Partagez | .
 
 On se lâche à Poudlard ! [Libre !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Ambrine Illunia
    • Nombre de messages : 432
    • Age : 24
    • Date d'inscription : 12/12/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier simple
      Baguette magique: Crin de Licorne et bois de Saule, 23,25cm, très souple
    avatar
  • Alchimiste Alchimiste
MessageSujet: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Jeu 28 Mar - 14:01:42

- Ce soir 20h30 au premier étage, faites passer.

- … qui métamorphosait ses victimes en cochon …

- Ce soir 20h30 au premier étage, faites passer.

- Hein, pourquoi faire ?

- Tu verras bien.

- … pas être considéré comme des animagi puisque …

- Ce soir 20h30 au premier étage, faites passer.

-… la magie.

- Ce soir 20h30 au premier étage, faites passer.

- Ce soir 20h30 au premier étage, faites passer.

- Ce soir, 20h30 au …

- ÇA SUFFIT ! Taisez-vous ou je vous rajoute deux heures de Métamorphose samedi matin !

La menace semblait sérieuse. Aussi, les étudiants se calmèrent, laissant planer le rendez-vous du soir dans leur esprit. Ambrine espérait qu’il avait marqué assez de personnes. Parce que oui, c’était elle l’origine de cette rumeur.

Lors de son passage sur le chemin de Traverse en août, elle s’était rendue chez les Weasley et avait fait le plein de farces et attrapes. Elle s’était emparée d’une boîte à flemme, d’un pendu réutilisable, d’oreille à rallonge et de sucettes autocollantes. Mais elle s’était aussi dirigée vers des choses moins connues, comme des groseilles explosives ou des bouteilles de lait laxatives. Elle avait tenté les groseilles, mais avait gardé les bouteilles au fond de sa valise, ne sachant pas sur qui s’en servir.

Mais ce matin-là, alors qu’elle se perdait dans ses pensées, aidé par les histoires soporifiques de Mrs Chatterton, une idée de génie lui vint. Elle n’avait pas réfléchie bien longtemps et avait proposé aux personnes devant et derrière elle un rendez-vous le soir même à 20h30. Elle omit de donner des explications, au cas où celles-ci tomberaient dans l’oreille de Mrs Chatterton, et espérait ainsi piquer la curiosité de ses camarades.

Le soir même, après un festin goulûment avalé et un rapide tour dans sa chambre pour chercher la fameuse bouteille de lait, Ambrine se dirigea vers les couloirs du premier étage. Elle avait choisi un lieu banal pour la dispersion rapide qu’il proposait, contrairement à un rendez-vous dans une classe. Là, si Rusard passait, chacun pouvait partir de son côté. Pas de preuve, pas de châtiment.

Au milieu du couloir principal, elle s’appuya contre un mur et jeta régulièrement des regards à droite et à gauche pour voir arriver les premiers participants à ce plan machiavélique.


_________________________________
Image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Jaina Wedgers
    • Nombre de messages : 368
    • Age : 30
    • Date d'inscription : 04/02/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang mêlé
      Baguette magique: Nerf de coeur de dragon, bois de cornouiller, 25cm
    avatar
  • Joueuse de Quidditch professionnelle Joueuse de Quidditch professionnelle
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Jeu 28 Mar - 18:20:16

Les moldus, c'était pas cool. C'était ennuyeux, ça ne savait pas faire de magie et de surcroît, ça n'avait pas connaissance de la magie. Et quand c'était le cas, ça posait problème parce que ça n'acceptait pas la magie à domicile. Surtout quand le nouveau compagnon d'une mère moldue (autrefois mariée à un sorcier) était un moldu. C'était pire que tout car Jaina ne pouvait plus parler de magie à la maison. C'est pourquoi elle n'avait passé que peu de temps à la maison durant l'été, préférant fréquenter les lieux sorciers. Jusqu'à ce jour d'août où sa présence avait été ordonnée pour l'anniversaire de sa mère. Le seul être non-moldu (en dehors de Jaina) présent était son petit frère... Et pour l'instant c'était un cracmol aux yeux de la lionne car, alors qu'il allait avoir 6 ans dans un mois, il n'avait toujours pas manifesté de signe de magie. Le « troll » comme elle aimait l’appeler n'avait donc absolument pas attiré son attention durant ce voyage en terre moldue... Contrairement à un certain individu. Son nouveau moldu de beau-père avait trouvé malin de convier aux festivités une partie de sa famille. Y compris son neveu. Neveu moldu rugbyman de 20ans. Neveu moldu... Neveu rugbyman... Neveu très beau... Neveu à qui on trouve le moyen de dire qu'on est né le jour de la St Valentin parce qu'on crève d'envie de lui dire qu'on joue au Quidditch mais qu'on peut pas ! Pourquoi le monde était-il si cruel ?
Ne restait donc à Jaina plus qu'une seule solution : imaginer la scène dans une version où elle lui dirait qu'elle était une grande sorcière, ce qui le ferait directement tomber sous le charme. Et puis aussi repenser au souvenir du jeune homme bronzant au bord de la piscine. Et à la petite partie de rugby en famille où il l'avait prise dans ses bras pour lui faire un plaquage sans lui faire mal. Et à cette soirée où ayant 18 ans et le droit de...


« Hein ? De quoi ça s'agit? »

Oui, Jaina avait pris la bonne résolution d'être présente à tous les cours de métamorphose. Mais c'est pas comme si elle allait gribouiller sur ses parchemins tout ce qui était dit, faut pas que rigoler non plus. Pendant la partie pratique elle était active, ce qui n'était déjà pas si mal. Mais pendant la partie théorie, elle passait le plus clair de son à rêvasser. Ou à papoter. Et c'est là qu'un voisin, interrompant sa rêverie, lui communiqua un rendez-vous semble-t-il général puisqu'il fallait faire passer le message. Elle s’exécuta de suite.

« Ce soir 20h30 au premier étage, faites tourner les serviettes !:fou :  »

Dans l'esprit de la lionne, un rendez-vous à une telle heure ne pouvait signifier qu'une chose : grosse teuf cheers !

Bref, une fois le dîner pris, la redoublante fonça jusqu'à son dortoir pour se changer. Son choix se dirigea vers un débardeur aux couleur des Bizarr'Sisters, une jupe en tulle noir sous laquelle elle porterai un jean délavé et déchiré en de multiples endroits ainsi qu'une simple plaire de Doc. Ce n'était certes pas une tenue de gala, mais c'était ainsi que la lionne se sentait le plus à son aise. Ne lui restait maintenant plus qu'à faire acte de présence en société puis festoyer !

Quelle ne fut pas sa déception lorsqu'elle arriva sur les lieux de l’événement. Soit les préfets en avaient eu vent et s'étaient ligués contre cette fête, soit Jaina était en avance, ce qui n'était pas son habitude. Il n'y avait qu'une demoiselle plus jeune qu'elle sur les lieux, elle décida donc d'aller à sa rencontre pour se plaindre de ce manque de ponctualité.


« Salut jeune padawan. Ils arrivent quand les gens ? Non parce qu'à mon époque la fête aurait déjà commencé depuis longtemps hein! »

Elle ignorait si les élèves de Poudlard étaient en mesure de comprendre le mot « Padawan » mais elle, depuis la sortie du nouveau Star Wars l'année passée, elle ne pouvait plus s'empêcher d'en utiliser les répliques dans n'importe quelle situation. Elle avait même baptisé son balai Podracer.

[hj : l'épisode 1 de Star Wars est sorti en 99 ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Caïn Mayfair
    • Nombre de messages : 99
    • Age : 24
    • Date d'inscription : 24/03/2013

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang Mélé
      Baguette magique: Bois d'ébène, ventricule de dragon, 27 cm
    avatar
  • Auror Auror
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Lun 1 Avr - 14:28:54

Caïn prenait studieusement des notes. La métamorphose était un sujet qui le passionnait litteralement. Comme dans la plupart des autres matières, il excellait dans le cour de Mrs.Chatterton. Ce jour là, pas de travaux pratiques, simplement un cour théorique. Mais malgré l'écoute attentive du serpentard, sa concentration fut quelque peut perturbée par un murmure qui parcourait la classe, et qui semblait aller en grandissant. Curieux, mais surtout énervé par ce bruit de fond, il se tourna pour jeter un coup d'oeil aux rangs derrières lui.

-Ce soir 20h30, premier étage...

-Faites passer..

-Ce soir , premier étage..

Soudain son intêret pour le cour s'évapora. Qu'est ce qui se préparait ? Manifestement, tout le monde était convié, toutes maisons confondues. A coup sûr, il allait se passer quelque chose d'amusant , et bien que l'année scolaire n'en soit encore qu'à son début, Le jeune homme ne dirait pas non à une distraction. Un rendez-vous au premier étage ? Quel lieu étrange pour un rassemblement. L'objet de cette réunion n'était donc pas une simple fête organisée dans le dos des profs.

-ÇA SUFFIT ! Taisez-vous ou je vous rajoute deux heures de Métamorphose samedi matin

Aussitôt les bavardages cessèrent, et tout le monde se reconcentra sur le cour. Caïn se retourna vers le tableau, réflechissant à ce que pouvait signifier ce rassemblement. Il passa le resre du cour sans prendre de note, se contentant de fixer la fenêtre.

Lors du dinner dans la Grande Salle, le message avait clairement circulé dans toute l'école, mais le sujet n'était pas abordé en profondeur, de peur qu'il ne tombe dans l'oreille d'un prof. Après avoir mangé tranquilement, et s'être attardé en bavardages avec un groupe de serpentard, il quitta la salle pour se rendre au lieu du rendez vous. Arrivé au premier étage. Il ne tarda pas à apercevoir les premiers élèves arrivés. Deux filles. Une était une élève de Poufsouffle, Ambrine, une amie de Sheena. Il reconnut également la seconde bie qu'elle n'ait pas son uniforme, Jaina Wedgers. Une espèce de Peeves humain, qui semait la pagaille dans les couloirs et terrorisait tous les premières années.
Caïn s'approcha d'elles, et après les avoir salué rapidement, alla s'appuyer contre un mur, les mains dans les poches, attendant la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Apollon Oaken
    • Nombre de messages : 205
    • Age : 23
    • Date d'inscription : 23/07/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier simple
      Baguette magique: Bois de cornouiller – vibrisse de chartier –  14 cm (sans la garde :na:)
    avatar
  • Joueur de Quidditch professionnel Joueur de Quidditch professionnel
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Lun 1 Avr - 17:35:59

Quelqu'un frappa sur l'épaule d'Apollon, qui redressa la tête en sursaut. Quoi, qui donc avait osé interrompre sa sieste en plein cours de Métamorphose ? Ensuqué, Oaken jeta un regard noir à son voisin, un petit élève de Gryffondor à l'air timide. Sa voix fluette chuchota une phrase bien étrange à son préfet.

« Ce soir, 20h30, rendez-vous au premier étage...
— Euh... J'suis pas gay, hein. Et pas pédobear non plus.
Le gosse rougit comme une pivoine avant de balbutier :
— Non mais faut faire passer ! »

Aaaaah ! Oooooh... Apollon fit passer le message, tout surpris. Que pouvait-il donc bien se tramer, ce soir à 20h30, dont lui-même n'était pas au courant ? C'était étrange, car Apollon avait un don pour savoir tout ce qui se passait de louche dans l'école. Cela aurait pu faire de lui un super préfet, genre de Batman combattant courageusement les conneries de ses camarades, mais au final, il profitait de ce pouvoir surnaturel pour prendre part à à peu près tous les coups tordus qui se préparaient dans le château, s'il n'en était pas l'auteur. Le batteur chercha du regard qui pouvait être la personne qui avait lancé ce message, mais celui-ci s'était déjà répandu comme une traîné de poudre et tous les élèves avaient l'air trop excités pour que l'on puisse voir, sur un visage en particulier, la mine fière et impatiente du vil malfrat. Toute la classe était si enthousiaste que l'enseignante finit par se mettre à crier en faisant des menaces. La décision d'Apollon était toute prise. Serein, il reprit sa sieste, appuyé sur son coude, tandis que sa plume restait immobile sur sa feuille de parchemin, répandant une belle et grosse tâche d'encre qui avait dû, depuis, transpercer le papier et barbouiller le pupitre.

Contre toute attente, il n'y avait pas encore foule au lieu de rendez-vous. Les mains dans les poches, sa chemise d'école blanche sortie par-dessus son jean délavé et déchiré, Apollon s'approcha d'un pas nonchalant de la petite assemblée. L'une de ces trois personnes était l'origine du rendez-vous. Son regard se porta automatiquement sur Jaina Wedgers, qu'il apercevait de dos, et un petit sourire passa sur son visage. Ah, cela signifiait qu'on allait se marrer !
Néanmoins, le souvenir de l'article publié dans la Gazette de Poudlard et les propos que la redoublante avait tenu à son encontre resurgirent à son esprit. C'était l'occasion de lui faire comprendre ce qu'il pensait du mépris de la blonde, en se foutant un peu de sa gueule, au passage. Il arriva derrière son dos, discrètement, un index sur les lèvres à l'adresse d'Ambrine. Et, quand il ne fut qu'à quelques pas de la Gryffondor, il lui colla une claque bruyante sur les fesses, avant de bondir en arrière, hors de portée des petits points de Jaina.


« Salut Wedgers ! Excuse-moi, je ne suis pas encore sorti de la crise d'ado, quand je vois un cul comme le tiens, je peux pas m'empêcher d'y toucher ! »

S'exclama-t-il en haussant les sourcils et en levant les mains en guise de rémission. À l'instar de Caïn, Apollon s'appuya contre le mur et y posa la semelle de sa chaussure, tout en saluant d'un signe de tête le Serpentard.

« Bon alors, tu nous prépares quoi cette-fois, Jaina ? »

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Sheena Stormcrow
    • Nombre de messages : 47
    • Age : 24
    • Date d'inscription : 24/03/2013

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière Simple
      Baguette magique: Plume de Phenix, bois de cèdre, 28 cm, plus rigide que souple.
    avatar
  • Langue-de-Plomb Langue-de-Plomb
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Lun 1 Avr - 19:01:50

« Ce soir, 20h30, rendez-vous au premier étage...
— Euh... J'suis pas gay, hein. Et pas pédobear non plus.
— Non mais faut faire passer ! »

La poufsouffle leva les yeux de son dessin pour regarder d'un air surpris les deux gryffondors. Elle sourit, amusée, en levant les yeux au ciel. Oaken avait toujours le chic pour aller trop vite en besogne, et dans le même temps, tout comprendre de travers. Il était impétueux comme seul un gryffondor pouvait l'être, et sa réponse eut tot fait de faire rougir jusqu'aux oreilles son jeune confrère, aussi géné qu'il était possible de l'être.
Elle posa sa plume et s'appuya sur le dossier de sa chaise, jetant un regard circulaire sur la classe. Cela faisait quelques minutes qu'une agitation sous jacente animait les élèves, et tous se penchaient tour à tour vers leur voisins afin de faire passer le message désormais entendu de tous " Ce soir, 20h30, rendez vous au premier étage"...Que de mystère...Tellement de mystère que c'était devenu le sujet principal des bavardages. Habituellement, ce genre de rumeurs n'eveillait l'interet que d'un ou deux éleves avant de passer à la trappe. Mais celui qui avait laché celle ci dans la nature était un genie du tact...ou plutot une génie. Elle se tourna et croisa le regard d'Ambrine, la préfete de Poufsouffle. Elle lui adressa un sourire complice. Sheena connaissait la passion qu'Ambrine éprouvait pour les produits de farces et attrapes, qui la poussait lors de ses achats, à rapporter des objets dont elle ignorait l'utilité, ou encore l'usage qu'elle pourrait éventuellement en faire.


-ÇA SUFFIT ! Taisez-vous ou je vous rajoute deux heures de Métamorphose samedi matin

La voix stridente de la sorcière jeta un froid sur la classe, qui fut plongée dans un silence craintif jusqu'a la fin du cours. Lorsqu'enfin les éleves furent libérés du cours de métamorphose, de nouveau le brouhaha des discussions s'était empréssé d'envahir les couloirs. Sheena rassembla ses affaires et sortit dans le couloir. Elle ramena son sac dans le dortoir de sa maison, y déposant par là même sa robe de sorcier, avant de rejoindre la Grande salle, ou le repas avait déjà commencé. Elle s'assit avec ses camarades Poufsouffles et se servit quelques louchées d'une apétissante julienne de légumes avec une cotelette d'agneau. Les discussions de ses voisins tournaient évidemment autour du fameux rendez vous au premier étage, mais personne n'osait s'appesantir trop sur le sujet, de peur qu'un cafard ou qu'un professeur ne soit alerté. D'ailleurs, l'enthousiasme général était désormais teinté d'une sorte de respect craintif quand à cette étrange réunion, et ceux qui se débinaient avançaient comme argument " je ne suis pas assez fort", "je n'aurais pas ma place la bas"...Comme si le coup qui se préparait avait pris une telle ampleur dans l'imagination débordante des éleves, qu'il semblait désormais hors de portée à la plupart d'entre eux.

L'heure fatidique était arrivée. Sheena se leva de table avec un air serein et noble, puis se mit en route vers le lieu du complotage comme si de rien n'était. Plusieurs personnes, moins nombreuses que ce à quoi elle s'attendait, étaient déjà présentes sur le lieu et quelques pas devant elle marchait Appolon Oaken. Ce dernier, pour un raison tout à fait inconnue, fit son entrée en grattifiant une des jeunes sorcières, une gryffondor à l'accoutrement étrange et déparaillé, d'une retentissante claque sur les fesses.

Salut Wedgers ! Excuse-moi, je ne suis pas encore sorti de la crise d'ado, quand je vois un cul comme le tiens, je peux pas m'empêcher d'y toucher ! »

Ce geste avait été suivi par un bond sur le coté afin d'éviter la réprimande de la dite Wedger. Sheena continua son chemin et passa devant le malotru pour saluer Cain.

« Bon alors, tu nous prépares quoi cette-fois, Jaina ? »

Elle se tourna vers Appolon et lui dit, un sourire espiegle aux levres:

- Hey le matou en rut, tu t'adresses à la mauvaise personne.

D'un signe de tête elle lui montra Ambrine qui attendait visiblement que le groupe s'étoffe un peu. Sheena se mit à faire les cent pas, attendant patiemment que la préfete leur fasse part de la raison de cette réunion. Car si elle savait se montrer patiente, au fond d"elle même elle ne l'était pas du tout, et bouillait d'envie de connaitre enfin le but de ce mysterieux rendez vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Mar 2 Avr - 14:02:06

L'étude des runes était un sujet tout à fait passionnant! Lila ne regrettait absolument pas d'avoir choisi cette option pour sa cinquième année, elle avait longuement hésité entre cette matière et la divination. Après mûre réflexion tout l'été, elle avait décidé de laissé la divination de côté. Elle était beaucoup trop curieuse et avide de connaissance en temps voulu pour tout savoir à l'avance. Et puis, qui disais que cela lui aurai plu? Peut-être que la divination n'est réservée qu'au personne aillant une sensibilité avec les brumes du futur? Quoi qu'il en soit, c'est avec beaucoup d'enthousiasme que la jeune Serdaigle retournait à sa tour après le dernier cours pour y déposer ses manuels dans son dortoir et de descendre prendre son repas du soir avec un livre de rune comme lecture de table. Ce cours lui plaisait beaucoup trop pour se séparer d'un bon livre pour prendre de l'avance!

Après avoir saluer les autres membres de sa maison déjà installé, la demoiselle s'installa à son tour, ouvrit son livre à la page 20 et le coinça entre une cruche et un verre de jus de citrouille. Pendant sa lecture, elle se servit à l'aveuglette de plusieurs mets. Quand elle lâcha des yeux son bouquin pour voir ce qu'elle avait empilé, elle se mit à rire. Sur l'assiette doré se trouvait une cuisse de poulet, des nouilles, une bonne dose de purée de carotte, du riz et une sorte de gelée rouge. Pour ce dernier point, la jeune fille se demanda si les elfes de maison ne s'était pas un peu trompés. Quoi qu'il en soit, elle attrapa sa fourchette et attaqua son morceau de poulet avec enthousiasme.

Elle avait presque fini sa gelée (qu'elle avait laissé pour la fin) quand Noah s'installa en face d'elle avec une part de son dessert favori, de la glace pilée à la pomme.


- T'as entendu parler du rendez-vous général?

Lila releva la tête et observa son ami les yeux rond.


- Pardon?
- Mais oui! Le rendez-vous mystérieux à 20h30. Tu en as forcément entendu parler! Toute l'école ne parle plus que de ça!
- Désolée, mais non.

Noah commença à fulminer jusqu'à ce qu'il remarque la brique coincée entre la cruche et le verre de jus de citrouille encore rempli de son ami. D'un coup, un éclair de lucidité traversa l'esprit du jeune Gryffondor.

- Évidement. Ma chère Lila, si tu passes ton temps à faire l’associable avec un bouquin sans importance, forcement que tu rates tout les bons trucs qui se passent dans l'école!
dit-il en refermant le livre sans marque-page.
- Dixit le garçon qui ne voulait pas venir à l'enquête du calice de Merlin, répondit la jeune fille sans s'offusqué du manque de délicatesse de son ami pour son livre. De toute façon, elle avait retenu le numéro de page.

Bref, sur cet échange amical, le jeune garçon résumé l'affaire à la demoiselle et décidèrent d'y aller ensemble.

Premier rendez-vous avec Noah! Bon, d'accord il y aurait d'autre gens, mais il lui avait proposé un rendez-vous! Cela voudrai-t-il dire qu'il y avait une chance pour qu'ils sortent ensemble? C'est le cœur battant la chamade que la jeune fille descendit de sa tour pour rejoindre Noah au point de rencontre avant d'aller au rendez-vous mystérieux. Pour l'occasion, elle avait revêtue des habits moldus. Un jeans délavé tout simple, des ballerine magenta et un t-shirt blanc avec un smiley trop mignon! Quand elle retrouva Noah, elle remarqua que celui-ci n'avait pas chercher très loin ses vêtements. Surement que ce qu'il portait avait été les premiers trucs à porter de mains! Il ne manquerai plus qu'un jour il mette ses vêtements dans l'ordre à lequel il les trouverait... Un jour, il arriverai en super man!

Une fois au premier étage, ils furent surpris de voir si peu de monde. D'après Noah, l'histoire avait fait le tour de l'école. Lila fut un peu triste de ne pas y voir Ange, cela faisait si longtemps qu'elle n'avait plus vue la Serpentarde. De son côté, Noah salua bruyamment ses deux compatriotes de Gryffondor.


Revenir en haut Aller en bas
  • Ambrine Illunia
    • Nombre de messages : 432
    • Age : 24
    • Date d'inscription : 12/12/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier simple
      Baguette magique: Crin de Licorne et bois de Saule, 23,25cm, très souple
    avatar
  • Alchimiste Alchimiste
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Mar 9 Avr - 17:12:44

« Salut jeune padawan. Ils arrivent quand les gens ? Non parce qu'à mon époque la fête aurait déjà commencé depuis longtemps hein! »

Jeune pada quoi ?

Ambrine souriait à Jaina en la voyant arriver. Mais son sourire franc se transforma en sourire bête lorsque la redoublante prononça ce drôle de mot. Padawan. Boarf, sans doute un truc de septième année que la gamine ne pouvait comprendre. Ou peut-être bien un truc de moldu. Elle, elle était bien fana des pokémons et avait même failli tuer son chat en voulant le peindre magiquement en jaune avec les joues rouges. Enfin, surtout en tentant de transformer sa queue pour qu’elle ai une forme d’éclair. Là, l’animal avait hurlé et s’était réfugié dans la cave où il avait passé le reste de la semaine. A l’heure actuelle, Clio devait encore en vouloir à sa jeune maitresse.

Bref, tout ça pour dire que les moldus étaient capables d’inventer des trucs vraiment étranges. Elle se contenta donc de la saluer et de la rassurer en précisant que les gens ne devraient pas tarder à arriver. Tout comme arrivait Caïn, le si fameux beau gosse de serpentard. Mais très sérieusement, qu’est-ce qu’elles lui trouvaient toutes ? C’était juste un garçon banal qui s’habillait relativement bien. Mais en voyant arriver Apollon, Ambrine vit finalement le charme du Serpentard. Rien à voir avec la brute perverse qu’était le Gryffondor. Si tout Poudlard grouillait de mec comme lui, pas étonnant que Caïn sorte du lot. Il semblait avoir un peu plus de tenue tout de même.

Toutefois, l’indélicatesse d’Apollon fit rire Ambrine. Il n’était vraiment pas net ce mec. Et intérieurement, l’enfant plaignit Ange. Qu’est-ce qu’elle faisait avec … ça ? Elle qui était soit disant si raffinée, cette relation mettait grandement en péril sa réputation. De plus, Apollon mettait l’origine de ce rendez-vous sur le dos de Jaina.

- Hey le matou en rut, tu t'adresses à la mauvaise personne.

Heureusement que Sheena était là pour remettre les choses en ordre. Elle la salua d’un sourire radieux et approuva de la tête lorsqu’elle la désigna à Apollon. Ensuite, elle attendit un peu plus longtemps, salua Lila et Noah, les deux nouveaux arrivés, puis perdit finalement patience.

– Bon, j’espérais qu’il y aurait plus de monde mais bon … Ils ont dû croire que c’était une blague. Bon, tant pis, on a pas besoin d’être plus.

Elle déposa son sac à terre et en sortit deux bouteilles de lait. Elle en tendit une à la foule et garda l’autre dans la main.

- Ca vient de chez les Weasley. Ca ressemble à du lait, ça sent comme le lait, ça à la même consistance et je pense même que ça a le même goût. Mais je vous déconseille de vérifier. Ces bouteilles contiennent un laxatif hyperpuissant. De quoi se vider de dix jours de constipation en cinq minutes. Enfin, je vous passe les détails hein.

Elle souriait de manière machiavélique. C’était tout à fait horrible, mais on pouvait rendre cette affreuse chose très marrante en choisissant la bonne victime.

- Et si on vérifiait son efficacité sur … - elle se pencha vers le petit groupe, mystérieuse, et articula à voix basse – la chère petite miss Teigne ?

_________________________________
Image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Kelsey McGween
    • Nombre de messages : 289
    • Age : 27
    • Date d'inscription : 04/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière simple
      Baguette magique: Bois de cerisier, 21,8 cm, crin de licorne
    avatar
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Jeu 11 Avr - 15:03:10

Comme à son habitude, Kelsey se trouvait dans le fond de la classe, à côté de la fenêtre. Ainsi, elle pouvait laissé son regard divaguer vers l'extérieur mais avait également une vue imprenable sur le reste de la classe, et donc ses camarades. Elle regardait depuis un long moment, si ce n'était pas depuis le début du cours, le parc avec sa nature qui s'éveillait en ce bon matin. Elle par contre, elle n'arrivait pas à être réveillée, ses yeux lui étaient lourds et elle sentait que ses virées nocturnes à espionner tout le monde lui en coûtait côté sommeil. Elle sentit ses paupières s'abaisser doucement et elle perdit connaissance l'espace d'une à deux minutes, sombrant dans un sommeil inattendu. Elle fut réveillée cependant par une rumeur de murmures qui s'élevait dans la classe. Elle se redressa, les oreilles aux aguets. Oui, c'était bien ça, tout le monde se penchait vers son voisin pour passer un message. Elle vérifia sa Plume à Papote sortit depuis le début du cours, qui prenait ses notes de cours, et observa si elle avait noté à tout hasard ce qui se murmurait également autour d'eux. Le murmure ne devait pas l'avoir encore atteinte puisque cela ne parlait que Circé et les marins victimes de son sortilège de métamorphose.

Jetant un regard plein de reproche à sa Plume -bien que cela ne soit pas de sa faute-, Kelsey tendit l'oreille vers son voisin de devant lorsque son voisin se pencha vers lui pour lui murmurer le secret.


-Ce soir 20h30, premier étage.

Tout juste, car juste après la prof de Métamorphose avait élevé la voix tout en proférant des idioties telles que rajouter des heures un samedi. Comme si elle allait réussir à placer ses heures, avec les entraînements de Quidditch et les matchs et les sorties à Pré-au-Lard. Elle y croyait la vieille. Enfin, comme on dit, les rêves sont fait pour rester des chimères. Aussi, Kelsey se vautra de nouveau sur son siège, la tête entre les bras, le regard perdu vers le ciel. Un rendez-vous général. Ça puait le coup monté, la grosse blague. Ça ferait un bon article dans la Gazette. Aussi, tout en divaguant, une nouvelle fois, vers ses heures de sommeil perdu, Kelsey se demanda qui été à l'origine du rendez-vous et en quoi il consisterait.

En soit, cela lui avait un peu occupé l'esprit toute la journée. Aussi bien qu'au souper le soir, elle avait bu en quatrième vitesse sa soupe aux petits-pois et jambon, sa préférée, avant de se mettre en route vers le premier étage. L'avantage à avoir sa Salle Commune au cachot était qu'il n'y avait pas long à parcourir au cas où Rusard pointerait son nez graisseux dans le coin. Quant aux Préfets, elle avait la majorité d'entre eux dans la poche, par contrat ou par chantage. Tout d'abord, Ange était son amie, Nikolaï avait un contrat avec elle, Gabriel Schwarz le Préfet-en-Chef, bien qu'elle ne lui avait jamais parlé -elle était timide tout de même-, n'allait sans doute pas retirer des points à quelqu'un de sa propre Maison, surtout quand ce n'était même pas le couvre-feu. Ensuite, Arabella était son amie également, Apollon était le copain d'Ange, donc même si elle n'avait rien contre lui ou pour l'avoir dans la poche, elle pouvait espérer jouer dessus au cas où, après tout elle pourrait lui rendre l'appareil avec Ange s'il avait besoin de quelqu'un pour voir ce qu'elle voulait pour Noël ou une connerie de genre, après tout, elle ne savait pas spécialement comment fonctionnait leur couple, ni même les couples en général, ce n'était pas sa tasse de thé. La seule constance qu'elle connaissait était qu'à un moment ça finissait toujours par casser pour une raison X ou Y, et la raison majoritaire à Poudlard était les tromperies avec la meilleure amie/meilleur ami. C'était d'ailleurs pourquoi elle se faisait, en quelque sorte, du mauvais sang pour Arabella; c'était pas contre Nikolaï mais elle trouvait Akiko vachement proche de lui. Un peu trop peut-être. Parlons-en d'Akiko Velon, elle ne l'avait pas dans la poche non plus, mais elle travaillait dessus, pour percer son secret et l'avoir entre ses mains, à sa merci. Quant au Préfet garçon des Serdaigle, il était à l'école ce qu'était la Lune au Soleil. Elle n'était même pas sûre de l'avoir jamais vu. Donc peu de chance de tomber dessus ce soir non plus. La Préfète-en-Chef Perks, elle ne la voyait pas beaucoup également, mais elle ne semblait pas non plus réellement s'impliquer dans ce genre d'embrouilles, donc peu de chance de la voir ce soir. Côté Poufsouffle, Ambrine, la Préfète était dans le genre sympathique. Et surtout bien plus jeune, comme Akiko Velon, donc à la rigueur facilement neutralisable si ça se passait vraiment mal. Quant à Elwin, le Préfet de Poufsouffle, c'était un peu comme le Préfet de Serdaigle, c'était bien parce qu'il était de son année qu'elle connaissait son visage mais il était aussi rarement vu dans les couloirs qu'une mygale dans une soupe. Non en fait, maintenant qu'elle y pensait, elle devrait se donner plus de mal pour se les mettre tous dans la poche, il y avait encore trop de risques pour elle. Enfin, c'était sans compter sur Keehl, qui lui donnait les heures des rondes de tout ce beau monde et des enseignants. Elle y avait donc peu de chances pour elle de vraiment tomber sur quelqu'un en temps normal.

Mais là, c'était un rendez-vous, ce n'était pas juste une ballade dans les ombres et tapisseries de l'école pour espionner. Il y avait plus de risques, surtout lorsqu'il s'agissait d'un groupe fixe, pas dans le mouvement. Tout en se mordant la peau du pouce droit, Kelsey monta l'escalier du Grand Hall pour atteindre le premier étage. Très rapidement, elle repéra le groupe, assez disparate ce qui était bon signe, regroupé tout au fond. Aussi, elle s'avança discrètement, le plus qu'elle pouvait sans user des tapisseries et autres passages secrets habituels dissimulés. Aussi, dans un tournoiement de cape elle se plaça derrière la jeune Equias, comparse de son année mais à Serdaigle, et observa, à travers le verre orange de ses goggles devant ses yeux, ce qui se passait par dessus son épaule, en silence. Elle écouta ce que proposait Ambrine au reste de la troupe. Dans la troupe par ailleurs se trouvait deux Préfets qu'elle n'avait pas encore dans la poche; Apollon et la dite Ambrine. Comme cette dernière semblait être à l'origine du rendez-vous, cela serait plus simple. En fait, cette opportunité était parfaite. Vraiment, elle n'aurait pu rêvé mieux. Aussi, elle fit en sorte d'être la première à répondre à la proposition d'Ambrine, toujours derrière Equias, espionnant tranquillement.


-Je marche, cette chatte est d'un insupportable. Ça fera en plus bien chier Rusard -sans mauvais jeux de mots-, il va devoir tout nettoyer et s'occuper d'elle le temps qu'elle récupère. Ça nous laissera respirer. Peut-être même que Pince le plaquera parce qu'il préfère son chat à elle. En soit, ça serait pas plus mal, je pourrai retourner à la Bibliothèque sans me demander si la table sur laquelle j'étudie n'a pas été souillé par ces deux là.

En soit, elle ne savait pas si c'était le pire ou le mieux, mais c'était qu'elle était entièrement sincère dans tout ça. Miss Teigne était bien la seule dont ni elle, ni Mihael Keehl, ne pouvaient prévoir les déplacement la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Jaina Wedgers
    • Nombre de messages : 368
    • Age : 30
    • Date d'inscription : 04/02/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang mêlé
      Baguette magique: Nerf de coeur de dragon, bois de cornouiller, 25cm
    avatar
  • Joueuse de Quidditch professionnelle Joueuse de Quidditch professionnelle
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Dim 14 Avr - 22:05:53

Jaina remarqua rapidement l'expression de la jeune Poufsouffle changer lorsqu'elle avait prononcé le mot « padawan ». Naturellement elle n'allait pas lui en expliquer la définition, ça aurait été trop ennuyeux et surtout trop gentil. Il fallait la laisser mijoter dans son questionnement, pour peu qu'un jour elle la supplie de lui expliquer... Enfin, faut pas rêver non plus hein, mais ça fait du bien à l’ego. La miss lui assurait ensuite que les gens allaient arriver, mais il manquait ce petit air de fête, était-ce normal ?
Le suivant à arriver n'était autre que la pâle copie du membre le plus chevelu des Worlds Apart. Celui-là même qui avait refusé de simuler la peur lorsqu'elle lui avait tendu un piège dans les couloirs quelques temps plus tôt. Ce type n'était pas drôle et ses airs de dandy de boy's band n'avaient aucun effet sur la lionne. Elle commençait vraiment à se demander si c'était une fête qui se préparait, aucun des deux élèves n'avait l'air festif. Il fallait attendre pour vérifier, et...

Comment décrire ce qui venait de se passer ? Outre un claquement retentissant et une marque de main sur son postérieur qui resterait au moins pour la soirée, c'est la colère qui grimpa en synchronisation avec son bras. Mais le coup de poing rotatif brassa l'air tandis qu'elle faisait volte face. Et cette raclure d'Oaken se foutait d'elle simplement parce qu'elle aimait la presse à scandale. Enfin, il avait accessoirement complimenté son fessier, ce qui était toujours bon à prendre pour le peu d'estime qu'il lui restait en cet instant.
Elle se demanda si elle devait lui sauter à la gorge tout de suite ou maintenant. Mais elle n'avait aucune chance en attaque directe face au grand couillon. Elle devait faire preuve de patience car elle se vengerait à la première occasion, même si cette idée ne l'empêchait pas de proférer des menaces en ignorant les petits rires.


« Toi t'as intérêt à déménager chez ta nana jusqu'à la fin de l'année car notre salle commune va devenir ton enfer, mon p'tit. »

Et puis il se posait comme si de rien n'était en plus, quel culot ! Et, toujours comme si de rien n'était, il demandait ce qu'elle préparait. Mais elle n'avait rien à voir là-dedans elle, elle croyait simplement qu'une fête clandestine s'organisait. Lorsqu'elle voulut répondre, une autre Poufsouffle fit son apparition et la devança par la parole. La lionne avait une nouvelle héroïne, la jaune venait de casser Apo. Elle lui adressa un grand sourire plein de remerciement puis elle tira ensuite la langue au chaton avec une belle grimace.
D'autres élèves arrivèrent, un compatriote des lions, puis une Serdaigle. L'un et l'autre n'étaient certes pas en uniforme, mais pas non plus en tenue très festives. Tout cela devenait louche, le message de rendez-vous ne disait rien, alors à quoi fallait-il s'attendre ? L'organisatrice prenait enfin la parole pour leur expliquer ce qui allait se passer. Enfin avant ça, elle sortait de son sac deux bouteilles de lait dont le destin restait encore un mystère. Elle en tendait même une que Jaina attrapa pour l'observer en se questionnant intérieurement.


*C'est quoi cette bouteille de lait !?*

Les explications vinrent... Un laxatif très puissant... Une bouteille entre ses mains... Ambrine qui proposait de vérifier son efficacité... Talyn qui faisait une suggestion... Oaken qui venait de lui foutre la honte... Je crois que si il avait s'agit d'un épisode de Dora, l'exploratrice aurait expliqué que laxatif et chieur vont bien ensemble, et que par conséquent, on devait mettre le laxatif dans le chieur!

Jaina pris le temps de réfléchir à la manière de procéder. Non pas pour Miss Teigne, mais pour Apollon. Elle conservait précieusement la bouteille dans sa main tout en écoutant une verte à moitié planquée derrière la Serdaigle prendre la parole. Ces Serpentards parlaient décidément toujours pour ne rien dire. On s'en foutait de l'état de la bibliothèque et de son petit confort, on s'en foutait aussi qu'elle veuille participer parce que sa présence n'allait rien changer.


« Bref ! Après cette intervention qui, Merlin m'en est témoin, ne servait à rien, passons aux choses intelligentes : la stratégie. Miss Teigne se promène beaucoup la nuit. Elle préfère emprunter, selon mes observations, les passages moins fréquentés. Oui parce que les élèves qui sortent la nuit vont pas passer par les grands boulevards non plus, alors si elle veut les intercepter...
Au fond là bas y'a un petit passage, je pense qu'on devrait y mettre du lait et trouver un leurre, non ?
 »

Oui, après plus de 7 ans de Poudlard, Jaina commençait à connaître les petites habitudes des résidents à vie. Il fallait juste espérer que Peeves ne s'en mêle pas car la situation risquerait de tourner au drame. Mais pour l'instant tout allait bien, elle s'avança donc dans la direction qu'elle avait indiqué puis stoppa net. Elle observa l'assemblée et attendit que d'autres idées soient formulées. Peut-être quelqu'un avait-il une meilleur idée ? De plus, elle ne voulait pas marcher devant après ce que Oaken lui avait fait. Elle avait une petite idée de vengeance et personne ne pourrait lui arracher la bouteille dont elle s'était emparé : elle y veillerait au péril de sa vie. Même si pour l'instant elle laissait croire à tous qu'elle désirait seulement servir sa première lampée à Miss Teigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Caïn Mayfair
    • Nombre de messages : 99
    • Age : 24
    • Date d'inscription : 24/03/2013

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang Mélé
      Baguette magique: Bois d'ébène, ventricule de dragon, 27 cm
    avatar
  • Auror Auror
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Jeu 2 Mai - 22:24:44

-Hey le matou en rut, tu t'adresses à la mauvaise personne.

Décidement, Sheena ne changerait jamais. Mais sans son impétuosité, le serpentard et la poufsouffle ne serait sans doute jamais devenus amis. Caïn n'était absolument pas surpris de voir sa meilleure amie à ce si mystérieux rendez-vous. C'était le genre de choses qu'elle adorait. Il salua d'un signe de la tête le rouge et or qui venait de se faire remettre en place par Stormcrow. Quelques instants plus tard une jeune serdaigle et un autre élève que le serpentard connaissait de vue se joignirent au groupe.
C'est alors qu'Ambrine pris la parole. C'était donc vraiment elle qui était à l'origine de tout ce cirque? Une préfète? La soirée ne risquait pas d'être amusante, si elle était dirigée par une élève supposée faire règner l'ordre.


-Bon, j’espérais qu’il y aurait plus de monde mais bon … Ils ont dû croire que c’était une blague. Bon, tant pis, on a pas besoin d’être plus.
Ca vient de chez les Weasley. Ca ressemble à du lait, ça sent comme le lait, ça à la même consistance et je pense même que ça a le même goût. Mais je vous déconseille de vérifier. Ces bouteilles contiennent un laxatif hyperpuissant. De quoi se vider de dix jours de constipation en cinq minutes. Enfin, je vous passe les détails hein.
Et si on vérifiait son efficacité sur … la chère petite miss Teigne ?



Miss Teigne? Voilà une victime qui pourrait potentiellement attirer pas mal d'ennuis. Faux lait, vrai laxatif, une idée qui promettait d'etre diablement efficace et il serait fort distrayant de voir les modifications que ce léger problème digestif du félin pourrait entrainer dans l'emploi du temps de Rudard.


-Je marche, cette chatte est d'un insupportable. Ça fera en plus bien chier Rusard -sans mauvais jeux de mots-, il va devoir tout nettoyer et s'occuper d'elle le temps qu'elle récupère. Ça nous laissera respirer. Peut-être même que Pince le plaquera parce qu'il préfère son chat à elle. En soit, ça serait pas plus mal, je pourrai retourner à la Bibliothèque sans me demander si la table sur laquelle j'étudie n'a pas été souillé par ces deux là.

Caïn tourna la tête vers Kelsey. Il ne l'avait pas vue arriver. Le vert et argent se dit qu'avec une discretion pareille, il n'y avait pas de quoi s'étonner face aux ragots qu'elle récoltait avant de les retranscrire sur parchemin pour la gazette de l'école.

-Bref ! Après cette intervention qui, Merlin m'en est témoin, ne servait à rien, passons aux choses intelligentes : la stratégie. Miss Teigne se promène beaucoup la nuit. Elle préfère emprunter, selon mes observations, les passages moins fréquentés. Oui parce que les élèves qui sortent la nuit vont pas passer par les grands boulevards non plus, alors si elle veut les intercepter... 
Au fond là bas y'a un petit passage, je pense qu'on devrait y mettre du lait et trouver un leurre, non ?
 


A croire que Jaina, rivale de Peevees, n'avait jamais vu Miss Teigne le long de son interminable scolarité à Poudlard. Jamais ce chat ne se ferait prendre dans un piège aussi grossier. Elle irait plutôt à la recherche des élèves qui lui auraient laissé ce cadeau. Ce n'était pas le chat de Rusard pour rien. La gryffondor partait d'un pas conquérant vers le lieu dont elle parlait, avant de se tourner vers le groupe.

-Si Miss Teigne rode la nuit, ce n'est pas pour chercher un bol de lait à l'angle d'un couloir...Je pense que si on agit comme tu le dis, avec un leurre – dont nous n'avons pas eu le plaisir d'entendre de quoi il s'agissait- elle partira sans hésiter sur la piste des élèves qui lui auront laissé ce cadeau alors qu'ils étaient censés être dans leur dortoir.
Cependant... ton idée pourrait fonctionner, si le leurre en question était un chat qui boirait le lait devant elle.
Pour cela je propose que l'on sacrifie l'ignoble créature qui te sers d'animal de compagnie, tu n'auras pas grand chose à ramasser vu l'épaisseur de ce truc....


Caïn regardait la rouge et or avec un sourire espiègle. Il avait récemment été à l'origine de peut être l'unique échec de la pertubatrice, qui avait tenté de le piéger. Il avait eu, par la même occasion, l'hor...le bonheur de faire la connaissance du chat de cette dernière, un être immonde semblable à un chat, mais depourvu de tout poil, ce qui le rendait particulièrement repoussant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Apollon Oaken
    • Nombre de messages : 205
    • Age : 23
    • Date d'inscription : 23/07/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier simple
      Baguette magique: Bois de cornouiller – vibrisse de chartier –  14 cm (sans la garde :na:)
    avatar
  • Joueur de Quidditch professionnel Joueur de Quidditch professionnel
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Dim 26 Mai - 19:22:20

HJ : Navré pour cet impardonnable retard.



« Fais pas la gueule, Jaina ! T'as pourtant pas la réputation d'être aussi prude que ça... »

Rétorqua Apollon en tournant un regard où tanguait malice et sournoiserie à l'attention de Wedgers. Il croyait la redoublante bien capable de lui en faire voir de toutes les couleurs, néanmoins, il estimait l'affront trop bas pour mériter un hypothétique acharnement vengeur sur sa fière personne. Une petite main au cul n'avait jamais tué personne, qu'il sache. Le connaissant, cela aurait pu être bien pire, et Jaina n'était certainement pas sans le savoir. Combien de filles, de Gryffondor ou d'ailleurs, avaient fini dans le bureau de McGonagall en larmes parce qu'Oaken avait été trop loin dans ses jeux hautement stupides et un peu méchants ? En cinquième année, particulièrement, la liste des victimes avait grossi, et s'il s'était assagi aujourd'hui, certaines lui vouaient encore une haine tenace. Des filles fragiles, qui n'en valaient pas la peine... et dépourvues de sens de l'humour, cela allait sans dire.

« Hey le matou en rut, tu t'adresses à la mauvaise personne. »
Quoi ? Apollon tourna une mine interrogative à l'adresse de la sublime Sheena, qui venait de débarquer à sa suite. Il suivit son regard qui se posa, non sans étonnement, sur la petite préfète des Poufsouffle. Elle souriait, apparemment fière d'être ainsi portée sur le devant de la scène.

« Hé ben... Toutes les valeurs se perdent... Si même les préfets commencent à faire des conneries... »

Commenta Oaken avec un petit sourire. Il n'ajouta rien cependant, trop intéressé par ce qu'avait à dire Ambrine. Que préparait-elle donc, la gourgandine ? L'assemblée ne tarda pas à le savoir. Un sourire franchement amusé passa sur le visage d'Apollon, qui se décolla enfin du mur pour s'approcher de la Poufsouffle, vivement intéressé par ses plans machiavéliques. Choper Miss Teigne afin de lui faire boire un laxatif assez puissant pour lui faire perdre les dix kilos qu'elle n'avait pas était tout bonnement vicelard. Une idée de génie. Bien sûr, ils risquaient tous de participer, ce faisant, au meurtre atroce et stupide de la vieille chatte de Rusard, néanmoins, cela ne traversa qu'à peine le cerveau du Gryffondor. Si le pire venait à se produire, ce serait bien fait pour le concierge. Celui-ci, déjà pas jojo en temps normal, était carrément hystérique ces derniers temps, et Apollon en avait assez d'en subir les frais. Depuis un bon moment déjà, l'ex cracmol cherchait à lui jeter des sorts dès qu'Oaken avait le malheur de croiser son chemin. Qu'il ait fait quelque chose de mal ou pas, cela n'y changeait rien. Le concierge le haissait, et il trouvait assez marrant de lui rendre la pareille.

« Je marche aussi ! »

Déclara Apollon avec un grand sourire. Bien sûr, la première personne à ébaucher un plan d'attaque ne fut personne d'autre que Jaina Wedgers, qui s'était emparée d'une bouteille de lait. Sans attendre, Apollon la suivit, restant cependant à une distance respectable de la blonde décolorée. Savait-on jamais, elle pouvait encore lui retourner un pain pour se venger de la claque sur les fesses. Ou pire encore. On pouvait tout attendre de la Rouge et Or, réputée pour son esprit tordu.
De même que la Gryffondor, le préfet s'arrêta et se tourna vers le beau gosse de service – hormis lui Cool – qui avait décidé de souligner l'aspect trop aléatoire du plan. Monsieur avait une meilleure idée. Sacrifier un autre chat. Et pas n'importe lequel, celui de Jaina. Il était vrai que ce félin ne ressemblait à rien, mais il avait le mérite de donner des cauchemars aux petites premières années trop émotives. Surtout, par soutien entre membres d'une même Maison, Apo ne pouvait approuver cette idée. D'autant qu'au final, l'animal de Wedgers avait la sympathique particularité d'être original, à l'instar de Connard. Aussi le préfet avisa-t-il Caïn du menton avant de rétorquer :


« Et pourquoi pas le gros machin poilu qui te sert de chat, Mayfair ? Tu trouveras bien une bande de groupies pour s'occuper de lui quand il sera à deux doigts de claquer. Un tel sens du sacrifice serait admirable ! »

Il marqua un temps d'arrêt, avant de reprendre.

« C'est qu'un abruti de chat. Un abruti de chat, aussi sournois est-il, ne peut pas résister à une coupelle de lait. Au pire, on lui fout le nez dedans, elle sera bien obligée d'en avaler. »

Encore une fois, Apollon s'illustrait par la finesse de son tempérament. Si personne ne l'osait, il voulait bien se dévouer pour agresser Miss Teigne. Cette saloperie sur pattes lui avait causé bien assez d'ennuis pour qu'il n'éprouve pas le moindre scrupule vis-à-vis de l'ignoble créature.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Sheena Stormcrow
    • Nombre de messages : 47
    • Age : 24
    • Date d'inscription : 24/03/2013

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière Simple
      Baguette magique: Plume de Phenix, bois de cèdre, 28 cm, plus rigide que souple.
    avatar
  • Langue-de-Plomb Langue-de-Plomb
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Lun 27 Mai - 9:36:43

Spoiler:
 

Machiavélique. Si elle n’avait pas entendu ce plan diabolique sortir des lèvres de la préfète, Sheena n’aurait jamais cru que la préfète eut été capable d’avoir de telles idées. Elle découvrait là un tout nouveau visage d’ Ambrine, qu’elle savait déjà espiègle, un côté plutôt imprévisible, et assez inquiétant étant donné qu’elle semblait choisir ses victimes de façon précise et en leur trouvant une sentence adaptée. En fait non. C’était l’inverse. La préfète tombait par hasard sur un châtiment parfaitement malsain, et en déduisait la victime idéale qui servirait de cobaye…personne n’était à l’abri de cette méthode quelque peu aléatoire. Elle espérait ne jamais avoir la « chance » de se voir prise pour cible par la poufsouffle.
Le plan en question lui plaisait beaucoup, elle n’avait jamais été une grande amie des chats, et Miss Teigne n’était pas le plus adorable des matous qui rodaient dans le château, loin de là. La jeune sorcière ne put retenir un grimace de dégout lorsqu’elle réalisa les dégâts que pourraient entrainer les problèmes digestifs de la chatte dans les couloirs de l’école. Répugnant, mais efficace. Rusard serait certainement fou de rage. Et les pauvres élèves en retenue auraient de quoi s’occuper pendant des après midi entiers.
La gryffondor qui s’était vue gratifiée d’une claque sur les fesses un peu plus tôt proposa un plan d’action plutôt classique. Mais quelque chose péchait dans son idée. Miss Teigne n’était pas un matou ordinaire, elle avait une intelligence aiguisée et sa vigilance ne dormait jamais ; elle se douterait certainement que quelque chose clochait si elle tombait par hasard sur un bol de lait au détour d’un couloir.
Cain s’avança pour proposer une amélioration. Sheena ne put s’empecher de pouffer en écoutant ses mots. Il était vrai que le chat de Jaina était pour le moins…original. Mais il n’était pas sur que Miss Teigne tombe sous son charme, même si on le plaçait à côté d’un bol rempli d’un lait appétissant.
Puis ce fut au tour de Oaken de faire valoir son avis sur la question du comment allait-on s’y prendre. Comme toujours il faisait dans la dentelle et sa subtilité légendaire faisait une fois de plus ses preuves devant les yeux ébahis des comploteurs. Humour. Tel un bélier, il avait choisi l’option de foncer dans le tas, quitte à gaver miss Teigne de force. Il ne changerait décidément jamais.
Elle soupira. Il y avait une solution tellement plus simple et tellement plus sure. Toujours à côté de Cain, elle prit à son tour la parole.


-Je crois que vous vous emportez un peu, tous autant que vous êtes. Il n’y a qu’un seul moment où Miss Teigne est moins méfiante que d’ordinaire, c’est lorsqu’elle se fait câliner par des serpentards. Elle semble bien vous aimer, dit-elle avec un sourire légèrement moqueur. Je propose que l’on confie la friandise piégée aux verts et argents. En dehors de Rusard ce sont certainement les seules personnes à Poudlard en qui ce félin ait un tant soit peu confiance. Je pense qu’il sera facile pour des serpys de la convaincre d’avaler ce lait. Pour endormir encore plus sa vigilance vis-à-vis de vous, dit-elle en regardant tour à tour Kelsey et Cain, il faudrait lui donner le lait dans un endroit où vous ne serez pas seuls. Dans la grande salle par exemple, ou dans les couloirs. Il faut que ça soit un endroit où elle ait d’autres personnes à épier et à surveiller ; elle ne se méfiera pas de vous ou de ce que vous pourriez bien lui donnez à boire. Enfin, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je crois que cela pourrait marcher, non ?

Elle regarda tous les autres de ses yeux noirs et croisa les bras. Sheena aimerait que ce plan soit accepté d’autant plus que cela lui éviterait à coup sûr d’être suspectée d’avoir participé à toute cette histoire. Si elle aimait tout ce qui était « sale coup » et plan machiavéliques, elle préférait les regarder depuis le sommet de sa tour d’ivoire plutôt que de patauger dedans. Ce n’était pas vraiment de la lacheté, non…plutôt un instinct de survie assez développé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Liloo Marvich
    • Nombre de messages : 40
    • Age : 31
    • Date d'inscription : 19/05/2013

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière Simple
      Baguette magique: Bois de charme, 23cm, ventricule de dragon
    avatar
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Lun 27 Mai - 20:12:57

Un crocodilus, deux crocodilus, trois crocodilus...
Un crocodilus, deux crocodilus, trois crocodilus.


Un drame se profilait à l'horizon : oui, la jeune Gryffondor s'ennuyait. Pas que les cours de métamorphose étaient inintéressants, non, mais bon aujourd'hui n'était pas un bon jour. Levée aux aurores le matin même car réveillée par les ronflements incessants d'une de ces colocataires de dortoir, la matinée s'était mal engagée.
Une envie : celle de sortir de cette salle de classe, de souffler, d'aller se dégourdir les jambes, d'aller manger un bout... Bref tout sauf rester là...
Et lorsque l'on s'ennuyait chez les Marvich : on comptait les crocodilus... Bref, d'où venait cette idée, Liloo ne le savait pas...
Autour d'elle les gens s'agitaient : que se passait-il ? La fin du cours ? Non, fausse joie...
La jeune fille se redressa sur sa chaise, la marque de la table bien ancrée sur sa joue, l'oeil hagard, et se tourna vers sa gauche où la plupart des élèves présents chuchotaient d'un air excité.
La lionne tendit l'oreille, et écouta les murmures aux alentours :


Ce soir 20h30 au premier étage, faites passer...

Fini les crocodilus, l'ennui s'était volatilisé. De quoi pouvait-il bien s'agir... 20h30 n'était pas un horaire conventionnel pour une partie d'échecs sorciers dans une salle commune. Et vu l'excitation évidente qui régnait dans la salle de classe, il s'agissait sans doute d'une activité plus... illicite. L'attention de la fillette était donc à son comble.
Enfin un peu de mouvement et de piment !
Quoi qu'il arrive, Liloo serait au rendez-vous...

20h20... La Rouge et Or était allongée sur son lit, au dortoir n°1 et bouquinait un livre sur le Quidditch. Il faudrait d'ailleurs que cette activité devienne physique et non plus seulement théorique. Oui, elle le voulait profondément. Faire du Quidditch, apprendre à voler sur un balai, sentir le vent dans ses cheveux, entendre les cris des supporters autour du terrain, vivre le stress d'un avant match, vivre des matchs haletants avec ses coéquipiers...
Personne dans la salle commune, étrange...


* Argh, quelle idiote ! Je suis en retard ! *

C'était sûr, ses collègues du dortoir avaient déjà du s'y rendre, peut être y aurait -il un embouteillage pour arriver jusqu'au premier étage : un monde fou avait du répondre présent au rendez-vous mystère...
Enfilant un petit pull et son jean fétiche, Liloo fila du dortoir des Gryffondor direction le premier étage.
Marchant vite, mais pas trop pour éviter d'attirer l'attention de ce cher Rusard, ou bien de Peeves, elle arriva enfin au lieu de rendez-vous. Il était passé 20h30 et pourtant seules sept personnes étaient présentes... Soit certains s'étaient fait prendre en route, soit finalement beaucoup s'étaient ravisés.
Un peu de piment ne pouvait pas faire de mal, c'était certain.

Lorsqu'elle arriva, Ambrine (une Poufsouffle que Liloo avait déjà rencontré à plusieurs reprises dans les couloirs ou dans la Grande Salle) avait déjà pris la parole ; était ce elle qui était à l'origine de ce petit regroupement ? Etonnant, elle semblait plutôt sérieuse...
A côté, deux autres Rouge et Or, visiblement plus âgés, semblaient se défier du regard ; le jeune homme lui était familier, sa réputation l'avait d'ailleurs précédé : Apollon, ou comme certains aimaient à le surnommer : l'insupportable, l'arrogant... N'était-ce pas lui qui se pavanait parfois au bras d'une Serpy ?
La Gryffy se positionna près du groupe, observant ses camarades et écoutant Ambrine...

Cette dernière ayant terminé son discours, la petite sorcière ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux. Elle s'était attendue à tout sauf à ça.
Empoisonner Miss Teigne ? Carrément... on y allait pas dans la demi-mesure.
Pas que Liloo l'appréciait, loin de là. Elle se souvenait de ses premiers jours à l'école, début septembre, ou pauvre petite première année elle errait à travers les couloirs à la recherche de la bibliothèque... Trop occupée à essayer de se repérer dans ce dédale et bien loin d'elle l'idée de regarder où elle marchait, elle avait, précisons le sans le vouloir, écraser la queue de la célèbre chatte de Rusard qui était occupée à s'acharner contre un rat égaré. La pauvre bête était déjà en charpie, seul un petit couinement laissait penser qu'elle n'avait pas rendu l'âme.
Miss Teigne, les yeux hors de ses orbites, avait alors sauté au cou de la fillette, la mordant jusqu'au sang et lui lacérant les bras. Elle avait du sortir sa baguette, et bien incapable de lancer le moindre sort dans le feu de l'action, avait décidé d'employer la méthode moldue qui consistait à donner des coups sur la tête de son adversaire, qu'importe l'instrument donc on se servait :


Prends toi ça saleté !

Une douleur lancinante sous l'oreille, Liloo avait filé avant que la chatte, encore un peu sonnée, n'ait le temps d'alerter son maitre. La plaie avait suinté pendant plusieurs jours, du pus s'était formé, et au bout d'une semaine elle n'avait eu d'autre choix que de se rendre à l'infirmerie où elle avait prétexté un cours de botanique qui avait mal tourné...

Ambrine avait terminé son discours et déjà plusieurs élèves avaient pris la parole pour mettre au point le meilleur moyen de duper la bête.
Tout d'abord mettre un leurre dans un coin.. Pas bête... Puis un Serpy, à la fière allure mais un peu trop froid au goût de Liloo, proposa de sacrifier un autre chat. Non ça franchement, ça faisait beaucoup. La Gazette aurait pu écrire un article sur le célèbre Dog, vengeur masqué s'attaquant à tous les félins plus ou moins fréquentables de l'école...
L'idée de la dernière jeune fille, une Poufsouffle, semblait plus adéquate, mais les Serpy allaient-ils répondre présents à l'appel ?

Liloo, un peu médusée devant le machiavélisme de certains, demeura immobile au milieu du groupe, attendant de voir si d'autres prendraient la parole.
Ok pour chagriner un peu Miss Teigne et lui imposer une grosse commission toutes les minutes, par contre sans lui faire un mal irréparable... Elle aurait sans doute eu plus d'entrain à mener les troupes au front s'il avait fallu s'attaquer à Rusard directement... Comment Madame Pince pouvait-elle fricoter avec ce vieux pruneau... L'amour rendait aveugle, sourd, bref, rendait bête... Jamais ça ne lui arriverait, parole de Marvich !






Dernière édition par Liloo Marvich le Dim 2 Juin - 17:23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Kelsey McGween
    • Nombre de messages : 289
    • Age : 27
    • Date d'inscription : 04/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière simple
      Baguette magique: Bois de cerisier, 21,8 cm, crin de licorne
    avatar
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Lun 27 Mai - 23:02:23

En parfaite grande gueule, ce fut Jaina qui lui répondit la première.

-Bref ! Après cette intervention qui, Merlin m'en est témoin, ne servait à rien, passons aux choses intelligentes : la stratégie. Miss Teigne se promène beaucoup la nuit. Elle préfère emprunter, selon mes observations, les passages moins fréquentés. Oui parce que les élèves qui sortent la nuit vont pas passer par les grands boulevards non plus, alors si elle veut les intercepter...

-No shit Sherlock. Tu as trouvé ça toute seule ou on a dû te le souffler ? Je comprends mieux pourquoi t'es encore là cette année. répliqua Kelsey sur le ton de la conversation, comme si elle demandait l'heure.

Elle fit glisser ses yeux dichromatiques blasés vers Caïn, qui venait de prendre la parole, remettant Jaina également à sa place tout en proposant de tuer son chat. Ça c'était de l'idée. D'ailleurs l'albinos en prit note dans un recoin de sa tête; remercier Caïn pour le plan.

-Si Miss Teigne rode la nuit, ce n'est pas pour chercher un bol de lait à l'angle d'un couloir...Je pense que si on agit comme tu le dis, avec un leurre – dont nous n'avons pas eu le plaisir d'entendre de quoi il s'agissait- elle partira sans hésiter sur la piste des élèves qui lui auront laissé ce cadeau alors qu'ils étaient censés être dans leur dortoir.
Cependant... ton idée pourrait fonctionner, si le leurre en question était un chat qui boirait le lait devant elle.
Pour cela je propose que l'on sacrifie l'ignoble créature qui te sers d'animal de compagnie, tu n'auras pas grand chose à ramasser vu l'épaisseur de ce truc....


Puis, ce fut le tour d'Apollon de défendre sa Maison en menaçant le chat du blond vénitien. Ah non, ce chat là était plutôt sympa, bien que squatteur de fauteuil.

-Et pourquoi pas le gros machin poilu qui te sert de chat, Mayfair ? Tu trouveras bien une bande de groupies pour s'occuper de lui quand il sera à deux doigts de claquer. Un tel sens du sacrifice serait admirable ! C'est qu'un abruti de chat. Un abruti de chat, aussi sournois est-il, ne peut pas résister à une coupelle de lait. Au pire, on lui fout le nez dedans, elle sera bien obligée d'en avaler.

La jeune McGween commençait à trouver l'idée vraiment pourrie en fait. La vérité était que trop de monde possédait un chat dans cette école, et abandonner une coupelle de lait dans un couloir risquerait d'attirer trop de chats, et pas celle visée. Alors si c'était pour se balader dans un château entier recouvert de chiures de chats de partout parce qu'ils avaient été cons sur ce plan, c'était même pas la peine.

-Je crois que vous vous emportez un peu, tous autant que vous êtes. Il n’y a qu’un seul moment où Miss Teigne est moins méfiante que d’ordinaire, c’est lorsqu’elle se fait câliner par des serpentards. Elle semble bien vous aimer. Je propose que l’on confie la friandise piégée aux verts et argents. En dehors de Rusard ce sont certainement les seules personnes à Poudlard en qui ce félin ait un tant soit peu confiance. Je pense qu’il sera facile pour des serpys de la convaincre d’avaler ce lait. Pour endormir encore plus sa vigilance vis-à-vis de vous, il faudrait lui donner le lait dans un endroit où vous ne serez pas seuls. Dans la grande salle par exemple, ou dans les couloirs. Il faut que ça soit un endroit où elle ait d’autres personnes à épier et à surveiller ; elle ne se méfiera pas de vous ou de ce que vous pourriez bien lui donnez à boire. Enfin, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je crois que cela pourrait marcher, non ?

Enfin un truc plus raisonné, merci Sheena, bien que les lourds sous-entendu étaient plus que chiants. En fait, ils étaient aussi chiant à écouter que de respirer le même air que Jaina. Sauf qu'elle n'allait certainement pas partir d'ici avant un moment, bornée qu'elle était, et aussi stupide que Gryffondor, elle allait même rentrer dans le lard de l'albinos et lui rendre la pareille pour sa réplique de plus tôt. Et l'albinos n'avait pas l'intention de partir avant d'avoir un plan parfait pour ce maudit chat. Elle jeta un rapide coup d'oeil à Caïn et jugea la situation de chacun, entre elle et lui, avant de finalement savoir exactement ce qu'elle allait dire. C'était bien pour ça qu'elle était là non ? Pas juste pour un article, mais bien pour voir si ses relations pouvait aider à supprimer l'un de ses plus gros ennuies de soirée. Mais elle ne serait pas la seule à se mouille dans cette situation, ça non, ils étaient tous là, alors ils mettraient tous la main à la pâte. C'est d'un regard tout aussi blasé que d'habitude qu'elle prit donc la parole.

-Très bien, Caïn est dispensé de fricotage avec Rusard et Miss Teigne, son image est à sauvegarder, moi c'est pas comme si ça allait changer grand chose. En premier lieu par contre, il va falloir convaincre notre cher Jaina de me laisser la bouteille car autrement ça ne sera pas vraiment possible. Ensuite, je pourrais facilement "approcher", fit-elle en mimant de ses doigts les guillemets, Rusard, après tout, je suis réputée pour toujours avoir des infos sur tout le monde et tout ce qui se passe, il me croira à coup sur si je viens lui rapporter un acte illégal. Ça le fera quitter son bureau, sauf que Miss Teigne va vouloir le suivre, il va donc nous falloir une double diversion. La fausse, celle que je donnerai à Rusard, devra tout de même être vraie, mais surviendra plus tard que la deuxième, sensée être surprise. Vous faîtes ce que vous voulez, Bombabouses dans un couloir, sur des peintures, explosion d'une multitude de fenêtre un truc qui va bien emmerder Rusard et le faire accourir. La première diversion à créer, celle que je rapporte donc, devra être quelque chose qui va le faire sortir à coup sûr, et navré pour vous, mais si je cite Jaina ou Apollon, ça risque d'être plus simple, surtout si c'est Jaina, il te fait autant la guerre qu'à Peeves. D'ailleurs si je me trompe pas tu as des contacts avec lui, si tu peux le convaincre de se joindre à toi pour foutre le boxon, c'est pas plus mal. Une carte aléatoire est toujours bonne à prendre, ça rendra la situation plus vraie comparé à si tout est parfaitement minuté. Donc, lorsque la diversion de Jaina à lieu, Rusard sera déjà occupé avec la première, je lui proposerai donc naturellement d'y aller à sa place avec Miss Teigne, et de prévenir des Préfets ou des profs en route si j'en croise. Les profs, parlons en, car vous allez aussi prendre des risques, mais on ne veut aucun dommages collatéral, vrai ou vrai ? Bien, parce que la premier qui se fera prendre, je le sens bien cracher les noms des autres, donc c'est hors de question. On aura personne de prit. Jaina n'aura rien à craindre, Apollon sera dans son équipe, ce qui lui confère le témoignage d'un Préfet comme alibi et la disculper pour le cas où j'arriverai trop tard avec Miss Teigne. Et comme Jaina et moi on est connu pour ne pas se voir en peinture, si on ne compte que sur moi pour témoigner en sa faveur, personne ne me croira sur ce coup. Bien, l'équipe qui fera le boxon qui s'occupe de Rusard, je propose Sheena et Lila, à vous deux vous aurez votre naturel qui vous disculpera, vous êtes non seulement de Poufsouffle et Serdaigle, mais vous êtes bonnes élèves, si vous partez avant l'arrivée de Rusard, tout de suite après l'explosion des vitres ou que sais-je que vous aurez causé, personne ne vous soupçonnera. On trouvera un endroit où vous pourrez fuir rapidement par un passage secret. L'équipe trois, je propose Ambrine, Liloo et Caïn. Ca fait un préfet et un 7ème année dans l'équipe, ça sera équilibré. Vous, vous irez dans le bureau de Rusard déposer le lait dans la gamelle perso de Miss Teigne, Caïn pourra faire le guet relativement efficacement, si un groupe de groupies vient à l'entourer, ça reviendra même à camoufler visuellement Ambrine et Liloo lors de leur sortie pour retourner dans les cachots, et elles seront pire que d'accord pour se taire si Caïn leur demande de se taire pour lui faire plaisir. Tu as intérêt à être charmeur Caïn, il faut qu'elles disent toutes oui sincèrement. Pour le cas, où elles demanderaient tout de même des explications, Ambrine pourra dire qu'elle venait reporter Liloo pour un incident, mais que Rusard n'étant pas là, elle repassera plus tard, désolée Liloo, mais on a pas le choix là, son autorité de Préfet fera le plan rouler, tu vas devoir te faire passer pour une délinquante si nécessaire. Le lait dans sa gamelle perso est là comme filet de rattrapage pour si la suite du plan n'est pas applicable. Car, lorsque j'arriverai avec Miss Teigne là où Jaina et Apollon seront après avoir fui la scène où ils auront mis le boxon, on va devoir se retrouver dans un endroit préparé à l'avance. Je propose de lui montrer un endroit confortable et parfait pour un chat. On lui dira que c'est pour son anniversaire, ou ses loyaux services, qu'est-ce qu'on s'en fiche. Elle aura confiance dans la pièce, et bien sur, il va falloir qu'Apollon ait pseudo-ligoté Jaina, pour faire croire qu'on la livre et que Miss Teigne peut donc se reposer, ensuite, j'endormirai sa vigilance avec des croquettes et autres poissons ainsi que massages. Une fois qu'elle sera relaxer, je lui donnerai du lait de la deuxième bouteille, vu qu'Ambrine aura la première. Une fois qu'elle aura fini sa coupelle ou bien bu suffisamment, je la stupéfixerai pendant qu'elle ferme les yeux, ainsi on rangera tout le fartras à trois, après avoir libérer Jaina. Une fois fini, vous partirez en avance pour être dans votre Dortoir avant que Miss Teigne ne soit réveillé et songe à vous choper. Il faut que lorsqu'elle se réveille, je sois la seule avec elle dans la pièce vide. J'avancerai alors la théorie que nous avons était elle et moi stupéfixer et que je ne sais rien d'autre. Nous quitterons la pièce, je la renverrai vers Rusard et retournerai à mon propre Dortoir. Si tout se passe correctement, elle devrait commencer à se vider une fois de retour dans le bureau avec Rusard. Peut-être même qu'elle aura encore bu du lait de sa coupelle perso. Ainsi, on aura donné une journée de merde à Rusard et également pourrie Miss Teigne et on sera tous sains et saufs dans nos Dortoirs ou Salles Communes. Et plus tard dans la soirée, j'irai rendre la bouteille de lait restant à Ambrine, après tout nos Salles Communes étant toutes deux dans les cachots, ça sera plus simple car plus proche.

Elle marqua enfin une longue pause, reprit son souffle, prit le temps d'observer tout le monde, puis lança :

-C'était un gros morceau, je dois répéter quelque chose ou l'écrire pour être sûr qu'on a tous compris ? Tout le monde est opérationnel pour ce plan ? Des détails à éclaircir, un truc qui va pas ? Une meilleure idée ? Ou on peut commencer à réfléchir aux endroits où faire les diversions et quelle salle prendre pour la transformer en salon à chat ?

[HS: ça c'est du monologue putain aha ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Liloo Marvich
    • Nombre de messages : 40
    • Age : 31
    • Date d'inscription : 19/05/2013

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière Simple
      Baguette magique: Bois de charme, 23cm, ventricule de dragon
    avatar
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Dim 2 Juin - 17:21:37

Liloo réfléchissait, l'index sur le bout des lèvres, les yeux dans le vide, au meilleur stratagème pour que le groupe arrive à ses fins.
C'était certain, sur le coup, terroriser une pauvre bête ne l'avait pas mise à l'aise, mais qu'à cela ne tienne, l'aventure et son esprit de filouterie l'avaient rattrapé...
Un brouhaha régnait au premier étage, et si ça continuait comme ça, ils ne tarderaient pas à se faire repérer. Oui, quoi qu'il arrive, le pragmatisme de la jeune sorcière reprenait le dessus : le but : s'amuser et bien rigoler, mais surtout ne pas se faire prendre.
Elle ne connaissait que de vue les élèves présents ce soir là, mais, fidèle à elle-même elle resta un peu en retrait et observa : déjà des tempéraments différents s'exprimaient, des personnalités semblaient plus fortes que d'autres, certains lui paraissaient égocentriques, d'autres teigneux... L'Ecole regorgeait de sorciers de tous les horizons, et cela lui plaisait...

Encore une fois perdue dans ses pensées, ce fut alors une fille aux yeux étranges, d'un air pour le moins blasé, (*pas très avenante ...*) qui prit la parole.
Liloo l'avait observé, elle aussi, du coin de l'oeil, et elle l'avait pour le moins plus qu'intrigué. Elle lançait parfois un regard appuyé et lourd de sous-entendus à son collègue de Serpentard, mais semblait aussi connaître Jaina, la Gryffy excentrique qui s'était emparée du lait la première.


*Imprévisible cette Rouge et Or... J'essayerais bien de la connaître un peu plus...*

Oui, la lionçonne, derrière son air farouche et innocent, aimer découvrir les gens et plonger dans leur âme...
Bref, la verte aux yeux d'argent ne semblait pas vouer une amitié débordante à sa collègue Jaina, entre-elles une haine quasi palpable se faisait sentir.

Alors commença un long, très long discours dénué d'émotions de la Serpentard.
Mais tout le monde l'écouta, attentivement. Si ça n'avait pas été le cas, de toutes manières ils n'auraient rien compris, ou du moins rien retenu...
Liloo plissa les yeux, l'air un peu bête c'était évident, et regarda le plus sérieusement possible la jeune fille qui parlait. Elle se perdait un peu entre tous les prénoms, et devait se concentrer afin de suivre le flot de paroles qu'elle débitait, d'une intonation si monocorde..
Et là, un plan. Chacun avec un rôle bien précis. Elle y compris. Ca y'est, Kelsey avait plus que suscité l'intérêt de la Gryffone.
L'excitation la gagna alors, mais attention à ne pas trop s'emballer, car il ne fallait surtout pas se mettre trop en danger. Car au vu du caractère peu sympathique à première vue de l'albinos, Liloo se méfia de ne pas se faire... avoir.

En gros, faire équipe avec Ambrine et Caïn. Jusque là pas de problème, Caïn était un serpent, mais qu'à cela ne tienne, l'optimiste de la fillette sur la bonté intérieure des gens pris le dessus. Elle fit un léger sourire à ces deux futurs coéquipiers d'effronterie. Quant à la Pouffy, à priori tout devrait rouler puisqu'en plus elle était à l'origine de ce petit rassemblement.
D'autres formations : Sheena et Lila en perturbatrices de choc. Elle ne savait pas pourquoi mais elle voyait bien la première réussir brillamment... Ses yeux semblaient empreins de malice...
Autre équipe pour mettre sans dessus dessous un petit coin du château : Apollon et Jaina. Là, ça allait donner... Une petite claque sur les fesses en guise de bonjour de la part du Préfet, l'excentrique risquait rapidement de montrer les crocs s'il recommençait. Celui là était un sacré phénomène. Imbus de sa personne et jouant de ses charmes, il énervait et séduisait à la fois... Jolie personnalité...

Enfin, la mission de l'équipe trois : donner son petit lait à la vilaine Miss Teigne. Ca ne semblait pas impossible jusque là. Mais évidemment, les risques allaient être grands. Notamment s'ils se faisaient prendre.


Ambrine pourra dire qu'elle venait reporter Liloo pour un incident, mais que Rusard n'étant pas là, elle repassera plus tard, désolée Liloo, mais on a pas le choix là, son autorité de Préfet fera le plan rouler, tu vas devoir te faire passer pour une délinquante si nécessaire.

Liloo regarda alors Ambrine et l'imagina difficilement dans cette situation. Faire passer la Rouge et Or pour une délinquante ? Peut-être après réflexion... Finalement, qui était à l'origine de cette organisation officieuse ?

Kelsey termina son discours et marqua une pause.


Ok pour moi. Ton plan est bien ficelé Kelsey, pour moi ça marche. Le risque est là, mais les solutions de sortie aussi.
Par contre, ne compte pas sur moi pour te faire des courbettes Caïn, ou pour succomber à tes soi-disants charmes de séducteur...
Bon si je me fais prendre je ne lâcherai rien de tout ça. Kelsey à toi d'en faire de même si tu te fais chopper. La théorie de stupéfixion me convient, mais pas question de nous vendre à Rusard ou autre. T'as l'air proche de Miss Teigne et de Rusard, parce que lui souhaiter son anniversaire je n'y aurais franchement pas pensé, alors pas d'entourloupe !


Une fois ce petit discours effectué, ce qui n'était d'ailleurs pas le fort de la fillette dont les joues avaient plus que rougi, elle se mit alors à réfléchir au plan de l'équipe trois, et attendit de voir si les autres suivraient l'idée de la Serpentard aux yeux étranges...







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ambrine Illunia
    • Nombre de messages : 432
    • Age : 24
    • Date d'inscription : 12/12/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier simple
      Baguette magique: Crin de Licorne et bois de Saule, 23,25cm, très souple
    avatar
  • Alchimiste Alchimiste
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Mar 11 Juin - 11:03:57

Les interventions avaient été nombreuses, et une retardataire s’était même greffée au groupe. A croire que « Mystère » et « idée diabolique » était le duo parfait pour rameuter des gens et faire connaissance. Après tout, ils vivaient tous au même endroit, c’était donc mieux s’ils s’entendaient tous bien. La jeune fillette adorait le sentiment de secret qui s'était emparé du groupe, des discussions à voix basse et de la proximité que cela apportait entre les membres du Commando d'Elite, surnommé "Les Céréales Killers". Parce qu'on met du lait dans les céréales. Bordel, il est l'heure que je me recouche moi. Bref, Ambrine les écouta proposer des plans, qui auraient pu fonctionner relativement correctement avec un peu de chance, mais rien de bien exceptionnel. Rien ? Ca, c’était sans compter l’intervention ô combien formidable de la mystérieuse Kelsey, qui se lança dans un monologue hyper-long mais terriblement bien ficelé. Etait-elle l’incarnation du Dieu des plans ? L’esprit d’un ancien général des armées ? En tout les cas, elle venait de faire un home run dans l’échelle de considération d’Ambrine.

Pour résumer son rôle, elle devra aller verser du lait dans la coupelle perso de Miss Teigne dans le bureau de Rusard ! Qui dit « Bureau de Rusard Vide », dit « Vol de VitMagic rapide ». Et en plus, Kelsey venait de lui servir sur un plateau d’argent une excuse en or. Vendre Liloo n’était pas quelque chose qu’elle avait envie de faire, mais, au cas, où, c’était toujours pratique. Chiper sa deuxième potion aussi facilement, ça ne la rendrait que meilleure à boire ! Ce plan était machiavélique et tellement parfait. Même si elle ne croyait pas que Miss Teigne se laisserait apprivoiser aussi facilement que McGween le prétendait, elle s’en fichait, de son côté, elle savait qu’elle réussirait sa double mission sans aucune difficulté.


« Je marche aussi ! Et t’inquiètes pas Liloo, personne ne balancera personne. On est tous dans le coup, donc on a tous quelque chose à perdre. Mais j’vous fais confiance. »

Sauf à Apollon peut-être. Quoi qu’en y réfléchissant, il ne devait pas être du genre à balancer les autres. Bref, ça devrait le faire tranquillement. Elle faisait partie de ceux qui prenaient le moins de risque, et ça lui plaisait bien.


« Promis, j’te balancerais qu’en cas de nécessité absolu » - lança-t-elle en riant à l’intention de Liloo.

Elle se tourna de nouveau vers le groupe et leur lança :

« J’ai bien fait de pas faire ce truc en solo, parce que j’avais absolument aucune idée de comment lui refiler ce lait. Kelsey, rappelle-moi de t’envoyer une invitation privée la prochaine fois que j’ai une idée comme ça ! »

Sérieusement, cette fille était divinement diabolique. A inclure absolument dans sa liste de « Je me méfie mais je l’aime bien quand même ». Parce que si elle était capable, en une minute, d’inventer un truc pareil, Ambrine ne voulait pas savoir ce qu’elle pouvait préméditer pour les personnes qu’elle n’aimait pas et sur qui elle voulait se venger. La gamine en avait des sueurs froides.


« Manque plus qu’à trouver deux bons endroits pour que Jaina et Apollon fassent leur folie, et pour que Sheena et Lila attirent Rusard. J’propose le quatrième étage pour les filles, histoire que Rusard soit suffisamment loin. Et puis, il doit bien y avoir un passage secret là-bas, non ? »

Tout naturellement, Ambrine se tourna vers McGween pour avoir une réponse. Elle était persuadée que la Verte savait où se trouvait les fameux passages de Poudlard.

_________________________________
Image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Gabriel Bloodstone
    • Nombre de messages : 13
    • Age : 27
    • Date d'inscription : 05/08/2013

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Mêlé
      Baguette magique:
    avatar
  • Styliste magique
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   Jeu 22 Aoû - 21:17:28

- ÇA SUFFIT ! Taisez-vous ou je vous rajoute deux heures de Métamorphose samedi matin ! 

Un sursaut collectif s'était produit dans la salle de classe et bien que l'expression de Gabriel n'avait pas changée, la mine de son crayon ne fut pas épargnée. Une énorme rayure était également apparus sur les créations qu'il avait dessinées, quelques minutes plus tôt. Non content de leur faire subir un cours théorique sur la Métamorphose, il fallait que Mrs Chatterton pousse sa gueulante et anéantisse le seul objet de divertissement qu'il avait en sa possession. Et tout cela pour quoi ? Un rendez-vous « super top-secret » entre adolescents boutonneux qui ne savaient pas quoi faire d'autre de leur journée.

Il marqua un temps de pause avant de se rendre compte qu'il était lui même victime de cette situation... mais sans les excès de puberté. Sa tête dégringola entre ses bras et son regard se tourna vers la fenêtre. Quel bull shit. S'il lui fallait à présent participer à des soirées-rencontres entre élèves juste pour ne pas avoir à s'emmerder, c'est qu'il était tombé bien bas. Cela dit, ces dernier temps, malgré l'originalité sans pareil de l'école, il ne se passait pas grand chose. Qui plus est, un regroupement de ce genre pouvait être l'occasion idéale d'en apprendre plus sur les élèves qui l'entouraient. Ses instincts de fouineur s'éveillèrent. Aussi, le rouquin déchira un morceau de parchemin et y inscrit les coordonnées de l’événement. Étonnement, cette histoire avait fini par l'intriguer, si bien qu'au cours de la journée il tenta d'en apprendre plus auprès de ses camarades. Lors du repas dans la grande salle, il s'installa auprès de ses confrères qui discutaient du fameux rendez-vous, sans pour autant avoir l'audace d'y participer. Certain prétextaient avoir mieux à faire, d'autre ne voulaient tout simplement pas avoir d'ennuis. Mais apparemment personne ne savait en quoi consistait cette soit-disant réunion. Qu'à cela ne tienne, il allait bientôt le découvrir. Après avoir tranquillement savouré un cappuccino et échangé quelques blagues avec des Serpentard, il se dirigea en direction du premier étage, muni de son casque et de son baladeur. Il aperçut rapidement un petit groupe d'élève hétéroclite, ce qui, en sommes, n'était pas une mauvaise chose. Plus les mentalités étaient variées, mieux c'était. Il s'avança silencieusement, sans perturber les bavardages entre certains élèves, et alla se placer au côté de Wedgers qui arborait un visage bien grave.


- Toi t'as intérêt à déménager chez ta nana jusqu'à la fin de l'année car notre salle commune va devenir ton enfer, mon p'tit. »

Il coupa la musique de son appareil afin de pouvoir entendre la conversation, sans pour autant retirer son casque. Une discutions venait déjà d'être entamées avant même qu'il n'arrive, bien que cela ressemblait d'avantage à une dispute qu'à un échange courtois entre amis. Il en profita pour faire le bilan des personnes présentes autour de lui, mettant à l'épreuve les renseignements qu'il avait récoltés sur les élèves au cours de ses dernières années.

La jeune filles, en face de lui qui vociférait, était Jaina Wedgers. Il avait entendu parler d'elle comme étant « une redoublante aussi tarée que son père puisse l'être ». C'était du moins la description que certain de ses confrères avaient données. D'autre disaient qu'elle possédait, soit-disant, un bon sens de l'humour. Mais à priori, elle ne semblait pas plus intéressante que cela.

Non loin de lui, se tenait un grand garçon, prénommé Oaken. Il ne connaissait pas grand chose sur lui, mise à part le fait qu'il était préfet chez les Gryffondor. D'après ce qu'il avait compris ses parents n'étaient pas très bien pourvus, il voulait devenir joueur de Quidditch et les gens le qualifiaient d’excentrique. Mais le Serpentard aurait plutôt tendance à dire qu'il possédait une grande gueule. Cela dit, se mettre un préfet dans la poche pouvait toujours être avantageux.

Son regard dévia sur Caïn Mayfair. Ah, ce fameux Caïn. Il en entendait parler jours et nuits de celui là, cela en devenait presque désopilant. Beau jeune homme, gentleman, poétique, bien éduqué, intelligent. Et fichtre ! Qu'est ce qu'on en avait faire de tout cela. Sa famille avait beaucoup d'argent et son père était un grand homme d'affaire. En voilà un qui pouvait attiser la curiosité du jeune rouquin. De plus, le côté bourgeois du septième année éveillait l'espièglerie de Gabriel. Quoi de plus amusant que de titiller un fils à papa ? Au reste, sa compagnie dans les dortoirs n'était pas spécialement embêtante. Lui au moins avait la décence de ne pas laisser traîner ses affaires par terre, contrairement aux autres colocataires.

Quant à Kelsey McGween, l'adolescent n'avait à vrai dire jamais eu l'occasion de lui parler. Pas qu'il en ressentait le besoin, mais il devait avouer que ses petits articles dans la Gazette de Poudlard étaient particulièrement amusants. Elle passait son temps à foutre les gens dans la merde sous prétexte qu'elle n'avait pas la langue dans sa poche. Et selon certains élèves, en plus d'avoir une sale réputation, la jeune fille aurait eut une relation incestueuse avec son propre frère. Pour sa part, il ne voyait pas où était le problème. Si cela ne leur plaisait pas ils n'avaient qu'à l'ignorer, point. Cela dit, rien qu'à voir sa tête, on pouvait facilement penser qu'elle était le genre de fille à enchaîner mal-être sur mal-être, préférant sûrement se complaire dedans plutôt que de les résoudre.

Plus loin, Gabriel cru reconnaître une jeune fille à la peau chocolat. Stormcrow-quelques-choses. Elle traînait régulièrement avec le fameux Mayfair. Elle lui semblait très sympathique en surface. Pour autant, il savait que ce genre de filles avaient tendances à camoufler leur vraie nature sous de faux airs amicaux et se trouvaient être, en réalité, des personnes difficilement manipulables. Son côté Poufsouffle devait tout de même faire d'elle un bon chien-chien loyal envers ses amis. C'était une qualité (ou une faiblesse) exploitable.

Sa tête se pencha légèrement sur le côté pour y observer sa voisine, une petite Gryffondor aux allures juvéniles, qui était arrivée presque en même temps que lui. Il y avait également une Serdaigle qu'il n'avait jamais vu (du moins, il n'y avait pas fait attention) à quelques mètres de lui. Il était temps pour le vert et argent de se mettre à jour sur ses renseignements plus que lamentables. Ambrine Illunia prit la parole, interrompant l'analyse du rouquin sur ses camarades et expliqua la raison de leur présence ce soir. La jeune fille se trouvait être à l'origine de ce rassemblement nocturne. Étonnant pour une préfete sensée faire régner l'ordre dans l'école, et qui plus est une Poufsouffle. Un grand sourire narquois apparut sur le visage de Gabriel. Alors comme ça on voulait causer du tort à la petit chatounette de ce connard de Rusard, pensa-t-il ? Cette soirée risquait d'être plus distrayante qu'il le pensait. Les idées fusaient de part et d'autre dans le groupe. Certaines étaient intéressantes, d'autres... il n'y avait pas d'adjectifs pour qualifier leurs manques d'originalité. Soudainement, la Serpentard au regard frigide se lança dans un discours à en faire fuir un politicien. Il eu raison d'accompagner ses paroles d'un fond sonore avec son baladeur, sinon il se serait assoupi. Néanmoins, les idées de l'adolescente étaient bien détaillées et plus que cohérentes. Mais quelque chose n'allait pas dans la description de son plan.

Ambrine commençait déjà à approuver les propositions de la vert et argent, sans broncher.


- Attendez une seconde. Je voulais juste demander un truc.S'exclama-t-il en retirant son caque de ses oreilles.

Gabriel posa son regard vers la jeune blonde qui arborait toujours un visage blasé.

- J'aime bien ton idée.Reprit-il.Bien élaborée, bien expliquée, et tout, et tout. Mais y a un truc qui me gêne. Je te rappelle que tu n'as pas encore l'âge pour pratiquer le sortilège de stupéfiction, à moins que tu aies miraculeusement sautée une classe entre temps. En revanche Apollon est en septièmes années, il a, je pense, bien révisé ses leçons donc il serait en mesure de nous faire une belle démonstration. N'est ce pas ? Cela dit, même si je me doute bien que tu t'en bat les... steaks de savoir qui peut balancer le sort dans l'histoire, il sera difficile pour Apollon de sortir sa baguette devant les yeux de Miss Teigne qui, tu penses bien, ne risque pas de vous tourner le dos. C'est déjà bien si elle arrive à gober cette histoire d'anniversaire ou de fête en son honneur, alors espérer qu'elle baisse sa garde, j'y crois à moitié. Et Apollon ne peut décemment pas s'éloigner de Jaina, à moins que vous lui ayez également ligoté les pieds. Il ne peut également pas prendre ta place car, je maintient tes propos, Miss Teigne aurait d'avantage confiance en toi, malgré le fait qu'Apollon soit un préfet. Ça n'a beau être qu'un chat, son ancienneté à Poudlard lui a sûrement appris à se méfier aussi bien des élèves que des préfets. Alors ? Comment faire ? McGween s'occupe du matou et Apollon doit surveiller Jaina pour pas que Miss Teigne s'inquiète. Fit-il d'un air faussement ahuri.Je pourrai tout simplement me rajouter dans ton plan, après tout un Serpentard en plus pour rassurer cette bête ne peut qu'être bénéfique. Après quelques minutes de câlins, de gratouillis ou de croquettes, je ne sais pas quel bordel tu vas préparer pour ce chat, Apollon pourrait sortir de la pièce en prétextant prévenir Rusard, tandis que moi je me charge de surveiller Jaina. Une fois hors de son champ de vision, il pourra stupefixer Miss Teigne sans problème.

Il craqua rapidement sa nuque et se tourna vers le préfet en question.

- D'ailleurs, tant qu'à avoir Apollon sous la main, on peut en profiter pour utiliser la salle de bain des préfets. C'est calme, intime, et puis surtout les vapeurs d'eau chaude offrent un climat apaisant. On installerait Miss Teigne à une distance raisonnable des bains pour ne pas la perturber et on placerait plusieurs serviettes par terre. On m'a rapporté qu'elles étaient très douces et confortables. Et si quelqu'un au passage peut ramener de l'herbe à chat ou une connerie du genre, ça ne serait pas de refus.

Il reporta son attention vers l'albinos.

- Bon alors ? T'es partante pour que je m'incruste ou ça t'es égale ? Termina-t-il en mettant les mains dans ses poches.



[HJ: Je ne sais pas si ce topic est encore d'actualité étant donné les récents événements concernant Rusard, mais je trouvais l'idée sympa ! niarkhéhé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On se lâche à Poudlard ! [Libre !]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Hors-Jeu :: Archives :: 1999-2000-