Partagez | .
 
 Mieux vaut tard que jamais... [Prio Iz']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Kilian Doyle
    • Nombre de messages : 253
    • Age : 29
    • Date d'inscription : 21/03/2007

    • Pensine
      Statut sanguin:
      Baguette magique:
    avatar
  • Membre de la Brigade de Police Magique Membre de la Brigade de Police Magique
MessageSujet: Mieux vaut tard que jamais... [Prio Iz']   Mar 30 Avr - 11:49:22

Kilian n'avait pas été au mieux de sa forme ces derniers temps. Depuis que Liliana était réapparue, et même s'il n'en avait pas conscience, il s'efforçait de remettre de l'ordre dans sa vie et la tâche n'était pas aisée. Même s'il en ressentait l'envie et le besoin, il ramenait moins de coups d'un soir à l'appartement et allait moins souvent se battre à la Tanière. Sa dernière conquête n'était autre que Jaina, son ex-petite amie de Poudlard. S'ils avaient passé une nuit très agréable, le jeune homme avait aussi beaucoup apprécié de discuter avec elle et leurs confidences l'avaient fait réfléchir. Kilian voulait plus. Il était arrivé là où il en était par hasard et s'il avait bien profité ces derniers mois, il avait toujours été conscient que cela ne pouvait être que temporaire. Simplement, il n'avait à ce moment-là aucune idée de ce qu'il voulait, aucune piste à suivre.
Jaina lui avait ouvert les yeux sur des possibilités qu'il n'avait même pas envisagé. Aller à l'Uma ? Pour quoi faire ? Supporterait-il de revenir sur les bancs de l'école alors que son sang bouillait d'action ? Cela ne serait sûrement pas simple, mais après tout, il n'avait quitté Poudlard que quelques mois auparavant, ce n'était pas si loin et peut-être que si sa tête était occupée, ses poings le démangeraient moins.
Il ne comptait de toute façon pas finir sa vie ici. La tanière finirait par avoir sa peau avant l'âge et malgré son comportement auto-destructeur, Kilian avait un instinct de survie très développé. Jaina lui avait suggéré de devenir Auror "pour botter les fesses des méchants" et si la formulation l'avait fait sourire, l'idée n'était pas si bête. Il avait donc profiter d'une journée de libre pour aller traîner sur le campus de l'UMA se renseigner sur les différentes filières possibles. Une fois découvert que la filière Elite Magique était ce dont il avait besoin, il s'était décidé, sur un coup de tête, à aller s'inscrire. Il espérait sincèrement qu'il n'était pas trop tard et qu'il pourrait intégrer les rangs de l'Université en cours d'année. Après tout la rentrée ne datait que de deux mois et en travaillant d'arrache-pied, il se sentait capable de rattraper son retard. Avec tout cela, il allait peut-être finir par devenir studieux !
Mais à force de tourner en rond, la tête dans les nuages, l'ex-serpentard du s'avouer vaincu : Il était perdu. Même s'il avait horreur de devoir demander son chemin, il ne voulait pas perdre son temps, aussi, apostropha-t-il la première personne à sa portée, une jeune femme aux cheveux courts et à l'air avenant:


- Hey, salut ! Excuse-moi, je cherche le secrétariat, est-ce que tu pourrais m'indiquer vaguement la direction ? Je devrais pouvoir me débrouiller après. Dit-il avec un sourire charmeur.

Kilian n'avait jamais eu de problèmes de sociabilité, enfin si on oubliait les reproches de ses comparses Serpentard d'avoir trop fait "ami-ami" avec les autres maisons. Le souvenir de cette époque lui laissait encore un goût amer dans la bouche. Voilà bien encore une chose qu'il ne regretterait pas le moins du monde. Un bon point que l'UMA se distingue des pratiques de Poudlard. Il était bien trop entier pour se plier à nouveau à une telle farce. Au contraire, l'UMA était tout ce que Kilian appréciait, la liberté en tête. Et, s'il ne l'avouerait pas devant elle même sous la torture, il était ravi d'évoluer bientôt dans les mêmes sphères que Liliana.
Quelque chose lui disait qu'il allait le se plaire ici. Bien sûr, il faudrait à nouveau qu'il déménage mais il avait déjà commencé à regarder les annonces immobilières dans le coin. Il était bien évidemment hors de question qu'il emménage à nouveau dans l'appartement que son père lui avait mit à disposition l'année précédente. Il avait bien trop de fierté pour ça. Heureusement, il avait un joli pactole de côté et Noah était plus que ravi de lui garder son job au Grizz pour le week-end et pour dépanner parfois en semaine. Et puis, rien ne l'empêcherait de retourner ponctuellement à la Tanière pour arrondir les fins de mois ou pour se défouler un peu. Il ne se sentait de toute façon pas capable de tout arrêter du jour au lendemain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Izlaya Cummings
    • Nombre de messages : 155
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 20/09/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: inconnu, prétendue née moldue
      Baguette magique: 29,8cm, Poirier, Plume de phénix, moyennement souple
    avatar
  • Membre de la Brigade de Police Magique Membre de la Brigade de Police Magique
MessageSujet: Re: Mieux vaut tard que jamais... [Prio Iz']   Lun 27 Mai - 1:04:28

Il y avait trois choses chez Izlaya qui relevaient de la certitude : elle avait les cheveux noirs ; Elle avait un frère jumeau ; elle n’avait jamais à comprendre l’alchimie de sa vie. C’était une compétence qui fascinait la jeune femme et depuis que c’était devenu une matière à part entière, la jeune femme était ravie et les cours l’intéressaient. Pourtant, même si tous les ingrédients pour sa réussite étaient réunis, plus rien ne rentrait, aucune info ni aucun fait. Son cerveau n’arrivait qu’à accumuler et entasser qu’une chose : des questions. La plupart portant sur son avenir. Izlaya fixait son grimoire d’Alchimie, la salle d’étude silencieuse étant propice aux interrogations qui la taraudait, qui lui faisait questionner son propre futur, car celui-ci n’était plus aussi clair qu’il y a quatre ans. Tout était maintenant flou, creux au point où cela arrivait presque à entamer sa vivacité retrouvée.

Depuis le retour de Griffin dans sa vie, la jeune femme avait lentement glissé dans un doute sur sa propre personne et en même temps que son amour pour l’auror, un goût pour la vie et l’exaltation était ressuscitée. Cela s’était avéré intense et surtout très déstabilisant : Soudainement, elle n’était plus la simple somme de plusieurs actions machinales qui donnaient l’illusion d’une vie à l’intérieur de la coquille. Cette sensation de revivre l’avait ainsi amenée à remettre en question ce qu’elle avait choisi pour sa vie depuis les dernières années. Depuis quatre ans, elle avait vu bien des choses qui, lors de son choix de filière, n’avaient même pas effleuré son esprit. Peut-être qu’au final, la filière académique n’était plus une si bonne idée? Sa voie pouvait désormais être ailleurs, surtout depuis la réforme instaurée à l’UMA, qui avait inaugurée beaucoup de changements.

Izla sortit de sa torpeur. Depuis presque une demi-heure, elle avait réfléchit à tout cela et maintes autres choses plutôt que d’étudier. Elle était définitivement aux antipodes de la productivité et il serait peut-être mieux de rendre les armes pour la journée. Pour qu’elle essaie encore le lendemain de faire entrer quelque chose d’autre que des points d’interrogations dans sa caboche…. Ou bien, elle pourrait simplement réfléchir à un changement de filière? À la fin de cette année, la jeune femme en aurait la possibilité, alors pourquoi ne pas considérer un peu l’opportunité qui s’offrait à elle pour les quelque jours à venir? Après tout, vu l’efficacité avec laquelle la jeune femme arrivait à étudier ces derniers temps, elle n’aurait rien à fichtre dans une salle d’étude avant d’avoir mis de l’ordre dans ses idées.

Finalement, elle décida d’aller au seul endroit où elle était sûre d’avoir des infos claires et sûres sur les autres filières : le bureau des inscriptions. Izla fourgua dès lors ses livres dans son sac, qu’elle balança sur son dos avant d’entreprendre le chemin vers la sorcière de l’ouest le bureau de la vieille mégère aux inscriptions. Ce e serait pas un plaisir de revoir ces vieux traits aigris, mais c’était un mal pour un bien. Environs deux minutes plus tard, alors qu’elle marchait, un garçon qui semblait aller dans le sens opposé l’arrêta, arborant un air courtois. Il avait l’air bien de sa personne, quoique quelque chose semblait inspirer une touche débraillée chez lui, mais surtout, il semblait perdu

- Hey, salut ! Excuse-moi, je cherche le secrétariat, est-ce que tu pourrais m'indiquer vaguement la direction ? Je devrais pouvoir me débrouiller après.

Il lui adressa un sourire qui n’était pas dénué de charme. Un sourire auquel Izla répondit sans cette touche en plus. Ce n’était pas parce qu’elle n’avait pas envie de paraitre charmante, mais plutôt parce qu’elle n’avait pas envie de paraitre charmeuse. Le jeune homme allait donc à l’extrême opposé de la trajectoire qu’il empruntait. Le pauvre à ce rythme ne trouverait pas le bureau avant la nuit si Iz ne l’aidait pas!

- He bien justement j’y allais et il se trouve que c’est par là, dit-elle en pointant légèrement la direction qu’elle prenait déjà. Si tu veux, on y va ensemble, un peu de compagnie ne serait pas de trop pour affronter la vieille mégère du bureau!

La noiraude rajouta un sourire, cette fois un brin malicieux. Si il cherchait le bureau, c’est qu’il était nouveau et elle n’aurait manqué une chose pour rien au monde : La première rencontre entre un nouveaux et la dame des inscriptions. Les voir devenir en colère, ou être mal à l’aise était toujours un peu hilarant et si cet homme d’apparence plutôt solide pouvait avoir une réaction de la sorte, ça n’aurait pas de prix.

- Au fait, je m’appelle Izlaya Cummings, enchantée! Ajouta-t-elle, lui tendant la main, nonchalante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Kilian Doyle
    • Nombre de messages : 253
    • Age : 29
    • Date d'inscription : 21/03/2007

    • Pensine
      Statut sanguin:
      Baguette magique:
    avatar
  • Membre de la Brigade de Police Magique Membre de la Brigade de Police Magique
MessageSujet: Re: Mieux vaut tard que jamais... [Prio Iz']   Mer 29 Mai - 18:34:39

La jeune femme lui rendit son sourire et il fut soulagé d'avoir trouvé quelqu'un pour l'aider. Il se mit à rire quand elle lui montra la direction opposée à celle qu'il prenait et acquiesça lorsqu'elle lui proposa de faire un bout de chemin ensemble:
- Avec plaisir, merci, je déteste errer sans savoir où je vais et à ce rythme là j'y serai encore ce soir ! J'ai du rater le dernier panneau et je n'ai pas pris de plan avec moi ! Répliqua-t-il amusé.
Elle eut un sourire malicieux et il grimaça lorsqu'il évoqua la responsable du bureau. Cela ne donnait pas vraiment envie, mais ce n'était pas comme s'il n'avait pas l'habitude de faire face à des gens difficile. Il avait de l'expérience dans le domaine, et il était sûr d'arriver à ses fins par n'importe quel moyen, il espérait juste ne pas avoir à trop donner de sa personne. Il ne raffolait pas des Cougars.

- La vieille mégère ? Répéta-t-il. A ce point ? Je vais devoir redoubler de charmes alors...
Citation :
- Au fait, je m’appelle Izlaya Cummings, enchantée!
​Kilian serra fermement la main qu'elle lui tendait et se présenta à son tour:
- Kilian Doyle, enchanté moi aussi. Tu es dans quelle filière ? On s'est déjà croisé, non ? Ton visage m'est familier. Tu es peut-être déjà venu au Grizz' ? Je bosse là-bas.
Ils se mirent en chemin et Kilian en profita pour satisfaire sa curiosité :
- C'est comment l'UMA, exactement ?
Ça avait surtout l'air rempli de jolie filles et de mecs plus ou moins sympas, mais c'était difficile à dire en ayant passé une heure sur le Campus. Même s'il n'était pas de nature inquiète, il se posait pas mal de questions. Allait-il être à sa place ici ? Il voulait davantage que ce qu'il avait, mais en était-il capable ? N'allait-il pas tout faire foirer ? Ne ferait-il mieux pas de rester là où il était, petit barman qui excellait dans ce qu'il faisait. Ça au moins, on ne pouvait pas lui retirer. Alors que s'il tentait l'Uma et échouait lamentablement, il donnerait raison à son père et à son demi-frère. Il avait peur au fond d'être le moins que rien qu'ils l'accusaient d'être. Mais il ne devait pas laisser ses doutes et ses peurs le contrôler, cela faisait déjà plus de six mois qu'il vivait comme un zombie -à se demander comment il avait passé ses Aspics avec succès- et cela ne pouvait plus durer. Il avait besoin d'un but et il l'avait trouvé : il voulait être à la hauteur pour Liliana. Même s'il le faisait avant tout pour lui, il ne pouvait nier que la jeune femme était impliquée sans le savoir dans sa décision. Il était quelqu'un de bien, du moins l'avait-il été, et il voulait le redevenir, pour être digne d'elle, pour pouvoir à nouveau se regarder dans une glace sans être écœuré par ce qu'il voyait. Il était prêt à parier qu'il lui faudrait bien plus de temps qu'il ne l'espérait.. en attendant, il devait se concentrer sur des objectifs à court termes, c'était le meilleur moyen pur lui de s'y tenir. Objectif actuel : atteindre le bureau d'inscription. Statut : En cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Izlaya Cummings
    • Nombre de messages : 155
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 20/09/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: inconnu, prétendue née moldue
      Baguette magique: 29,8cm, Poirier, Plume de phénix, moyennement souple
    avatar
  • Membre de la Brigade de Police Magique Membre de la Brigade de Police Magique
MessageSujet: Re: Mieux vaut tard que jamais... [Prio Iz']   Mar 30 Juil - 16:24:02

[HJ : Pardon pour l'abus de lenteur, les mois de Juin et de Juillet ont pas été fastoches. J'espère que ça conviendra quand même! ]


- La vieille mégère ? À ce point ? Je vais devoir redoubler de charmes alors...

Izlaya eut un bref sourire. Bien entendu, elle ne s’était pas trompée, il était du genre charmeur et pour vouloir essayer avec une mégère, il fallait du cran. Enfin, il lui faudrait surtout un estomac solide pour réussir à faire face à cette femme. Bon, c’était rien d’aussi horrible que ce vieux Rusard, mais quand même, il y avait bien deux ou trois airs de famille. Au moins, si l’égo du jeune homme risquait de prendre cher avec la dame, il ne finirait pas le visage lacéré.

L'étudiante se présenta, tout en préférant garder ses réflexions pour elle-même et le voir découvrir par lui-même. À défaut d’avoir une véritable initiation, cela risquait de lui en faire une, en quelque sorte. Le châtain lui serra la main avec assurance, indiquant qu’il n’était pas de ces nouveaux habituels, tout frémissants d’appréhension. Cela rehaussa l’intérêt de la jeune femme de le voir face à la réceptionniste.

- Kilian Doyle, enchanté moi aussi. Tu es dans quelle filière ? On s'est déjà croisé, non ? Ton visage m'est familier. Tu es peut-être déjà venu au Grizz' ? Je bosse là-bas.

La noiraude eut un léger sourire étonné. Elle ne s’était à vrai dire pas attendue à tant que questions d’un coup. Ainsi, il ne souffrait pas de l’appréhension, mais clairement était curieux, ce qui était bien normal. Lorsqu’il mentionna le Grizz’light, Izla le scruta attentivement. Le visage désormais affublé d’un nom lui raviva la mémoire. Alors son étonnement se transforma en jovialité. Bien sûr qu’elle le reconnaissait, non seulement était-il un bon barman, mais l’une de ses bonnes connaissances avait un fort béguin pour lui, allant toujours se commander quinze verres dans la soirée et finissant à chaque fois si bourrée qu’Iz devait l’aider à rentrer.

- Ha mais si, bien sûr que j’te reconnais! Tu es le barman vedette de la gente féminine, si? Tu fais de si bons cocktails, ce serait dur de t’oublier! Izla lui fit un sourire amusé, avant de répondre à ses autres questions. Hé bien pour répondre à tes questions, je suis en filière Académique présentement, mais tout pourrait bien changer l’an prochain. J'allais au bureau pour faire la pêche aux infos, justement.

Ils recommencèrent alors à marcher en direction du bureau des inscriptions. Évidemment, sa marche n’était pas aussi rapide qu’avant de croiser Killian, ne voulant pas paraitre pressée d’en finir. Cela permit d’ailleurs à celui-ci de demander la question de tous les nouveaux : Comment était l’UMA. La noiraude fronça un peu les sourcils, pensive. Elle avait toujours du mal à répondre à ce genre de questions, elle aimait les choses, sans se poser de questions et souvent stressait de ne pas en trouver, c’était un peu comme un blocage. Puis ça n’était pas l’université la plus particulière au monde. Le campus était agréable, les étudiants pas plus déjantés qu’ailleurs. Il n’y avait pas de scandales à toutes les semaines non plus. L’endroit était à vrai dire relativement jeune et pas doté d’autant de bizarreries que Poudlard. Izlaya prit une ou deux secondes de plus pour réfléchir, puis expliqua :

- Bah, à vrai dire, c’est un peu comme on se l’imagine. Des gens d’un peu partout, venus étudier et se trouver un bon métier, mais qui profite de ces dernières années d’études pour continuer à faire la fête et prendre les choses un peu plus à la légère. Même que certains prennent ça un peu trop à la légère, tiens. Iz eut une pensée pour son frère. Pour le bâtiment, malgré ton impression d’aujourd’hui, on s’y retrouve plutôt facilement, elle lui fit un clin d’œil avant d’enchainer, et il y a bien quelques salles qui valent la peine d’être découvertes! D’ailleurs si il y a bien une particularité ici, c’est le Magic Night Club, l’endroit est superbe et une excellente option pour les soirs où tu ne travailles pas au Grizz’light!

La noiraude eut un rire léger en le regardant, comme d’habitude, sa nature charmeuse reprenait le dessus. Avec ou sans amour dans sa vie, elle serait toujours un peu comme ça, à jouer avec les gens, avec son propre charisme. Bien sûr il a bien des choses qu’elle ne ferait plus désormais, Izla était une femme qui se considérait fidèle et qui n’avait pas dans l’idée que cela change. Finalement, comme ils n’étaient pas loin, l’Anglaise pu apercevoir le bureau se profiler devant eux. Elle repensa à la raison de sa venue et son incertitude la piqua droit au cœur, comme une angoisse latente, mais en tournant la tête vers Killian, c’était du pur amusement qui se lisait sur son propre visage.

- He bien voilà! C’est ton heure, faut entrer dans l’arène et finir rabroué comme tout le monde!

Izla avait un regard de défi et un sourire mutin. La vieille était froide, même acerbe lorsqu’elle n’était pas dans ses bons jours et l’Anglaise voulait vraiment voir Killian le barman-vedette se casser les dents ou triompher. Parce que c’était sûr que s’il s’essayait au charme, les probabilités étaient qu’elle deviendrait pire. Et elle serait aux premières loges.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mieux vaut tard que jamais... [Prio Iz']   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Hors-Jeu :: Archives :: 1999-2000-