Partagez | .
 
 Balade au claire de Lune [PV Ethel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
  • Ethel Perks
    • Nombre de messages : 626
    • Age : 31
    • Date d'inscription : 11/10/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière simple
      Baguette magique: Ebène, crin de licorne, 21.25 cm
    avatar
  • Botaniste
MessageSujet: Re: Balade au claire de Lune [PV Ethel]   Ven 9 Aoû - 8:57:59


« Mais bon sang ! Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait à Ethel Perks !? Je ne la reconnais plus ! »

A la remarque de Sandro, Ethel ne pût que sourire. Qui aurait cru, en effet, que la trop sérieuse et stricte préfète provoque ainsi un élève aussi dangereux et imprévisible qu’Aleksei ?

Comme quoi, elle pouvait en surprendre plus d’un.

Ce n’était pas parce qu’on devenait préfet qu’on n’avait plus l’art de la provocation. Surtout chez les Gryffondor.

Après tout, Ethel le provoquait, elle ne le menaçait pas. Enfin, pas tout à fait. Elle ne jouait pas non plus de son autorité. Mais elle savait que si le russe était encore présent dans l’enceinte de l’école c’était uniquement parce que sa famille avait peur de la réaction des autorités. Et puis, quand on appartenait à une famille aussi puissante, se faire renvoyer d’une grande école, ce n’était pas très classe. Et ce malgré l’excuse d’une donation importante à l’établissement.

Dmitriev n’était pas du même avis. Ce grand sot continuait apparemment à croire qu’il avait tous les droits partout où il allait et que cela lui donnait le droit de défier tout le monde.


« Perks ! Tu me le paieras crois moi j’aurais ma vengeance ! Et toi aussi sale crétin de Gryffondor ! […] Ethel comment as-tu osé me désarmer, rends moi ma baguette qu’on règle ça maintenant en face à face ».

Ah ! Il faisait moins le malin sans sa baguette le russe ! Et il croyait aller jusqu’où avec ses menaces ? Avait-elle l’intention de lui rendre sa baguette, selon lui ? Etait-ce vraiment sage ?

« Vous allez finir comme ça si ça continue … Alors virez de là, on déposera ta baguette à l’extérieur de la forêt interdite ».

Sandro continuait à leur tenir tête. Il avait vraiment du cran ce petit. Dans d’autres circonstances, elle l’aurait certainement engueulé, mais là ils étaient deux. Et à deux, ils seraient beaucoup plus efficaces contre la bande de Serpentard. Surtout que le but de la galloise était de les ramener devant Mc Go, pour qu’ils reçoivent une punition digne de ce nom. Mais leur donner une bonne leçon s’avérait également amusant.

« Je t’ai pas parlé bon à rien de Gryffondor ».

« C’est bien celui qui a redoublé mainte et mainte fois qui me dis ça ? … Je plains ton frère d’avoir un abruti pareil dans sa famille Dmitriev ».

Le jeune gryffon était courageux, mais au goût d’Ethel il commençait à en faire un peu trop, niveau provocation. Fort heureusement, il eut son petit moment de lucidité et invita la galloise à mettre un terme à la situation.

« Ethel, on en finit une bonne fois pour toute, j’ai mieux à faire ce soir … Je te laisse Aleksei quelque chose me dit que tu as une dent contre lui, je me charge de l’autre  si tu n’y vois pas d’inconvénient ? »

Genre il avait mieux à faire. Et elle alors ?

Oh, il lui laissait Aleksei ? Mais quelle délicate attention
!
L’adolescente braqua sa baguette sur le russe. Une douce idée de vengeance lui trainait en tête. A l’intérieur de sa tête se dressait un combat mêlant sa raison et son esprit de jeune lionne. L’un répétait à l’autre que la vengeance n’était pas une solution, qu’il fallait mieux confier ces trois imbéciles aux autorités compétentes. L’autre avait envie de donner une bonne raclée à Aleksei.


« Je vais récupérer ta baguette et faire en sorte qu’ils ne t’insultent plus maître !! »

Ethel releva la tête en direction de l’élève qui venait de parler. Merlin ! Elle avait oublié qu’un des trois avait encore sa baguette en possession. Comme elle tenait la baguette de son chef dans son autre main, elle la braqua sur lui.

« Tu veux aller quelque part peut-être ? »

Son assurance, sa facilité à tenir tête aux trois gars étaient surprenantes.

« Si j’étais toi, je ne ferais pas un pas supplémentaire. Je ne connais pas bien la baguette de ton chef. Un mauvais coup, ça part si vite … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Sandro Britto
    • Nombre de messages : 164
    • Age : 23
    • Date d'inscription : 05/06/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 27,5 cm , Sequoia Giganteum, Plumes de Phénix
    avatar
MessageSujet: Re: Balade au claire de Lune [PV Ethel]   Sam 10 Aoû - 13:38:49

Visiblement Ethel aussi voulait en finir, c'est ce qu'avait cru comprendre le brun lorsqu'il vit sa préfète lever sa baguette vers Aleksei , elle avait un air menaçant , un cruel combat devait se dérouler dans sa cervelle de lionne, mais Sandro en s'en préoccupait pas , il savait que la jeune fille prendrait la bonne décision.

Enfin tout ça c'était avant que l'imbécile qui accompagnait Dmitriev ne décide de prendre les choses en mains et de menacer Ethel , en tout cas toute tentative était vouée à l'échec. Le troisième année avait donné la baguette du russe à la Préfète en Chef avant de se reculer pour assister à la scène à l'écart.
Mais le larbin du Dmitriev fit vite volte face lorsque Ethel braqua la baguette d'Aleksei sur lui.
Stupide , il était encore une fois inattentif et avait peu de courage, Sandro se demandait alors pourquoi Aleksei s'entourait d'ahurit pareil.


« Si j’étais toi, je ne ferais pas un pas supplémentaire. Je ne connais pas bien la baguette de ton chef. Un mauvais coup, ça part si vite … »


Ethel avait l'air d'une Cow Boy ... ou Cow Girl comme vous préférez, ce qui fit rire le gryffon, mais la nuit avançait et c'est pourquoi , Sandro prit la décision de ressortir sa baguette.

-Petrificus Totalus .

En un craquement , le Serpentard se raidit et s'écroula au sol voilà une bonne chose de faite.


-Il n'y pas que les mauvais coup qui partent vite, y'a les bons aussi .


La situation était à présent extrêmement en faveur des Gryffondor , avec des larbins à terre et Aleksei sans baguette , le calcul était vite fait , Serpentard avait perdu ,mais en même temps c'était normal.
Face à un bon duo de Gryffondor , quelques imbéciles de Vert et Argent ne suffisaient pas.
Mais ce qui devait finalement arrivé arriva .

Après presque deux heures passé dehors, la clairière déjà bien clair , s'illumina encore plus, progressivement,les nuages disparaissaient du ciel et c'est alors qu'un premier hurlement ce fit entendre.
Par instinct Sandro releva la tête et observa la lune , elle était pleine , ce qui signifiait que ce qu'il venait d'entendre n'était pas qu'un simple loup.



-Ethel , la lune !


Il fut gagné par l’excitation il allait enfin voir un lycan de ses propres yeux . Mais il était également conscient du danger.
Puis un deuxième hurlement se fit entendre , il était beaucoup plus proche que le premier , le brun l'entendait à l'intensité du hurlement. Donc la question était, y avait-il deux Loups-Garou ? Ou bien est ce que le premier était actuellement en mouvement en direction du groupe d'élève ?
Pas le temps de tergiverser ! Il fallait agir et vite, trouver une planque... à moins que le côté aventurier d'Ethel ait finalement prit le dessus et que la Préfète souhaite affronter le danger de front, en tout cas le reste de la nuit allait être chaotique....



[HJ: Petite maj , de transition entre la bagare et l'arrivée du LG , si ça ne va pas MP moi je modifierai ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ethel Perks
    • Nombre de messages : 626
    • Age : 31
    • Date d'inscription : 11/10/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière simple
      Baguette magique: Ebène, crin de licorne, 21.25 cm
    avatar
  • Botaniste
MessageSujet: Re: Balade au claire de Lune [PV Ethel]   Mar 13 Aoû - 8:40:24


Ethel maintenait le Serpentard du bout de sa baguette. Bizarrement, le grand dadet faisait moins le fier, pointé par une fille. Peut-être parce qu’il ne voulait pas finir comme ses deux camarades, dans le fond. Vous imaginez la honte ? Surtout quand on fait partie de la famille des Dmitriev.
La situation était donc sous contrôle, mais comme toujours, il fallait que Sandro aille plus vite que tout le monde. Le jeune Lion, dans un désir d’en finir au plus vite avec ses ennemis,  sortit sa baguette et visa le larbin du Russe.


« Petrificus Totalus »

Ouais bon … Ils allaient faire comment, après le passage du Loup-garou, pour expliquer tout ceci à Mc Gonagall ? Non parce que vraiment là, il leur faudrait des excuses en béton.

Maintenant, deux élèves gisaient à terre. Aleksei, lui, était contraint par trois baguettes de ne pas faire un seul mouvement brusque.  

Autour d’eux, la clairière continuait à s’illuminer. La lune serait de plus en plus haute, ce soir.
D’ailleurs, parlons-en de la lune.

Qui disait forêt interdite, disait créatures dangereuses et, qui disait Lune, disait Loup-garou. Autant dire que nos deux élèves étaient mal barrés s’ils restaient là une minute de plus. Mais, c’était sans compter sur Sandro et son désir idiot de voir des loups garous de très près.

Mais bon sang, qu’est-ce qu’Ethel fichait encore là ?

Sans ce fichu insigne et son désir suicidaire d’aider constamment les autres, elle serait déjà dans le dortoir encore de dormir.

Des hurlements, de plus en plus proches, se firent entendre. Il fallait se cacher. Et vite.


« Sandro, ramène-toi, il faut au moins qu’on se planque ».

Baguette serrée entre ses doigts, la galloise était sur le qui-vive. Elle ne tenait vraiment pas à finir en amuse-gueule dans l’estomac d’un loup-garou. Ou bien mordue.

Surtout qu’elle ne connaissait aucun sort « anti loup-garou ». Juste quelques sorts de défense basique pour les repousser au plus loin. Seulement, elle espérait ne pas avoir besoin de s’en servir.

Elle avisa un buisson épais, dissimulé derrière un gros arbre. Normalement, dans le sens contraire du vent, ils seraient à l’abri. Si les créatures ne sentaient pas leur présence, il ne leur arriverait rien.

En tout cas, s’ils s’en sortaient vivant, Ethel pourrait à loisir, classer Sandro parmi les éléments suicidaires de l’école. Et, à cause de lui, elle risquerait sans doute de le devenir encore plus que ce qu’elle n’était déjà.


[H.J : Très, très court, désolée. Mais un gros manque d'inspiration]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Sandro Britto
    • Nombre de messages : 164
    • Age : 23
    • Date d'inscription : 05/06/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 27,5 cm , Sequoia Giganteum, Plumes de Phénix
    avatar
MessageSujet: Re: Balade au claire de Lune [PV Ethel]   Mer 14 Aoû - 11:18:36

Ce soir là, la lune était pleine et les Gryffondors qu’étaient Ethel et Sandro s’étaient aventurés dans la Forêt Interdite, et avaient combattu la bande d’Aleksei le Serpentard et avaient finit par l’emporter. Seulement voilà, les nuits de pleines lunes, les Loups-Garou étaient de sortie et ce soir ne ferait pas exception au plus grand plaisir du troisième année.

Mais afin d’éviter de se faire mettre en pièce ou pire de se faire mordre, il était grand temps pour eux d’aller se cacher, ce que suggéra brillamment Ethel :


« Sandro, ramènes-toi, il faut au moins qu’on se planque »

-Je te suis.

Il suivit Ethel en direction d’un buisson lui-même caché derrière un arbre, une bonne planque à l’abri du vent, c’était l’idéal pour se préserver du flair du lycan.
Mais alors qu’il se dirigeait vers le buisson, le Rouge et Or songea, il fit volte face et leva les sortilèges qu’il avait jeté sur les Serpentards, les chaines avaient disparues, le second pouvait à nouveau se mouvoir, il restait plus que celui qu’Ethel avait pétrifié au début et Aleksei qui devait récupérer sa baguette.


-Un conseil, sortez au plus vite de la forêt

C’est ce qu’il avait dit aux trois Vert et Argent, avant de rattraper Ethel

-Tu devrais rendre la baguette à Dmitriev sinon on va avoir trois morts sur la conscience… Ils sont plus stupide les uns que les autres ils ne s’en sortiront pas.


A présent, les deux Rouge et Or se trouvaient derrière leur buisson, Sandro s’était mit à plat ventre et regardait attentivement en direction de la clairière peut-être aurait-il l’opportunité de croiser le Lycan.
Toutefois de temps en temps, genre toutes les trente secondes, car les Loups-Garou étaient des créatures intelligentes et il se pourrait que le lycan apparaisse dans le dos des lions. Ce qui serait pour le moins désastreux, car Sandro aimait les Loups-Garou, mais en aucun cas il souhait hurler à la lune une fois par mois. Donc PRUDENCE !
Au fond il espérait que le lycan se pointe, ça pourrait être intéressant de voir une telle créature à quelques mètres seulement il espérait juste que les trois Serpentard ne viendrait pas tout foutre en l’air, il avait déjà l’image dans sa tête d’Aleksei face à la bête. Cela promettait une belle boucherie, dont le Vert et Argent ne sortirai certainement pas vainqueur…

Il regarda soudainement Ethel car il n’apercevait plus les Serpentards. Et il craignait un mauvais coup


-Tu as vu par où ils sont partit , les trois autres vipères ? Restons sur nos gardes on ne sait jamais …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ethel Perks
    • Nombre de messages : 626
    • Age : 31
    • Date d'inscription : 11/10/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière simple
      Baguette magique: Ebène, crin de licorne, 21.25 cm
    avatar
  • Botaniste
MessageSujet: Re: Balade au claire de Lune [PV Ethel]   Jeu 22 Aoû - 13:35:52


Ethel n’avait même pas le temps de réfléchir dans quel pétrin elle s’était encore fourrée. Pour le moment, il lui fallait surveiller ses arrières. Mais comme si ça ne suffisait pas, elle devait également, veiller à la sécurité de Sandro.

Ah, la douce joie d’être préfète ! Vous vous demanderez sans doute, à l’instant présent, quel intérêt alors que d’obtenir le rôle de préfet, hormis le privilège d’utiliser la salle de bain privée qui, soit-dit en passant, n’avait rien de bien extraordinaire hormis sa dimension olympique. Eh bien, pour être honnête, il y en avait aucun. Sauf si on considère qu’être préfet ou préfet-en-chef, offrait parfois une certaine ascendance sur les élèves plus jeunes. Mais, cela ne marchait pas toujours. Preuve en était avec Sandro avec qui la galloise avant longuement débattu pour lui faire entendre raison, avant de s’engouffrer derrière lui dans la forêt interdite.

Baguette à la main, toujours sur le qui-vive, la dernière-née des  Perks espérait échapper au danger une fois de plus et, saine et sauve. Sandro sur les talons, elle écarta les branches du buisson avant de s’engouffrer derrière ce dernier. Un coup d’œil derrière elle pour s’assurer de la sécurité des trois nigauds de Serpentard suffit à remuer sa propre conscience. Assez pour leur faire signe de les rejoindre. Ethel en avait assez vu, par le passé, pour savoir que dans des cas extrêmes, il était plus judicieux d’oublier les différents si on souhaitait lutter contre un danger commun. D’autant plus que les bagarres de gamins du genre Gyffondor contre Serpentard, Ethel n’en avait rien à faire.


« Tu devrais rendre la baguette à Dmitriev sinon on va avoir trois morts sur la conscience… Ils sont plus stupide les uns que les autres ils ne s’en sortiront pas ».

La remarque de Sandro lui rappela qu’effectivement, Dmitriev aurait plus besoin qu’elle de sa propre baguette si le danger venait à leurs rencontre. Elle l’avait à l’œil. Gare à lui s’il faisait le moindre faux pas.
Ethel envoya donc la baguette en direction de son propriétaire, toujours en garde. Sait-on jamais.


« Tu as vu par où ils sont partit, les trois autres vipères ? Restons sur nos gardes on ne sait jamais … »

D’un mouvement de la tête, Ethel désigna à son cadet le buisson qui leur faisait face. Au moins, les serpentards avaient-ils eu l’intelligence de choisir une cachette stratégique. Comme quoi, même l’être le plus stupide pouvait quand même faire preuve de lucidité.

Un craquement de branche se fit entendre. Il était assez proche pour que les élèves ne fassent plus le moindre geste stupide.

L’adolescente réfléchissait à la marche à suivre. Comment devaient-ils agir ?

Sandro souhaitait voir apparaitre des lycans sous ses yeux et avait précisé, Merlin le garde, ne pas vouloir leur servir de buffet à volonté. Ce qui était également le souhait d’Ethel et, très certainement, celui des verts et argent qui leur tenaient compagnie.

Une seule solution face à cela : protéger le terrain. Ou du moins, les proches alentours, afin que le loup-garou ressente leur présence le moins possible. Cependant, le seul sort qu’elle savait capable d’une telle prouesse, elle ne le maitrisait pas encore. Ou du moins certainement pas assez pour être assurée d’une fiabilité complète. Au pire, elle pourrait toujours lancer un maléfice de stupéfixion. Celui-là, au moins, elle savait qu’il ne raterait pas sa cible.

Sur ses gardes, à présent, elle attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Sandro Britto
    • Nombre de messages : 164
    • Age : 23
    • Date d'inscription : 05/06/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 27,5 cm , Sequoia Giganteum, Plumes de Phénix
    avatar
MessageSujet: Re: Balade au claire de Lune [PV Ethel]   Ven 23 Aoû - 10:36:14



La nuit avançait, la pleine lune était apparu, et le moment tant attendu pour Sandro était sur le point de ce réaliser, ils avaient entendu des hurlements puis s’étaient réfugiés derrière un buisson massif qui pourrait sans aucun doute les cacher, si les deux lions restaient silencieux.
D’après Ethel, les Serpentard avaient également trouvé refuge dans un autre buisson pas très loin.

A présent, il fallait rester cacher, être patient et silencieux afin d’éviter des ennuis et surtout sur le qui-vive, en guettant le moindre bruit.
Soudain, il eut un craquement, c’était tout proche, instinctivement il retenu sa respiration l’espace de plusieurs secondes.

La bête apparue alors, un Lycan, un vrai de vrai. Ce Loup-Garou était impressionnant… Grand, des poils brun et deux yeux jaune rayonnant dans l’obscurité de la nuit.
C’était vraiment un spécimen splendide, il ne pouvait s’empêcher de sourire de pouvoir apercevoir une telle créature ce n’était pas donné à tout le monde.

Le Lycan hurla une première fois, puis il arpenta la clairière, semblant être à la recherche de quelques choses, sans doute sentit-il l’odeur des étudiants qui venaient de s’affronter ici, il utilisait sans doute son incroyable odorat afin de trouver une éventuelle piste, fort heureusement le buisson qu’avait déniché d’Ethel semblait être à l’abri du vent peut-être que le Gryffondors seraient en sécurité, ou du moins à l’abri jusqu’à ce que la bête s’en aille.

A travers les branches Sandro observait la scène, lorsque soudain le Loup s’arrêta, il fixa pendant plusieurs secondes le buisson où étaient cachés, Sandro et la Préfète en Chef, si bien que le brun avait pu observer ses yeux jaunes vifs…
C’était mauvais signe, très mauvais signe, surtout lorsque le Lycan hurla à nouveau puis disparu dans l’obscurité, c’était une créature intelligente, et ça paraissait trop beau pour être vrai… Qu’est ce que la bête avait-elle pu sentir pour regarder avec tant d’insistance, le buisson où comme part hasard, Sandro et Ethel était caché ?  

Mais tout à coup Sandro avait comprit, il releva la manche de son bras droit, et à présent tout s’expliquait, lors du combat avec Aleksei, il avait finit son vol contre un arbre … et le Gryffon c’était ouvert le bras au niveau de l’épaule lors du choc … Le sang … C’était sans aucun doute ce qu’avait sentit le Loup-Garou et ainsi Sandro pouvait déduire que la bête ne se trouvait vraiment pas loin, à l’affut du moindre mouvement.

Le Rouge et Or commença alors à réfléchir à un plan mais un très bon plan que ne viendrait pas mettre en péril la vie d’Ethel après tout Préfète ou pas , elle n’avait rien à voir avec cette histoire, donc il ne fit pas part de ses inquiétude même si sur son visage, le doute s’était installé bien qui demeure assez calme, voir trop calme au vue de la situation … Mais réagir brutalement sans réflexion les mèneraient à deux choses… la mort ou la transformation mais certainement pas à la sortie de la forêt…


Pour l’instant il ne voyait pas grand-chose à faire alors il leva sa baguette au ciel et dans un murmure lança un sort qu’il commençait à apprendre mais qui était loin d’être maîtrisé mais si ça marchait ils seraient dehors en quelques secondes seulement, prions que Merlin soit avec lui sur ce coup là …



-Accio

Accio ? Mais Accio quoi ? Mystère ... même dans une telle situation , Sandro restait mystérieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Balade au claire de Lune [PV Ethel]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Hors-Jeu :: Archives :: 1999-2000-