Partagez | .
 
 Sheena Stormcrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Sheena Stormcrow
    • Nombre de messages : 47
    • Age : 24
    • Date d'inscription : 24/03/2013

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière Simple
      Baguette magique: Plume de Phenix, bois de cèdre, 28 cm, plus rigide que souple.
    avatar
  • Langue-de-Plomb Langue-de-Plomb
MessageSujet: Sheena Stormcrow   Lun 25 Mar - 19:30:36

  • Nom :Stormcrow
  • Prénom :Sheena
  • Âge en HJ :19 ans
  • Âge du personnage :17 ans
  • Statut de sang de votre personnage (Voir selon la classification ICI) : Sorcier simple
  • Comment avez-vous connu le forum ? (Connaissance, Top site, Tour de jeu, Google, hasard ...)
il faisait partie des partenaires d'un autre forum sur lequel je joue.

Londres, le 1 er Septembre 2000

Ses grands yeux noirs brillaient d'envie et d'émerveillement. Son attention était toute acquise depuis quelques instants à un élément mis en scène dans une fantastique vitrine dont l'opulence et les ornements dorés lui conféraient une allure baroque et sans complexe; véritable provocation adressés aux passants. Si les moldus n'y connaissaient rien en magie pure, ils avaient profité de leurs lacunes dans ce domaine pour passer maîtres dans l'art d'attirer les clients et de faire d'un simple vêtement, une véritable idôle auc yeux du monde. Son regard ne pouvait se détacher de cette pièce de haute couture, chef d'oeuvre d'artisanat et cristalisation du bon goût français. Noire, d'une ligne simple et élégante, elle avait été découpée dans un magnifique tissu qui semblait ruisseler sur le corps du mannequin de plastique; à tel point qu'on eut dit de l'encre de chine. Elle aurait pu rester des heures à admirer la virtuosité des coutures et de la découpe du vêtement. C'était une pure merveille. Non! C'était une véritable oeuvre d'a...


-Dépeche toi Sheba! Ce n'est pas le moment de faire du lèche vitrine,allons!

La voix de sa mère tremblotait légèrement sous l'effet du stress qui s'emparait d'elle et qui ne cessait de croître au fur et à mesure que l'heure tournait. Tous les ans à la même époque depuis sept ans, sa mère était habitée par une hantise qui la poussait parfois jusqu'à faire lever sa fille trois fois dans la nuit qui précedait la rentrée afin de s'assurer que ses valises avaient été préparées correctement. Cette hantise, angoisse suprême, n'était autre que celle d'arriver trop tard et de débarquer sur le quai pour voir le Poudlard Express s'éloigner nonchalement vers l'école de sorcellerie, son panache de fumée blanche s'agitant et les saluant dans un signe d'adieu passablement moqueur. Sheena soupira, ne pouvant s'empécher de rouler des yeux. Elle jeta un dernier regard plein de mélancolie à la petite robe de satin noir, comme on jette un regard empli d'amour à un amant que l'on se promet de retrouver bientôt.

-J'arrive maman!

Elle reprit en main la poignée de sa lourde valise et marcha à grand pas afin de rejoindre sa mère. Les rues de Londres étaient bondées en ce début Septembre, synonyme de rentrée autant pour les moldus que pour les sorciers. Les hommes d'affaires étaient pendus à leur téléphone portable, leur malette de cuir rectangulaire dans l'autre main; les écoliers pressaient le pas afin de ne pas rater leur bus tandis qu'elle faisait de son mieux pour ne pas perdre sa mère dans la foule. Elle s'arréta avec soulagement à l'extrémité d'un passage piéton, attendant avec une dizaine d'autres londoniens pressés que les voitures les laissent passer. Elle avait le souffle court d'avoir courut, et elle ne put s'empecher de grimacer en réalisant qu'une bonne dizaine de rues les séparaient encore de la gare de King's cross. Son allure légerement boudeuse sauta aux yeux de la matriarche qui soupira.

-Enfin, ce n'est pas comme si il n'y avait aucune boutique chez nous! On dirait une chouette qui n'a pas chassé depuis des jours, tu n'es pas à l'agonie! Et puis tu sais très bien que l'on est attendues, imagine ce que dirait Cain si jamais on n'arrivait en retard! L'exactitude est la politesse des montres à gousset magiques, comme disait Otto Danlmur!Quelle bonne amie tu ferais de le laisser s'inquieter pendant que tu fais les boutiques. Vraiment il a bien du courage de te supporter.Et puis tu sais...

Ces réprimandes aussi lestes qu'abondantes, ponctuées d'expressions étranges créées de toute pièce par sa mère et de références aux plus grands sorciers du monde magique, furent le doux fond sonore qui accompagna la jeune sorcière jusqu'à la gare. Cette source de blâmes était décidemment intarissable, car elle continua tout du long alors qu'elles traversaient la station ferroviere. Un phénomène étrange se déclenchait alors au niveau des cordes vocales de sa mère, qui, tandis que les deux sorcières approchaient petit à petit du but, voyait sa voix déjà portante se faire de plus en plus forte, jusqu'à se transformer en de véritables vociférations qui créaient une sorte de no man's land de quelques mètres de diametre autour du binôme galopant. Même si un léger sentiment de gène envahissait Sheena en conséquence de ces reproches que sa mère lui adressait en public, l'habitude et la hate aidant, elle étirait ses lèvres dans un sourire joyeux.
Elle venait d'apercevoir, nonchalemment appuyé contre son chariot, un magnifique jeune homme blond à l'allure d'aristocrate. Cain Mayfair. Dieu vivant pour les autres jeunes filles, son meilleur ami en ce qui la concernait. Il s'était retourné vers les deux femmes, un sourire entendu sur son visage gracieux. Les cris de madame Stormcrow avaient du lui parvenir comme au reste de la gare. Ses parents ne lui avaient jamais fait le plaisir de l'accompagner ne serait ce que jusqu'à l'entrée, père business man réputé et mère médicomage célébrissime oblige. Il ne s'était jamais prononcé sur cette absence rituelle, mais il ne pouvait cacher le soulagement qu'on lisait dans ses yeux lorsqu'il voyait arriver Sheena et sa mère, essouflées et tout juste à l'heure. D'ailleurs la jeune sorcière n'avait jamais vu le père du garçon qu'en de rares occasions telles que des fêtes d'anniversaire; quadra resplendissant et toujours chic, à la belle chevelure poivre et sel. Elle se souvenait parfaitement des jeux extraordinaires que son imagination créait pour Cain et elle-même, leur faisant passer des apres-midi inoubliables. Cependant elle n'avait qu'une vision très floue de sa mère: une sorcière à l'imposante chevelure blonde, toujours de dos, toujours en train de repartir en direction de l'hopital Saint Mangouste pour une nouvelle urgence.
Leurs mères respectives avaient toutes deux étaient éleves à Poudlard, et avaient passé la totalité de leur scolarité ensemble, au sein de la maison Serdaigle. Madame Stormcrow s'était ensuite spécalisée dans l'étude des plantes magiques, domaine de prédilection qui ne présageait en rien son mariage prochain avec un arbitre de Quidditch passioné. Ses talents de médiateurs avaient d'ailleurs trouvé toute leur utilité dans la mission de calmer les crises de nerfs de son épouse.

Cette dernière lui passa devant comme une tornade à la mine décidemment inquiete, et embrassa Cain d'une façon si brutale et pressée qu'on eut dit qu'elle craignait n'avoir plus que quelques instants à vivre. Il ressortit avec les yeux légerment écarquillés de cette accolade digne d'un ours qui regarderait trop l'heure.
Le jeune sorcier avait troqué son habituel pull noir pour un élégant pull bleu nuit, assorti d'un jean foncé qui semblait taillé pour lui, le tout faisant ressortir sa chevelure blonde et bouclée. C'est presque dans un automatisme qu'il répondit à l'embrassade de la mère par un:


-Non c'est bon il est pas encore parti.


Le sourire de Sheena s'étira devant la mine qu'afficha sa mère, elle semblait avoir eu une véritable révélation. Soudain, un bruit sourd précédé d'un claquement et un allegissement suspect de sa valise lui fit baisser les yeux. Son coeur rata un battement et elle plongea à terre afin de renfourner au plus vite toutes ses affaires dans son énorme valise. Aidée par Cain qui referma finalement la malle avant de la lui tendre dans un geste qui allait à l'opposé des principes de galanterie que son allure bon chic bon genre laissait esperer; Elle jeta un oeil sur l'horloge dont l'aiguille menaçait d'effacer la seule minute qui leur restait pour enfin rejoindre un compartiment. Le jeune sorcier adressa un rapide salut à Madame Stormcrow avant de traverser le mur, disparaissant aux yeux des jeunes moldues qui l'observaient jusque là du coin de l'oeil. Sheena se précipitait à son tour vers le mur lorsque sa mère lui barra le passage afin d'opérer une derniere vérification mais O combien importante: non, elle n'avait pas oublié sa recharge d'encre. La jeune fille bondit littéralement dans le mur, le traversant comme une furie et courrant sur le quai déserté de tous les éleves afin de rejoindre Cain. Il avait déjà rentré sa valise dans le train, et elle ne le remercierait jamais assez de l'avoir aidé à monter la sienne. L'employé de la gare vint refermer juste derrière elle la porte du wagon dans un claquement sonore qui reveilla sa chouette rayée; que le crapahutage n'avait pas plus dérangé jusqu'ici.
C'est donc au son de ses froissement d'ailes outrés qu'elle la porta dans sa cage, tirant de l'autre main sa valise rebelle. Les compartiments semblaient tous remplis et l'espoir de trouver des places côte à côte s'amenuisait au fur et à mesure qu'ils avançaient. Cain avançait devant elle, son chat gris bleu lui offrant le regard hautain et snob dont il avait le secret. Bien callé sur l'épaule du jeune sorcier, sa queue touffue s'enroulant mollement autour du cou de Cain, seigneur et maître depuis les hauteurs, il était le parfait reflet de la personnalité de son maitre.
Enfin, après la traversée successive et tout autant teintée d'échec de cinq wagons, ils tombèrent avec joie sur un compartiment miraculeusement vide. Sheena poussa un soupir d'aise et ferma les yeux lorsque elle s'enfonça enfin dans les coussins moelleux de la banquette. Quel soulagement! Elle profitait de ce repos bien mérité lorsque le silence prolongé de son ami lui fit rouvrir les yeux. Il la fixait de son regard bleu nuit, pétillant de malice. Elle haussa un sourcil désabusé et il fut soudain pris d'un irrépréssible fou rire.
Ne lui faisant pas l'honneur de le suivre dans ce fou rire, elle ne put retenir un sourire rieur. Elle venait de se rendre compte qu'ils avaient bel et bien faillit rater leur dernière année de scolarité au collège de sorcellerie, à cause d'une simple robe.
Tout au long du trajet il se racontèrent leurs vacances respectives, lui lui décrivant le quadrilatere d'or milanais et elle lui exposant les nombreuses excursions/randonnées avec ses parents, à la recherche de rarissimes radis magiques. La fin du voyage fut quand à elle dédiée à la remémoration de leurs plus beaux souvenirs d'enfance, tous ceux ci ponctués de rires sonores à la grande désapprobation de Byron, le chat de Cain, qui lançait aux deux sorciers des regards couroucés.


L'école n'était plus très loin et ils enfilèrent leurs uniformes. La jeune fille bougonna jusqu'à l'arret du train, marmonnant des injures inaudibles; sa robe de sorcier enfournée sans précaution dans sa valise et ressortie froisée était à l'origine de son ronchonnement. Elle pinça les levres lorsque elle se retourna vers Cain, superbe dans sa cape parfaitement repassée. Cette allure impeccable de dandy je m'en foutiste mais toujours tiré à quatre épingle lui valut donc une claque derrière la tête lorsqu'ils quittèrent enfin leur compartiment. l'épée de la justice venait de tomber.
Les carioles brinquebalantes aux bêtes de somme toujours aussi invisibles les conduisirent jusqu'à l'entrée du château. Même si cela faisait des années qu'elle voyait ce magnifique portail et ces murs imposants, il lui semblait redécouvrir Poudlard chaque année, lui faisant revivre l'émotion de sa première rentrée à l'école de sorcellerie. Un voile de tristesse vint se poser sur son regard d'ébène alors qu'elle réalisait qu'il s'agissait de sa dernière rentrée à Poudlard. Elle en venait presque à espérer redoubler sa dernière année lorsqu'elle sentit la main de Cain se poser sur son épaule dans un geste de réconfort. L'angoisse mélée de nostalgie qu'elle ressentait se lisait aussi dans le regard de son ami qui se voulait rassurant. Elle lui sourit faiblement puis tourna de nouveau la tête vers le château.
Les carioles s'arretèrent brutalement, pilant presque et offrant un léger déplacement vers l'avant du véhicule à tous les passagers. Ils descendîrent avant de se diriger avec tous les autres éleves vers la Grande Salle.

Les couloirs et les escaliers de pierre froide résonnaient des pas et des discussions animées et joyeuses des jeunes sorciers. Les robes de sorciers bruissaient sur le sol dallé, la lueur des nombreuses torches léchait l'épais tissus noir de leurs rayons dorés flamboyants. Sheena releva la tête lorsqu'elle aperçut le dernier escalier qu'ils devaient emprunter et qui déboucherait directement sur la Grande Salle. Elle fut une nouvelle fois surprise de ne pas y voir la silhouette sévere du professeur McGonagall, mais celle, plus petite, du professeur Flitwick. Celui ci scrutait de ses petits yeux noirs l'arrivée des première année au travers des éleves qui lui passaient devant en le saluant d'un " Bonsoir professeur Flitwick" et parfois en rajoutant " je sens que cette rentrée sera grandiose professeur" ou encore "Le grand jour est arrivée, professeur, vous allez acceuillir l'avenir du monde magique", tout ceci en appuyant expréssement sur les mots comportant "grand", dans une dédicace pleu flatteuse au professeur d'enchantements. Elle s'engouffrait à peine dans la Grande Salle lorsqu'elle se remémora la première fois qu'elle avait passé cette porte monumentale, quelques années plus tôt.





Poudlard, sept ans auparavant.

Des centaines de visages curieux s'étaient tournés vers les jeunes première année, tétanisés pour la plupart à cause de cette attention soudaine. Si le professeur Mc Gonagall et son autorité naturelle n'avait pas été là, il était fort probable que tous ces jeunes sorciers auraient effectué un splendide demi-tour. Quoi de plus intimidant que ces élèves plus agées, qui les regardaient de leurs yeux avides et scrutateurs, pareils à autant de hiboux. Même si cela lui était difficile de l'admettre, cette cérémonie était beaucoup plus effrayante qu'elle ne le laissait paraître lorsque les adultes la racontaient. Il est vrai que dans ces récits nostalgiques où le plafond et le choixpeau étaient élevés au rang de personnages principaux, les sorciers avaient tendance à oublier de préciser la présence, secondaire mais néanmoins imposante, de la totalité des élèves de l' Académie.
Telle était la cause des battements effreinés du coeur de la jeune Sheena, peu encleinte au fait d'être épiée par des dizaines de paires d'yeux. Si le trac lui tordait l'estomac, il fut cependant bien vite evanoui lorsque la jeune fille vit, tronant sur son tabouret de fortune, le fameux choixpeau. Elle se mit sur la pointe des pieds afin de mieux le voir par dessus les têtes des éleves qui se trouvaient devant elle.
Son ami Cain fut parmi les premiers à être appelé par le professeur McGonagall. Il semblait à la jeune sorcière qu'elle le voyait monter à l'échafaud qui enverrait au choix sa tête dans la gueule d'un lion, d'un serpent, d'un aigle ou d'un blaireau. Elle croisa son regard et celui ci ne trouva rien de mieux que de lui adresser une ultime pique en gonflant sa poitrine d'un air fier et conquérant. Il ne pouvait faire de meilleur choix pour empirer le malaise de son amie, qui lui adressa un regard assassin.
Dans quelques instants, la voix autoritaire du professeur McGonagall l'appelerait à son tour et elle saurait alors à quelle maison elle était destinée. Son angoisse la plus certaine était d'atterir dans la maison de sa mère, car si elle était loin d'être un cancre, elle ne se sentait pas non plus de parler de ses cours à longueur de journée comme le font les serdaigles. Elle commençait à marmonner comme elle avait l'habitude de le faire lorsqu'elle réfléchissait; le thème de sa réflexion présente étant bien évidemment ses chances d'être admises dans les differentes maisons; lorsqu'un jeune garçon aux cheveux bruns lui souffla un " tu as peur? c'est pitoyable." moqueur. La jeune fille le fusilla du regard et s'apprétait à lui répondre par une réplique cinglante lorsque le nom du jeune homme se fit entendre:


-Sam Lowell!

Le dit Sam lui adressa un dernier sourire provocant avant de s'avancer vers le tabouret qui n'attendait plus que son fessier. Enfin..il s'avançait. Il effectua un superbe vol plané avant d'atterir aux pieds de Mc Gonagall, qui regardait le malheureux d'un air exaspéré par dessus ses lunettes en demi lunes. Une vague de rires parcourut la Grande Salle, comme quoi, l'efficacité incontestée du croche-patte avait encore de beaux jours devant elle.
Nombreux furent les élèves qui la précédèrent sur le tabouret, et les maisons se remplirent petit à petit de nouvelles têtes toutes honorées et joyeuses d'avoir été choisies. Elle se retourna pour tenter d'apercevoir Cain à sa table, mais elle ne put le distinguer parmi les jeunes sorciers et sorcières qui n'attendaient désormais plus que le fabuleux festin qui cloturerait la cérémonie.


-Sheena Stormcrow!

Sheena se retourna et déglutit. Cet instant qu'elle attendait avec impatience depuis ses plus jeunes années était enfin arrivé. Alors qu'elle marchait d'un pas mal assuré vers le choixpeau, elle ne put s'empécher de scruter les professeurs, dont les physiques étranges et atypiques laissaient facilement deviner la matière qu'ils enseignaient dans l'école. Elle s'assit donc sur le tabouret dont le bois grinça légerement alors qu'elle s'installait puis on déposa le chapeau magique sur sa tête dont les cheveux crépus avaient été rassemblés en une grande tresse noire.
Elle tenait fermement les recoins du tabouret, comme si elle craignait que celui ci ne l'éjecte par terre par pur caprice. On était jamais trop prudent, un chapeau qui parle, il ne manquait plus qu'un tabouret qui puisse marcher! Elle balaya la salle du regard. Presque plus personne ne prétait vraiment attention à la répartition, lassitude et estomacs grondants oblige, et seul un éleve de Serdaigle attendait d'un air toujours aussi passioné qu'au début de la cérémonie la décision du choixpeau; Sheena crut voir briller sur sa poitrine un insigne de préfet.
Un hoquet de surprise échappa à la jeune fille lorsqu'elle entendit la voix du choixpeau s'adresser à elle.




Dernière édition par Sheena Stormcrow le Sam 30 Mar - 12:07:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Sheena Stormcrow   Lun 25 Mar - 20:56:12

Pour toi, ce sera....

POUFSOUFFLE !

Comme à ton copain, bienvenue ! Very Happy Nous te souhaitons un bon jeu sur le miroir, en espérant que vous vous y plairez tous les deux ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
  • Ambrine Illunia
    • Nombre de messages : 432
    • Age : 24
    • Date d'inscription : 12/12/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier simple
      Baguette magique: Crin de Licorne et bois de Saule, 23,25cm, très souple
    avatar
  • Alchimiste Alchimiste
MessageSujet: Re: Sheena Stormcrow   Mar 26 Mar - 17:03:25

Comme je te l'ai déjà souhaité sur la shoot ...

BIENVENUE sur le Miroir !



Je suis Ambrine, mais tu peux m'appeler 'Brine, Amby, Compote, caramel, cuillère, chaumière, papier, miette ou cacahuètes. Mais en général, on m'appelle Ambrine. Je suis ta préfète (tu me dois le respect, même si t'es plus grande na ), mais je peux aussi être ta complice de bêtises, promenades nocturnes ou meurtres (pour ce dernier point, je demande une petite rémunération. Eh oui, il faut bien vivre...).

En gros, mon rôle est de t'aider à t'intégrer et t'indiquer les topics à connaitre à ton arrivée :

- Voici notre salle commune . Tu peux y trouver un lit et te faire pleins d'amis Jaunes et Noirs !

- Ici, tu peux demander un partenaire de RP (ou un partenaire tout court, mais ça marche moins bien)

- Là, tu peux retrouver TOUT POUDLARD !! . D'ailleurs, je t'invite chaleureusement à poster en cours pour nous faire gagner des points !


Si tu as la moindre question (même une toute petite mini riquiqui question), tu peux t'adresser à moi ou bien à Caleb Elwin (préfet masculin de Poufsouffle), ou bien à Ella Von Konimachin / Ange Dawster / Cassandra Duval / Armando Leoni / Gregory Malone ET Aïlin Bower / Apollon Oaken / Harriet Love / Natalee Shevelin, qui sont, comme tu t'en doutes, les deux admins (oui oui, ces neuf personnages représentent deux personnes, c'est logique). Si tu veux t'adresser à eux, je te conseille de contacter Ange ou Ella ou Aïlin (mais pas touche à lui)

Pour aller plus loin, les préfets en chefs sont Ethel Perks (très très gentille, vous vous entendrez à merveille) et Gabriel Schwarz (mais méfie-toi de lui, Aely Strange (sa petite amie) a tendance à mordre... titeuple )

Je rappelle que traîner la nuit dans les couloirs est interdit, que tu n'as pas le droit d'aller dans la forêt Interdite (si si, je t'assure) et que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé (tout comme l'abus de jus de citrouille).

Tout le miroir s'allie à moi pour te souhaiter bonne chance la bienvenue. Je te souhaite un excellent jeu et espère te retrouver bien vite en RP !


Ta gentille préfète,

'Brine ! bounce

_________________________________
Image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Sheena Stormcrow
    • Nombre de messages : 47
    • Age : 24
    • Date d'inscription : 24/03/2013

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière Simple
      Baguette magique: Plume de Phenix, bois de cèdre, 28 cm, plus rigide que souple.
    avatar
  • Langue-de-Plomb Langue-de-Plomb
MessageSujet: Re: Sheena Stormcrow   Mar 26 Mar - 21:36:45

Merci merci de cet acceuil chaleureux O ma petite préfète préférée x)

Je ne suis pas sure de vouloir tuer des gens mais ce que je sais c'est que les Pouffys vont faire mordre la poussière aux autres maisons! Les blaireux vont aller leur mordiller les mollets et on va voir s'ils font toujours autant les malins x)....Bien entendu il ne faudra pas agir seul et toute la solidarité des pouffys ( dont tu fais partie *8* ) sera la bienvenue pour nos petits plans commandos dont le but ultime sera la coupe des maisons!
Que des tapisseries or et noires décorent la Grande salle lors du dernier banquet de l'année qui fetera notre victoire à la coupe des maisons! \(^o^ )/ ( par contre là, on ne pourra pas faire l'impasse sur l'alcool...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sheena Stormcrow   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Accueil :: Personnages :: Présentation des personnages :: Fiches Acceptées-