Partagez | .
 
 Cornelius P. O'Riordan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Cornelius P. O'Riordan   Lun 25 Juin - 14:14:53

FICHE DE PRESENTATION DE
CORNELIUS PRIAM O’RIORDAN


Nom : O’Riordan
Prénoms : Cornelius Priam
Poste souhaité : Vice-Président de l’AVC, membre du Conseil d’Administration de l’UMA
Statut sanguin : Sorcier
Age de votre personnage : 59 ans
Age du posteur (en HJ) : Very Happy
Comment avez-vous connu le forum ? En cherchant

« Mesdames, messieurs, chers collègues, monsieur le Ministre. Il est plus que temps que chacun se rende compte du danger que représente la politique prônée en ce moment ! Depuis plusieurs mois, nous nous efforçons de vous avertir que l’ouverture sur le monde moldu ne peut se faire sans heurts, et que les dégâts causés par une trop grande précipitation risquent d’être irrémédiables. Depuis plusieurs mois, les quelques conservateurs que nous sommes parmi vous, nous avons tout tenté pour vous dissuader de commettre une telle erreur. Nous vous avions prévenus.
Et voilà que des étudiants de notre Université se sont saisis sans vergogne de vos belles idées pour aller prêcher la bonne parole chez les Moldus. Nous avons frisé la catastrophe ! De telles actions ne pouvaient que mener à des débordements ! Et si ça n’était pas quelques fauteurs de trouble parmi les Sorciers qui avaient surgi, qui sait, les Moldus eux-mêmes nous auraient envoyé leurs forces de l’ordre ! Il est impossible d’agir de façon unilatérale.
En avez-vous, monsieur le Ministre, référé au Premier Ministre ? Vous me direz peut-être que le Rassemblement n’est pas votre parti, mais il est de votre responsabilité de contenir les actes de ses membres. Et la Confédération, y avons-nous pensé ? Comment l’Angleterre peut-elle se permettre de proposer la suppression du Code du Secret alors que ce dernier est international ? Il faut du temps, beaucoup de temps, pour envisager ce genre de changement radical, et je peux vous affirmer que le monde magique n’y est pas préparé, loin de là.
En tant que voix de l’AVC, cher collègues du Congrès, je vous conjure d’ajuster votre position sur cette fondamentale question : la sécurité doit primer avant tout, et la politique actuelle va totale-ment à son encontre. Je vous remercie. »


Des applaudissements résonnèrent dans l’hémicycle, moins nombreux qu’espérés, mais émanant aussi de membres d’autres partis que les plus conservateurs. Cornelius quitta la tribune pour rejoindre sa place, et Alistair Richardson, le leader de leur parti, l’Actuelle Vague Conservatrice, lui adressa un sourire approbateur. Ce discours, qui faisait suite aux événements survenus au centre de Londres, et relatés dans un article de la Gazette, était la première étape d’une série de mesures que proposerait l’AVC, conjointement, sur certains points, avec les radicaux de l’ATP.

Lorsque la séance fut levée, Cornelius resta quelques instants à discuter avec d’autres parlemen-taires, avant de s’éclipser. Il avait plusieurs rendez-vous avec des membres du Conseil d’Administration de l’UMA. Après les débordements causés par les étudiants, il était temps d’agir et de resserrer les vis. Altaïr était bien trop détaché pour qu’on puisse l’accuser d’être responsable, or il fallait bien trouver un bouc-émissaire. Qui mieux que l’actuel président du CA ? L’Université de Magie Avancée n’avait plus besoin de lui. Stanley Spencer avait fait son temps, à présent il allait être écarté au profit de quelqu’un d’autre. Et bien sûr, un nom en particulier se détachait.


« Ah, mon cher Cornelius, vous avez failli être en… »
« Epargnez-moi vos sarcasmes, Clark. Je pourrais reconsidérer l’offre que je vous ai faite. »
« Oui, enfin, bien sûr, oui, oui… Je… Vous avez toujours mon soutien, oui, oui. Je discutais justement avec Willow, nous sommes d’accord. »
« Parfait, parfait. »


La conversation se poursuivit pendant une demi-heure, durant laquelle le fameux Willow les rejoignit, et finalement, Cornelius rentra chez lui. Il habitait un hôtel particulier dans le cœur de Londres. Susan, la gouvernante, l’accueillit, avant d’aller aux cuisines pour activer les Elfes de Maison. Veuf, Cornelius vivait avec ses deux enfants, Samuel, étudiant à l’UMA, et Juliet, qui était encore à Poudlard. Tous trois se retrouvèrent au dîner.

« Tout s’annonce admirablement bien. Vous avez fait du très bon travail. »

Samuel afficha un air satisfait. Avec quelques amis radicaux, il s’était rendus aux manifestions pro-moldues, masqués, pour mettre la pagaille. Dès que la crise politique serait généralisée, Juliet, Serpentard de son état, commencerait une campagne au sein même de Poudlard, en toute discrétion, bien sûr. Les O’Riordan allaient bientôt prendre un peu plus d’ampleur dans le mouvement anti-ouverture. Jusqu’à présent, ils avaient toujours été plutôt dans l’ombre, à attendre, observer, jusqu’à ce que moment vienne.

Mme O’Riordan était décédée trois ans auparavant. Toujours de santé fragile, elle avait finalement succombé. Mais sa famille s’y étant préparée, la perte n’avait pas été trop difficile à digérer. Corne-lius et Clelia s’étaient rencontrés à Poudlard, ils étaient tous les deux à Serpentard, comme leurs enfants, et s’étaient mariés peu après leur sortie de l’école. Ça avait été plus un mariage convenu qu’une véritable union de sentiments. Cornelius, lui, s’était toujours assuré que les siens ne man-quaient de rien, à la tête de son entreprise d’édition d’ouvrages scolaires. Peu présent chez lui, il s’était engagé tôt en politique, demeurant longtemps parmi les modérés. Et puis, la défaite du Sei-gneur des Ténèbres l’avait poussé vers les radicaux. Il n’avait jamais partagé les principes de Volde-mort, mais il était hors de question qu’il prône l’ouverture.

Après le repas, Cornelius s’offrit une petite sortie. Comme il le faisait souvent, il se rendit du côté du Chemin de Traverse, et même plus précisément, de l’Allée des Embrumes. Dès son ouverture, le Laughing Inferi avait l’attiré. Et les fréquentations y étaient particulièrement intéressantes…


Revenir en haut Aller en bas
  • Ella Von Königsberg
    • Nombre de messages : 665
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 09/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Assimilée Sang-pur
      Baguette magique: Bois d'ébène - Crin de sombral - 27,5 cm
    avatar
  • Tueuse à gage
MessageSujet: Re: Cornelius P. O'Riordan   Lun 25 Juin - 14:22:07

Validé cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Accueil :: Personnages :: Présentation des personnages :: Fiches Acceptées-