Partagez | .
 
 Matthew Connor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Matthew Connor   Lun 8 Oct - 1:58:04

Nom : Connor

Prénom : Matthew

Age : 22 ans

Statut de Sang de votre personnage : Sang Mêlé

Notes aux B.U.S.E :
- Défense contre les Forces du Mal : O
- Potions : EE
- Sortilèges et Enchantements : O
- Histoire de la Magie : A
- Métamorphose : O
- Astronomie : T
- Botanique : O
- Soins aux créatures magiques : P
- Etude des Moldus : O
-Arithmancie : A

Notes aux A.S.P.I.C :
- Défense contre les Forces du Mal : O
- Potions : O
- Sortilèges et Enchantements : O
- Histoire de la Magie : EE
- Métamorphose : O
- Botanique : O
- Etude des Moldus : A
- Arithmancie : EE

Filière souhaitée : Elite Magique section Active 5ème année (je joue un PNJ proposé par Lynn Bower)


Age en HJ : 24

Comment avez-vous connu le forum ? : DC



******************



Le ciel était exactement du même gris que ce jour là. La pluie chantait le même refrain que sept ans auparavant et l’odeur de la pelouse humide rappelait ce triste jour. La seule différence sans doute était que cette fois, Matthew se tenait seul face à la petite pierre tombale, toujours aussi fleurie ceci dit, et non accompagné de sa mère abattue dont les sanglots incontrôlables étaient venus s’ajouter au chant rythmé des gouttes d’eau fraîches, rebondissant sur les parapluies noirs, les capes de cérémonies et le bout des chaussures de cuirs. Il n’était pas non plus accompagné de son père, qui s’était tenu là, droit, le visage entièrement fermé, les poings serrés sur lesquels on pouvait lire les ravages de son chagrin.

Eve aussi était absente. Elle ne lui tenait plus la main, comme à cette époque, et avait cessé depuis bien longtemps de jeter à Matthew des regards inquiets, emplis de compassion. Dans ses yeux on avait pu lire la détresse de voir sombrer ainsi son petit ami, âgé alors de quinze ans, pour qui elle avait déployé tous ses efforts afin de reconstruire son petit cœur brisé. Des efforts maladroits, des efforts d’adolescente qui s’était sans vraiment le vouloir retrouvée à endosser la responsabilité trop lourde pour ses épaules enfantines de partager les épreuves de Matthew, alors acerbe et débordant de rancune. Des efforts monumentaux lorsqu’il avait fallut tenir tête à ce dernier durant deux années, quand il se montrait agressif et lui jetait toute la responsabilité de ses maux, bien qu’elle n’en fut en aucun cas responsable mais elle savait que cette phase était nécessaire et obligatoire. Des efforts qu’elle avait brutalement relâchés avant de claquer la porte de la Villa Connor quand, pour la énième fois, elle s’était vue rabaissée six pieds sous terre par la mère de Matthew, qui la méprisait au plus haut point et en qui elle n’avait vu qu’une pique assiette venue lui voler son fils bien aimé. Un fils qui avait regardé Eve prendre la fuite et l’abandonner, sans rien dire.

Les membres du Ministère, les collègues, les amis non plus n’étaient plus là. Et ils n’assistaient plus à cette scène où, juste avant d’ensevelir le cercueil, Lady Viviane Connor - Anderson s’était ruée sur son mari, le frappant de toute la force de ses petits poings, hurlant qu’elle était morte par sa faute, qu’il l’avait tuée, qu’il l’avait laissée mourir sans lever le petit doigt. Un homme indigne, qu’elle avait scandé. Un homme qui la répugnait au plus haut point et à qui elle n’accorderait jamais son pardon. Et elle avait tenu parole. Encore aujourd’hui, bien que l’image familiale devant demeurer unie, qu’elle était restée à la Villa pour faire bonne figure, il ne se passait pas un jour, pas une seule minute sans qu’elle ne partage autre chose qu’un regard noir et le mépris le plus profond pour Lord Winston.

Non, ce jour là, Matthew était revenu seul se recueillir sur la blanche sépulture.

Alicia Viviane Connor
13 juin 1983
27 décembre 1993
« Comme la neige qui se teint de rouge, l’innocence meurt »

D’un geste tendre, il caressa le nom gravé de sa petite sœur. Cela faisait longtemps, maintenant. Néanmoins il se souvenait comme si ça avait été la veille de ces terribles semaines où, pendant les vacances de Noël, il avait assisté impuissant à la panique et au désespoir de son père face à l’enlèvement de la petite et de sa mère. Lord Winston occupant un poste très important au Mangemagot, un certain sorcier qui s’avéra par la suite être Torin Bower s’était montré fidèle aux méthodes employées quelques années auparavant par les Mangemorts pour faire pression sur les familles influentes. Lord Winston était parvenu, à force de considérables versements d’or, à protéger ses proches durant la guerre. Mais jamais il n’avait imaginé qu’on lui arracherait ainsi sa famille et qu’il se retrouverait pris au centre d’une manigance machiavélique visant à servir les intérêts personnels du jeune Bower. Matthew avait hérité de son père en ce qui concernait ce sens aiguisé de la justice, et de cette inflexibilité à plier sous la menace. Mais cette attitude, aussi noble soit-elle, avait alors coûté la vie de la petite, assassinée sous les yeux de sa mère, épargnée, afin qu’ils « conservent bon souvenir lors de leur prochaine négociation ».

Avec un sourire emplit d’amour, Matthew déposa une rose jaune au milieu du parterre fleurit.


« Au moins, Lissy, tu étais avec maman quand tu es partie… »

Il lui avait fallut du temps pour réapprendre à sourire. Longtemps ses yeux bleus étaient restés éteints. La fuite d’Eve avait sans doute été le signal d’alarme qui l’avait arraché de cet état végétatif dans lequel il s’était abandonné, trop faible à cette époque pour faire face à la situation. Voir ses parents se déchirer ainsi avait également eu un rôle décisif dans son besoin de quitter la Villa et tout recommencer de zéro. Il n’avait pas envie de devenir comme sa mère. Il aspirait à autre chose. Des évènements tels que celui-là se reproduiraient, surtout lorsque Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom fut de retour de retour, et jamais, jamais il n’aurait souhaité que quelqu’un vive ce qu’il avait vécu. Il fallait que cela cesse. Que cela ne se reproduise plus, plus jamais. C'est pourquoi il était parti.

Il se leva. Du haut de son mètre quatre-vingt deux, la sépulture était minuscule. Il était temps de partir, l’heure où sa mère venait rendre sa visite quotidienne à Alicia approchait et en aucun cas il n’avait envie de se retrouver face à elle. Il n’en pouvait plus. Anéantie par la perte de sa fille, elle avait déversé tout l’amour dont elle disposait sur Matthew, son dernier enfant, qu’elle protégeait outre mesure. Et bon sang ce que cela pouvait être pénible. C’est ce qui avait eu raison de sa relation avec Jessy, qu’il avait rencontré à son entrée à l’UMA, où il avait intégré la filière d’Elite Magique dans le but de devenir Auror, vocation qui s’était offerte à lui comme une évidence. Encore aujourd’hui il ignorait ce qui l’avait poussé à fréquenter Jessy. Leur relation n’avait pas duré bien longtemps, sans cesse rabaissé, critiqué… et surtout, espionné ! Bel homme, les épaules carrées, un visage avenant et, je cite, « un cul de tout les diables » comme dirait une certaine personne dont je tairai le nom, irrévocablement il attirait les regards de la gente féminine. Ce qui avait le don de rendre furieuse Jessy dont la jalousie maladive rappelait bien trop la possessivité exacerbée de sa mère au goût de Matthew. Non, et définitivement non. Il n’avait pas quitté la Villa, ne se tuait pas à enchaîner divers petits contrats pour payer son studio dans le but de s’arracher le plus possible des bras étrangleurs de sa mère pour qu’une Lady Viviane miniature vienne prendre sa place. Hors de question.


« Matthew Connor ! »

Les cheveux bruns du jeune homme se hissèrent sur son crâne. Diantre, il reconnaissait cette voix haut-perchée aux intonations Ô combien sympathiques. Jetant un regard compatissant vers la tombe de sa sœur qui devait supporter ça tous les jours, il tourna la tête en direction de celle qu’il avait reconnu.

« … M’man ! Tiens donc, quelle surprise !»

« Eh bien, c’est comme ça qu’on accueille sa mère ? Moi qui t’ai porté durant neuf mois, qui ai souffert le martyr pour te mettre au monde, trente-six heures de travail très cher, trente-six ! Et pas une seule goutte de Stopocontrax, non Monsieur ! Quand je pense que certaines se plaignent de quelques kilos, j’ai encore la marque des cloques sur les doigts tant il m’a fallut user de sortilèges pour faire disparaître les vergetures que tu m’as occasionnées, quelle reconnaissance ! Quand je pense que je t’ai nourris au sein, que j’ai veillé sur toi, que j’ai…»


Matthew poussa un soupir de désespoir tant-dis que ses lèvres bougeaient au même rythme que les paroles effrénées de sa mère, tant il connaissait ce discours par cœur.

« Moi aussi je suis heureux de te voir, maman… »

« …sacrifié des années entières de jeunesse, j’ai même été contrainte d’emprunter le réseau Cheminette pour venir à ton chevet, avec toute cette suie qui tâchait ma cape à 80 Gallions, alors que tu étais à demi-mort étendu dans… »

« A demi seulement, pas de quoi en faire tout un grimoire. »

« … cet affreux lit dont le matelas m’a donné des courbatures au fessier rien que le fait de m’assoir dessus ! Tu étais tout seul, abandonné dans ce monde de brutes sans aucune éducation, pourquoi ne m’écoutes-tu donc ja… »

« Hooooo non je n’étais pas seul… »

« …mais ? A la maison au moins tu serais en sécurité, tu pourrais avoir des précepteurs, ou suivre tes études par correspondance ou…Comment ça tu n’étais pas seul ? Matthew, enlève moi tout de suite ce sourire niais de ton visage, je ne le connais que trop bien. Matthew Connor ! »


Un furieux claquement de doigts raisonna brusquement aux oreilles du garçon qui ne put effacer le large sourire rêveur que Lady Viviane accueillit avec un reniflement de dédain parfaitement maîtrisé. Non, il n’avait pas été seul, cet après-midi là. Comme le sorcier assoiffé de justice et profondément respectueux de ceux qui avaient sacrifié leur vie lors de la seconde guerre, il s’était rendu à la Commémoration du Phénix où il l’avait vue. Elle.

Au départ il l’avait simplement trouvée jolie. Seule au milieu de la foule, elle avait semblé se détacher du reste du monde. La silhouette fine, de longs cheveux bruns tombant en cascade délicate sur son visage si doux que Michel Ange aurait pu en faire sa plus belle toile. Oui, Matthew avait l’âme poète quand il s’y mettait. Mais ce qui l’avait alors interpellé, c’étaient ses yeux. De grands yeux gris perle, des yeux qui lui renvoyèrent son reflet de quelques années auparavant. Il n’avait pas comprit comment un visage aussi beau pouvait être aussi triste. Et sans trop savoir pourquoi, son esprit s’était fixé l’espoir, le désir, que dis-je, le devoir de faire naître un sourire dans ces yeux.


« Ne me dis pas que c’est une fille ?! Tu n’oserais pas faire ça à ta propre mère ? La dernière, comment s’appelait-elle déjà… Océane ? »

« Sandra maman, Sandra… Mais tu y étais presque ! »

« Peu importe. Elle était si fade. Elle semblait instable. Tu ne me l’as jamais présentée et tant mieux, je n’ai pas eu besoin de la voir pour savoir qu’elle n’était pas faite pour toi. Tu as eu raison de la quitter. Tout comme l’autre la, la fille de la bibliothécaire, j’ai cru te perdre à jamais, tu étais si jeune, quinze ans, ce n’est pas un âge pour fréquenter la gente féminine ! Partir aura été le seul acte sensé qu’elle ait pu faire, cette Eve… »


Comme chaque fois qu’elle abordait le sujet de la première petite amie de son fils, Viviane avait craché le prénom avec tout le mépris dont elle était capable.

« Jessy, elle, elle était bien. Je ne comprends toujours pas pourquoi tu l’as abandonnée, cette pauvre enfant. Investie… »

« Hystérique… »

« … de bonne famille… »

« … parano… »

«… le sens des priorités… »

« …étouffante… »

« …distinguée… »

« … vous étiez faites pour vous entendre ! »

« …je l’aimais bien. Dans quel genre de situation t’es-tu encore mis, Matthew ? Je te connais, je suis ta mère, tu vas encore tomber sur une ingrate. Je te préviens, si jamais j’apprends que tu te coupes encore en quatre pour une fille… »

« Maman… Je ne me coupe en quatre pour aucune fille. »


Non, il ne s’était pas coupé en quatre pour cette fille. C’est elle qui lui avait sauvé la vie… après qu’il se soit prit une balle de gros calibre lui ayant traversé l’abdomen lorsqu’il s’était interposé pour la protéger de l’attentat moldu mais ça, c’était un détail. Il avait fait ce qu’il avait estimé juste de faire. Qu’on lui mette une paire de collants et un slip rouge, à notre super héros en herbe ! Mais la véritable héroïne, c’était elle. En plus de la responsabilité qu’il s’était incombé de bâtir un empire juste pour son sourire, il avait une dette envers elle.

« Tu ferais bien de surveiller tes fréquentations. Parfois je me demande ce qui a pris au Choixpeau de t’envoyer à Serdaigle tant tu es naïf. Tu devais être un saint-bernard dans une vie antérieure. Tu es trop gentil mon fils. Encore un peu et tu me ramèneras ce Bower à la maison ! »

Matthew ne pu empêcher un toussotement nerveux. Il n’y avait plus rien de risible à ce stade de la conversation. Il se souvenait de la réaction tristement compréhensible et pourtant démesurée de sa mère lorsque, à l’inauguration d’un séminaire où il s’était rendu avec elle venue y représenter la famille Connor comme à son habitude, entre deux œuvres de charité (bien que les dépenses personnelles de la Lady ne le permettaient pas spécialement), ils avaient fait la connaissance d’un jeune sorcier qui ressemblait trait pour trait, à en croire Lady Viviane, au meurtrier d’Alicia. Elle n’avait pas pu en supporter davantage et avait quitté les lieux après avoir entendu le nom du sorcier. Aïlin Bower.

Matthew s’était d’abord montré méfiant envers lui. Mais très vite il s’était avéré que l’alchimiste n’avait en commun avec son frère que l’aspect physique. Matthew n’en voulait pas à sa mère d’être différent de lui à ce sujet. Il n’était pas du genre à se fier aux apparences, ni à déverser sa haine sur quelqu’un qui ne le méritait pas sous prétexte qu’il portait le même nom qu’un assassin. C’était ce pourquoi Lady Viviane considérait son fils comme trop gentil. Ce dernier avait tendance à voir ce qu’il y avait de bon chez une personne, peu lui importait d’où elle venait, ou ce qu’elle avait fait ou pas par le passé. Ce qu’il voyait, lui, c’était ce que la personne était aujourd’hui et ce qu’elle aspirait à devenir. Il avait très vite éprouvé de l’amitié pour Aïlin. Un garçon fort sympathique qui, curieusement, devait très certainement avoir un lien de parenté avec sa sauveuse. Puisque cette dernière n’était autre que Lynn Bower.

Sentant que la conversation risquait très fortement de tourner en sa défaveur, Matthew indiqua à sa mère qu’il était temps pour lui de regagner son petit studio universitaire. L’UMA avait beau être fermée, il avait encore beaucoup de travail à faire sur ses cours qu’il continuait à travailler seul avec grande assiduité, l'année touchant bientôt à sa fin il voulait mettre toutes les chances de son côté pour ne pas avoir à repiquer. Et puis, mais ça il se garda bien de le préciser, il y avait un bouquet de lys qui attendait d’être envoyé à destination d’une certaine Gryffondor. Elle lui avait promit un dîner, et ça, très chère, ce n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd !


« Tu ne restes pas prendre le thé ? J’ai demandé à Ruth de faire une tarte à la mélasse.»

« Non, merci. Et je n’ai jamais aimé la tarte à la mélasse de Ruth. »

« Tu exagères, elle fait sa mélasse elle-même en plus…»

« Ca je n’en doute pas, je la soupçonne d’ailleurs de la confectionner aux chiottes. A bientôt, m’man ! »

« Matthew Connor, ton langage, s’il te plaît ! »

« Pardon. Je la soupçonne d’ailleurs de la confectionner aux chiottes. A bientôt, Mère. »


Echappant de justesse à un furieux coup de sac à main, Matthew s’éloigna à grands éclats de rire, laissant derrière lui son passé, qu’il n’oubliera pas pour autant, et marchant droit vers l’avenir, un avenir ensoleillé, un avenir plein de vie, de fous rires, de légèreté et de bonheur à construire. Un avenir qui prendrait peut-être la même teinte gris-perle que ces yeux qu’il voulait voir sourire.

[HRP]J'espère ne pas avoir été trop maladroit. Jouer un gentil, ce n'est pas dans mes habitudes Razz [/HRP]


Dernière édition par Matthew Connor le Mer 10 Oct - 11:44:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
  • Alan Desoya
    • Nombre de messages : 841
    • Age : 26
    • Date d'inscription : 17/01/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Né-Moldu
      Baguette magique: Bois de noyer noir, plume de phénix, 30 cm
    avatar
  • Médicomage Médicomage
MessageSujet: Re: Matthew Connor   Lun 8 Oct - 2:14:11

Bienvenue à toi, ou plutôt rebienvenue d'ailleurs niarkhéhé

Je devrais normalement attendre ta validation, mais bon, curieusement je ne me fais pas trop de souci concernant la rapidité de venue de cette dernière Wink

Bon, tu viens donc te joindre à l'aventure tant sur le forum qu'à l'UMA ? Que de bonnes nouvelles Very Happy ! J'aurais été donc celui qui te guiderait pour tes premiers pas, mais comme ton autre toi la si "digne" Rolling Eyes étudiante qui se reconnaîtra connait aussi bien que moi le campus, je ne vois pas trop que ajouter...

Devrais-je te rappeler au moins que pour l'heure l'UMA est fermée en raison des troubles étudiants de ces derniers temps ? J'espère qu'elle rouvrira bientôt... trop de farniente tue la farniente... enfin bref !

Si tu as la moindre question, tu sais très bien à qui t'adresser, ou à moi si jamais. M'enfin j'apprendrais pas au vieux gobelin à compter la monnaie Razz !

Amuse toi bien parmi nous cheers et peut-être à un de ces quatre au détours d'une ligne... un jour

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Lynn Bower
    • Nombre de messages : 824
    • Age : 31
    • Date d'inscription : 20/02/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-pur
      Baguette magique: En bois de cèdre, 28 centimètres, souple, contenant une plume de Phoenix
    avatar
  • Créatrice d'Artefacts enchantés Créatrice d'Artefacts enchantés
MessageSujet: Re: Matthew Connor   Lun 8 Oct - 6:27:40

Mon chériiiiiiiiiiiii Yeux c'est parfait !
J'aime, j'adore, j'adhère ! I love you

Merci merci merci!!! Ne t'inquiète pas du tout, tu fais très bien le gentil ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ella Von Königsberg
    • Nombre de messages : 665
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 09/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Assimilée Sang-pur
      Baguette magique: Bois d'ébène - Crin de sombral - 27,5 cm
    avatar
  • Tueuse à gage
MessageSujet: Re: Matthew Connor   Mer 10 Oct - 11:03:38

Plop !
Alors sur le RP rien à redire.
Sinon, juste deux détails, tu ne peux pas garder l'Astronomie aux Aspic avec un T aux Buses, donc il faut que tu enlèves ça et sinon au niveau des options pour ton cursus laisse tomber vu que de toute façon tous les cours vont changer avec la réforme à venir.

A part ça, j'ai un autre soucis de transition qui risque de se poser dans la mesure ou on réfléchit pour réduire la scolarité à l'UMA, donc il pourrait ne plus y avoir que 4 ans en Elite Magique. Par ailleurs, on est actuellement en Juin IG, donc l'année touche à sa fin. La question que je te pose est donc si tu veux entamer ta dernière année à l'UMA là en Septembre IG ou terminer l'UMA dans grosso modo un mois ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Matthew Connor   Mer 10 Oct - 11:43:49

Plop!

Ah oui, le vilain T en Astronomie, il est passé entre les mailles du filet, le gredin! J'ai corrigé.

C'est vrai que je n'y avais pas pensé, c'est pourtant logique Rolling Eyes Par soucis de cohérence avec les dates, les âges, les gens qui se croisent, se décroisent et se recroisent, bref une équation très compliquée pour ma tête allergique aux maths lorsque j'ai du rédiger cette fiche et faire l'historique du personnage en adéquation avec d'autres perso, j'opte pour la seconde option (avec l'accord de Lynn). Il va terminer sa 5ème année, donc ^^ Il ira postuler chez les Aurors ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
  • Ella Von Königsberg
    • Nombre de messages : 665
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 09/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Assimilée Sang-pur
      Baguette magique: Bois d'ébène - Crin de sombral - 27,5 cm
    avatar
  • Tueuse à gage
MessageSujet: Re: Matthew Connor   Mer 10 Oct - 12:07:04

Ok parfait je valide alors Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Tomas Herz
    • Nombre de messages : 337
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 16/01/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Mélé
      Baguette magique: Boix d'Erable, 30.5 cm, Oreille de Koblod, souple
    avatar
  • Journaliste
MessageSujet: Re: Matthew Connor   Mer 10 Oct - 14:22:27

Yeah! Bienvenue =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwwangelinedufief.com
  • Lynn Bower
    • Nombre de messages : 824
    • Age : 31
    • Date d'inscription : 20/02/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-pur
      Baguette magique: En bois de cèdre, 28 centimètres, souple, contenant une plume de Phoenix
    avatar
  • Créatrice d'Artefacts enchantés Créatrice d'Artefacts enchantés
MessageSujet: Re: Matthew Connor   Mer 10 Oct - 17:12:31

Bienvenue mon chéri I love you

Trop hâte de jouer avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Lavande Brown
    • Nombre de messages : 1510
    • Age : 27
    • Date d'inscription : 07/07/2006

    • Pensine
      Statut sanguin: Née moldue
      Baguette magique: 25 cm, bois de bouleau argenté, crins de licorne
    avatar
  • Médicomage Médicomage
MessageSujet: Re: Matthew Connor   Mer 10 Oct - 17:39:07

Comment tu vas subir un interrogatoire en règle toi si tu veux sortir avec Lynn na

Bienvenue quand même I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Matthew Connor   Sam 13 Oct - 22:47:57

Yay, merci beaucoup! cheers

Alan : j'ai beau être une vieille gargouille, ça ne m'empêche pas d'avoir besoin d'un coup de pouce ou de conseils, car c'est bien connu que les vieilles gargouilles ont parfois la mémoire qui flanche.

Lynn : quand tu veux ma belle I love you

Lavande : moi pas peur, moi aventurier bruce lee
Revenir en haut Aller en bas
  • Alan Desoya
    • Nombre de messages : 841
    • Age : 26
    • Date d'inscription : 17/01/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Né-Moldu
      Baguette magique: Bois de noyer noir, plume de phénix, 30 cm
    avatar
  • Médicomage Médicomage
MessageSujet: Re: Matthew Connor   Dim 14 Oct - 4:29:24

Matthew : bienvenue donc, félicitations pour ta validation cheers

Et bon courage pour l'interragtoire façon Lavande mon vieux, je compatis entièrement j'ai connu niarkhéhé

Bien entendu, comme je te disais, si tu as besoin du moindre conseil ou de la moindre indication, je suis totalement à ta disposition Wink Il te suffit juste de m'envoyer un MP et je m'efforcerais de te répondre dans les plus brefs délais si Cal' ne fait pas sa teigne avec grand plaisir !

Puisque tu me le demandes, va je me sens d'humeur généreuse Very Happy pour te faire le tour de l'université et du forum :

- The place to be en premier lieu dans l'UMA = Le hall de l'UMA ! Tu peux y constituer ton dossier scolaire, urgent et important et prendre notes des infos les plus importantes !

- Pour les Gestion et création de la fiche personnage : : c'est assez pratique pour gérer ton personnage, et donner des informations sur lui à d'autres joueurs. Ce n'est pas obligatoire mais très pratique, perso je ne peux plus m'en passer Razz

- Pour la demande de jeu rp : : C'est ici pour trouver des partenaires de jeu, poster une demande ou bien répondre à une autre faite par d'autres joueurs !

Sinon il y a la chatbox - le petit ticket sur ta droite, clique dessus pour nous y aller si tu as envies - pour papoter avec les autres fous Fou joueurs du forum. N'hésite pas ç venir ! On n'a mangé personne jusque là jsuibet

Vu que tu quittes les bancs de l'université l'année prochaine, je te le donne en indication pratique : pour le logement, si tu veux résider sur l'université, pense à réserver une chambre par ici ! par ici, le prix du loyer dépend si tu es en coloc' ou en solo Very Happy

Sur ce je te souhaite une très bonne fin d'année scolaire et au détour d'une ligne ou d'un couloir, peut-être serons-nous amenés à nous croiser d'ici là Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Matthew Connor   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Accueil :: Personnages :: Présentation des personnages :: Fiches Acceptées-