Partagez | .
 
 Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Aïlin Bower
    • Nombre de messages : 978
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 29/07/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur. Mère cracmole (tenu secret)
      Baguette magique: Noyer et plume de phénix, 28,72 cm, assez rigide
    avatar
  • Langue-de-Plomb Langue-de-Plomb
MessageSujet: Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]   Mer 27 Mar - 16:44:32

L'UMA. C'était la première fois qu'Aïlin mettait les pieds dans la prestigieuse université. Son architecture était bien différente de Poudlard. Plus moderne, quoi qu'elle aussi marquée par l'empreinte de l'époque où elle avait été construite.
Ce haut-lieu de savoir fourmillait de vie. Des étudiants allaient et venaient, tantôt affairés, tantôt nonchalants, et un joyeux brouhaha résonnait dans le grand hall. Jusqu'aujourd'hui, c'était un endroit qui n'avait jamais intéressé Aïlin. Il avait été trop pressé de quitter Poudlard pour consentir à s'enfermer dans un nouveau lieu d'apprentissage. Il avait la conviction qu'il y aurait perdu son temps, et que l'ennui que les cours académiques instillaient en lui auraient eu tôt fait de le faire fuir l'établissement. Aïlin préférait tracer son chemin seul, et c'était, d'ailleurs, ce qui convenait le mieux à l'apprentissage de son art, l'alchimie.
Il aurait peut-être était plus avisé de s'intégrer dans un parcours classique, pourtant. Sa vie lui réussissait si mal, en ce moment, qu'il venait à regretter le moindre choix qu'il avait fait dans le passé. C'était stupide, il n'y avait rien à regretter. L'UMA n'aurait jamais su l'intéresser, malgré l'importance de ses diplômes.

C'était drôle qu'à présent, et malgré tout ce qu'il pensait de la voie scolaire, il se retrouvait à marcher dans ce grand hall, en direction de la salle des professeurs. À sa plus grande surprise, l'UMA l'avait invité à entretenir une conférence d'une heure et demie sur l'alchimie, afin d'approfondir les cours que suivaient la plupart des étudiants en leur apportant un autre regard que celui de leur professeur. Avec l'invention de Flemmings, l'alchimie semblait avoir de nouveau le vent en poupe, pour qu'on s'intéresse ainsi aux artisans de cet art. Cela dit, Aïlin doutait que cela contribuerait à engendrer une nouvelle génération d'alchimistes. C'était un domaine trop exigeant, qui demandait bien trop de patience et de persévérance pour intéresser les jeunes sorciers. Aïlin était plutôt une exception. Et il ne l'était pas pour rien. L'alchimie, par sa complexité, était un défi. Le défi d'une vie, et c'était cela qui le motivait tant. Qu'on l'estime assez fiable pour lui proposer une conférence était une réelle victoire et il en était sincèrement flatté.

Il avait deux heures devant lui pour relire ses notes et les documents qu'il avait apporté. Aïlin comptait bien en profiter pour se préparer. Ce n'était pas rien de parler devant une centaine de sorciers, surtout lorsque c'était la première fois que l'on se livrait à un tel exercice. Malgré lui, l'alchimiste était un peu nerveux, quoi qu'il ne craignait pas de prendre la parole en public. Il savait que les étudiants seraient surpris de voir un jeune homme de leur âge se présenter, et qu'il devrait faire oublier ce menu détail pour assoir sa crédibilité.

Aïlin entra dans la salle des professeurs. Elle était quasiment vide, à l'exception d'un homme à l'air absorbé qui était installé à la table. Le jeune homme referma doucement la porte derrière lui et posa sa mallette sur la table.


« Bonjour. »

Salua-t-il poliment, tout en ôtant la cape qu'il portait. Il la posa soigneusement sur le dossier d'une chaise et s'installa, avant de relever un regard vaguement amusé à l'enseignant qui se tenait en face de lui.

« Ne vous inquiétez pas, je ne me suis pas trompé de cafétéria. »

Lâcha-t-il sur le ton de l'humour, afin d'ôter tout de suite le moindre doute. S'il n'avait pas l'allure de la plupart des élèves, dans son costume de sorcier bien taillé, il demeurait qu'il avait seulement la vingtaine, et qu'un professeur peu au courant aurait pu prendre l'arrivée d'Aïlin ici comme une mauvaise blague. Cette pensée l'agaçait énormément, mais il demeurait réaliste.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Dorian Lovelace
    • Nombre de messages : 90
    • Age : 29
    • Date d'inscription : 14/11/2012

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier
      Baguette magique: Bois de charme, ventricule de coeur de dragon, 28,5 cm, souple
    avatar
  • Archéomage
MessageSujet: Re: Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]   Mer 27 Mar - 17:51:33

En fait de lui demander ce qu’il faisait là, Dorian ne dit rien. Tête levée à son entrée, regard braqué sur le jeune homme qu’il observa en haussant les sourcils, curieux. L’étudiant, si c’en était un, prenait ses aises avec une délicatesse qui lui arracha un sourire moqueur vite réprimé. Ses gestes étaient mesurés. Le brun ne semblait pas complètement à son aise, mais vraisemblablement, il était là où il pensait devoir être.

« C’est mieux pour vous, le service ici laisse à désirer. »

Un léger raclement marqua le recul de sa chaise lorsqu’il s’appuya sur le dossier pour mieux se tenir face à son cadet. Il aurait pu essayer de le mettre à la porte sans chercher à savoir, ou être beaucoup plus impératif dans son désir de connaître la raison de sa présence ici. Au lieu de ça, l’archéologue – ex – se surprit en retrouvant l’attitude mi-respectueuse, mi-impertinente qu’il affichait toujours lors des mondanités. Il y avait quelque chose chez son jeune interlocuteur qui lui évoquait la haute. A dire vrai, Dorian se serait volontiers passé de ça.

« Et vous êtes... ? » demanda-t-il avec un sourire matois qu’il ne cacha pas, sans émettre la moindre hypothèse à laquelle il aurait été trop facile de dire « oui » pour le conforter dans son idée.

[J'ai dans l'idée que ma réponse arrive trop vite à ton goût aha]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Aïlin Bower
    • Nombre de messages : 978
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 29/07/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur. Mère cracmole (tenu secret)
      Baguette magique: Noyer et plume de phénix, 28,72 cm, assez rigide
    avatar
  • Langue-de-Plomb Langue-de-Plomb
MessageSujet: Re: Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]   Mer 27 Mar - 18:26:45

Aïlin sourit à l'enseignant, puis sortit de sa malette une liasse de parchemins couverts de son écriture et de symboles complexes. Il hocha la tête, amusé par la répartie de son aîné, mais ne releva le regard qu'à la question du professeur.

« Aïlin Bower. »

Si Aïlin n'avait pas eu l'éducation qu'il avait reçue, il se serait très certainement contenté de cette courte réponse. Il devait bien se l'avouer, son orgueil était froissé par l'air scrutateur de son interlocuteur, qui pensait certainement que le jeune homme n'avait rien à faire ici. L'alchimiste déposa tranquillement ses dossiers sur la table et posa ses mains croisées dessus.

« Je suis alchimiste et j'ai été invité à tenir une conférence, ce soir. » déclara-t-il d'un ton posé. « Je n'ai pas non plus l'honneur de vous connaître... »

C'était, évidemment, une question camouflée, qu'il avait prononcée avec la courtoisie qu'il devait à un sorcier plus âgé que lui. Il n'était pas question de se montrer impertinent, ce n'était d'ailleurs pas son genre. Le professeur était dans son bon droit. D'ailleurs, Aïlin devait bien se préparer à observer les visages incrédules des étudiants, lorsqu'un sorcier à peine plus âgé qu'eux débarquerait en se targuant de pouvoir leur apprendre quelque chose de nouveau. Il se demandait, d'ailleurs, ce qui avait bien pu motiver la direction de l'UMA à faire appel à un sorcier aussi jeune. La rareté des alchimistes, certainement, allié à la bonne publicité que lui faisaient McGregor et Dmitriev, pour ne citer qu'eux.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Dorian Lovelace
    • Nombre de messages : 90
    • Age : 29
    • Date d'inscription : 14/11/2012

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier
      Baguette magique: Bois de charme, ventricule de coeur de dragon, 28,5 cm, souple
    avatar
  • Archéomage
MessageSujet: Re: Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]   Mer 27 Mar - 18:45:35

Oh, un alchimiste ! Le visage de Dorian s’adoucit jusqu’à paraître à la fois plus intéressé et plus sincère, alors que son sourire s’agrandit, beaucoup plus chaleureux. Il restait bien de la méfiance au fond de son esprit, mais celle-là il ne la montra pas. Elle n’était de toute façon pas dirigée spécifiquement contre Mr Bower, nom qu’il lui était familier d'ailleurs, mais sur lequel il ne s'attarda pas. Sa généalogie, son vis-à-vis n'avait certainement pas envie d'en discuter, et lui-même s'en fichait.

« Dorian Lovelace. J’enseigne la Magie Fondamentale depuis le début de l’année. »

En témoignait la pile de parchemins couverts d’encre, que lui-même raturait ici et là pour corriger les imperfections des devoirs rendus. De tous les aspects du métier d’enseignant, le temps perdu pour les corrections était certainement le plus désagréable. Il reposa d’ailleurs la plume dans son encrier, secrètement soulagé d’être détourné de cette corvée pour quelques instants.

« Vous devez être doué pour donner conférence ce soir, reprit-il sans évoquer son âge. De quel aspect comptez-vous parler exactement ? »

Car s’il y avait une chose que ses recherches de fond et la parution d’articles spécialisés lui avait appris, c’était bien celle-ci : nul ne peut aborder un sujet sans choisir un angle. Et l’alchimie était un domaine bien vaste dans lequel il était trop facile de se perdre si on ne balisait pas son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Aïlin Bower
    • Nombre de messages : 978
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 29/07/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur. Mère cracmole (tenu secret)
      Baguette magique: Noyer et plume de phénix, 28,72 cm, assez rigide
    avatar
  • Langue-de-Plomb Langue-de-Plomb
MessageSujet: Re: Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]   Jeu 28 Mar - 19:22:30

« Enchanté, professeur Lovelace. »

À son tour, Aïlin consentit à offrir un sourire sincère au dénommé Pr. Lovelace. Maintenant que tout malentendu était écarté, l'enseignant semblait plus ouvert à son interlocuteur. Si Aïlin était doué dans son art et était une personne assez sûre d'elle – du moins, professionnellement – il ne se considérait pas comme d'égal à égal avec un maître de conférence, bien que celui-ci, par le ton agréable et intéressé avec lequel il s'adressait maintenant à lui, lui donnait l'illusion d'être considéré comme tel.
Il n'était, d'ailleurs, pas insensible au compliment. Non pas par orgueil, mais parce que l'alchimie était pour lui une véritable passion, un cheminement qui l'accompagnerait toute sa vie, une magie qui lui apprenait chaque jour quelque chose de nouveau, même lorsqu'il s'écartait du chemin. Surtout lorsqu'il s'en écartait.
De surcroît, Aïlin était un jeune homme ambitieux. Il n'avait pas embrassé cette magie pour se contenter de faire des tours de passe passe afin d'impressionner les non initiés. Non, il ne se passait pas un jour sans qu'Aïlin ne s'adonne à son art, autant pour ses recherches personnelles que pour le contrat qu'il avait avec Xenophius McGregor. Cela se voyait, d'ailleurs, à ses traits tirés, bien que l'alchimie n'était pas la seule cause de sa fatigue.


« Il faut avouer qu'on ne trouve plus d'alchimistes à chaque coin de rue, cependant, j'ose espérer que ce n'est pas la seule raison qui m'ait amené ici. » répliqua le jeune homme avec un sourire. « J'ai malheureusement bien peu de temps pour pouvoir approfondir véritablement un sujet en particulier, je me contenterai donc de donner des pistes. Écarter, dans un premier temps, les idées préconçues qui tournent autour de cette magie et présenter les différentes voies qui s'offrent à l'initié. À vrai dire, j'ai longtemps hésité entre approfondir mon exposé sur la voie sèche ou sur la voie humide. »

D'un geste de la main, Aïlin étala ses notes sur la tables en deux piles, avant de relever le regard sur le professeur Lovelace.

« Si bien que j'ai préparé deux dossiers. La voie sèche est ma voie de prédilection. Néanmoins, la voie humide, plus proche, en un sens, de la nature, est tout aussi passionnante et souvent délaissée, certainement à cause de l'imaginaire collectif, qui voit dans l'alchimie la seule quête de la transmutation du plomb en or... D'autres alchimistes, qui en ont fait leur spécialité, pourraient mieux en parler que moi, cela dit... »

Comme à chaque fois que l'on le lançait sur le sujet, Aïlin se montrait loquace. Un sourire d'excuse vint adoucir les traits graves et absorbés de son visage, lorsqu'il se rendit compte que la question n'avait peut-être été que pure politesse.

« Définitivement, non. Une heure et demi ne me suffira jamais. Voilà que je m'emporte avec une seule question. J'espère ne pas vous ennuyer, vous avez certainement du travail. »

Son vis-à-vis avait eu l'air intéressé, mais Aïlin préférait le laisser libre de continuer ou non ce début de discussion. Après tout, l'enseignant devait avoir autant au moins à faire que lui.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Dorian Lovelace
    • Nombre de messages : 90
    • Age : 29
    • Date d'inscription : 14/11/2012

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier
      Baguette magique: Bois de charme, ventricule de coeur de dragon, 28,5 cm, souple
    avatar
  • Archéomage
MessageSujet: Re: Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]   Sam 30 Mar - 9:16:40

« Rien qui ne puisse attendre, » assura-t-il avec la sincérité des paroles sorties droit du cœur.

Dorian n’osa même pas regarder vers les rouleaux de parchemins délaissés par sa plume, laissés à l’abandon sur le bureau qu’il occupait. Il avait de toute façon beaucoup de temps devant lui avant d’avoir à rendre les devoirs et il n’en faudrait pas tant que ça pour les corriger. Quelques heures encore, éventuellement une autre demi-journée si les deux parchemins restants étaient truffés de fautes.

« En tout cas, le sujet semble vous passionner, reprit-il comme s’il n’y avait pas eu d’interruption. C’est une voie rarement choisie à la sortie de Poudlard. Mes souvenirs de l’école commencent à remonter maintenant, mais je ne me rappelle pas que les professeurs s’y soient particulièrement intéressés. »

Compte tenu de la difficulté comme du caractère secret de l’alchimie, ça ne l’étonnait guère. Lui-même s’était rapidement penché sur le sujet à l’époque avant d’opter pour une voie qui l’avait satisfait au-delà des mots. Pour commencer, son métier lui avait permis d’aller se perdre dans des contrées certes pas inexplorées, mais regorgeant encore de mystères.

« Qu’est-ce qui vous y amené ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Aïlin Bower
    • Nombre de messages : 978
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 29/07/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur. Mère cracmole (tenu secret)
      Baguette magique: Noyer et plume de phénix, 28,72 cm, assez rigide
    avatar
  • Langue-de-Plomb Langue-de-Plomb
MessageSujet: Re: Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]   Lun 1 Avr - 1:21:21

Il était amusant de constater à quel point l'alchimie parvenait à éveiller la curiosité d'autrui. Cela n'était pas pour déplaire à Aïlin, d'ailleurs, car, comme le constatait Lovelace, le jeune homme était un véritable passionné, qui ne rechignait jamais à parler de son travail.

« C'est vrai. L'alchimie a été enseignée autrefois à Poudlard, mais ce n'est plus vraiment le cas aujourd'hui. »

Aïlin l'avait déploré pendant ses dernières années dans la célèbre école de Sorcellerie. Comment une institution aussi célèbre et réputée dans le monde entier avait pu laisser passer à la trappe un domaine aussi intéressant que l'alchimie ? Bower avait son hypothèse à ce sujet. L'alchimie n'était pas un art à portée de tous les sorciers, autant par sa complexité que par l'aspect philosophique qui entourait cette matière. Qui plus est, les préparations alchimiques demandaient un matériel spécifique, ses travaux s'avéraient dangereux s'ils étaient mal maîtrisés, ce qui rendait la pratique en école délicate. Enfin, la plupart des expériences prenaient du temps, demandaient un investissement qu'un seul cours par semaine ne pouvait pas permettre. Mais au moins, l'aborder d'un point de vue théorique aurait pu être enrichissant. Cela aurait grandement facilité la tâche d'Aïlin lors de son initiation. Malheureusement, beaucoup de formes de magies se perdaient, et Aïlin en venait parfois à se demander si la Magie n'avait pas perdu de sa grandeur, ces dernières générations. Combien de sorciers n'utilisaient plus leurs pouvoirs que pour des sorts utilitaires, alors qu'ils possédaient entre les mains une puissance qui remontait à des temps immémoriaux ? Combien n'avaient même plus conscience du respect qu'il devait à cette source intarissable dont la plupart des secrets n'avaient pas encore été percés à jour ? Pour le jeune lord, là était aussi l'intérêt de sa voie. Percer ces secrets dont on avait fini par se désintéresser et qui s'enfonçaient chaque jour un peu plus dans l'oubli.

La question du professeur Lovelace coupa court à ses considérations. Aïlin s'octroya un temps de réflexion, pour se remémorer les conditions exactes qui l'avaient entraînées vers cet art nébuleux.


« J'ai toujours éprouvé de la fascination pour les formes les plus obscures de la magie. Je veux dire par là, celles qui sont les moins abordables, les moins connues. »

Se corrigea-t-il, afin d'éviter tout quiproquo. Si Aïlin éprouvait une certaine attirance pour la magie noire, comme on aurait pu le comprendre à travers ses paroles, c'était davantage dans le but de l'étudier et d'en comprendre les mystères plutôt que par attrait pour ses effets grandioses et souvent dévastateurs. La magie blanche, d'ailleurs, était tout aussi passionnante et il ne l'avait jamais exclue de ses études. À son sens, la magie avait d'ailleurs la couleur de l'âme de celui qui la manipulait, d'une certaine façon. Le monde n'était pas défini en nuances de blanc et de noir.

« Il est vrai qu'à priori, rien ne me destinait à embrasser une telle carrière. Je viens plutôt d'une famille de politiciens. Je crois que c'était lors de la fin de ma quatrième année à Poudlard. Pendant l'été. Mon père possédait une bibliothèque particulièrement fournie, qui regroupait beaucoup de vieux grimoires traitant de différentes formes de magie. Un ouvrage encore plus ancien que les autres m'a interpelé, et il s'est avéré que c'était un recueil de savoir alchimique. C'était un livre qui devait remonter à l'un de mes ancêtres, qui s'est également passionné pour cet art. Il y avait d'ailleurs des annotations de sa main dans le grimoire. Cela m'a donné envie de faire des recherches à mon tour, et parvenir un jour à percer les mystères qu'il n'avait pu résoudre. La vie et la mort sont des concepts passionnants, et je pense que l'alchimie peut apporter beaucoup, sur ces sujets. À mon sens, trouver la pierre philosophale n'est pas une fin en soi. Si vous me passez l'expression, il s'agit plutôt d'une carotte que l'on agite devant le nez de l'initié, afin de le conduire à percer certains mystères qui entourent la vie. »

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Dorian Lovelace
    • Nombre de messages : 90
    • Age : 29
    • Date d'inscription : 14/11/2012

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier
      Baguette magique: Bois de charme, ventricule de coeur de dragon, 28,5 cm, souple
    avatar
  • Archéomage
MessageSujet: Re: Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]   Ven 5 Avr - 11:19:09

Cette fascination de la mort comme de la vie lui paraissait étrange depuis toujours, voire malsaine dans le cas des sorciers les plus intéressés. Si chaque chose avait une durée de vie limitée, il y voyait une explication simple : l’évolution naturelle des espèces, des objets et du monde. Et pour sa part, la présence d’une date butoir donnait à la vie une saveur que l’éternité ne pouvait pas lui accorder. Il l’avait appris à la dure et ne regrettait pourtant ni les expériences, ni les mois de soin qui avaient ponctué sa carrière.

La conclusion à la fois très sensée et très pragmatique du jeune homme lui valut un hochement de tête approbateur alors que Dorian, amusé par la métaphore, s’écarta du bureau pour croiser plus librement les jambes, un bras appuyé sur son dossier de chaise, l’air décontracté.

« J’ai eu quelques fois l’occasion de me mêler aux scientifiques moldus et je dois dire que j’ai été très surpris d’apprendre qu’ils s’y intéressent aussi énormément. Je sais par exemple su faire évoluer l’alchimie en y enlevant la magie et ont fait quelques découvertes qui mériteraient de s’y pencher de plus près. Vous en avez entendu parler ? »

Il y avait dans son regard perçant et attentif la volonté non pas de tester son interlocuteur, mais de s’en faire une idée précise. Les années de guerre et de racisme laissaient toujours des traces que quelques saisons ne suffisaient pas à effacer. Compte tenu des origines sociales du jeune homme, Dorian n’aurait été qu’à moitié surpris de le voir grincer des dents à la simple évocation des sciences moldues. Et pourtant, il restait intimement persuadé que leurs méthodes, reprises et largement améliorées par les sorciers, pouvaient donner des résultats inattendus et faire évoluer la compréhension qu’ils avaient du monde magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Aïlin Bower
    • Nombre de messages : 978
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 29/07/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur. Mère cracmole (tenu secret)
      Baguette magique: Noyer et plume de phénix, 28,72 cm, assez rigide
    avatar
  • Langue-de-Plomb Langue-de-Plomb
MessageSujet: Re: Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]   Ven 5 Avr - 13:03:05

Aïlin cherchait-il l'immortalité ? Non, pas vraiment. La durée de vie moyenne d'un sorcier était, selon lui, déjà assez conséquente pour qu'il éprouve l'envie d'ajouter à la sienne quelques autres siècles de sursis avant la mort. Après tout, la pierre philosophale avait bien été conçue, une fois. Qu'avait apporté à la société, en retour, ce brillant esprit qu'était Nicolas Flamel ? Rien. Il avait profité cinq longs siècles de l'aboutissement de ses recherches, sans en attaquer de nouvelles, ni apporter quoi que ce soit de concret à la communauté sorcière. C'était un gâchis monstrueux, car Flamel n'avait finalement pas su faire de l'aboutissement de ses recherches un nouveau départ. Il avait créé la pierre philosophale, et il n'avait rien apporté de plus au monde.

Aussi, le jeune alchimiste se contentait de travaux aux allures moins ambitieuses pour l'instant, mais qui pouvaient réellement apporter quelque chose à la communauté magique. La réussite de son projet, dont McGregor était le mécène, aurait au moins le mérite de faciliter le travail des médicomages à Sainte Mangouste, lorsque ceux-ci faisaient face à des malédictions particulièrement difficile à lever. Aïlin aimait le concret, et il n'y avait rien de plus concret que de revoir les anciennes méthodes pour améliorer l'efficacité de la médecine magique.

Le jeune homme adressa un regard à la fois surpris et ravi à son interlocuteur lorsque celui-ci se dirigea vers un sujet fort intéressant. Rares étaient les sorciers à s'intéresser au monde moldu, particulièrement à leurs sciences, et Aïlin sentit l'estime, qu'il accordait au professeur, monter. L'UMA pouvait se gratifier d'avoir su choisir ses collaborateurs. Cet homme là avait tout l'air d'être un sorcier non seulement érudit, mais sensé et ouvert d'esprit. Le genre de sorcier essentiel à la formation intellectuelle de jeunes gens.
Suivant l'exemple de son aîné, Aïlin s'installa plus confortablement contre le dossier de sa chaise, reposant, quant à lui, ses avant-bras sur les accoudoirs.


« En effet, c'est d'ailleurs un point que je vais traiter lors de ma conférence. Vous dites juste. Il serait malvenu d'écarter les moldus de l'alchimie. Les découvertes qu'a entraîné cet art ne sont pas seulement d'ordre magique, et les moldus ont su en faire bon usage dans leurs sciences. »

Tout alchimiste devrait savoir ce que venait de déclarer le professeur Lovelace. Malheureusement, rares étaient ceux qui avaient l'ouverture d'esprit pour consentir à partager leur Noble Art avec des profanes tels que les moldus. C'était une erreur grossière, car la chimie des non-sorciers n'était rien d'autre qu'une évolution de l'alchimie.
Il ne manquait finalement qu'un verre de bon whisky pour conférer à cette discussion un cadre idéal. Le regard du jeune lord s'attarda, brillant de curiosité, sur le professeur Lovelace.


« Il y a eu beaucoup de découvertes intéressantes. Vous pensiez à l'une d'elle en particulier ? »

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Dorian Lovelace
    • Nombre de messages : 90
    • Age : 29
    • Date d'inscription : 14/11/2012

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier
      Baguette magique: Bois de charme, ventricule de coeur de dragon, 28,5 cm, souple
    avatar
  • Archéomage
MessageSujet: Re: Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]   Mar 18 Juin - 16:28:27

« Pas particulièrement, non. Je suis plus au fait des découvertes en rapport avec mon propre domaine d’expertise – l’archéologie sorcière est sous-développée et il y a beaucoup à apprendre des méthodes et sciences moldues sur le sujet. Ceci étant dit, j’ai entendu ces dernières années quelques controverses au sujet de la fusion froide. Si vous suivez un peu l’évolution de la chimie, vous en avez peut-être entendu parler ? »

Confortablement installé, Dorian scrutait le visage du jeune homme, comme pour y lire quelque chose qu’il n’y trouvait pas. Si son regard n’était pas, en lui-même, insistant, il rendait sa nonchalance moins détendue et plus vive. Le professeur souriait toujours, et son sourire s’affadit de quelques nuances lorsqu’une petite grue bleutée en papier se posa devant lui. L’origami se déplia de lui-même lorsqu’il tendit la main pour l’attraper.

« Il semblerait que je doive vous fausser compagnie, annonça-t-il soudainement en terminant de lire le message. Le devoir m’appelle. »

Il s’en excusa d’un sourire, plus amusé qu’inquiet toutefois. Dorian ne gratifierait pas son visiteur d’une explication supplémentaire, mais ne tenait ni à être trop brusque – on le lui reprochait bien assez – ni à le froisser alors que la discussion était intéressante. Le professeur se leva néanmoins et empoigna sa baguette qu’il secoua. Les rouleaux de parchemins précédemment sortis vinrent se ranger tous seuls dans sa besace.

« Je regrette qu’on ne puisse pas poursuivre cette conversation. Les sorciers suffisamment ouverts pour discuter de sciences moldues se font trop rares, et les Alchimistes encore plus. »

(Finalement, j'ai réussi à répondre aujourd'hui !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un peu de calme, avant la fosse aux lions [Pv Dorian]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Hors-Jeu :: Archives :: 1999-2000-