Partagez | .
 
 Franz Uriel Kouganov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Franz U. Kouganov
    • Nombre de messages : 18
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 09/08/2014

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang mêlé
      Baguette magique: bois de cerisier sombre, élégante, crin de licorne 37cm
    avatar
  • Auror Auror
MessageSujet: Franz Uriel Kouganov   Sam 9 Aoû - 21:50:56

Fiche d'état civilNom : Kouganov (sous son nom d'emprunt, Keller étant son nom de famille véritable)
Prénom(s) : Franz Uriel (anciennement Ulrich Franz)
Âge :26 ans
Date de naissance :17 décembre 1980
Statut sanguin : sang-mêlé
Ville d'origine : Buxton, Derbyshire, Ecosse
Habite à/au : manoir familiale des Keller à Buxton
Situation maritale : célibataire
Enfant(s) : Aucun
Emploi actuel : Auror



Buxton… L’imposant manoir n’avait pas changé. Il semblait plus sombre que jamais, certes, mais toujours semblable au lieu qu’il avait quitté et dans lequel il avait vécu le paradis comme l’enfer.
Beaucoup auraient pensé voir trouvé cela complètement fou de revenir dans le lieu qui l’avait vu naître, grandir et mourir. Mais Ulrich ou plutôt Franz comme il se faisait désormais appelé sous sa nouvelle identité d’emprunt bâtie expressément pour son retour, n’avait pas pu abandonner ce lieu. C’était chez lui. Sa bien-aimée sœur aînée, Susan, reposait dans la crypte ainsi que son père. La tapisserie reprenant les ancêtres Keller trônait toujours fièrement sur l’un des pans de mur du boudoir où sa mère avait très souvent erré après le drame qui les avait frappés de plein fouet. Sa salle d’entrainement ainsi que ses affaires les plus précieuses y étaient toujours entreposées. En dehors de cela, il n’y avait clairement que dans cet endroit qu’il se sentait chez lui. Le seul lieu où un peu de repos lui était accordé. Ses cauchemars y semblaient moins forts, moins traumatisants et moins psychotiques. Et c’était là qu’il souhaitait reposer. Pas dans ce trou sombre dans le cimetière de Buxton qui avait été creusé pour la pauvre âme errante sur laquelle son choix s’était porté,dans l’empressement, pour lui servir de corps et ainsi éviter de véritablement mourir. Il avait manqué de prudence et avait fini par éveiller les soupçons malencontreusement. Qui avait découvert sa véritable identité ? Qui avait eu vent qu’il complotait pour obtenir des échantillons d’éléments de potions ? Qui aussi avait su qu’il pensait tenter également de modifier à nouveau cette fameuse potion provoquant la défaillance de nombreux sorciers pour ses propres projets ? Il n’était pas encore parvenu à le savoir mais il s’agissait de plusieurs personnes sans nul doute et il y avait fort à parier qu’elles étaient plutôt bien placées dans la hiérarchie. Les découvrir, voilà ce qu’il devait aux siens et à l’homme qui reposait six pieds sous terre avec son nom. Cet homme dont il avait pris l’identité désormais… Franz Kouganov.
La bâtisse datait de la seconde guerre mondiale. Ses grands-parents paternels avaient immigré durant celle-ci et étaient venus s’installer dans ce coin du Derbyshire. Leur fils, son père, Wilhem Keller avait tout naturellement fini ses études à Poudlard au sein des Serpentard. Loin d’être doté d’un mauvais fond, Wilhem avait beaucoup de ruse lorsqu’il s’agissait de se dépêtrer d’une situation à son désavantage. Mais il veillait à ce que les conséquences ne retombent ni sur lui ni trop brutalement sur son bouc-émissaire d’après ce que sa mère lui avait raconté lorsqu’il était enfant. Du moins, jusqu’à ce qu’il ne se laisse influencé par l’attitude prétentieuse de quelques condisciples prônant bien trop facilement la pureté de leur sang. Malgré son comportement méprisable, il avait fini par faire la connaissance d’une née-moldue, Isana Weaverde laquelle il s’était profondément épris à son plus grand étonnement. Les nouveaux époux avaient fini par s’installer dans ce même manoir familial qui avait vu naitre les cinq enfants du couple : Alexander, Susan, Ulrich, Aloys et Kathrina.
Les différents enfants du couple avaient vécu très entourés. Alexander, en tant qu’aîné et enfant un peu trop gâté et choyé, avait hérité d’un très mauvais caractère. Violent, brutal, sournois et perfide, il n’avait, en y regardant de plus prêt, qu’à prêter clairement attention pour se rendre compte d’un seul coup d’œil de l’adulte qu’il finirait par devenir et de la maison qu’il intègrerait : Serpentard. Susan était la Gryffondor de la famille. Têtue, fonceuse mais également tendre et loyale, c’était la première fille du couple et la sœur que Franz avait aimé du plus profond de son être. Alors que leur différence d’âge aurait dû les éloigner, une grande complicité s’était tissée entre eux et se renforçait d’années en années. Alors qu’il n’avait que six et sachant pertinemment bien que son aînée adorait les fleurs de lilas, le jeune garçon avait voulu, dès l’information connue, aller lui cueillir une belle grappe pour lui en faire la surprise et remonter le moral un peu assombri de sa parente tant aimée. A l’époque, il n’avait pas encore pu comprendre ce qui pouvait à ce point inquiéter sa sœur. Cela faisait quatre ans que celui-dont-on-ne-pouvait-pas-prononcer-le-nom était tombé. Quatre longues années que leur frère aîné, Alexander devenu mangemort était en fuite loin d’eux. Ce n’était que deux ans plus tard malheureusement qu’il comprendrait pourquoi Susan était tant inquiète à l’idée d’Alexander toujours en liberté dans la nature.
Sournoisement cependant, ignorant encore tout de ce qui allait arriver aux siens et à sa précieuse sœur, et avec ce qu’il pensait être une grande discrétion, le gamin d’alors s’était glissé en dehors de la demeure pour arpenter le jardin en quête la fleur tant appréciée. L’arbre était déjà haut et imposant à l’époque mais cela ne l’avait pas découragé. Stratégique et déjà calculateur, il avait trouvé le meilleur chemin pour parvenir jusqu’à la grappe qu’il avait choisie sans se rompre le cou. Il venait justement de parvenir à ses fins lorsque Susan l’avait retrouvé. Son teint, naturellement de porcelaine qui lui allait à ravir avec ses longs cheveux blonds, avait pris une couleur rouge vif sous le coup de la colère, de l’inquiétude et de la peur dans laquelle son escapade l’avait plongée. Soulagée de l’avoir retrouvé, elle l’avait vertement réprimandé avant de finir par rire de sa bêtise lorsqu’il avait regagné le sol et était venu lui offrir son présent.
Ses deux plus jeunes frère et sœur… Kathrina et Aloys venaient, à l’époque, d’avoir tout juste un an. Si dans un premier temps, Ulrich avait eu peur de voir leur présence éclipser la sienne dans le cœur de Susan, il avait vite été rassuré en voyant son aînée toujours aussi présente à ses côtés. Il n’avait peut-être que six ans et elle, seize mais ils avaient toujours eu un lien très spécial malgré le grand écart.
Kathrina et Aloys justement n’avaient pas vraiment eu de chance. Les deux enfants avaient grandis dans l’ombre d’un frère meurtri et détruit, dans son ombre. Pire, même à l’heure actuelle alors qu’il avait tout perdu, il ne regrettait rien. Ni les privilèges et l’amour qu’il avait accordé à Kathrina ni les colères noires dans lesquelles elle avait pu le voir ni même les maltraitances qu’avaient subis Aloys durant tant d’années. Kathrina avait toujours déployé énormément d’énergie pour l’entrainer auprès d’elle. L’enfant devenue petit à petit une adolescente et désormais une femme, était persuadée, en bonne Poufsouffle, que le garder à ses côtés et le distraire parviendrait à le détourner de ses sombres desseins. Dire que désormais il avait vu cette jolie jeune femme qui durant tant d’années avaient tenté par tous les moyens de ressembler à sa défunte sœur pour lui plaire allant jusqu’à modifier son apparence provoquant la colère froide de Franz, sombré dans la mélancolie. Pire encore, sa précieuse et dernière sœur semblait vouée à son tour à porter un masque comme lui-même le faisait depuis tant d’années. Tout ça par sa faute et son égoïsme. Mais non, vraiment, il ne regrettait rien. Ulrich Keller était de retour. Certes, il lui apparaitrait sous les traits d’un russe, un certain Franz Kouganov qui avait racheté leur manoir familial. Ce même homme qu’elle avait enterré avec son jumeau sans le savoir à la place de son frère bien aimé.
Ses desseins avaient légèrement changé. Il tentait vainement de se convaincre qu’il n’était revenu que pour protéger les siens de ceux qui avaient voulu sa mort. Une sorte de manière de les mettre définitivement à l’abri pour que ce qu’il restait des Keller puisse reprendre un nouveau départ. Mais bien souvent, sa vraie nature reprenait le dessus. Les cauchemars qui le hantaient ne faisaient que la raviver. La plus récurrente de ses chimères lui faisait revivre inlassablement cette même nuit où tout avait basculé. Ce soir d’hiver où l’orage mugissait au dehors. Ses parents, les jumeaux, Susan et lui-même s’étaient rassemblés à l’étage. Cela faisait partie de leur rituel de se rassembler de la sorte. Leur père les amusait avec certaines substances qu’il avait concoctées spécialement pour les enchanter et d’où s’échappaient des papillons ou une pluie d’étoiles. Leur mère leur faisait la lecture. Parfois même, ils leur arrivaient malgré la menace que les adultes sentaient planés au dessus de leur tête de danser. La porte d’entrée avait sauté dans un bruit tonitruant. Wilhem avait quitté la pièce, la mine grave en implorant à leur mère de ne la quitter sous aucun prétexte et de nous y confiner tous sans aucune exception. Sa sœur aînée qui venait de débuter une formation d’auror n’avait rien voulu entendre et était sortie à sa suite. Le bruit et l’agitation avaient inquiétés les jumeaux qui, du haut de leurs trois ans, s’étaient mis à pleurer bruyamment. C’était grâce à la diversion qu’ils lui avaient offerte qu’Ulrich avait pu sortir à son tour de la pièce pour voir ce qu’il se passait avant de se cacher pour ne pas être vu des nouveaux venus. Ceux-ci s’avérèrent être Alexander, leur frère aîné ayant rallié les mangemorts et en fuite depuis la chute de son maître, accompagné de deux de ses amis dans le même cas. Les tentatives que leur père avait fait pour raisonner Alexander avait été vaines et tandis que ses deux amis s’occupaient à immobiliser leur père, leur aîné lui s’attaquait à Susan. Cette dernière, une Gryffondor, était une combattante émérite. Après tout, n’avait-elle pas choisi alors la voie des aurors. Cependant, Alexander usait de sorts puissants et alors que le regard de sa précieuse sœur avait croisé celui d’Ulrich, il vit ceux-ci s’éteindre alors qu’elle tombait inerte au sol, morte tandis que lui-même restait prostré à regarder le corps étendu de celle qu’il aimait tant n’y croyant pas vraiment et ne parvenant clairement pas à réaliser qu’en une seconde un mangemort qui était son frère par-dessus le marché, venait de le priver d’une vie heureuse et prospère où il aurait continué à chaque printemps de grimper sur ce même arbre pour cueillir la première grappe de lilas à destination de sa sœur bien vivante. La suite des événements s’étaient déroulés sous ses yeux sans qu’il en ait vraiment conscience. Il avait vu son père échanger des sorts avec ses trois assaillants avant de le voir à son tour giser au sol aux côtés de sa fille. Alors que son frère venait en direction de sa cachette, d’autres personnes étaient arrivées provoquant l’agitation et la fuite des assassins qui avaient fini capturer. En l’espace d’un instant, son âme avait été brisée par Alexander, son propre frère, par plaisir et pour épurer sa famille si opposée aux idées qui lui étaient chères. Dans sa folie avait-il vraiment cru pouvoir récupérer le reste de la famille sous sa tutelle ? C’est l’hypothèse qu’il avait confirmée en rendant régulièrement visite à cet être abject à Azkaban tout en lui soustrayant par diverses ruses le nom des familles mangemortes qu’il avait tour à tour faites souffrir, détruites et tuées.
Désormais qu’il était de retour, il espérait juste ne pas voir se présenter sous ses yeux un clone de cet homme en la personne d’Aloys. Ce même Aloys qui avait toujours prétendu se réjouir le jour de la mort d’Ulrich, et qui pourtant était apparu en colère à son pseudo enterrement. Certes, il en avait toutes les raisons. Ne l’avait-il pas maltraité durant tant d’années en ne lui témoignant pas le moindre amour mais une grande haine bien avant que le garçon ne choisisse de correspondre avec Alexander ? N’avait-il pas tenté pas tous les moyens de l’endurcir et d’augmenter toujours plus la haine qu’il lui témoignait pour qu’il puisse, le moment venu, servir d’appui à sa jumelle en allant jusqu'à lui faire subir des sorts inhumains ou jusqu'à le blesser comme le témoignait sans doute toujours la cicatrice qu'Aloys avait dans le dos ? Kathrina avait protesté mais il avait tôt fait de l’écarter ou de l’effrayer tant est si bien qu’elle n’avait pas bronché… Que cela lui semblait lointain…
Désormais il était Franz Uriel Kouganov mais ce n’est pas pour autant qu’Ulrich Keller disparaissait. La rage et la soif de vengeance qui l’habitaient, étaient toujours enfouies au plus profond de son cœur glacé. L’ancien masque qui avait si longtemps recouvré ses traits pour cacher le monstre tapi en dessous après s’être fissuré, avait fini par tomber et être piétiné mais un autre tout aussi sophistiqué avait pris le relai depuis. Rien n’avait vraiment changé, il était toujours, sous son air avenant et angélique, ce jeune homme froid et cruel complètement détruit et prêt à tout pour ses desseins qui se cache sous les traits d’un autre homme agréable, courtois, honnête et plein de bonnes intentions pour appâter ses semblables et les duper. Son apparence même n’avait pas tellement subi de modifications. Il n’avait clairement pas pu s’y résoudre. Après tout, n’avait-il pas toujours voulu lors de l’étape finale d’éradication de ses victimes, se montrer sous son véritable visage pour que celui-ci soit le dernier à se refléter dans leurs yeux terrifiés et plein de souffrance et de peur ? Il a l’apparence d’un jeune homme haut de stature et bien bâti. Ses cheveux sont restés mi-long et il a choisi de garder ce pli qu’il avait toujours eu au menton. La couleur de ses yeux s’est à peine éclaircie, Susan disant toujours que les yeux étaient le meilleur reflet de l’âme de leur possesseur. Ulrich ou plutôt Franz a gardé cette démarche féline qui lui est propre et continue de s’habiller avec beaucoup d’élégance optant toujours pour des teintes très sombres comme le noir et le gris anthracite. Il a une certaine tendance également à opter pour des cols hauts pour cacher la blessure qu'il a gardée de sa mort factice.
Il resterait toujours probablement ce monstre qu’il avait été et il n’était clairement pas sûr de pouvoir résister à la tentation de ne pas reprendre sa tâche là où il avait été contraint de la laisser en suspens. La tentation serait grande … Résisterait-il seulement ? La présence du portrait de Susan en haut des marches de l’escalier du hall d’entrée, tout comme le fait de revivre au manoir n’aiderait pas non plus mais il ne pouvait se résoudre à l’enlever tout comme il n'avait pu se séparer du pendentif qui lui appartenait et qui contenait désormais un puissant poison qui lui était personnellement destiné.




Votre âge : 26 ans
Comment avez-vous connu le forum ? via PRD, Ambrine l'a proposé sur ma recherche de forum :) (merciii ♥)


Dernière édition par Franz U. Kouganov le Dim 21 Sep - 13:39:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ambrine Illunia
    • Nombre de messages : 430
    • Age : 23
    • Date d'inscription : 12/12/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier simple
      Baguette magique: Crin de Licorne et bois de Saule, 23,25cm, très souple
    avatar
  • Alchimiste Alchimiste
MessageSujet: Re: Franz Uriel Kouganov   Lun 11 Aoû - 18:25:26

Bonjour mon cher Ulrich/Franz ! love

Alors alors. Alors ... Alors alors alo*SBAF*

Pardon. Bonjour et (re)bienvenue sur le Miroir du Risèd ! cheers

Déjà, sacré personnage ! L'histoire est confuse mais tu nous offres un aperçu intéressant de ce fameux Franz  love 

Malheureusement, en l'état, on ne peux pas t'accepter. C'est peut-être bizarre à dire comme ça, mais il manque beaucoup de choses, malgré la présence d'énormément d'informations.
On voit bien que ce personnage a déjà une longue histoire, on ressent au travers de ta fiche que tu l'as longtemps joué et que tu le connais par cœur. Certaines choses sont si évidentes pour toi que tu ne ressens pas le besoin de le noter. Mais pour nous, ce Franz est un parfait inconnu ! Il nous manque des détails, des précisions, des choses, tout simplement.

En fait, nous avons un peu peur que tu ne trouves pas ta place dans l'intrigue du forum, car tu parles peu, voire pas du tout du contexte actuel de la communauté magique. Je t'invite vraiment à relire le contexte du forum pour mieux situer ton personnage, nous dire ce qu'il pense des moldus, du ministre et des lois mises en place, comment il se situe face à tout cela. Nous avons besoin de quelques informations pour vraiment t'intégrer et te permettre de jouer avec le plus grand nombre.

Il y a aussi cette histoire de sang-pur qui nous gêne. Est-il possible de changer le statut sanguin du père de Franz en simple sorcier ? Si c'est vraiment important pour toi, nous ferons notre possible pour trouver une solution I love you

Nous avons aussi besoin de précisions à propos de plusieurs sujets dont voici la liste (pour plus de visibilité, sinon je m'y perds aha )

  • Son travail en tant qu'auror. Il lui faut un historique en béton pour se faire engager en tant qu'auror, nous avons donc besoin que tu développes vraiment ce point. Il faut absolument pousser plus loin le changement d'identité et nous dire pourquoi il a choisi d'être auror. Selon ta position face aux moldus, nous pourrions peut-être te proposer un poste intéressant par rapport à ton métier d'auror pour te permettre d'être au centre de l'intrigue Wink
  • Sa relation avec son petit frère. Pourquoi l'a-t-il traité comme ça ? Kathrina n'a jamais défendu son jumeau ? Pourquoi était-il en relation avec Alexander ?
  • Les actes d'Alexander. Pourquoi vient-il tuer sa famille ? Est-ce que Susan est inquiète parce que son grand frère est mangemort ou parce qu'elle sait qu'il va s'en prendre à sa famille ? Si elle le sait, comment ? Et ses parents, comment le savent-ils ?
  • Sa relation avec son grand frère. Tu dis qu'Ulrich lui rendait visite régulièrement à Azkaban. Pour lui dire quoi ? Dans quel but ? Quel genre de conversation pouvaient-ils avoir après ce double meurtre ?
  • Les meurtres qu'Ulrich a commis. Tu en parles très rapidement, un peu plus à la fin, sans vraiment approfondir, ce qui est dommage, puisque c'est une partie très importante de sa vie
  • La mise en scène de sa mort. Comment a-t-il fait pour faire croire à sa propre mort ? Comment s'est-elle passée ? Qui l'a découvert, qui a été "enterré" à sa place, que s'est-il passé exactement ?
  • Le manoir et le "déménagement" de sa famille. Là, c'est plutôt confus. Tu nous parles d'une salle d'entraînement sans donner de détails, tu dis qu'il rachète le manoir et qu'il retourne y vivre, mais n'est-ce pas un peu gros ? Je veux dire, s'il change d'identité et qu'il veut se faire passer pour incognito, c'est pas le plus sûr des moyens aha Enfin, nous n'y voyons pas d’inconvénients, il faut juste nous trouver une bonne excuse Wink
  • Où était-il pendant tout ce temps ? Il a disparu de la circulation pendant un bout de temps, histoire qu'on l'oublie, je me trompe ? Combien de temps a-t-il disparu, qu'a-t-il fait et pourquoi ?
  • J'ai un souci avec le cercueil en verre. A vrai dire, je ne suis pas sûre qu'un sort qui permette de conserver un corps mort en parfait état existe. Du coup, j'avoue que ça me gêne un peu, même si ce n'est pas d'une importance capitale.


Il y a aussi quelques erreurs de syntaxes et des phrases trop longues qui gênent à la bonne compréhension du texte. Aussi, n'hésite pas à espacer tes paragraphes, à alléger tes phrases et à relire ton texte pour vérifier qu'il est bien compréhensible pour ceux qui ne connaissent pas le personnage :) Peut-être, mais ce n'est qu'une proposition personnelle, qu'en racontant plusieurs petits passages importants de sa vie dans l'ordre chronologique, le tout présenté en un RP "flash-back", aiderait à alléger la présentation, au lieu d'un RP "souvenirs" aha -si tu ne comprends pas où je veux en venir, MPotte moi ^^
Oh, une dernière chose concernant les avatars, notamment celui d'Aloys, Gaspard Ulliel. Il est déjà pris par Torin Bower I love you En fait, nous préférerions, jusqu'à la création de ta fiche famille, que tu n'attribue pas de célébrités à tes PNJs :)

On a bien conscience que ça fait beaucoup de choses, et nous avons peur que cela t'effraie. Mais c'est essentiel pour vraiment comprendre le personnage -qui est vraiment intéressant !- et t'intégrer au mieux sur le forum. Nous sommes bien entendu à ta disposition si tu as le moindre problème ou la moindre question. Ce sont beaucoup de précisions qui te sont demandées, pas de changements majeurs ou de choses à retirer :)

Contacte-nous au plus vite au besoin, nous sommes là pour toi I love you

A très bientôt et bonne chance pour ta fiche ! moutmout

_________________________________
Image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Sheena Stormcrow
    • Nombre de messages : 47
    • Age : 23
    • Date d'inscription : 24/03/2013

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière Simple
      Baguette magique: Plume de Phenix, bois de cèdre, 28 cm, plus rigide que souple.
    avatar
  • Langue-de-Plomb Langue-de-Plomb
MessageSujet: Re: Franz Uriel Kouganov   Lun 11 Aoû - 18:41:02

Welcome!
Bonne chance et bon courage pour ta fiche beau gosse
Au plaisir de rp avec toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Le Staff
    • Nombre de messages : 962
    • Date d'inscription : 17/04/2006
    avatar
  • Compte commun du Staff
MessageSujet: Re: Franz Uriel Kouganov   Dim 21 Sep - 14:28:51

Super, c'est bien plus clair comme ça ! On comprend mieux les intentions de Franz, désormais.

Tu es donc validé, je te rajoute dans le groupe Sang-Mêlé et t'attribue le rang "Auror".

Attention cependant aux "é / er", j'ai remarqué que tu faisais souvent la confusion. Méfie-toi aussi des longues phrases, ça a tendance à essouffler à la lecture. Wink

Tu peux désormais aller créer, si tu le souhaites, ta fiche de gestion dans la section "présentation des personnages" et faire ta demande de jeu pour trouver des partenaires de RP !

Bienvenu officiellement ! cheers

_________________________________
Compte commun de l'équipe d'administration du Miroir du Risèd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Franz Uriel Kouganov   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Accueil :: Personnages :: Présentation des personnages-