Partagez | .
 
 La trahison de Ciel Appleby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Neoki Ewora
    • Nombre de messages : 1155
    • Age : 33
    • Date d'inscription : 25/02/2006
    avatar
MessageSujet: La trahison de Ciel Appleby   Jeu 26 Avr - 11:23:43

Qui suis-je ? Que fais-je ici ? Quel âge ai-je ? Dans quelle étagère      ai-je foutu cette fichue cape, cette foutue cravate bleue ? Où est Poudlard ????? Aaaaargh !

Aucune idée... Me retrouver à l'allée des embrumes... L'allée des embrouilles oui !

Je n'ai qu'une seule chose en tête, une obsession... La trahison de Ciel Appleby, je ne sais pas comment je le sais mais il a pactisé avec l'ennemi. Une petite voix me hante, là, dans ma tête... Une histoire de plante très rare serait en cause.

Mais je ne sais même pas ce que je fais ici. Est-ce que je deviens folle ou quoi ?

[mode escape game ON] 60 mn, j'ai 60 mn pour trouver des indices et me sortir d'ici, sinon l'allée des embrumes disparaîtra, les yakuzas me surprendront, des zombies apparaîtront [mode escape game OFF]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ciel Appleby
    • Nombre de messages : 9
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 26/04/2018
    avatar
MessageSujet: Re: La trahison de Ciel Appleby   Jeu 17 Mai - 11:15:56

Le vide... Rien du tout, comme une non existence... Pourtant, je suis sûr d'avoir existé à un moment, d'avoir été à Serdaigle, d'avoir été préfet, et plein d'autres trucs... Mais là... C'est comme si je sortais de nulle part, que je venais d'être créé... Très bizarre comme sensation, celle d'avoir des souvenirs qui ne sont pas vraiment les miens...

Et puis, d'abord, je fais quoi là dans l'allée des embrumes, sous cette bruine? Elle devrait s'appeler l'allée des embruns vu la flotte... Ouais bon y'a pas la mer, donc niveau embruns on repassera, mais voilà, y'a quand même un jeu de mots à faire, et c'est déjà ça...

Embruns... Ouais d'après mes souvenirs qui sont pas vraiment à moi quoique un peu quand même, en roux j'étais pas mal aussi. D'ailleurs y'avait pas plein de monde qui était roux? Rha j'en sais rien...

D'ailleurs, y'a pas plus de monde normalement ici à cette heure là? Tout le monde est mort? Si ça se trouve moi aussi j'avais passé l'arme à gauche et un sortilège/maléfice/sacrifice/mauvaise blague m'a ramené à la vie...

Ouais, ou alors je suis juste un crétin qui erre sans but dans une ruelle sombre. Effectivement, il y a plus de chances que ce soit ça.


BAM!

Ça, c'est le bruit de moi qui rentre dans quelqu'un. Non mais, c'est elle qui m'est rentré dedans. Attends je m'en vais lui apprendre les bonnes manières!

- Hé fais gaffe où tu marches! T'as quand même en face de toi le Grand, l'e Majestueux Préfet Serdaigle, créateur des courses de balai qui ont pas du tout marché, Héros de la Résistance à Poudlard, et Fessier reconnu dans toute l'école, Ciel Appleby!

Oui, se la péter, des fois, c'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Neoki Ewora
    • Nombre de messages : 1155
    • Age : 33
    • Date d'inscription : 25/02/2006
    avatar
MessageSujet: Re: La trahison de Ciel Appleby   Ven 18 Mai - 7:52:58

*Touin-touin-touin-touin-touin-touin* (au cas où vous n'auriez pas reconnu, c'est le générique de la météo)

« Aujourd'hui, fait exceptionnel en Angleterre, une perturbation traversera notre beau pays d'habitude si ensoleillé. »

*Comment ça, c'est pas crédible ? Je trouve que je devrais penser à me reconvertir dans le métier de présentatrice météo... Si vous n'êtes pas d'accord, passez votre chemin de Traverse et allez à l'allée des Embrumes. Si en plus on pouvait toucher 20000 Gallions, ce serait plutôt cool !*

Trempée jusqu'aux os, frigorifiée et de mauvais poil, voilà dans quel état se trouvait Neoki... Forcément, cette situation de black out total dans sa tête et ce temps pourri, ça la rendait un peu folle... Elle parlait donc seule et songeait à un avenir plus radieux, sous le feu des projecteurs avec derrière elle un fond vert, à faire des mouvements de bras souples et élégants indiquant les quatre coins de l'Angleterre.


BAM ???

*Qui ose m'interrompre dans mes pensées les plus... Insipides ?*

Enfin un peu d'action, LA rencontre avec le Peut-Etre Prince Charmant, à moins que ça ne soit une butée de trottoir ou un lampadaire (ndlr : il convient d'utiliser l'accent du sud pour ce dernier mot).

*Ouaaah, c'est bien un garçon qui est là et qui a joué aux auto-tamponneuses avec mon corps ! Le rêve éveillé, je ne suis plus seule et perdue !*

Mais en entendant la réaction de ce stupide hurluberlu (mot compte triple), le visage de Neoki s'assombrit, telle la boule noire (mo-mo-motus toutoutoutoutoutou):

« Oh, pardon, je suis désolée » finit-elle par dire avec les yeux emplis d'étoiles.


Coupé ! On la refait :
« Qu'est-ce que t'as toi ? Pour qui tu te prends ? Déjà, c'est TOI qui m'est rentré dedans et pas l'inverse, on va vite fait remettre les choses à leur place ! »

« Toi, Serdaigle ??? Laisse moi rire, tu sens le vent qui sort de ton fessier, si cher à ton coeur ??? Il empeste la condescendance ! La dernière fois que j'ai vu des mecs qui pétaient plus haut que leur cul comme ça, c'était des Gryffondors ! Chez Serdaigle, on sait faire preuve d'un peu plus de modestie, on ne t'a rien appris alors ?! Tu as oublié la partie "sagesse" du contrat ou quoi ?"

Désolée amis Gryffons, vous savez combien je vous aime si vous me lisez  niarkhéhé

Mais attends, Ciel Appleby dis-tu ?

La blonde marqua un temps de pause et réfléchit, il fallait la jouer fine... Se présenter suffirait avant d'éveiller les soupçons. C'était lui LE traître, le nom qu'elle avait en tête sans savoir comment ni pourquoi. Il avait été préfet de Serdaigle ? Lui ? Bon, on va dire que ça leur faisait au moins un point commun...

« Pardon, je me suis un peu emportée... Si tu dis que tu as été préfêt de Serdaigle, bienvenue au club. Moi aussi ! Je suis Neoki Ewora, si ça te dit quelque chose... Enchantée »


Il faut bien avouer que le ton de la jeune fille était tout sauf enthousiaste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Lellia Windfall
    • Nombre de messages : 690
    • Age : 32
    • Date d'inscription : 02/06/2006

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang Pur
      Baguette magique: Saule pleureur
    avatar
MessageSujet: Re: La trahison de Ciel Appleby   Ven 18 Mai - 9:07:49

Neoki Ewora a écrit:

Désolée amis Gryffons, vous savez combien je vous aime si vous me lisez  niarkhéhé

Et bien sûr, un Gryffondor lisait !

Tapis dans l’ombre tel un ninja de l’extrême, à l’affût du moindre mouvement, ne faisant qu’un avec le décor défraichis de cette ruelle sombre, invisible même pour les yeux les plus aguerris, Lellia était là.

Depuis le début.

Que dis-je ? Depuis toujours, une éternité, voir même encore plus longtemps que ça. Et en même temps il lui semblait qu’elle venait seulement de reprendre conscience, la bouche encore pâteuse, le regard hagard et un mal de crâne à vous donner envie de vous taper la tête contre les murs. Elle n’avait qu’un très vague souvenir de la veille et de toute évidence il valait mieux, le petit goût de whisky pur feu qui flottait encore sur sa langue était un rappeltout très efficace.

La jeune femme avait observé les deux serdaigles se crier dessus (parce que oui, il est évident qu’ils sont en train de crier) et bomber le torse en récitant leurs CV respectifs comme si il y avait vraiment de quoi être fier. Des préfets pff, ridicules ! Au moins ils n’étaient pas Poufsouffles, c’était toujours ça.


« Vos gueules les mouettes ! Vous m’empêchez de finir ma nuit ! »

La brune grimaça en lançant un regard à sa montre, 15h30, une heure inhabituelle pour la nuit, c’était peut-être pour ça que la nuit était vachement claire ce jour-là. Après plusieurs minutes de combat contre la gravité, elle réussit néanmoins à se mettre debout, elle avait bien envisagé de partir en roulé boulé mais on lui avait fait remarquer à moult reprises que ce n’était pas une manière fort élégante de se déplacer…et puis bon, vous avez vu l’état du sol ? C’était sale ! Où sont les elfes de maison quand on a besoin d’eux, encore des feignasses sur payées ! Elle mit quelques instants, absolument interminables à remettre la main sur sa vieille baguette poussiéreuse et la pointa sur sa gorge afin d’amplifier sa magnifique voix.

« Et maintenant prosternez-vous simples mortels devant Lellia Windfall la magnifique, Préféte EN CHEF des Gryffondors, Captain Mégère à temps plein, 5ème dan de séchage de cours, meilleure amie de Timute, connaissance lointaine de Harry Potter himself, chanteuse de douche et un jour, j’ai même fini un album Panini. Voilà. C’est tout pour moi. »

Elle leva alors la main et laissa tomber sa baguette sur le sol dans un geste théâtrale et fit mine de partir…sauf que bon, une baguette ça coûtait cher et elle ne tenait pas vraiment à l’abandonner comme ça. Alors elle dû se résoudre à faire demi-tour et lança un regard plein de défis aux deux piafs, ils avaient pas intérêt à lui faire remarquer sa bêtise, sinon elle contre attaquerait avec une arme de destruction massive, une chanson pourrie à leur mettre en tête ad vitam eternam #bilingue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ciel Appleby
    • Nombre de messages : 9
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 26/04/2018
    avatar
MessageSujet: Re: La trahison de Ciel Appleby   Jeu 19 Juil - 11:07:28

Alors que revoilà la sous-préf…

Ah bah non, elle est préfète en chef. Au temps pour moi, on la refait.

Alors que revoilà la préfète en…

Ah ouais mais non du coup ça marche plus. Euh, bon on dit qu’on avance quand même et qu’on voit plus tard ce qu’on fait ?

Bon.

Au moins, la nouvelle arrivante, Ciel la connaissait. Il l’avait même affrontée au Quidditch. C’était déjà ça. Pas comme avec Neoki dont il n’avait qu’une vague idée de l’identité. Vague idée qui impliquait tout de même des quantités d’alcool impressionnantes. Les bruits courent vite chez les Aiglons. Moins qu’un Gryffondor face aux devoirs cela dit.


- Euh, comment ça ta nuit ? Tu vois la grosse bouboule chaude dans le grand truc grisâtre (Londres oblige) au dessus de nous ? Ça s’appelle le Soleil. Alors je suis pas spécialiste, mais il me semble bien que quand on la voit, c’est qu’il fait jour.


Ciel n’en revenait pas. Rien de ce qui se passait ici n’avait, de sens ni de logique. Des évènements improbables suivaient les ubuesques. Si son instinct était correct, il allait faire sous peu quelque chose d’également improbable.

Il n’en eut pas le temps, La Rouge lâcha sa baguette après un discours digne de… digne de quoi ? Ciel n’en savait rien. Il puait la morgue. Pas qu’il sentait le mort. Mais, elle se la pétait quoi. Fin je vais pas expliquer chaque mot à chaque fois, parce que ça va être un peu pénible quoi. Chiant, pas agréable. OK j’arrête.

Visiblement, il y avait une réunion dans l’allée des Cent Burnes, parce qu’un groupe de 50 hommes collés les uns aux autres venait de traverser la rue, séparant brièvement Neoki et Ciel d’un côté et Lellia de l’autre, en prenant frénétiquement photo sur photo.


- Bon, on a compris, on est tous des resta, on est là par une intervention divine facétieuse. Mais on fait quoi du coup à par s’envoyer nos CV à la gueule ?

Oui, Ciel a des rudiments de verlan. Cherchez pas, vous êtes jaloux.

Il va faire tout noir !

Ah ouais mais non là c’est même un autre film, ça n’a rien à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Neoki Ewora
    • Nombre de messages : 1155
    • Age : 33
    • Date d'inscription : 25/02/2006
    avatar
MessageSujet: Re: La trahison de Ciel Appleby   Ven 20 Juil - 8:45:38

- Alors que Neoki était en train de se présenter au traître de la manière la plus décontractée possible, une voix un peu rauque résonna dans l'allée... C'était celle de Lellia Windfall, une connaissance sympathique mais un peu bourrine à l'époque de Poudlard. De toute évidence, elle n'avait pas changé. Quelle surprise de l'entendre ici même ! [Mode Factuel]

- Alors que Neoki était en train de se présenter très amicalement à son Peut-Etre-Futur-Prince-Charmant  I love you , une voix à la fois douce et chaleureuse résonna dans l'allée. C'était celle de sa meilleure amie   I love you  , du moins à l'époque de Poudlard. Et quel plaisir de l'entendre ici même.  I love you  I love you  I love you [Mode Bisounours]

- Alors que Neoki était en train de se présenter très maladroitement à ce petit con-con-descendant (il m'arrive parfois d'être bègue...), une haleine empestant le vieil alcool frelaté à au moins mille lieues se fit sentir dans l'allée. C'était celle d'une fille surnommée « Captain Mégère » à l'époque. Quelle angoisse de l'entendre ici même ! pale [Mode film d'aventure... ou d'horreur, entre les deux mon coeur balance]

Tout dépend de quel point de vue on se place. En tout cas, du point de vue de Lellia, il faisait encore nuit. Elle semblait légèrement désorientée mais finalement ils l'étaient tous. Ciel se chargea de lui rappeler que le soleil était levé et qu'on pouvait l'apercevoir si on regardait bien, là, à travers les nuages. Mouais, on pouvait dire que ce garçon était vraiment très désagréable.

Cela n'empêcha pas Lellia de présenter à son tour son expérience Poudlardesque. Elle alla même jusqu'à s'autoproclamer danseuse de touche dans un opéra de Paganini. La classe ultime quoi ! Cool Y'avait de quoi se vanter ! Malgré la voix amplifiée de la Gryffondor, Neoki avait entendu la fin du discours de travers. Elle était tellement surprise que son ouïe l'avait lâchée. Histoire de justifier son discours, Lellia se lança dans une danse un peu bizarre (il faut l'avouer) qui consista à jeter sa baguette au sol dans un geste élégant puis à faire quelques pas de bourrée dans un sens, puis dans l'autre. bravo!

Finalement, Ciel reprit la paroles dans un langage incompréhensible :
**Restas, connais pas, ça veut dire quoi, "celui qui reste" en latin ?? à moins que ça ne soit la coiffure des chanteurs de reggea moldus?**
Et LA question ultime : « Qu'est-ce qu'on fait ? »

Neoki qui jusque là était restée totalement immobile, telle une statue, revint enfin à la vie. Elle ignora totalement la question de Ciel pour se jeter sur Lellia. Elle lui fit un énorme câlin puis eu un mouvement de recul en prenant conscience de l'odeur de sa copine. Elle se rapprocha néanmoins de nouveau :


« Qu'est-ce que je suis contente de te revoir ici, au moins un visage familier ! La classe pour Paganini, j'ai plein de questions à te poser mais on verra ça plus tard. Tu as parlé de mon Seamuchou d'amour, comment va-t-il ? Tu as des nouvelles ? »

Comme à son habitude devant une telle émotion, Neoki respirait à peine entre chaque phrase et parlait aussi vite que fusaient ses pensées...
Puis chuchotant vraiment tout bas dans l'oreille de Lellia, tout en lançant un regard furtif sur Ciel :

« Fais gaffe à ce gars là, c'est un traître, t'es au courant ? C'est pour ça que t'es là ? Il faut qu'on le tue tu crois ? »

L'histoire évoluera en fonction de ton choix, bienvenue à Detroit :
- Le tuer
- Fuir
- Gagner sa confiance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La trahison de Ciel Appleby   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Angleterre :: L'Allée des Embrumes-