Partagez | .
 
 New Year, New Friend [Jaime]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Heva Schmit
    • Nombre de messages : 79
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 19/09/2012

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Mélée
      Baguette magique: Bois de Tremble, Ventricule de Dragon, 29,7cm , Fine et Flexible, Excellente pour les Duels.
    avatar
  • Joueuse de Quidditch professionnelle Joueuse de Quidditch professionnelle
MessageSujet: New Year, New Friend [Jaime]   Mar 30 Juil - 9:38:33



Tiré de son observation de la salle par le gloussement hystérique de son "amie", Heva se retourna pour la voir se pendre au cou de son copain, à moitié allongée sur la banquette. La blonde retint un haut-le-cœur. Plus jamais un plan pareil. Cette Nelly était la cousine de Gwenog, sa meilleure amie. Selon celle-ci, Nel' – comme elle était forcée de l'appeler – était vraiment une fille sympa et amusante... Comme quoi, il ne fallait pas plus faire confiance à sa meilleure amie qu'aux autres. Sous peine de voir sa soirée du nouvel an raté...

Le père d'Heva, John, l'avait lâchement abandonnée pour aller passer le réveillon chez Kate, sa nouvelle compagne, et toutes ses amies tenaient à passer l’événement "en famille". Et comme il était hors de question qu'elle aille chez sa mère... Elle se retrouvait là, seule ( ou presque ) au Grizz'Light, qui organisait une fête spéciale pour cette soirée qui était censée l'être tout autant. L'endroit était branché, les clients étaient tous jeunes et cool, seulement la blonde était obligé de rester là, assise les jambes croisée sur sa chaise, que les deux personnes qui l'accompagnaient veuillent bien décoller leurs bouches voraces pour faire la conversation.

La jeune femme partirait pour la France au milieu du mois de Janvier, et elle aurait eu envie de passer chacun de ses derniers instant à Londres avec les gens qu'elle aimait. Elle pourrait bien entendu revenir chez elle en transplanant, mais ce serait risqué. Sa mission pour le compte de la mafia durerait des mois, et elle préférait ne pas mêler sa vie "normale" à tout ça. Heva était assez excitée par son nouveau job, mais elle n'oubliait pas les risques qu'elle courait auprès du genre d'individu qu'était Xénophius McGregor...

Dans la salle, les invités qui tournoyaient sur la piste de danse avaient de quoi divertir, mais c'était plutôt la porte qui intéressait la jeune femme. Les allés et venues de certaines personnes lui rappelaient celles qu'elle avaient eu avec son père... Plus jeune, lorsqu'ils étaient invités chez ses grands-parents maternels, ils transplanaient ensemble pour venir manger une glace au moment du coucher, histoire de se remplir l'estomac de quelque chose de vraiment comestibles. C'était leur secret. Ils revenaient ensuite, Heva se mettait au lit et John retournait au repas en disant que sa fille n'avait plus voulu le lâcher ! … C'était un peu ce qui se passait ici. De nombreux jeunes faisaient la navette entre la salle et la rue, sans doute pour rejoindre ou quitter quelques repas de famille ennuyeux...

Heva acheva d'une goulée son troisième Cloudy Heart et soupira d'ennui. Même le cocktail surprise de la maison, qui changeait de couleur et de goût en fonction de l'humeur de celui qui le buvait n'arrivait pas à l'égayer. Si seulement Kilian, le barman avec qui elle avait fait connaissance lors de sa première visite, avait été de service ce soir là, la jeune femme serait sans doute aller discuter avec lui... Mais non !

La porte s'ouvrit derechef et un nouveau jeune homme entra en même temps qu'une bourrasque de vent qui apportait quelques flocons. Il neigeait depuis une semaine et il régnait dehors un froid glacial. La blonde suivit du regard l'inconnu qui alla s'installer au bar. Une tignasse brune et bouclée surplombait un visage qu'elle ne pouvait distinguer en raison de l’éclairage... Un nouveau gloussement la fit se retourner et la blonde vit que Nelly était en train de fouiller dans son sac.

« Dis Heva chériiiie ! Tu nous prends en photo ? On est tellement troooop tous les deux ! »

Et Nel' repartit sur un rire aiguë, sa bouche collée à celle de son abruti de copain. Calmement, Heva se leva et posa ses deux poings sur la table qu'ils partageaient tous les trois, se penchant un peu en avant pour qu'ils l'entendent malgré la musique.

« Non. Je peux pas. Si je vous regarde encore une minute de plus, je vais finir par gerber sur ta robe merdique Nel'... T'es pas au courant que porter du jaune est passable de la peine de mort ? … Donc maintenant, je vous laisser vous dévorer mutuellement, bien que le cannibalisme soit prohibé dans l'établissement... Ciao. Enfin, adieu quoi ! »

Et sur ce, elle les planta là, songeant qu'elle avait peut-être parler un peu fort, puisque tout le monde la regardait... Ou alors c'était juste parce qu’elle était super belle ? Cette pensée tira à Heva un sourire en coin tandis qu'elle effectuait un tour de la salle, pour voir si une tête lui était connue. Elle était vêtue d'une robe asymétrique noire et courte, juchée sur une paire d'escarpins noirs. Elle avait laissé sa pochette au vestiaire avec sa cape et se demandait maintenant si elle n'allait pas partir, faute de d'amis pour s'amuser. Elle entortilla une mèche blonde de son chignon autour de son doigt et scruta le bar de son regard argenté. Ses yeux se reposèrent sur l'inconnu qu'elle avait vu entré et, poussée par un instinct invisible, se dirigea vers lui.

Elle était à mi-chemin lorsque la musique pulsée changea, laissant place à la mélodie d'un slow. Heva pressa le pas et se coulant parmi la foule qui gagnait la piste. Elle s'approcha du jeune homme en pianotant de ses ongles rose sur le comptoir et, l'alcool aidant, l'aborda de façon assez directe.

« Salut... Je crois que ça fait pas mal de temps que j'ai fini mon premier verre... J'en boirais bien quand même un autre, mais là, pour ma réputation et pour la tienne d'ailleurs, il faut aller danser ! Je crois que c'est huit ans de malheur en amour si on loupe le premier slow d'une soirée... Et personnellement, je préfère pas m'enfoncer encore ! »

Avec un clin d’œil, elle prit son nouveau cavalier par la main et l’entraîna sur la piste pour une danse qu'elle jugeait "amicale". La jolie blonde noua ses bras autour du cou du jeune homme et le laissa poser ses mains sur ses hanches avant qu'ils ne commencent à tourner lentement sur eux même, en rythme avec la musique et les autres danseurs. La jeune femme sourit.

« Merci... Tu viens de sauver nos huit prochaines années ! Je m'appelle Heva Schmit... »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Hors-Jeu :: Archives :: 1999-2000-