d’automne en tenue de plage. Voilà qui était résolu. La jolie gryffondor regagna son dortoir et après quelques sortilèges, se retrouva habillée d’un maillot de bain blanc caché par un long paréo orange aux motifs également blancs qui mettait en valeur son bronzage. Elle suréleva ses cheveux et y ajouta une fleur de Tiaré blanche. Elle se regarda dans le miroir, vérifiant que le tissu la couvrait suffisamment et enfila des mules blanches aux semelles tressées. Sans artifices, comme à son habitude, elle finit par descendre, bien décidée à s’amuser.

Quand elle entra dans la grande salle, ses yeux voyagèrent des uns aux autres. Elle salua Jaina d’un petit signe de la main mais préféra ne pas la déranger alors qu’elle était en charmante compagnie, elle reconnut ensuite Kael à qui elle sourit, ainsi qu’à sa petite amie, mais ne les rejoignit pas non plus, préférant laisser le couple tranquille. Son regard se posa enfin sur Lavande à qui elle sourit en murmurant pour que cette dernière puisse lire sur ses lèvres :
« Très jolie tenue ! » mais encore une fois, elle préféra la laisser seule. Elle se sentait encore mal à l’aise de ce qui s’était passé avec Torin. Lavande avait risqué sa vie en protégeant Lynn et la jolie rouge et or avait encore beaucoup de mal à l’accepter même si Lavande lui avait répété des dizaines de fois que ce n’était pas sa faute… Il fallait absolument qu’elle trouve une autre solution pour les prochaines vacances… Elle ne devait plus embêter qui que ce soit… elle ne se le pardonnerait pas s’il arrivait quelque chose… Kael s’était déjà fait torturé… plus jamais une telle chose ne devait arriver…

Lynn se dirigea donc vers l’un des buffets opposés et chercha William du regard. Elle espérait également bientôt revoir Clarisse, Nervia et peut-être Mathias s’il ne lui en voulait pas trop… Et bien évidemment, elle continuait à espérer voir Aïlin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Jeu 11 Oct - 16:52:34

« A notre Coupe des quatre maisons »

Lulu sourit comme son camarde de Serdaigle. Il n'était pas si bizarre finalement. Il était même plutôt gentil! I love you Il partagea son opinion vis à vis du bal. Lulu était carrément du même avis. L'effet de surprise donnait un petit "plus" au bal! Very Happy Il parla ensuite des professeurs qui allaient eux aussi faire parties de la fête.

Oui ça va être marrant! Very Happy T'imagines Rogue avec un T-shirt hawaïen? Laughing

Lulu se retourna rapidement pour s'assurer que celui ci n'était pas derrière elle et aurait écouté ce qu'elle venait de dire! pale Apparemment, il n'était même pas dans la salle! Shocked En entendant qu'il y aurait du soleil, de la musique et un esprit joyeux, il avait du s'en aller en courant! Razz

C'est alors qu'Ashley, un petite Poufsouffle que Lulu avait rencontré en allant dans la forêt interdite se présenta devant elle dans un joyeux: "Salut Lulu! Tu vas bien? " La Serdaigle de 5e ( 8) ) année lui répondit aussitôt, après son temps de réaction habituelle drunken :

Salut Ashley! Oui je vais très bien, forcément, quand il y a une fête, on ne peut-être que de bonne humeur! cheers

Lulu n'eût pas le temps d'ajouter autre chose puisque Lavande arriva à son tour dans le petit cercle.

-Hey Lulu, comment ça va ? T’as passé de bonnes vacances ? Très jolie ta robe !

Coucou! Comme je viens de le dire à Ashley, je vais très bien forcément, vu comment le "banquet" prend forme! I love you
Merci pour ma tenue, j'ai eût du mal à ma faire! :roll:La tienne aussi est très jolie! Wink


Lulu avait répondus ça automatiquement sans vraiment regarder les vêtements de son interlocutrice mais regarda tous de suite après. C'était très choux les petites fleures sur son minishort! I love you Et les cheveux de la Gryffondor étaient eut aussi très amusant! Very Happy

Lavande félicita ensuite Evans et Lulu qui étaient arrivés premier la coupe des quatre maisons. Lulu se sentit légèrement rougir. Embarassed Elle avait déjà oublié ce détail qui n'était pas du tout un détail d'ailleurs! na

Merci! J'y suis pour rien! niarkhéhé

Lavande parla ensuite de la tenue d'Evans qui n'était pas mal du tout! Lulu rejeta un regard rapide à se tenue qu'elle avait déjà vu. C'est vrai qu'elle était plutôt pas mal! :joker: Il la remercia. Le Serdaigle appela ensuite un elfe de maison (par son prénom Suspect ) et se servit d'une boisson. Lulu en profita pour en prendre une elle aussi. tongue Sans regarder, elle bût, cul sec le contenue de la boissons. Etrangement Suspect , elle avait le même goût que la précédente qu'elle avait posé au passa ge sur le plateau de l'elfe. Elle regarda le fond de son verre. Il avait contenue juste avant une boisson de couleur... BLEU!!! Shocked

**Faut pas que je sois bourré dès le début de la soirée! pale **

Lulu, enrelevant la tête vis Bill, le poufsouffle qu'il avait rencontré au par avant en même temps qu'Ashley. Il venait de dire quelque chose, mais Lulu n'y avait pas fait attention, elle était trop concentrée sur le contenue qu'elle venait de boire.

**La prochaine fois, je regarderais ce qu'il y a dans mon verre... :sifle: **

-Dis donc tu ne nous présente pas ton charmant cavalier ?

Lulu rougit encore Embarassed . Mais elle n'avait pas de cavalier! Evans n'était pas avec elle! Et puis il s'était déjà présenté! Suspect Heureusement, Lulu n'avait rien répondu parce qu'en faite, elle ne s'était pas rendu compte que d'autre personne étaient arrivées dans le groupe! alien

Lavande ne dit rien pendant un moment, le regard vide.

** Suspect **

Elle reprit aussitôt en bafouillant quelques mots incompréhensibles.

**Dis donc, elle serait pas amoureuse elle? Razz Faudrait que je lui parle après! niarkhéhé **

Bien entendus, la serdaigle compris juste après que la gryffondor n'était en faite pas amoureuse, mais avait dût vivre une aventure très dure et Kaelir l'avait beaucoup aidé à la vivre. Et puis qui était Torin? Lulu avait beaucoup de choses à lui demander, bien entendus, il fallait qu'elle trouve comment... Lavande proposa à une Gryffondor d'aller boire une boisson, comme pour cacher tous ce qu'elle venait de dire.

Alors, un Serdaigle arriva. Il était dans sa classe. Il était silencieux, travailleur et c'était en partie grâce à lui que Serdaigle avait pût gagner la coupe des quatre maisons. Il parla à Evans. Il lui fit remarquer qu'il n'avait pas son carnet de dessin et que c'était étrange. Effectivement, pour un garçon qui dessinait "tous le temps", comme il l'avait affirmé, là, il n'avait pas son carnet dessin... Suspect Il salua les Serdaigle (dont Lulu 8) ) et s'en alla manger en ajoutant qu'ils se reverraient sur ment pendant la soirée.

Oui sur ment! ^^ Salut!

Lulu ne savait plus comme le garçon s'appelait (son cerveau avait sur ment rétrécit pendant les vacances à cause du soleil sunny ) mais elle le salua quand même, par politesse. La Serdaigle s'adressa au petit groupe qui c'était formée petit à petit.

Vous voulez danser?

Dit-elle courageusement avec l'aide de la boisson bleue, bien entendu! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Jeu 11 Oct - 17:32:41

"Mariana, coucou !"

Une voix. Familière celle-ci. Effectivement, c’était bien Bill, qui abordait une superbe chemise à fleurs qui changeait de couleur au fil du temps ainsi et un short avec plein de coquillage. Il n’avait pas vraiment changé durant les vacances, et Mariana était elle aussi vraiment contente de retrouver des têtes familières. Preuve qu’il avait lui aussi gardé un bon souvenir de leur dernière rencontre, il embraya immédiatement sur son haut de maillot de bain. En effet, il était synonyme d’une joyeuse « vengeance partie » qui les avait occupés toute une après midi.

- Saluuuut Bill ! Ah vraiment ? Moi il ne me rappelle rien du tout pourtant, sourit la Gryffondor. Quand à mes vacances, eh bien … on peut dire que cela aurait pu être pire. Mais toi alors ? T’en a profité ? T’es parti quelque part ?

Moulin à paroles, quand fermeras tu ta bouche ? Sûrement jamais. Les vacances de Mariana avaient été aussi plates et routinières que les précédentes. Entre les disputes avec sa petite sœur, les devoirs de vacances, les promenades avec Charlie, l’ainée des trois filles, les repas, elle n’avait pas pu faire grand-chose. C’était d’un banal. Mais tout cela était finit, à présent les cours reprenaient, et une nouvelle année venait de commencer. Bref, tout ce qu’il faut pour repartir à zéro, et surtout faire en sorte que les Gryffondor finissent avant les Serpentard, parce que c’était vraiment trop la honte. Mais voyons le bon côté des choses : ils ne pouvaient pas faire pire que cette année.

Les deux jeunes gens étaient à présent arrivés vers le buffet et avant qu’elle ne puisse le faire par elle-même, Bill s'y dirigea. Le premier mouvement de surprise passé, la jeune fille se dit que c’était sûrement mieux ainsi, comme ça elle n’aurait pas à passer entre les personnes qui s’y trouvaient déjà. Sauf que Bill n’aurait jamais du la laisser toute seule. Cela lui aurait évité de se briser quelques côtés à force de trop rire. Non loin d’elle se tenait le surfeur le plus ridicule qu’elle n’ai jamais vu. Encore plus qu’elle. D'habitude, Oswald avait juste l'air stupide, mais là, il était réellement stupide presqu'autant que Chuck Norris avec son chapeau de cow boy. Laughing Et sa planche de surfeur, Olala. Enfin, pour sa défense, on pouvait dire que son look lui allait comme un gant. Il avait du en passer des heures dans la salle de bain pour arriver à un tel résultat. Mariana était donc là, avec son superbe air ébahi regardant Oswald en riant joyeusement. Bon d’accord, elle se moquait un peu, mais cela il n’était pas obligé de le savoir. Des fois, ce type faisait des choses encore plus stupides qu’elle. C’était peut-être pour cela, qu’ensemble, ils attiraient la poisse.


"Tiens, Mariana, tu n'avais rien alors je t'ai pris ça. Je peux en prendre un autre si tu veux, mais celui-là m'intriguait."

Le retour de Bill eut au moins le mérite de la faire cesser de rire. La jeune fille n’était pas bien sûr qu’il cautionne ce genre de comportement moqueur. En fait, elle était pratiquement sûre que c’était le contraire. Avec un sourire de remerciement, elle prit la boisson que lui avait ramenée le deuxième année et qui, n’avait pas l’air très bonne. Mais comme on dit : il ne faut pas se fier aux apparences. Le liquide possédait en réalité un goût légèrement réchauffé de cerises. En fait, elle n’avait jamais rien bu d’aussi bon.

- Merci. En tout cas t’as eu raison de prendre ça, parce que c’est super bon !

Après avoir avalé une autre gorgée, la jeune fille regarda légèrement autour d’elle, pour déterminer qui elle connaissait. Il y avait Ashley, un peu en retrait des deux jeunes entourées de personnes qui devait être ses amis. Et … en fait elle ne connaissait personne d’autre. Parce que Oswald, tant qu’il serait dans cette position stupide, elle ne le connaissait plus. Mais où était donc, la plus belle, la plus intelligente, la plus gentille, la plus Pinpintorresque de tous ? La Gryffondor avait beau regarder autour d’elle, nulle trace de Lucy. Qu’allait-elle devenir si elle ne voyait pas sa jumelle de parfaitosité de la soirée ? Pour l’instant, il faut dire que Mariana n’avait pas la tête à cela. Elle avait en face d’elle des beignets de crevettes qui ne demandaient qu’à être mangés. Autant satisfaire leur souhait. Un air gourmant affiché au visage, la troisième année prit un des beignets de Bill qui étaient extraordinairement bons. Eh ben dis donc. Les elfes s’étaient surpassés ce soir là.

- C’est vrai ? Merci, c’est gentil. Par contre ce n’est pas très pratique pour marcher, je ne pense pas que je vais les garder toute la soirée ! Toi aussi tu es très bien habillé ! J’adore ton chapeau !

Et là aussi, c’était sincère. A présent l’esprit totalement à la conversation la jeune fille ajouta l’air malicieux :

- Si ça te dis, on pourra danser ensemble tout à l’heure. Mais je ne te promets rien du résultat.

La Gryffondor désigna ses palmes d’un air désolé avant d’aviser un jeune garçon, qui semblait tout perdu. Son bon cœur se réveilla instantanément, et elle se tourna vers ce dernier, dont elle se rappelait vaguement qu’il venait de se faire répartir. A Gryffondor bien entendu, sinon même pas elle lui aurait parlé.

- Hey toi ! T’es à Gryffondor non ? Bienvenue parmi les meilleurs, commença Mariana avant de se souvenir qu’elle était en train de parler avec un Poufsouffle quelques secondes auparavant. Euh … mais les Poufsouffle aussi y sont bien tu verras. Lui c’est Bill et moi c’est Mariana, par contre j’me souviens vraiment plus de ton nom. Ah et j’adore ton oiseau !
Revenir en haut Aller en bas
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Jeu 11 Oct - 18:17:18

"QUOI ?"

Les voix de Dean et Seamus avaient raisonnées à l'unisson dans la grande salle, lorsque Dumbledore avait déclaré l'annulation du banquet. Tous deux étaient stupéfaits, voir horrifiés de voir ainsi filer leur premier repas si symbolique de l'année. Pourtant, scotchés aux lèvres du vieux Directeur, ils soufflèrent, rassurés de comprendre que le banquet laissait place à un grand Bal. C'était presque mieux.

"Ah, quand même..."

L'atmosphère générale se détendit et Dean se précipita au dortoir pour enfiler des vêtements assez légers, histoire de coler à l'ambiance si lunatique de la salle. Vétu d'un long short bleu et d'une chemise appartenant à son grand père adoptif -genre hawaïen, quoi-, il sauta les marches et entra en se balaçant les bras tel un gamin tout joyeux, effleurant la joue d'un de ses camarades auquel il tapa l'épaule avec un grand sourire. Puis il se mit à chercher Alicia du regard et la repéra finalement au fond de la salle, seule.

Prenant la peine de saluer toutes ses connaissances, Dean dut mettre au moins dix minutes à arriver à l'autre bout de la salle, sans compter le parcours du combattant qu'il éxecuta sur la piste de danse pour éviter les bras des fous furieux. Il arriva près du bar où Lavande avait finalement rejoint Alicia. Il embrassa ses deux camarades fougueusement -chacune sur la joue, bien sûr- ne cachant pas sa joie de les retrouver.


"Ca fait plaisir ! Je vous paye quelque chose ? Dobby, psst, viens voir là."

Il demanda à l'un des meilleurs elfes de maison -selon Harry- de lui servir trois boissons selon les envies des filles, lui se contenterait d'un petit jus de citrouille.
Puis il se tourna vers Lavande, s'accoudant à l'épaule d'Alicia.


"Où sont Parvati et compagnie ?"
Revenir en haut Aller en bas
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   Jeu 11 Oct - 19:28:01

Zoleas avait à peine pris une boisson de couleur changeante sur le bord du bar que déjà une jeune fille apparemment de sa maison l'interpellait.
Il s'approcha et se présenta :


" - Heu... Merci c'est gentil... Moi c'est Zoleas. Et bonjour Bill. Heureux de vous rencontrer, j'connais pas encore beaucoup de monde parce que je viens d'arriver, mais je compte bien changer ça très vite. La vie ici à l'air si particulière !
D'ailleurs en parlant de particulier, je trouve ton costume très original... Surtout les palmes avec marqué... heu tiens Vive Gryffondor vient de disparaître... Enfin, bref. J'suis content de vous connaître.
Vous êtes en quelle année au fait? "


Zoleas goûta ensuite sa boisson et fut étonné qu'un liquide puisse avoir à la fois le gout de fraise, de miel et de...Navet...? Il n'était décidemment pas au bout de ses surprises, après les dragées surprises de Bertie Crochue qu'il avait gouté dans le train, il avait à nouveau le droit à un coctail détonnant.

Il baissa ensuite le regard vers les palmes de la jeune Gryffondor et vit qu'il y avait maintenant marqué... (HJ : à toi de choisir, ce sont tes palmes Wink)
Revenir en haut Aller en bas
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Grand bal de rentrée   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Hors-Jeu :: Archives :: Années passées-