Partagez | .
 
 Fuite vers les étoiles [PV Ethel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Ace Portgas
    • Nombre de messages : 107
    • Age : 27
    • Date d'inscription : 16/10/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-mélé
      Baguette magique: 25cm , bois de saule avec crin de licorne
    avatar
MessageSujet: Fuite vers les étoiles [PV Ethel]   Jeu 20 Juin - 21:38:22

Finalement la rouge et or avait pris la bonne décision et tel deux ombres les deux élèves s'étaient glissés dans le couloir du deuxième étage juste derrière le voile opaque qui masquait encore son œuvre. Ace s’arrêta un instant pour jubiler et se demander la tête qu'allait faire Rusard dans quelques instants quand il aurait les deux pieds dans la boue ! Mais bon il décida de suivre Ethel qui le tirait par la manche en direction du bout du couloir. Une fois l'angle du couloir passé Ace retint la préfète et lui fit signe de s’arrêter un instant, puis se remémorant la formule exacte il sortit sa baguette et la pointa en direction de la rouge et or qui étonnée fit un pas en arrière.


- Ne t’inquiètes pas c'est juste une précaution, ce ne serait pas très malin qu'une préfète se fasse prendre !


Puis sans lui laisser le temps de réagir il murmura la formule du sortilège de désillusion en tapotant sur la tête de la jeune femme et l'observa prendre lentement la couleur du décors environnant. Oui décidément il avait bien fait de passer un peu de temps à la bibliothèque, non seulement il avait découvert comment se rendre à la réserve mais il avait appris un ou deux trucs intéréssants, dont ce sort merveilleusement utile même s'il ne le maitrisait pas encore à la perfection.


- Bon ce n'est pas parfait mais si on nous voit personne ne saura que c'est toi et que tu traines avec moi ! Pour ma part j'ai encore mon chapeau sans tête ajouta-t-il en souriant, je pourrais me faire la même chose mais je préfère que Rusard voit le blason de ma maison, il saura que c'est moi sans pouvoir le prouver haha !

Il ne pouvait plus trop deviner l'expression de sa compagne du moment mais il aurait juré voir un petit sourire se dessiner à l'endroit où devait se trouver son visage, mais un bruit se fit entendre et ne lui laissa pas le temps de tirer ça au clair. Un caquètement plutôt, et alors qu'il espérait entendre un Rusard s'énerver devant son dernier tour, Peeves franchit la brume lentement, comme dans un mauvais rêve..
Ce n'était pas bon du tout ça, cet idiot allait surement donner l'alarme...



Qui est-là lança le fantôme de sa voix narquoise ? Des élèves dans les couloirs la nuit ?

Ace décida que c'était le bon moment pour prendre ses jambes à son coup, prenant la main de la préfète il se précipitèrent vers les escaliers, les cris de Peeves retentissant derrière eux. Rusard allait forcément entendre un tel bordel et s'il leur tombait dessus, c'est les points de Gryffondor et Poufsouffle qui allaient tomber à leur tour.. Sans compter la retenue qui ne manquerait pas d'être salée pour le coup du marécage. Il ne manquerait plus qu’il soit obliger de faire passer les gens sur une barque comme le passeur des enfers pour le Styx, ce serait la honte suprême..
Arrivé au quatrième étage Ace s’arrêta pour écouter ce qu'il se passait aux alentours, des bruits de pas un peu plus bas, surement Rusard vu l'heure qu'il était, mais le plus inquiétant restaient les rires caractéristiques de l'esprit frappeur qui semblait les prendre en chasse. Quelle guigne, décidément ce spectre pouvait être une vraie plaie ! Se tournant un instant vers la préfète dont il tenait toujours la main il lui chuchota :



- On va continuer à monter, je te raccompagne vers ton dortoir, mais il vaudrait mieux faire un petit passage par la tour d’astronomie car Peeves n'y va jamais, si la grosse dame n'est pas disposée et qu'il nous coince ça risque de mal tourner pour nous, et surtout pour moi! Même si je le mérite ajouta-t-il avec un grand sourire.

[i]Puis silencieux ils se relancèrent, habitué à vagabonder la nuit le jaune et noir avança dans les ombres, s’arrêtant aux endroits stratégiques afin d'être sur de ne pas avoir de mauvaises surprises et de vérifier si Peeves était toujours derrière eux. C'était sacrément excitant de se sentir traquer de la sorte, de se sentir en danger et de vouloir échapper à une "pseudo menace", oui le jeune homme adorait ça, surtout quand il ne se faisait pas rattraper !
Finalement après quelques minutes ils arrivèrent ensemble à destination et le jaune et noir s'effondra au sommet de la tour avant de retirer son chapeau et de se préparer à encaisser les remarques de la préfète qui ne le raterait surement pas.. Pour la première fois de la soirée la crainte avait changé de camps ..[i]






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ethel Perks
    • Nombre de messages : 626
    • Age : 32
    • Date d'inscription : 11/10/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière simple
      Baguette magique: Ebène, crin de licorne, 21.25 cm
    avatar
  • Botaniste
MessageSujet: Re: Fuite vers les étoiles [PV Ethel]   Ven 21 Juin - 6:58:23

Sur le moment, la galloise n’avait même pas réfléchit et s’était lancée derrière Ace, afin de fuir le concierge poisseux et sa chatte maligne. C’était un comportement qui n’était pas digne d’une préfète et encore moins d’une préfète en chef et, si cela parvenait jusqu’aux oreilles de Mc Go, cela risquerait de chauffer pour ses oreilles. Certes, elle n’avait jamais voulu de ces insignes mais, ces trois dernières années, elle s’était habituée à les porter. Après tout, Clarisse et William n’étaient plus là pour représenter les élèves et, si on l’avait désignée à elle, il y avait forcément une raison là-dessous même si elle persistait à croire le contraire.

Mais là n’était pas l’heure d’une reconsidération de soi. Le souffle court et adossée contre le mur, Ethel tentait de reprendre son souffle, tout en gardant un œil à la fois sur Ace et sur le couloir derrière eux. Dans le jeu du « chat et de la souris », le petit rongeur n’a de répit que lorsque son prédateur pique un roupillon. Et, ce n’était, pour l’instant pas le cas de Rusard.

Elle regarda le jeune homme s’agiter et sortir sa baguette de sous ses vêtements. Intriguée, elle le regarda avec méfiance pointer son instrument vers lui et lui lança un « qu’est-ce que tu fabriques ? » silencieusement.


« Ne t’inquiètes pas c'est juste une précaution, ce ne serait pas très malin qu'une préfète se fasse prendre ! »

Oui certes, il avait raison. Mais de là à utiliser la magie tout de même …

Elle sentit un léger picotement. Ses membres changèrent de couleur progressivement pour prendre la teinte du décor environnant. Plutôt effrayant comme sensation. Imaginez : vous prenez subitement une couleur pourpre lorsque vous êtes plaqué contre le mur derrière vous et vous changez de texture lorsque vous changez d’endroit. Ethel n’aurait jamais imaginé se transformer un jour en caméléon humain.


« Bon ce n'est pas parfait mais si on nous voit personne ne saura que c'est toi et que tu traines avec moi ! Pour ma part j'ai encore mon chapeau sans tête ajouta-t-il en souriant, je pourrais me faire la même chose mais je préfère que Rusard voit le blason de ma maison, il saura que c'est moi sans pouvoir le prouver haha ! »

La réponse du jaune et or intrigua encore plus la jeune fille. Pourquoi avait-il décidé que seule elle serait « déguisée » ? Pourquoi lui devait garder son apparence intacte et être seulement dissimulé sous son chapeau bizarre ?

« T’es sûr de toi ? Non parce que si Rusard t’attrapes, ça va craindre un max ».

Et puis, de toute façon, elle n’avait pas l’intention de le laisser plonger tout seul.

« Et puis, il n’y a pas de raison que tu plonges tout seul ! On ne plongera pas c’est tout ! Ce n’est pas le moment de faire un tel acte héroïque Ace ! »

Même si dans le fond et dans d’autres circonstances, elle aurait trouvé ça mignon.

Ceci dit, elle n’eut pas le temps de le sermonner d’avantage qu’une voix se fit entendre derrière eux. Une voix qui n’était pas étrangère à Ethel.


« Qui est-là ? », lança le fantôme de sa voix narquoise, « Des élèves dans les couloirs la nuit ? »

Peeves. L’esprit frappeur le plus dérangé de toute l’école. LE fantôme avec un grand « F » qu’on voulait, à tout prix, croiser le moins possible dans l’enceinte de l’école. Sauf si on voulait finir la journée avec un shampoing à base de bombabouses.

Seulement, maintenant qu’elle était sous l’emprise du sortilège d’Ace, elle ne serait plus d’aucun secours pour l’adolescent. Un préfet et surtout un préfet en chef étaient encore une des rares choses qui pouvait contenir le fantôme sans trop de dégâts.


« On va continuer à monter, je te raccompagne vers ton dortoir, mais il vaudrait mieux faire un petit passage par la tour d’astronomie car Peeves n'y va jamais, si la grosse dame n'est pas disposée et qu'il nous coince ça risque de mal tourner pour nous, et surtout pour moi ! Même si je le mérite », ajouta-t-il avec un grand sourire.

Sa main dans celle du garçon tremblait un peu. Elle n’avait pas peur. Ou peut-être juste de la sentence de se faire renvoyer si jamais on les attrapait. Mais bon, à part Rusard, personne n’irait lui dire quoi que ce soit. A part Gabriel peut-être. Le représentant des verts et argent n’avait rien d’effrayant. Encore moins que Rusard même et Ethel n’avait rien contre lui. C’était quelqu’un de sage. Il était juste à cheval sur le règlement. Comme Percy avant lui.

Mais pour leur sécurité, autant ne croiser personne.


« T’as l’air bien sûr de toi ! Je croyais que c’était les gryffondor les tarés écervelés qui n’avaient peur de rien ?! », Lança la jeune fille avec une pointe d’humour.

Ils reprirent leur course effrénée jusqu’à un point plus tranquille. La tour d’astronomie semblait en effet le point de chute idéal pour reprendre leur souffle sans risque le moindre danger.

Là, Ace retira son artifice magique. L’adolescente put enfin apercevoir le visage du jeune sot qui venait de lui faire courir des risques pendant les dix dernières minutes.

Différents sentiments se succédèrent, à la fois sur le visage et dans le cerveau de la jeune fille. Elle avait envie de lui crier dessus mais, en même temps, il lui avait sauvé sa peau. Du moins, pour le moment. Enfin, c’était la moindre des choses quoi. Surtout que c’était lui qui les avait mis dans un tel pétrin.

Le souffle court, le cœur encore palpitant d’effort et de trouille, elle choisit sa première impression et commença d’abord par bombarder le jeune homme.


« Non mais t’es dingue ?! Sérieux, si on nous chope … »

Mais elle se ravisa vite. Elle avait appris, deux ans plus tôt, que le goût du risque avait quelque chose d’agréable. Page avait été un bon professeur. Ce qui ne l’avait pas empêchée d’être une excellente préfète respectueuse des règlements.

« Bon d’accord, je te couvrirai ! Mais attention, je ne le referai pas deux fois ! », Finit par répondre Ethel, finalement amusée de la situation.

C’est vrai quoi ! Ce n’était pas souvent qu’elle se retrouvait dans une situation pareille en compagnie d’un garçon. N’allez pas vous imaginer quoi que ce soit ! C’était étrange, voilà tout !

Son estomac s’exprima doucement. Elle n’avait pas avalé grand-chose au diner ce soir-là. Mais, ils étaient bien loin des cuisines et y retourner, c’était courir le risque de tomber sur le vieux fou.

Elle inspecta les lieux du regard. La salle d’astronomie offrait vraiment une vue imprenable sur l’extérieur. Le cadre en était presque romantique. Elle regrettait presque que Billy ne soit pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ace Portgas
    • Nombre de messages : 107
    • Age : 27
    • Date d'inscription : 16/10/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-mélé
      Baguette magique: 25cm , bois de saule avec crin de licorne
    avatar
MessageSujet: Re: Fuite vers les étoiles [PV Ethel]   Ven 21 Juin - 18:01:55

« Non mais t’es dingue ?! Sérieux, si on nous chope … »

Le jeune homme ne répondit pas, il avait envie de lâcher une autre vanne à deux balles mais mieux valait laisser passer l'orage, après tout elle avait raison en plus, c'était de sa faute. Enfin pas totalement, il ne faisait rien de mal avant qu'elle ne mette en tête de la traquer au deuxième étage, embêter Rusard c'était de l'ordre de l'utilité publique on devrait plutôt le remercier ! Rusard avec son crâne pelé et sa chatte abominable, un sacré couple ces deux là. Rien que de se les imaginer cela suffisait à lui donner le sourire, un sacré duo ces deux là.

« Bon d’accord, je te couvrirai ! Mais attention, je ne le referai pas deux fois ! »

Ah ? C'était tout? Pas de colère plus conséquente ? Pas de points en moins ? Le jaune et noir resta un instant stupéfié, en oubliant même de continuer à reprendre son souffle. Ce genre de cadeau c'était assez rare venant des personnes portant les insignes dans cette école, surtout pour une Griffonne qu'il avait effrayé. Pour la forme il pensait qu'elle se serait copieusement vengée, mais non. Ace pris alors un peu de temps pour regarder sa vis à vis qui avait repris son aspect normal, elle était plutôt charmante quand la peur et la colère ne se succédaient pas aussi rapidement qu'il y a vingt minutes. D'ailleurs il connaissait ce visage, la copine de Faith l'attrapeur des rouges et surement le seul gars à pouvoir prétendre sécher plus que lui dans cette école de fou.
Reprenant contenance il s'avança vers la demoiselle et lui tendit un chocogrenouille qu'il avait encore dans l'une des poches de sa robe.


- Tiens tu as l'air d'avoir un peu fin et retourner aux cuisines serait un peu risqué actuellement, faisable mais risqué ! Peeves c'est un gars bien, je me rappelle que plusieurs fois il m'a bien aidé contre le concierge, on l'a même attaqué à coup de bombabouses ensemble au début de cette année. Je crois qu'il m'aime bien, enfin quand il a le temps de me reconnaitre avant ou quand il est plutôt bien disposé..

Devant l'air stupéfait de la jeune fille il ajouta tout sourire :

- Et ouai, que ça se sache, le fou de l'école c'est moi et je suis un jaune ! Les gens semble croire que seuls les rouges sont capables de resquiller les règlements, même si j'avoue que ma partenaire habituelle est rouge. enfin bon le courage n'est pas réservé à une seule maison, lors de l'année passée sous le joug des mangemorts bien des gens se sont distingués, des verts également. Un gars notamment Alix Ylian il me semble était l'un des chefs du mouvement de résistance.
Et crois moi tu n'auras pas à me couvrir deux fois, la prochaine tu ne me prendra pas dit-il avec un sourire narquois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ethel Perks
    • Nombre de messages : 626
    • Age : 32
    • Date d'inscription : 11/10/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière simple
      Baguette magique: Ebène, crin de licorne, 21.25 cm
    avatar
  • Botaniste
MessageSujet: Re: Fuite vers les étoiles [PV Ethel]   Ven 21 Juin - 18:55:21

« Tiens tu as l'air d'avoir un peu faim et retourner aux cuisines serait un peu risqué actuellement, faisable mais risqué ! Peeves c'est un gars bien, je me rappelle que plusieurs fois il m'a bien aidé contre le concierge, on l'a même attaqué à coup de bombabouses ensemble au début de cette année. Je crois qu'il m'aime bien, enfin quand il a le temps de me reconnaitre avant ou quand il est plutôt bien disposé … »

Visiblement, le bruit de son estomac n’était pas passé inaperçu puisqu’Ace lui tendait, dès à présent, un chocogrenouille qui, apparemment, trainait dans son sac. Ce geste la fit rougir légèrement. C’était assez gênant comme situation. Oh, pas comme se retrouver tout nu au milieu de la grande salle, c’est sure. Mais tout de même. Le garçon pourrait finir par croire que, soit elle ne se nourrissait pas assez, soit elle était une grosse mangeuse. En tout cas, quelle que pourrait être sa réponse, elle ne sortirait pas d’ici. Ethel s’en assurerait.

La remarque d’Ace lui arracha une grimace de surprise.

Alors là c’était la meilleure ! Peeves ?! Un fantôme sympa ?! Ou alors très légèrement contre service rendu dans ce cas. Depuis ses débuts à Poudlard, la cadette Perks avait fait tout son possible pour éviter de croiser la route du fantôme fanfaron. Chose chaudement conseillée par ses ainés qui avaient, avant elle, partagé le toit du spectre farceur.


« Seulement quand il est bien luné alors ! », finit-elle par répondre, « Et crois-moi, ça doit pas lui arriver souvent ! Tu dois être un gars bien chanceux … ou fou ! »

Elle ponctua sa réponse d’un léger rire. Il lui fallait être assez fou, dans ce cas, pour s’allier à Peeves. Quoi que, comme le fantôme n’aimait personne et qu’il aimait faire des mauvais coups, aider un élève à faire des bêtises devait être une réelle partie de plaisir pour lui.

« Et ouais, que ça se sache, le fou de l'école c'est moi et je suis un jaune ! Les gens semblent croire que seuls les rouges sont capables de resquiller les règlements, même si j'avoue que ma partenaire habituelle est rouge. Enfin bon le courage n'est pas réservé à une seule maison, lors de l'année passée sous le joug des mangemorts bien des gens se sont distingués, des verts également. Un gars notamment Alix Ylian il me semble était l'un des chefs du mouvement de résistance. Et crois-moi tu n'auras pas à me couvrir deux fois, la prochaine tu ne me prendras pas », dit-il avec un sourire narquois.

Son sourcil gauche se leva en signe de protestation. Quoi ? Il osait remettre en cause la témérité des Lions ? Tatata mon bon jeune homme ! Erreur fatale !


« Je t’arrête tout de suite ! Ce qui nous qualifie, en plus du courage, c’est notre goût insatiable pour le danger ! On est un peu des suicid’boys sur les bords, en fait ! »

Elle se mit à rire puis à sourire en entendant le nom d’Alix.

« Alix est un gars bien ! Et cette année-là, c’est vrai, toutes les maisons ont fait preuve de courage ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ace Portgas
    • Nombre de messages : 107
    • Age : 27
    • Date d'inscription : 16/10/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-mélé
      Baguette magique: 25cm , bois de saule avec crin de licorne
    avatar
MessageSujet: Re: Fuite vers les étoiles [PV Ethel]   Lun 24 Juin - 22:18:35

« Je t’arrête tout de suite ! Ce qui nous qualifie, en plus du courage, c’est notre goût insatiable pour le danger ! On est un peu des suicid’boys sur les bords, en fait ! »

Il était assez d'accord avec la rouge et or en fait, surtout après avoir vu Ara défier les Carrows avec lui alors qu'elle était à peine en première année. Oui il n'y avait pas photo sa binôme était de loin la fille la plus folle qu'il avait jamais rencontré et il était fier de l'avoir choisie comme partenaire pour jouer ses mauvais tours à l'autorité de cette école, même si c'était beaucoup moins marrant depuis que les gentils avaient gagné la guerre.. Maintenant il ne restait plus que Rusard à embêter, les profs qui le tourmentait en cours également à la rigueur même si c'était vraiment beaucoup plus risqué. Ara le suivait les yeux fermés de toute façon, c'était tellement agréable d'avoir quelqu'un comme elle au quotidien, une personne qui le comprenait aussi bien, si Ace ne s'était pas encore fait renvoyé la jeune lionne y était pour beaucoup.

Enfin bon, il décida de continuer sur sa lancée et de provoquer encore un peu plus la rouge et or juste pour la pousser à bout. Finalement elle était plutôt mignonne quand elle s'énervait ! Aussi même s'il était totalement d'accord avec elle il décida de lui faire croire le contraire ;



- Je ne sais pas, des fois j'ai l'impression que les plus courageux ne sont pas forcément chez les rouges, le groupe de rebelles lors de la dernière dictature mise en place par Rogue et ses potes était uniquement composé de bleus et de verts dit il avec un léger sourire en coin. Bon la brigade inquisitoriale aussi, mais la majorité des verts est malheureusement fidèle à sa réputation... Enfin maintenant ils font moins les malins, c'est agréable de les voir faire profil bas et de pouvoir en profiter.

Puis sans attendre la réponse de la jeune femme il alla s'adosser contre le mur afin de pouvoir regarder les étoiles comme il le faisait chaque soir quand il était chez son père pendant les vacances. Depuis tout petit il avait pris cette habitude et les constellations n'avaient désormais plus de secret pour lui. Cherchant des yeux sa constellation préféré il la trouva rapidement à son emplacement habituel à ce moment de l'année. Pégase ou le destrier des dieux, il avait longtemps cru que ce genre d'animaux était seulement un mythe, mais après être tombé sur les hippogriffes pourquoi pas ? Même les chimères existaient apparemment dans ce monde de fou.
Passant une main dans ses cheveux pour les remettre en désordre le jaune et noir se tourna vers la préfète qui l'accompagnait et lui tendit la main pour l'inviter à le rejoindre avec un sourire qu'il voulut le plus mignon possible.



- Vu que l'on a un peu de temps devant nous ça te dirait de regarder les étoiles avec moi et de parler un peu pour faire connaissance ?

La jeune femme devait être déstabilisée, tantôt provocateur, tantôt mignon et attentif elle ne devait plus vraiment savoir quoi faire mais à cet instant Ace espéra sincèrement qu'elle viendrait prendre place à côté de lui. Après tout ils avaient un peu de temps devant eux, autant en profiter pour apprendre à se connaitre, plutôt solitaire il n'avait que peu d'amis à Podlard et rarement l'occasion d'avoir ce genre de moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ethel Perks
    • Nombre de messages : 626
    • Age : 32
    • Date d'inscription : 11/10/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière simple
      Baguette magique: Ebène, crin de licorne, 21.25 cm
    avatar
  • Botaniste
MessageSujet: Re: Fuite vers les étoiles [PV Ethel]   Mar 25 Juin - 8:28:54

« Je ne sais pas, des fois j'ai l'impression que les plus courageux ne sont pas forcément chez les rouges, le groupe de rebelles lors de la dernière dictature mise en place par Rogue et ses potes était uniquement composé de bleus et de verts », dit-il avec un léger sourire en coin. « Bon la brigade inquisitoriale aussi, mais la majorité des verts est malheureusement fidèle à sa réputation... Enfin maintenant ils font moins les malins, c'est agréable de les voir faire profil bas et de pouvoir en profiter ».

Ethel écouta Ace attentivement. Bien qu’elle n’ait pas été très présente cette année-là, elle en avait eu quelques échos. Notamment par ses deux grands frères qui, eux, étaient restés à l’école alors que ses parents avaient exigé l’exil de Sally et d’elle-même.

Il n’avait pas tort. Beaucoup de Serdaigle et de Serpentard s’étaient illustrés dans la lutte contre le mal, soit en faisant double-jeu, soit en luttant contre le Mal en personne. Ils avaient fait preuve d’un courage exemplaire, sans nul doute. Mais, ceci dit, les premiers persécutés se trouvaient plutôt chez Godric et Edga.


« C’est à ce moment-là qu’on a pu voir la véritable valeur de chacun. Beaucoup d’élèves ont souffert et ce, dans chacune des maisons. Je me souviens que Ciel en garde un souvenir amer sur les fesses », ajouta-t-elle avec un léger sourire.

Le bleu et bronze devenu préfet just’après ça, s’était longuement fait charrié à ce propos et lors du bal de Noël en quatrième année, s’était vu affublé du magnifique surnom de « Fessaciel ».

Mais maintenant, ce n’était plus les sorciers qui posaient problèmes, mais les moldus.


« Maintenant, le problème est de l’autre côté. Ces dernières années, les enfants de moldus devaient craindre Voldemort, ses mangemorts et leur politique restrictive, mais maintenant, avec l’ouverture du code magique, on dirait bien que les moldus cherchent à se venger. Lors de la dernière sortie scolaire, moldus ou sorciers, aucun élève n’a été épargné ».

La jeune préfète gardait un souvenir amer de cette sortie. Sur le principe, elle aurait été agréable. Mais ce moldu était intervenu. Même si on disait qu’il avait certainement été aidé, ce simple fait faisait hérisser le poil de la galloise.
Elle poussa un soupir. Replonger dans le souvenir de ces dernières années n’était pas très réjouissant. Les blessures, si elles n’étaient pas physiques, restaient tout de même morales.


Mais, comme si Ace avait vu lui aussi le malaise, il changea aussitôt de sujet.

« Vu que l'on a un peu de temps devant nous ça te dirait de regarder les étoiles avec moi et de parler un peu pour faire connaissance ? »

Cette idée radoucit le cœur de l’adolescente qui sourit à nouveau. La nuit était claire. Autant en profiter. Certes, Ace n’avait pas à être là. Elle non plus d’ailleurs, malgré ses fonctions.

Alors, autant tout faire pour ne pas se faire prendre, non ?!


« Pourquoi pas ? Il faudrait juste qu’on pose un ou deux mouchards pour nous prévenir d’une éventuelle arrivée de Rusard. Des élèves qui trainent dans le couloir sont un petit repas léger pour lui ! », Souligna-t-elle avec humour.

Ethel saisit la main que lui tendait Ace pour le rejoindre. Ce garçon l’intriguait. Tantôt provocateur, tantôt mignon et attentif, elle ne savait plus vraiment quoi penser de lui. Devait-elle s’en méfier ou bien, devait-elle se laisser aller à sa compagnie sans se poser d’avantage de questions ?

C’était étrange. Les « mauvais garçons » semblaient d’avantage s’intéresser que les adolescents plus sages et rangés. Peut-être parce qu’elle était trop sage elle-même et qu’elle avait besoin d’être un peu malmenée. Mais attention, avec précaution tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fuite vers les étoiles [PV Ethel]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Hors-Jeu :: Archives :: 1999-2000-