Partagez | .
 
 Lev Andreïevitch Karkoff -Mafieux-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Lev A. Karkoff
    • Nombre de messages : 67
    • Age : 38
    • Date d'inscription : 01/09/2012

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-mêlé
      Baguette magique: Bois d'Aulne, 42 cm, nerf de coeur de dragon
    avatar
MessageSujet: Lev Andreïevitch Karkoff -Mafieux-   Sam 1 Sep - 15:24:04

Nom : Andreïevitch Karkoff
Prénom : Lev
Poste souhaité : Mafieux, homme de main de Mikhaïl Evguenitch Dmitriev (vu avec la joueuse)
Statut sanguin: [Sorcier]
Age de votre personnage :47
Age du posteur (en HJ) : 25
Comment avez vous connu le forum ? DC Lynn Bower

Lev avait attendu patiemment toute la journée de se retrouver en tête à tête avec Mikhail pour lui exposer ses doutes. C'était devenu leur rituel de s'asseoir, le soir venu, autour d'une bonne bouteille.
Dans ces moments là, le grand mafieux n'était plus son patron, mais son ami, son frère, le père qu'il n'avait jamais eu.
12 ans que Dmitriev l'avait remarqué chez le vieux Vitaïev et l'avait prit sous son aile, lui faisant découvrir la vie trépidante au sein de la mafia russe.
Chaque jour depuis, Lev s'efforçait de prouver sa loyauté et sa reconnaissance.
Il lui devait tout.
A avoir les yeux et les oreilles partout, Lev avait acquis une finesse certaine aux jeux de pouvoirs qui étranglaient le pays. Il s'était découvert un don pour les machinations en tout genre et était ravi de pouvoir les utiliser afin d'assurer la prospérité de l'empire Dmitriev. Son sixième sens le trompait rarement.
Pour l'instant, il n'était pas encore satisfait de l'implication qu'il avait. Il n'aimait pas certains des proches de son patron et il se méfiait de certains contrats en cours qui lui semblaient douteux. Il ne voulait pas faire d'accusations infondées et attendait d'avoir glané plus d'informations avant d'en parler à Mikhail. Mais ce soir, il devait lui parler de sa rencontre du lendemain. Lev avait un mauvais pressentiment et il avait appris à écouter cet instinct là.

- Laisse-moi y aller à ta place, Micha.

L'intéressé lui jeta un regard indéchiffrable et se mit à rire, secouant la tête avant de vider son verre de vodka:

- C'est moi qu'ils attendent. Cette affaire est trop délicate pour la laisser entre les mains d'un débutant.

Lev encaissa sans broncher. Cela faisait longtemps qu'il n'était plus un débutant et Mikhail le savait aussi bien que lui, c'était d'ailleurs lui qui lui avait tout appris. Il était prêt, il l'avait démontré plus d'une fois.
Mais de toute évidence, ce n'était pas en le soulignant qu'il obtiendrait gain de cause. Il entreprit de s'expliquer.


- Je ne leur fais pas confiance.
- Petrov et Rokossovski seront avec moi.
- Je ne leur fais pas confiance, non plus. Insista le jeune homme.
- Tu es trop inquiet, mon ami.
- Et toi, pas assez. Les familles de tes alliés ne te sont plus aussi loyales qu'elles l'étaient, les temps changent, Micha. Les gens parlent. Je me demande parfois comment tu as fait pour arriver à la tête d'un tel empire sans te faire tuer !

Cette remarqua sembla enfin attirer l'attention du mafieux qui scruta son jeune ami sans un mot, attendant qu'il continue.

- Quelque chose pue dans cette histoire, je peux le sentir à des kilomètres. Laisse-moi y aller. Laisse-moi m'assurer qu'ils n'ont pas l'intention de te doubler.
- Et si c'est toi qu'ils doublent ?

Lev eut un sourire cynique :

- Tu n'auras qu'à m'envoyer Petrov et Rokossovski… et sois gentil, pas de fleur sur ma tombe. Juste une bonne bouteille de Vodka, et pas une des merdes qui pullulent dans ta cave. Une Karslov sera parfaite.

Évoquer sa mort ne fit pas sourire Dmitriev qui le considéra d'un autre œil. Il se servit un nouveau verre qu'il ne but pas immédiatement, le fixant d'un air pensif:

- Tu penses vraiment que je dois me défier d'eux ?
- Oui. Absolument.
- Et d'après toi, je devrais emmener qui ?

Lev n'hésita pas une seconde :

- Personne. N'y va pas. Déclara-t-il avec conviction. Laisse-moi le faire. Au pire, j'ai tort, au mieux je te sauve la vie.

Dmitriev resta silencieux un long moment et Lev redouta d'avoir échoué à le convaincre. Mais finalement, il vida son verre d'un trait et le reposa sur la table dans un bruit sec avant de se lever.

- Prends quelqu'un avec toi.





*****
Si Lev s'en sortait vivant, Mikhail allait en entendre parler jusqu'à la fin de ses jours.
Ces putains de Japonais leur avaient tendu un guet-apens dans lequel ils étaient tombés à l'instant même où le Portoloin les avait déposé à Tokyo. Non pas dans les bureaux de la riche famille avec laquelle ils devaient traiter, comme c'était supposé être le cas, mais dans les bas-fonds d'un quartier malfamé.
Ils étaient trois. L'un était armé de l'arme japonaise par excellence, un katana –probablement un tueur professionnel- et les deux autres tenaient leur baguette braquée sur Lev. C'est sur ceux-là qu'il se concentra, laissant le dernier aux bons soins de l'ami d'enfance qu'il avait choisi pour l'accompagner.

- Toi pas être Dmitriev !
- Non, tu crois ?

Il para deux attaques, en esquiva une troisième alors que son stupefix ricochait derrière l'un des japonais. L'autre restait plus en retrait, observant la façon dont son collègue s'en sortait.

- Je suis navré mais je crois qu'on va pas faire affaire ensemble, finalement.

Il entendit Dimitri l'appeler mais ne détourna pas le regard de son adversaire. Un des sorts l'atteignit au bras et il poussa un grognement de douleur. Il se redressa de toute sa hauteur, ce qui n'était pas peu dire, et avant que l'autre n'ait pu faire quoi que ce soit pour se protéger, il lança un "Avada Kedavra" tonitruant. Le corps sans vie de l'assassin s'effondra sur le sol et Lev se jeta sur le deuxième sorcier, enfonçant sa baguette dans sa gorge.

- Va dire à ton patron qu'il a le bonjour de Dmitriev. Il a 24H pour nous faire parvenir la marchandise, sans contrepartie, ou je reviens lui faire la peau, ясно ?*

L'autre acquiesça et ne se fit pas prier pour disparaître.

Lev ne perdit pas une minute et s'élança à l'aide de son coéquipier.
Le Yakuza faisait preuve d'une virtuosité incroyable dans le maniement de sa lame si bien qu'il parvenait à renvoyer les sorts de Lev tout en attaquant Dimitri.
L'homme de main n'eut qu'une poignée de seconde pour comprendre que la lame était enchantée et il se jeta à terre alors qu'une explosion de magie était projetée sur Dimitri. Son sixième sens venait encore une fois de lui sauver la vie. Son ami n'eut pas cette chance et Lev le fit s'effondrer, transpercé de part en part par la lame ensorcelée du guerrier.


- NON !
Gronda Lev. Avada Kedavra !

Mais le sort fut absorbé par la lame et le tueur se rapprocha de lui avec un sourire amusé.

Lev ne se laissa pas impressionner et continua ses assauts, en vain. Il vit arriver le coup latéral de la lame et recula pour l'éviter mais son pied glissa sur quelque chose et il fut trop lent. La douleur fut indescriptible.

Il s'effondra sur le dos, la brûlure le paralysant et l'empêchant de respirer tandis qu'il sentait l'odeur du sang se répandre autour de lui.
Ses doigts sentirent quelque chose et il comprit sur quoi il avait trébuché. Le portoloin.

Le Yakuza s'approcha et se pencha au dessus de lui, lui donnant un coup pour voir s'il était mort. Mais Lev respirait encore et dans un ultime effort, il réussi à lui lancer le sort mortel. La surprise sur le visage de l'assassin fut la dernière chose qu'il vit. Il eut une dernière pensée pour Micha et sa famille, pour le petit Alekseï qu'il n'allait pas voir grandir. Et dans un dernier sursaut de combativité, il attrapa le portoloin, puis plus rien.






*****
- Comment va-t-il ?

Mikhail leva les yeux du lit de son protégé pour regarder son épouse dans l'encadrement de la porte, leur fils dans les bras. Elle avait les yeux rouges d'avoir trop pleuré mais elle se tenait toujours droite et fière et sa voix ne tremblait pas.

- Il s'en sortira. Il est fort.

- C'est un miracle qu'il ait pu revenir.

Le patriarche acquiesça, sans un mot, trop conscient qu'il serait mort à l'heure qu'il est s'il n'avait pas écouté son ami.

Devant son silence, Natalia prit congé.

Lev s'agita dans son sommeil et ses yeux papillonnèrent quelques instants avant qu'il n'arrive à les ouvrir. Aussitôt il souhaita ne les avoir jamais ouvert tant la moindre parcelle de son corps le faisait atrocement souffrir. Mais il était en vie.
Il faisait nuit à l'extérieur et il se demanda combien de temps il était resté inconscient. Il voulu se redressa mais la douleur fut si forte qu'il abandonna immédiatement l'idée.
Il remarqua alors la présence de son patron et eut un petit sourire :


- Я же тебе говорил… **

Mikhail grommela quelque chose d'incompréhensible et Lev fut secoué d'un rire sourd et douloureux :

- Où est ma bouteille ?
- T'es pas mort, à ce que je sache.
- T'es sûr… ? Souffla-t-il en grimaçant. Parce que j'ai mal à en crever…

Le regard du mafieux s'adoucit:

- Tu vas avoir une belle cicatrice, gamin…

- Blessure magique ? Demanda Lev en effleurant le bandage qui masquait sa peau meurtrie.
- Blessure magique. Acquiesça Mikhail. Ils t'ont pas raté.
- Une saloperie de Katana… mais je lui ai fait la peau à cet enfoiré. Est-ce qu'ils ont eu mon message ?
- La marchandise est arrivée il y a une heure. C'est du beau boulot, gamin.
- Je vais avoir le droit à une augmentation, alors ?

Dmitriev sourit et se leva :

- Peut-être bien. Repose-toi et quand tu feras plus ta fillette au moindre mouvement, viens me voir dans mon bureau. Toi et moi on a à parler.
- Reçu 5 sur 5, boss. Et n'oublie pas ma bouteille.

Son rire, quoi qu'encore faible, se joignit à celui du mafieux tandis qu'il quittait la chambre.
Lev n'eut pas le temps de se demander ce que son vieil ami lui voulait car à peine eut-il posé la tête sur l'oreiller qu'il dormait déjà, du sommeil du juste, avec la satisfaction du devoir accompli.

*C'est clair ?
** Je te l'avais bien dit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Mikhaïl Ev. Dmitriev
    • Nombre de messages : 64
    • Age : 70
    • Date d'inscription : 02/07/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 28,2 cm. Bouleau. Ventricule de dragon. Extrêmement rigide.
    avatar
  • Mafieux Mafieux
MessageSujet: Re: Lev Andreïevitch Karkoff -Mafieux-   Sam 1 Sep - 17:04:06

Haaaaaaaaaaaaan, je sais que j'ai pas le droit de flooder avant que tu sois accepté i tou i tout, mais il fallait que je te le dise, c'est génial love Tout à fait comme ça que j'imaginais leur relation.

Tu gères, tu gères, épouse-moi fleur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ange Dawster
    • Nombre de messages : 1024
    • Age : 20
    • Date d'inscription : 10/09/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-pur
      Baguette magique: 32 cm, Bois de pommier, nerf de dragon
    avatar
MessageSujet: Re: Lev Andreïevitch Karkoff -Mafieux-   Dim 2 Sep - 17:50:31

Validé bien sur Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Lev A. Karkoff
    • Nombre de messages : 67
    • Age : 38
    • Date d'inscription : 01/09/2012

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-mêlé
      Baguette magique: Bois d'Aulne, 42 cm, nerf de coeur de dragon
    avatar
MessageSujet: Re: Lev Andreïevitch Karkoff -Mafieux-   Dim 2 Sep - 20:01:58

Merci bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lev Andreïevitch Karkoff -Mafieux-   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Accueil :: Personnages :: Présentation des personnages :: Fiches Acceptées-