Partagez | .
 
 Cours toutes années 1 [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • William McCarter
    • Nombre de messages : 189
    • Age : 21
    • Date d'inscription : 09/01/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Mêlé
      Baguette magique: Bois de Chêne, plume de phénix, 32,5 cm, rigide, excellente pour les duels
    avatar
  • Auror Auror
MessageSujet: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Lun 19 Mar - 20:43:08


L’hiver s’était rapidement terminé. Le ciel arborait un permanent masque bleu, bien que les températures restent très froides. Le professeur de duel, une somptueuse cape d’un vert sombre argenté rappelant curieusement les signes de la maison Serpentard posée sur ses épaules, regardait par la fenêtre le lac d’un air véritablement excité ; ce qui n’était jamais un signe très rassurant pour ses élèves. Depuis quelques temps, il se consacrait à un régime alimentaire particulier, s’alimentant beaucoup moins et suivant une sorte de jeûne perpétuel. Loin de le sonner ou de le réduire à l’impuissance, cela semblait avoir décuplé son énergie et il paraissait plus actif et plus remuant que d’ordinaire. Les élèves subissaient les conséquences de son état cérébral qui tendait parfois de plus en plus vers ce que les étudiants estimaient être de la folie.

Toutefois, quoiqu’on en dise, le professeur avait toute sa tête et son travail de l’esprit était plus important que jamais. Il s’était mis en tête de reprendre la plume pour écrire un second ouvrage. Cette fois-ci, il ne s’agissait plus de faire l’apologie des sortilèges dangereux et de la magie noire mais plutôt de jeter un regard assassin sur la position du ministère durant la montée au pouvoir de Voldemort ; un ouvrage de critique historique en somme. Qui plus est, il envisageait de partir durant toutes les vacances de Pâques pour l’Inde ses environs à la découverte de ce qu’il ne connaissait pas encore dans ces régions lointaines. Par ailleurs, un des ses anciens contacts lui avait parlé de quelques artefacts magiques qu’il souhaitait se procurer, en toute discrétion bien sûr dans cette même région. Enfin, depuis quelques semaines, l’idée farfelue lui était venue en tête de devenir un potionniste de qualité. Or, pour lui, qui ne maîtrisait que le nécessaire à l'obtention du diplôme d'auror et n'avait plus pratiqué depuis plus de vingt ans, la tâche était ardue. Mais le professeur aimait les défis et il ne doutait pas de parvenir à ses fins d'ici un an.

Cependant pour le moment présent, il se contentait de s’apprêter à donner un cours qui, comme à l’habitude, allait réserver sa dose de surprise pour les élèves présents. Plus que jamais décidé à les faire progresser à un rythme soutenu, il enchaînait folie sur folie, en les confrontant à chaque fois à de nouvelles choses. Depuis le début de janvier, trois cours avaient pris comme cadre un autre endroit que la salle de classe. La première fois, il avait donné cours dans le parc, en plein hiver. La suivante, il avait choisi de leur faire expérimenter le terrain sensiblement différent d’une maison. Il avait, avec l’autorisation de la directrice, agrandi une classe inoccupée qu’il avait aménagée avec du mobilier pour en faire une salle de duel en situation réelle. En troisième lieu, il les avait emmené combattre dans les escaliers, sans quand même s’installer dans le grand escalier de marbre, chose qui n’aurait pas forcément plu à McGonagall. Et aujourd’hui, pour la troisième fois, il les emmenait hors de sa classe. L’avantage du vieux château était qu’il renfermait une multitude d’endroits où un combat pouvait se faire dans des situations très différentes. Mais à nouveau, le cours avait été délocalisé dans une simple salle de classe vide, ce qui n’était pas exceptionnel en soi.

En fait, la pièce dans laquelle il avait installé son cours était tout à fait normale… et vide ! Rien ne se trouvait à l’intérieur, si ce n’était une large cheminée près d’un mur, ainsi que quelques mannequins pour le moment inanimés dans un coin. Un sac rempli d’on ne savait quoi était posé à côté du professeur. Pour le reste, ni bancs, ni chaises, ni armoires dans la salle qui était à peu près trois fois plus grande que n’importe quelle autre classe. Il ne manquait plus que les élèves pour que le cours puisse commencer, si seulement ceux-ci ne craignaient pas de se présenter à son cours en voyant le nouveau mot épinglé sur sa porte.

[Ce cours s'adresse à toutes les années. Je terminerai l'autre en parallèle avec les élèves concernés. Votre premier message compte pour 4 points. Bon jeu.]


Dernière édition par William McCarter le Mar 16 Oct - 14:31:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ambrine Illunia
    • Nombre de messages : 430
    • Age : 23
    • Date d'inscription : 12/12/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcier simple
      Baguette magique: Crin de Licorne et bois de Saule, 23,25cm, très souple
    avatar
  • Alchimiste Alchimiste
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Mar 20 Mar - 11:00:00

L'enfant ne désirait pas aller en cours de Duel. Elle se demandait même si on pouvait réellement appeler cela un cours. Après tout, le but de ces heures n'était pas d'apprendre de nouveaux sorts. Ils devaient juste mettre ceux qu'ils connaissaient en application en prenant pour cible un autre élève, dont les capacités physiques étaient généralement bien différentes d'Ambrine. Elle qui était petite et maigre n'avait que l'avantage de la vitesse et de l'endurance. Elle ne maîtrisait pas vraiment ses sorts de défense et n'avait définitivement pas la motivation, cette force qui nous pousse à constamment chercher la satisfaction de les apprendre, les travailler. Quant à ses sorts d'attaques, elle en connaissait quelques uns, oui, certes. Mais l'enfant n'avait aucune envie d'attaquer qui que ce soit. Personne ne lui avait fait de mal, aucun intérêt donc à en faire aux autres. Surtout qu'elle avait bien plus de chance de finir à l'infirmerie que sur un podium. Elle se rappelait très bien de l'accident qui était survenu au dernier cours de duel auquel elle avait assisté, puisque « participer » n'était pas vraiment le terme le plus approprié dans ce cas là. Elle ressentait encore la chaleur qui se dégageait du rideau enflammé par Ronan lors de son combat contre Sandro. Et si elle s'était trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment ? Et si c'était son pull-over qui aurait prit feu, à la place du rideau ? On ne s'en rend pas vraiment compte, mais, au final, tout est dangereux lors d'un duel. Le combat en lui-même, les problèmes de santé qu'il occasionne aux combattants, mais aussi les dommages collatéraux. Mais tout le monde s'en fichait, puisque c'était « marrant ». Sans doute qu'Ambrine était la seule peureuse de tout le château. Ou la seule à voir les choses d'un point de vue sécuritaire. Peu importait, elle n'avait pas envie d'aller en cours de duel, et c'était là la seule chose que les gens retiendraient.

Éternelle enfant, c'est en traînant des pieds que l'enfant quittait sa salle commune, son sac en bandoulière, sa baguette à la main. Elle rêvait d'un soleil, dont les rayons sauraient réchauffer sa peau tandis que, cheveux au vent, elle caresserait la douceur du bois de son balai, en attendant de pouvoir goûter à la rugueuse chaleur d'un souaffle correctement lancé, merveilleusement récupéré. Mais l'hiver était rude en Grande-Bretagne. Et les cours, les devoirs, les révisions prenaient beaucoup de son temps. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas fait un bon entraînement. Le prochain sera un dérouillage, un nettoyage intensif de chacun de ses muscles.

A force de rêvasser, l'enfant avait franchi la dernière marche des escaliers sans même s'en rendre compte. Il ne lui restait que quelques pas à faire avant d'entrer dans la salle de « cours ». Merlin qu'elle n'avait pas envie... Surtout que ce cours promettait d'être plus dangereux encore, vu que les 4ème, 5ème, 6ème et 7ème années seraient présents. Y aller ? Ne pas y aller ? … Après tout... Ce n'était pas un cours obligatoire.

Mais la fillette avait l'esprit de compétition. C'était un don naturel qui lui venait de son grand-père sans doute. Et ce n'était que l'envie de rapporter des points à sa maison qui la poussait à se rendre en enfer... Deux longues heures à tenir, mais il y avait une petite récompense assurée au bout du compte.

Passé le seuil de la porte, la gamine eu une légère hésitation. Rien. La salle était vide. Plus vide encore que celle de Métamorphose. Et beaucoup plus grande aussi. Qu'allait leur réserver le professeur cette fois-ci ?


- Euh... Bonjour Monsieur.

_________________________________
Image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Mar 20 Mar - 17:19:03

    Sixtine était des plus excitée ce matin là. En effet, elle avait cours de duel, un cours qu'elle appréciait assez, puisqu'il y'avait une prise de risque assez forte. En plus, le professeur McCarter était assez fou et quelque peu sadique et leur faisait tester toutes sortes d'arènes pour leur combat. C'est donc avec entrain que la petite rouquine se rendit au deuxième étage par ce matin de janvier.

    Lorsqu'elle fit son entrée dans la salle de classe, elle pût constater qu'elle était aussi vide que la salle de classe de Métamorphose. Mais dans ce cas là, c'était plutôt normal puisque le cours était plutôt un cours axé sur la pratqiue et non sur la théorie et qu'ils avaient besoin d'espace pour pouvoir se battre en duel. La jeune fille s'avança donc dans la pièce, sans être angoissée et en saluant son professeur d'un énergique :

    -Bonjour professeur!

    Elle sourit alors à Ambrine, une des amies d'Akiko à Poufsouffle et l'une des préfète de cette maison, et la rejoignit au centre de la pièce, préférant rester silencieuse puisque le professeur McCarter n'était pas vraiment connu pour aimer le bavardage en toute sorte dans sa classe... Maintenant, elle n'avait qu'une hâte : que le cours ne commence enfin pour voir la nouvelle arène de combat et savoir contre qui elle allait devoir se battre. Elle espérait juste que ce ne serait pas contre un septième année beaucoup plus expérimeté qu'elle...
Revenir en haut Aller en bas
  • Sandro Britto
    • Nombre de messages : 164
    • Age : 23
    • Date d'inscription : 05/06/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 27,5 cm , Sequoia Giganteum, Plumes de Phénix
    avatar
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Mar 20 Mar - 18:02:31

Les cours de Duels étaient devenu les cours que Sandro appréciait le plus, notament à cause de l'absence du professeur de Défense Contre les Forces du Mal, et de Sortilèges.
Toutefois McCarter était lui bien présent est proposait à ses élèves des activités plus folles les unes que les autres, mais certes plus variés.
Lors du Dernier cours Nikolaï , Akiko et lui avaient l'affronter dans un Duel, sous une fraicheur d'hiver et un neige épaisse.
Sandro était sortit de se cours plus grand et probablement plus fort c'est pourquoi il n'hésitait pas aujourd'hui à revenir dans la magnifique salle de Duel avec toute fois une appréhension pour ce qu'il allait devoir faire cette fois-ci.
Après le traditionnel cours soporifique d'Histoire de la Magie, il s'était donc rendu d'une marche rapide vers la salle de McCarter.
Il avait entendu dans les couloirs que ce cours serait ouvert à toutes les années d'études... Intéressant !

Lorsque Sandro entra dans la salle il aperçu immédiatement le Professeur McCarter mais aussi deux jeunes filles, La bien connu Ambrine de Poufsouffle et une autre qu'il ne connaissait pas de Serdaigle...
Il n'avait pas aperçut de gryffondor c'est dernier temps il allait devoir tenir la baraque le temps que ses compagnons gagne leur bataille contre la fainéantise.
Il se rapprocha donc des deux filles déposant son sac à une table d'elle puis leur parla discrètement...


-Salut , Ambrine comment vas-tu ? puis il détourna son attention vers l'autre demoiselle, On ne sait jamais rencontré me semble-t-il , je m'appelle Sandro , je suis de Gryffondor.

Puis il éleva le ton de sa voix commençant à changée et s'adressa au Professeur McCarter:

-Bonjour, Professeur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Akiko Velon
    • Nombre de messages : 715
    • Age : 26
    • Date d'inscription : 08/10/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang- Mêlée
      Baguette magique: Bois d'olivier, crin de licorne, très souple, 17 cm
    avatar
  • Préfète de Serdaigle
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Mar 20 Mar - 19:03:05

Ce mois de Janvier 2000 était décidément emplit de surprises ! Tout d'un coup, sans la moindre transition, on était passé des vigoureux frimas hivernaux à des températures et temps doux plus proches du Printemps qu'autre chose. Et devinez quoi, avec ces températures qui jouaient au yoyo, Akiko avait sans grande surprise attrapé une nouvelle fois froid, un début d'angine déjà annoncé aux précédents cours, qui s'était aggravé, mais la courageuse aiglonne s'était motivée à se lever ce matin-là, sa tête brûlant de l'intérieur par une violente migraine, mais encore capable de réfléchir et de se battre sans trop de soucis, tant qu'elle restait concentrée sur ce qu'elle faisait. Les deux premières heures, elle n'avait pas pu aller en cours d'Histoire de la Magie, ayant du passer par l'infirmerie pour prendre un remède qui baisserait temporairement sa fièvre à un niveau plus tolérable et apaiserait ses toux sèches pas des plus agréables. En outre, la pauvre petite fille était pâle comme un cachet d'aspirine - elle l'était déjà naturellement, mais pis encore là pale - et avait le nez complètement bouché, heureusement ses oreilles et ses cordes vocales n'avaient pas encore décidé de se porter pâle à leur tour ! La petite demoiselle revenait donc tout juste de l'infirmerie quand elle avait vu le mot, et dans une sourde et légère plainte elle se détourna de la salle de classe en repartant dans la nouvelle direction indiquée :

- "Je n'ai vraiment pas de chance ce matin... je parie que je serais la dernière... non, non, non ! Je ne peux pas me permettre cela, foi d'Akiko Velon, ma réputation est en jeu ! Je ne peux pas me permettre d'être en retard autant que de rater ce cours après ma requête envers monsieur Mac Carter et mon but pour cet été !"

Elle se précipita donc contre vents et marées humaines à la poursuite de la salle de cours, songeant comment le professeur semblait aimer les balader en dehors de sa salle de cours ces dernières semaines, serrant trois livres entre ses mains aux sujets aussi divers que les matières qu'ils avaient dans la semaine et du supplément de cours, avant de trouver la bonne salle. Déglutissant, elle inspira profondément pour reprendre courage et tira le loquet de la porte, tout en soufflant d'une voix basse et douce en prenant connaissance de la présence de l'enseignant, s'inclinant légèrement avec politesse :

- "Bonjour professeur..."

Tiens, Nikolaï n'était pas encore là ? Elle espérait qu'il viendrait bientôt, elle appréciait vivement la présence de son meilleur ami et meilleur coéquipier et adversaire de TP en cours et hors cours, mais elle prit conscience des autres élèves présents, qu'elle salua d'un léger sourire d'une douce chaleur amicale, s'avançant vers eux - Sandro, Ambrine et Sixtine - tout en leur lançant en les saluant de la main, tenant ses pavés de l'autre :

- "Bonjour tout le monde, comment allez-vous ? Bien j'espère ? Je suis désolée de mon absence ce matin, je ne me sentais pas très bien, cela ne s'est arrangé il n'y a que quelques minutes... j'ai raté beaucoup de choses en Histoire de la Magie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Nikolaï M. Dmitriev
    • Nombre de messages : 431
    • Age : 26
    • Date d'inscription : 26/01/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 28,7 cm, bois de frêne, poudre de sabot de Sombral
    avatar
  • Membre des Tireurs de Baguette d’Élite Membre des Tireurs de Baguette d’Élite
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Mer 21 Mar - 19:33:19

-Dégagez !!! J’suis poursuivi.
-Cracbadaboum.

Nikolaï n’eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait qu’il était successivement bousculé puis touché par un sort dont il n’était clairement pas la cible. Il n’empêche que c’est tout de même son sac qui se déchira sous l’effet du sortilège reçu. Et, bien entendu, le responsable ne prit pas le temps de s’arrêter pour s’excuser alors qu’il continuait sa course poursuite lançant sort sur sort sur la personne qu’il n’avait pas vraiment aperçue alors qu’elle le bousculait. Mais où diable étaient les profs et les préfets quand on avait besoin d’eux ? Un mec jetait des sorts de manière tout à fait illégale dans les couloirs, le tout en pleine journée, et personne ne lui disait rien. C’était d’une injustice flagrante. Le Russe ne se gêna donc pas pour déverser un chapelet de jurons à en faire rougir de honte une charretière mais il eut la décence -ou plutôt le réflexe- de le faire dans sa langue natale, ce qui épargna les quelques oreilles innocentes du couloir. Cependant son air énervé en disait suffisamment long pour que quiconque puisse deviner la teneur de ses propos.

Pour une fois, le caractère incontrôlable de son chaton qui l’obligeait à utiliser des Reparo constamment lui fut bien utile tandis qu’il réparait les dégâts causés à sa besace avec un naturel acquis après des heures d’entraînement forcé par les bêtises de Cendres. Cependant, il dut tout de même perdre un temps fou à ramasser ses affaires et les ranger une fois de plus méthodiquement dans son sac. Il était légèrement maniaque sur les bords et détestait que son sac soit en fouillis. Il ne comprenait par exemple pas comment les filles pouvaient retrouver quoique ce soit dans leurs immenses sacs à main où elles fourraient de tout n’importe comment.

Quoiqu’il en soit, il finit de ranger ses affaires en fulminant et c’est de fort méchante humeur qu’il arriva devant la porte de la salle de Duels. Voir le mot du prof n’arrangea en rien son moral. Il aurait dû s’en douter pourtant, ce n’était que la quatrième fois que McCarter leur faisait le coup en un mois mais, rien à faire, quand il était d’humeur bougonne, il était d’humeur bougonne et il n’allait pas brusquement devenir compréhensif. Ce n’était pas le style de la maison. Il suivit néanmoins les indications données sur le mot par le prof et arriva devant la porte convenue.

Remarquant l’absence de fournitures, il se demanda si c’était la prof de Métamorphoses qui lui avait donné l’idée. Il ne saurait probablement jamais, mais ça l’emmerdait passablement. Il aurait voulu se poser tranquillement le cul sur une chaise en attendant le début du cours, mais même ce petit plaisir lui était retiré. Après la torture du cours de McGregor qui ne l’avait définitivement pas à la bonne depuis le premier cours où il s’était gentiment fait remarquer, après le coup du couloir, maintenant ça, il allait finir par croire qu’on s’était ligué en haut lieu dans le seul but de lui pourrir sa journée. Bon, OK, c’était peut-être un peu exagéré mais quand même. Sur le coup, il n’avait même pas envie de se battre alors qu’habituellement c’était un de ses cours préférés.

Il s’approcha cependant du groupe d’élèves déjà présent -non sans adresser un vague signe de la tête à McCarter en guise de salut, il n’avait nulle envie de faire un quelconque effort supplémentaire- et remarqua la présence d’Akiko. Etant donné qu’elle avait brillé par son absence au cours précédent, pas que Niko irait lui jetait la pierre vu le prof qu’ils se tapaient mais tout de même ce n’était pas vraiment son genre, il lui demanda :


-Ca va toi ?

Trois mois suffiraient, il n’avait nulle envie de se lancer dans une discussion sans fin, il voulait juste que le cours commence au plus vite pour qu’il finisse au plus vite et qu’il puisse aller lire dans son dortoir. Voilà, se réfugier dans un univers rassurant de mots, ça avait toujours été son échappatoire et ça le resterait encore pour longtemps au rythme où allaient les choses côté famille. Et même si, là, ce n’était qu’un inconvénient bien bénin, s’il voulait bouder et bien il bouderait non mais oh, il n’avait que treize ans après tout, et à treize ans on est loin d’être un adulte responsable, on se laisse encore souvent guider par ses émotions donc c’était bien ce qu’il avait l’intention de faire ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • William McCarter
    • Nombre de messages : 189
    • Age : 21
    • Date d'inscription : 09/01/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Mêlé
      Baguette magique: Bois de Chêne, plume de phénix, 32,5 cm, rigide, excellente pour les duels
    avatar
  • Auror Auror
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Mer 28 Mar - 15:07:44

Le professeur laissa défiler les élèves dans sa classe, jusqu’à ce qu’il juge le moment propice. Lorsqu’ils furent suffisamment à se demander pourquoi diable leur enseignant les avait fait migrer dans une classe entièrement vide, Mc Carter prit la parole d’une voix forte, histoire de faire taire les discrets bavardages qui avaient osé naître parmi les élèves.

« Bien, je vous souhaite le bonjour, chers élèves. J’ai préféré, pour plus de sécurité, déménager à nouveau mon cours pour ce jour, étant donné les dégâts potentiels, tant matériels qu’humains que notre apprentissage pourra causer. »

Cette introduction fit naître sur certains visages des expressions anxieuses voire carrément angoissées. Jusqu’à présent, il ne s’agissait que de faire expérimenter de nouveaux terrains aux étudiants et jamais il n’avait mentionné le risque qu’ils encouraient comme motif de déménagement. Ce seul fait était donc de nature à inquiéter même les plus téméraires des esprits. Le plus rouge et or des Gryffondors pouvait commencer à craindre lorsque le professeur, le plus sérieux qui soit, poursuivit.

« Etant donné les risques de blessure, je vous demanderai de vous munir chacun d’une paire de gants et d’une cagoule en cuir, dit-il en faisant léviter le sac posé à ses côtés qui alla s’ouvrir au centre de la pièce. Je tiens également à vous donner quelques consignes de sécurité élémentaire. Au premier risque, vous m’appelez pour que je rattrape la situation. Toute exagération ou menace délibérée de la vie d’un membre de la classe par une attitude écervelée se verra sanctionnée par un mois de retenues, vous êtes prévenus. »

Il profita encore du suspense qu’il fit durer le plus longtemps possible en s’offrant une longue pose, avant de poursuivre pour leur dévoiler le thème du cours. Il adorait jouer avec les nerfs de ses élèves mais, pour une fois, il fallait aussi leur faire comprendre que la sécurité avait son importance.

« Le sujet du présent cours est donc l’utilisation du feu dans le cadre d’un duel. Vous comprenez que les risques sont importants. Cela passe par envoyer un souffle enflammé en direction de l’adversaire, mais aussi par, sensiblement plus difficile, manier des langues de feu pour attaquer le combattant ou l’encercler. Les sorciers les plus expérimentés utilisent des feux magiques, sans pour autant utiliser le feudeymon qui est dévastateur, qui ont de plus grands effets que l’incendio que vous connaissez tous. Je commencerai par vous présenter une petite démonstration personnelle puis votre tâche sera de faire au mieux avec le sortilège incendio à l’encontre de mannequins ensorcelés pour diriger vos flammes de manière suffisamment précise. Mais laissez-moi vous montrer… »

Le professeur s’avança, fit la place autour de lui, agita sa baguette et un mannequin s’anima pour venir se placer à cinq mètres de lui. Il se plaça en position de duel, baguette brandie, puis attendit quelques secondes. D’un coup, il fendit l’air et une langue de feu jaillit pour frapper en plein cœur la cible. Ensuite, il décrivit un mouvement circulaire, comme un lasso, qu’il envoya s’enrouler autour des jambes du mannequin. Après, il enchaîna plusieurs mouvements relativement compliqués qui firent se tracer un cercle de feu entourant le mannequin. Il le maintint un moment avant de le faire disparaitre. Enfin, il fit jaillir une flamme blanchâtre qui fonça à pleine vitesse vers la tête qui, quand elle fut frappée, vacilla légèrement tandis qu’un bruit de claquement retentissait. Se redressant, il reprit la parole.

« Quelle sera votre tâche ? En premier temps, je vais vous demander de viser le mannequin à deux endroits ; la tête et le cœur, et ce via une gerbe de flamme. Vous devrez donc réussir à doser votre puissance et la direction que vous faites suivre à vos flammes pour qu’elles atteignent les cibles demandées. Ensuite, vous tâcherez de réaliser un cercle de feu qui entourera le mannequin. Je dois vous avertir que cet exercice-ci est particulièrement compliqué. Je ne peux vous donner aucune aide que de chercher à sentir véritablement quels mouvements vous devez faire avec votre baguette. »

Le professeur, ayant fini son speech, agita une nouvelle fois sa baguette et les mannequins s’élevèrent tous pour se placer chacun à une distance raisonnable de l’autre, en rang d’oignons.

« A vous maintenant ! Après ce travail, nous passerons aux duels par groupes. »

[5 à 7 points seront accordés pour la réalisation de chaque partie du TP (1. Les cibles anatomiques 2. Le cercle de feu). Vous aurez donc de 10 à 14 points au total. Faites un seul post. Bon jeu.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Aely Strange
    • Nombre de messages : 248
    • Age : 21
    • Date d'inscription : 20/05/2012

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière née Moldue.
      Baguette magique: Bois de Saule Pleureur, Plume de Pheonix Noire, 27,5 cm, Rigide.
    avatar
  • Chasseuse de Créatures Magiques
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Lun 28 Mai - 13:16:54

Aely avait vraiment hâte de participer au cours de Duel. Une fois son petit-déjeuné terminé, elle avait suivi de loin Nikolaï jusqu'à la salle ou se déroulerait le cour, sans pour autant lui adresser la parole, puisqu'il paraissait de très mauvaise humeur et marmonnait d'un air énervé dans une langue qui semblait être du russe.

La jeune vipère était entré dans la salle totalement vide et c'était placé légèrement en retrait, pour changer ! Le prof allait commencer son speech d'introduction et elle espérait qu'il serait à la hauteur de sa réputation.


« Bien, je vous souhaite le bonjour, chers élèves. J’ai préféré, pour plus de sécurité, déménager à nouveau mon cours pour ce jour, étant donné les dégâts potentiels, tant matériels qu’humains que notre apprentissage pourra causer. »

Il y eu un murmure parmi les élèves et Aely sourit intérieurement. L'art de rassurer les troupes ! Il leur demanda de se munir d'une paire de gant et d'une cagoule de cuire chacun avant de passer au sujet du cours.

« Le sujet du présent cours est donc l’utilisation du feu dans le cadre d’un duel. Vous comprenez que les risques sont importants. Cela passe par envoyer un souffle enflammé en direction de l’adversaire, mais aussi par, sensiblement plus difficile, manier des langues de feu pour attaquer le combattant ou l’encercler. Les sorciers les plus expérimentés utilisent des feux magiques, sans pour autant utiliser le feudeymon qui est dévastateur, qui ont de plus grands effets que l’incendio que vous connaissez tous. Je commencerai par vous présenter une petite démonstration personnelle puis votre tâche sera de faire au mieux avec le sortilège incendio à l’encontre de mannequins ensorcelés pour diriger vos flammes de manière suffisamment précise. Mais laissez-moi vous montrer… »

Le professeur fit venir un mannequin jusqu'à lui et fit une brillante démonstration. La petite Serpentard était plutôt impressionné par cet homme qui jouait littéralement avec le feu ! A elle, maintenant de faire son maximum pour réussir avec autant de brio, même si, soyons réaliste, il était peu probable qu'elle ai un résultat si concluant lors de ses première fois !

« Quelle sera votre tâche ? En premier temps, je vais vous demander de viser le mannequin à deux endroits ; la tête et le cœur, et ce via une gerbe de flamme. Vous devrez donc réussir à doser votre puissance et la direction que vous faites suivre à vos flammes pour qu’elles atteignent les cibles demandées. Ensuite, vous tâcherez de réaliser un cercle de feu qui entourera le mannequin. Je dois vous avertir que cet exercice-ci est particulièrement compliqué. Je ne peux vous donner aucune aide que de chercher à sentir véritablement quels mouvements vous devez faire avec votre baguette. »

Monsieur McCarter leur donna le feu vert et Aely s'empara des gants et d'une cagoule. Elle attira un mannequin à elle, et se mit dans un coin de la salle.

Elle se rappela de l'incendio. Il était plutôt simple à utiliser. Elle se mit en garde.

Un jet de flamme s'élança vers le mannequin et le toucha dans le bas du ventre. La fillette jura. Visé juste n'était pas forcément son point fort. Elle recommença trois fois avant que ses flammes touche le coeur. Puis elle visa la tête en y mettant toute sa concentration, si bien qu'une fois celle-ci touchée, elle se mit à brûler.


« Aguamenti ! »
La petite eu un sourire contrit en direction de Mr. McCarter qui venait de lui sauver la mise. Il lui adressa un clin d'oeil et retourna patrouiller entre les élèves comme si de rien n'était.

Il était temps de passer au cercle de feu, qui avait l'air beaucoup plus intéressant pour Aely. L'Incendio était une nouvelle fois recommandé, puisque ce feu était froid et la jeune fille salua intérieurement la prudence du professeur.

Aely brandit sa baguette et, sous ses yeux ébahis, un long jet de flammes rougeoyantes sortit et elle décida d'agir à l'instinct. Elle ferma les yeux. Et fit d'écrire à sa baguette un mouvement de rotation tout en tournant son poignet dans le sens inverse. Elle sentait la magie parcourir son corps pour se canaliser au niveau de sa main droite.

Elle rouvrit les yeux. son mannequin était parcouru d'un serpent de flamme qui lui léchait le corps en tournoyant. Aely baissa sa baguette et le feu s'arrêta.

Elle regarda autour d'elle pour savoir où en était les autres.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Akiko Velon
    • Nombre de messages : 715
    • Age : 26
    • Date d'inscription : 08/10/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang- Mêlée
      Baguette magique: Bois d'olivier, crin de licorne, très souple, 17 cm
    avatar
  • Préfète de Serdaigle
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Lun 28 Mai - 15:17:35

"Ça va toi ?"

Hou Nikolaï n'avait décidément pas l'air de bonne humeur ce matin. Tant elle commençait à le connaître - après tout ils n'étaient pas meilleurs amis et partenaires de TP privilégiés pour rien - qu'elle le perçut à sa voix, alors qu'il restait maître de son expressivité. Entre spécialistes de la discipline, on se reconnait Razz ! La petite damoiselle ne s'étonna pas trop de l'absence de réponse de ses camarades, très tendus pour certains devant le cours qui allait leur être donné. Néanmoins, elle eut le temps d'offrir un pauvre sourire au vert et argent sur son visage pâle comme un fantôme et répondit rapidement en entendant les pas dudit professeur se remettre en action :

- "Je suis grippée. La séance de la dernière fois ne m'a pas vraiment réussie ! Désolée de l'absence en cours, j'étais à l'infirmerie en fait, sinon je n'aurais pas réussi à sortir de mon lit ce matin..."

Et, une fois n'est pas coutume, monsieur Mac Carter avait fait fort pour le sujet du prochain cours : manipuler le feu ! Et forcément il fallait qu'elle tombe malade précisément cette semaine là ! Elle écouta avec attention, prenant par réflexes des notes sur un parchemin, comme à son habitude, bien que sa main tremblait légèrement. Zut ! Elle ne devait pas se laisser aller, crénom de Merlin ! Elle n'était pas décidée à perdre le paris entre Rupert, Nikolaï et elle même si sa maison était mal partie, elle voulait croire en leur victoire possible, ou du moins se battre jusqu'au bout ! Bec et griffes, comme l'aigle symbole de sa maison qui jamais ne lâchait la proie qu'il avait décidé de poursuivre. Quand le temps des explications théoriques arriva à sa fin pour laisser la place à la pratique, Akiko eut un dernier regard vers son meilleur ami avant d'aller prendre la cagoule et les gants recommandés pour l'exercice ! Ouah Shocked ! En plus elle étouffait là dedans ! Mais bon, faudrait qu'elle fasse avec, alors...

Elle se dirigea lentement vers un mannequin disponible - pas au milieu de la salle - tout en s'assurant de ne pas être trop visible des autres. Autant elle s'était améliorée question pratique avec les cours particuliers que des fois cela pouvait lui jouer des tours, comme elle souvent un peu de mal à contrôler sa puissance. Or cette semaine elle ne pouvait se permettre de s'épuiser, tant pour sa réputation que sa santé même, sinon son état grippal ne risquerait pas de s'arranger, très loin de là ! Incendio... elle connaissait ce sortilège, sans se dire experte dans sa maîtrise, c'était un sort élémentaire pour les jeunes sorciers, que l'on apprenait très tôt à contrôler, au moins les bases...

"Me concentrer... courage Akiko, tu vas y arriver sans te ridiculiser ! Concentre-toi... tout est dans la patience, le calme, l'ordre et la concentration..."

Ce qui n'était pas forcément aisé dans son état actuel. Mais la petite fille se concentra, essaya et fit appel à l'incendio assez aisément. Jusque là tout allait bien. Sauf que viser droit, ça c'est tout autre chose, surtout quand on a mal à la tête ! Son premier trait de feu n'affecta que l'épaule du mannequin - quelques centimètres de plus et cela volait à côté - et elle menaçait de s'énerver contre elle-même et du coup de perdre en concentration ce qu'elle gagnerait en puissance inutile. Zen... elle respira un grand coup, se posa quelques secondes durant pour récupérer son calme et pointa sa baguette magique. L'idée de jouer avec le feu ne lui plaisait guère - comme disait le si fameux dicton français - et elle avait un peu peur, mais la petite aiglonne reprit de l'assurance en s'imaginant que ce mannequin était sa belle-mère -l'épouse de son père si détesté - qui lui avait pourri la vie cet été. Curieusement, le deuxième coup siffla à une vitesse assez surprenante et se logea droit dans le coeur. Ça, c'était fait, la tête maintenant. Elle fut moins heureuse sur ce troisième et dernier sort de feu, puisque ce dernier alla se loger non droit au centre de la tête - ce qu'elle visait - mais un léger tremblement de sa main dévia le sort à la dernière minute, et dans un sursaut rapide elle put corriger le tir d’extrême justesse pour qu'il aille se ficher dans la tempe droite du mannequin. Fiuuuu elle avait eu chaud pale ! Et dans tous les sens du terme ! Mais on n''était qu'au début des hostilités, alors elle resta concentrée après avoir soufflé quelques secondes en observant les performances des autres...

Le cercle de feu serait assurément le plus complexe, et elle perdit une grande partie du temps alloué à cette partie pratique. Pourtant, elle avait bien observé au cours de l'explication, alors pourquoi cela lui résistait ! Raaaah ça allait commencer à l'énerver toute cette histoire ! Et si elle était la seule à ne pas réussir ? Et si elle ne réussissait qu'à se brûler pitoyablement Sad en se brûlant les ailes ? Hein ? Et si... stop Akiko, si tu continue comme cela avec tes "et si", tu mettrais Paris en bouteille ! L'anxiété et la légère migraine lui jouèrent donc des tours, l'empêchant d'incanter son sortilège ou de le garder assez longtemps avant de le manier. Mais elle finit par se reprendre - une baffe mentale apposée par elle-même - en se rappelant ce que la peur qu'elle avait ressentie avait engendré comme désastres l'été dernier. Elle ne se ferait plus avoir, du moins plus aussi facilement. Elle voulait croire qu'elle n'était pas seulement ressortie détruite de l'épreuve traumatisante pour Rupert et elle - toujours un secret dans l'école - mais aussi grandie d'une certaine manière. Elle s'était jurée, lors de son entrevue avec le professeur de duels, de se ressaisir, de ne pas se laisser aller à sa faiblesse mais de réfléchir plus posément. Inspirant profondément, elle ferma les yeux, bien en face du mannequin, avant de le visualiser mentalement, visualisant le geste circulaire du poignet et de la main que cela risquerait de demander, avant d'ouvrir de nouveau ses prunelles argentées et de lancer avec fermeté en pointant sa baguette magique vers le mannequin :

- "Incendio !"

Un jet de flammes - plus lent que ceux qu'elle avait envoyé précédemment - jaillit alors de sa baguette magique. Un feu froid, enchanté, que celui de ce sortilège. Normalement, ainsi protégée, elle ne risquait rien en cas de mauvaise manipulation. Elle devait rester calme. Jouer avec prudence avec le feu. Rester calme et concentrée, déterminée. Faire des efforts, mais mesurés pour ne pas s'épuiser. Très concentrée sur son exercice, oubliant les autres et l'enseignant, l'aiglonne réalisa le mouvement qu'elle avait répété mentalement, imaginant un lasso de feu qui encerclerait la cible. Au moins quelques secondes d'existence. Au moins une ou deux minutes. Cela demandait certes des efforts pour le maintenir et contrôler sa puissance. Au bout de quelques minutes, le jet de feu se modela dans un sosie du cercle enflammé demandé, grossissant et s'amoindrissant comme Akiko essayait de réguler sa puissance avec difficulté, avant de se stabiliser cinq petites minutes, avant que la petite demoiselle ne puisse plus le tenir et relâcha son attention, réduisant le feu en un tout petit anneau de flammes qu'elle laissa tomber sur la tête du mannequin, et qui finit rapidement étouffé par la matière constituant le mannequin enchanté, et le fait qu'elle ait relâché le sort. Soufflant légèrement, elle recula et baissa sa baguette magique de bois d'olivier et de crin de licorne, la rangeant pour éviter de faire des dégâts. Attendant avec une certaine appréhension le verdict du professeur. Elle avait conscience d'avoir eu des difficultés sur l'exercice, et espérait ne pas être la pire du groupe...


Dernière édition par Akiko Velon le Mar 29 Mai - 1:16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ange Dawster
    • Nombre de messages : 1024
    • Age : 19
    • Date d'inscription : 10/09/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-pur
      Baguette magique: 32 cm, Bois de pommier, nerf de dragon
    avatar
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Lun 28 Mai - 16:07:50

L'avantage des cours de duel est qu'ils n'étaient jamais ennuyeux. Ils pouvaient être difficiles ou dangereux, voire carrément flippant quand il s'agissait de combattre contre le prof et de bloquer ses maléfices mais au moins on avait pas besoin de gratter du parchemin pendant des heures, non avec McCarter on entrait directement dans le vif du sujet. Et le sujet de la semaine concernant l'utilisation du feu lors d'un duel.

Lorsque l'enseignant demanda d'enfiler des gants de protections à cause des risques de blessure, la blonde s'exécuta sans discuter. Après avoir eu l'expérience de multiple brûlure en soin aux créatures magique à cause de stupides Crabes de feu, elle avait bien appris la leçon, mais une cagoule ? Vraiment ?? La vipère en souleva une du bout de sa baguette avec une moue de dégoût qu'elle ne chercha même pas à dissimuler. Non mais sérieusement, elle allait quand même pas mettre ça, si ?! Merlin seul savait ou ça avait bien pu trainer et puis elle allait pas cacher sa belle chevelure blonde sous cette horreur ?


« Monsieur.. vous êtes sur que la cagoule c'est vraiment nécessaire.. ? Je veux dire, au fond, il suffit de rester à bonne distance de Britto pour être à l'abri des catastrophes..»

Bah quoi c'était la stricte vérité non ? La cagoule devait davantage servir à se protéger des maladresses des autres parce qu'honnêtement il fallait vraiment le vouloir, ou être un empoté de premier ordre, pour réussir l'exploit de s'auto-griller le visage.

Après sa petite intervention, Ange écouta avec une légère fascination les explications du professeur et sa démonstration. Fallait reconnaître que c'était franchement classe comme truc. Elle se voyait bien manipuler un lasso de feu et exécuter une espèce de danse en faisant sortir de sa baguette des figures enflammées. Franchement ça pétait. L'ennui c'est qu'entre ses fantasmes et la réalité, il y avait un sacré fossé. Si la première partie du TP était à la portée de n'importe quel Troll de première année (ou presque), la seconde en revanche était une autre paire de manche. La vipère n'avait pas la moindre idée de comment il convenait de s'y prendre pour maintenir un flot continue de flamme au sortir de sa baguette et contrôler l'intensité du feu tout au long de la manipulation. McCarter ne leur avait pas donné la moindre consigne au niveau du mouvement à réaliser ou de l'incantation.. Lui même avait utilisé un informulé ce qui n'aidait absolument pas la préfète. « Chercher à sentir les mouvements que vous devez faire.. » Tu parles d'une consigne ! Enfin.. déjà elle allait faire la première partie qui était demandé, celle là elle était certaine de réussir, puis l'autre, ben... elle verrait bien.

Tenant élégamment sa baguette en bois de pommier dans le prolongement de son bras, la disciple de Salazar alla se placer en face d'un des mannequins prévu pour l'exercice pratique et se concentra sur son objectif. Elle se focalisa sur le mannequin, visualisant dans son esprit l'emplacement supposé du coeur, au centre bien qu'un peu décalé sur la droite (sa droite entendons) et plus haut dans l'alignement exact du buste, la tête. Elle avait envie de donner une belle performance et donc, pour cela, elle ne devait pas se foirer et atteindre les deux endroits de la cible en enchaînant l'un après l'autre. S'arrêter pour viser entre les deux, c'était peut être bon jusqu'à la deuxième année, mais plus à son niveau. Lorsqu'on est dans un duel en situation réelle, on peut pas se permettre de prendre 2 heures pour viser. L'adversaire va pas gentiment attendre sans bouger qu'on ait ajusté son angle de tir. Sans se laisser déconcentrer par ce que faisait les autres autour d'elle, elle se lança.


« Incendio !»

Une gerbe de feu jaillit hors de sa baguette et atteignit le centre du buste du mannequin qui explosa en flamme aussitôt.

« Incendio ! »

Une nouvelle boule de feu fila à la suite de la première à quelques secondes d'intervalle et la tête du pauvre mannequin s'enflamma à son tour.

Ce n'était pas parfait, son premier tir était peut être un peu trop centré dans la mesure ou il avait touché le centre du buste alors que le coeur aurait été un brin plus sur la droite, mais peut importe, Ange était tout de même très satisfaite de sa performance et afficha un sourire ravi. Cette démonstration devrait lui valoir un bon bonus de point et même si maintenant elle ne réussissait pas la deuxième partie, ce ne serait pas si grave.

Ange se laissa quelques minutes pour savourer sa réussite avant de se concentrer sur la deuxième tâche à accomplir. Sourcils froncés dans un effort de concentration, baguette pointée sur le centre du mannequin, la blonde s'efforça de sentir..  euh c'était quoi déjà ? Ah oui, « sentir Le Mouvement à effectuer.. » Elle visualisa dans sa tête un grand anneau de feu autour de la cible, mais elle ne comprenait pas s'il fallait directement faire apparaître le cercle autour de mannequin ou s'il fallait le tracer progressivement, parce que du coup la démarche ne serait pas la même.. Puis, elle eut une idée. Il y avait bien un sortilège un peu similaire qu'elle maitrisait déjà ! Ce devait être un peu le même principe que de tracer des lettres enflammées dans les airs, non ? Sauf que là c'était pas des lettres mais un cercle, il suffisait de bien visualiser le dessin et...

Se laissant guider par sa baguette qui semblait savoir mieux qu'elle ce qu'il fallait faire, la blonde effectua un mouvement maitrisé de rotation du poignet tandis qu'un arc de cercle enflammé se matérialisait autour de la cible et s'agrandissait au fur et à mesure du mouvement. C'était plutôt bien parti et elle aurait certainement réussi si à cet instant un projectile en feu ne fonçait pas droit sur elle à cause du sort mal maitrisé de l'un de ses abrutis que les professeurs appelaient ses « camarades ». Par réflexe, la blonde fit un bond en arrière pour esquiver, précipitant le sort qu'elle était en train de lancer. Son cercle de feu jusque là irréprochable explosa d'un seul coup en un véritable brasier qui carbonisa en un seconde le pauvre mannequin se trouvant au centre. Encore heureux que le temps des Carrow était loin parce qu'avec eux, il y aurait sans doute eu un véritable élève servant de cobaye. Ange, elle, était furibonde. Elle avait pratiquement fait un sans faute jusqu'à ce qu'un crétin -crétine en l’occurrence- fasse tout capoter !


« Non mais c'est dingue ça ! Tu te rends compte de ce que tu as fait ! J'avais presque réussi ! »

S'emporta la préfète en accusant une première année de Gryffondor complètement mortifiée à cause de sa maladresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Nikolaï M. Dmitriev
    • Nombre de messages : 431
    • Age : 26
    • Date d'inscription : 26/01/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 28,7 cm, bois de frêne, poudre de sabot de Sombral
    avatar
  • Membre des Tireurs de Baguette d’Élite Membre des Tireurs de Baguette d’Élite
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Mer 30 Mai - 16:16:46

User du feu dans un duel ? Dans n’importe quelle autre situation, il aurait trouvé ça génialissime. Un défi qu’il se serait fait un plaisir de relever, comme la plupart de ceux auxquels McCarter les confrontait habituellement. Cependant, étant donné son état d’énervement avancé, la partie encore rationnelle de son esprit lui susurrait traîtreusement que tout cela risquait de bien mal finir s’il ne calmait pas légèrement ses ardeurs. En effet, jouer avec le feu lorsqu’on ne contrôlait pas ses nerfs risquait fortement d’aboutir à une catastrophe que McCarter ne tarderait pas à lui faire amèrement regretter. Il prit donc sur lui et inspira profondément, les yeux à demi clos, pour faire disparaître une partie de la tension accumulée dans ses muscles. Le résultat fut loin d’atteindre ce qu’il avait escompté puisque l’agacement qu’il ressentait ne diminua que d’un pouce. Le fait que ledit agacement ne fût dirigé envers personne en particulier, mais ressemblât plus à un ras-le-bol général, rendant la possibilité de le contrer plus compliquée.

Il ne pouvait cependant pas rester indéfiniment sans rien faire non plus, alors il s’installa face à son mannequin et se mit en position. Fermant son esprit à toute distraction extérieure -ou du moins essayant de le faire-, il leva sa baguette pour la pointer droit sur la tête de son immobile adversaire. Concentré, il imagina une seconde qu’il s’agissait du crétin qui l’avait bousculé et un sourire froid se dessina sur ses lèvres.


-Incendio !

Le sort fusa bien plus vite qu’il ne s’y attendait mais, la magie produite, instable à cause de l’état d’esprit perturbé du Serpentard, se dispersa dans l’air, avant d’atteindre sa cible. Enervé contre lui-même, le troisième année lança de nouveau le sort avec plus de conviction cette fois-ci. Seulement, générée par la colère, sa magie se révéla plus puissante qu’il ne l’aurait voulu et, si elles atteignirent bien la tête du mannequin, au lieu d’y rester, les flammes commencèrent à s’étendre au reste du corps de ce dernier. McCarter limita les dégâts d’un Aguamenti bien placé et se contenta de lui lancer un regard qui en disait bien plus que mille discours. Ou il se reprenait ou il prenait la porte avant de mettre qui que ce soit en danger.

L’adolescent, honteux de son comportement puéril, baissa les yeux devant l’intensité du regard de son professeur. McCarter avait raison. Soit il changeait d’attitude, soit il n’irait nulle part. Il décida donc de prendre cinq minutes pour se reposer. Il profita de ce moment de tranquillité pour réellement reprendre le contrôle de son tempérament et lorsqu’il fut assuré que rien ne risquait plus de déraper à cause de son humeur massacrante, il recommença. Cette fois-ci, il visa le cœur et c’est un sort parfaitement exécuté qu’il réalisa. Plutôt fier de lui, il passa ensuite à la deuxième partie de l’exercice, bien plus compliquée cette fois-ci.

D’après le prof et ce qu’il pouvait observer chez ses voisins, tout résidait dans le mouvement du poignet. Il entreprit donc de fermer une nouvelle fois les yeux et d’imaginer le sort comme une extension invisible de son bras. Il fallait qu’il guide le lasso de flammes pour que celui-ci se dirige exactement là où il le voulait. Il observa une seconde la scène dans sa tête puis rouvrit les yeux, prêt à faire de même dans la réalité. Il pointa donc sa baguette droit devant lui et entreprit de lancer son sort.


-Incendio !

C’est avec un plaisir non dissimulé qu’il vit les flammes suivre exactement le chemin qu’il leur indiquait jusqu’à former un ovale parfait autour de la poitrine du mannequin. Cependant, à peine le cercle se referma-t-il que les vraies difficultés commencèrent. Car, s’il était plutôt doué pour viser, maintenir un sort sur une durée déterminée était loin d’être sa spécialité, et à peine dix secondes plus tard, les flammes qui avaient déjà commencé à diminuer en intensité s’éteignirent. Il s’apprêtait à recommencer pour tenter de se concentrer sur la puissance de ses flammes lorsque le drame arriva. Une première année chez les Rouge-et-Or venait de bousiller le travail d’Ange. Réprimant une grimace à l’écoute des cris outrés de sa collègue préfète, le Russe eut une pensée compatissante pour la gamine, entre Dawster et McCarter, elle allait en avoir pour son grade …

[Hj : Si la façon dont je t’ai fait agir ne te va pas Will, MP Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Sandro Britto
    • Nombre de messages : 164
    • Age : 23
    • Date d'inscription : 05/06/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 27,5 cm , Sequoia Giganteum, Plumes de Phénix
    avatar
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Sam 9 Juin - 13:57:07

« Bien, je vous souhaite le bonjour, chers élèves. J’ai préféré, pour plus de sécurité, déménager à nouveau mon cours pour ce jour, étant donné les dégâts potentiels, tant matériels qu’humains que notre apprentissage pourra causer. »

Lorsqu'il entendit cela , Sandro se frotta gentiment les mains , la dernière fois que McCarter avait annoncé quelques chose de similaire, Akiko , Nikolaï et lui même avaient eu droit à un petit Duel à trois contre 1 contre le Professeur, ce cours allait sans doute être palpitant.
Mais aujourd'hui plus que d'ordinaire , McCarter avait l'air très sérieux et pour cause , les gants et cagoule allaient être obligatoires pour ce cours.
Ils allaient tous côtoyer le feu de très près aujourd'hui ...

Comme à son habitude lors des cours de Duels, le Gryffondor écoutait avec attention ce qui sortait de la bouche de son Professeur et écouta aussi les dernières consignes de celui-ci avant qu'il ne se lance dans une démonstration avec le feu.


« Quelle sera votre tâche ? En premier temps, je vais vous demander de viser le mannequin à deux endroits ; la tête et le cœur, et ce via une gerbe de flamme. Vous devrez donc réussir à doser votre puissance et la direction que vous faites suivre à vos flammes pour qu’elles atteignent les cibles demandées. Ensuite, vous tâcherez de réaliser un cercle de feu qui entourera le mannequin. Je dois vous avertir que cet exercice-ci est particulièrement compliqué. Je ne peux vous donner aucune aide que de chercher à sentir véritablement quels mouvements vous devez faire avec votre baguette. »

Bien maintenant que le décors était planté, Sandro se dirigea d'un pas serein vers le sac contenant cagoule et gants afin de pouvoir passer au choses sérieuses.
Mais bien entendu un cours en compagnie de Ange Dawster ne pouvait jamais se dérouler dans la paix et la bonne humeur, il fallait toujours que le Préfète de Vert et Argent sorte un commentaire à deux mornilles. Et comme toujours c'est un Gryffondor qu'elle visait et particulièrement Sandro.
L'an passé , il se serait certainement énervé, mais cela serait faire plaisir à la blonde , non , il avait une autre idée qui serait sans doutela meilleur pour lui faire fermer son clapet...

-Ange,je te trouve un peu pâle , si tu veux que je te refasse ton bronzage aucun soucis, il suffit de demander... en plus pour toi c'est gratuit.

Et bim prend ça la vipère .
Il attrapa ses gants et sa cagoule et emporta avec lui son mannequin , tout en se dirigeant dans un coin tranquille de la salle.

Il installa son mannequin puis se plaça à environ deux mètres de ce dernier, il sortit sa baguette de sa poche intérieur et pointa ensuite le mannequin.
Il visa le cœur puis se lança.

-Incendio .

Il fit circuler très peu de flux magique de façon à ne pas foutre le feu de partout et il put observer une petit gerbe venir s'écraser en plein cœur.
Il lança un deuxième Incendio mais il avait relevé sa baguette et visait à présent la tête qu'il toucha avec la même petite gerbe de feu.

A présent il pouvait passer à la suite à savoir faire une sorte de figure spéciale , il voulu imiter le lasso du Professeur McCarter mais il échoua lamentablement après une ou deux secondes d'embrasement. Tempi pour le lasso , il devait réfléchir à autre choses


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • William McCarter
    • Nombre de messages : 189
    • Age : 21
    • Date d'inscription : 09/01/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Mêlé
      Baguette magique: Bois de Chêne, plume de phénix, 32,5 cm, rigide, excellente pour les duels
    avatar
  • Auror Auror
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Lun 11 Juin - 17:04:54

Evidemment, il fallait que des élèves rechignent. La précieuse et minaudante Dawster trouva l’occasion de faire des siennes, ce qui déboucha immédiatement sur une réaction du bouillonnant Britto, incapable de la moindre distanciation.

« Taisez-vous, vous deux, et faites l’exercice comme demandé sans rechigner ou sortez, Dawster. Bien que vous ayez raison en ce qui concerne les dangers pyrotechniques de Britto, vous obéirez aux consignes. Et vous, Britto, si je vous entends encore émettre des menaces à mon cours, je vous jette par la fenêtre dans le lac, ça vous refroidira. »

Comme il s’y attendait, l’exercice demandé donna lieu à des tirs en tous sens, tandis que le professeur se démenait pour intervenir ça et là, éteignant les incendies qui se déclenchaient un peu partout tout en évitant lui-même se prendre une volée de flammes dans la figure en déambulant parmi les élèves. A plusieurs reprises, il eut à intervenir pour limiter les dégâts. Lorsqu’il intervint auprès de Dmitriev, il lui décocha un regard sans équivoque. Pour venir en duel sans être sérieux et concentré, il valait mieux sortir tout de suite. Néanmoins, faisant confiance au russe, il lui laissa l’occasion de se reprendre, avant de l’expulser sans plus de cérémonie s’il continuait.

Continuant à slalomer, il évita de justesse un jet de feu qui manqua de lui griller la cape et poursuivit sa route, jusqu’à ce qu’il soit à nouveau distrait par la vipère des serpents qui terrifiait une première année de Gryffondor.

« La ferme, Dawster ! Sinon je vous enferme avec Britto dans une classe jusqu’à ce que vous vous étripiez ! Le seul qui peut user de son autorité en excès ici, c'est moi ! »

Le professeur s’éloigna en pestant contre ces élèves qui passaient le clair de leur temps à rendre son travail impossible en le détournant du but premier de son cours. Se baissant juste à temps pour esquiver une gerbe de feu, il estima que le temps était venu de passer à la suite de l’exercice. « Bien, suffit ! », lâcha-t-il et les élèves s’arrêtèrent dans la seconde.

« Passons à la suite du cours. Vous avez pu constater les difficultés d’un tel exercice. Ce n’est pas à la portée de n’importe quel écervelé et demande une certaine concentration. Maintenant, nous allons envisager le duel en utilisant le feu, que ce soit un cercle de feu pour bloquer l’adversaire ou un jet enflammé pour attaquer celui qui vous combat. Bien évidemment, cette pratique ne se fait pas en duel conventionnel mais a toute son utilité dans un duel à mort car les dégâts du feu peuvent être destructeurs… Aussi, pour prévenir tout accident, vous allez tous passez devant moi pour que je vous soumette à un bouclier magique qui repoussera le feu. Cependant, ne faites pas durer le duel trop longtemps sans me demander de vous rejeter le sort, vous risqueriez qu’il s’estompe et d’être rôti comme un poulet. Le premier qui ne respecte pas ces instructions se verra jeter dans le lac, je suis sérieux. Le but est que vous appreniez à viser une cible mouvante, à opposer vos flammes à celles de l’adversaire et peut-être à trouver une parade. Allez-y ! »

[HJ : les points attribués (postés au terme du cours) sont les suivants : Aely 12, Akiko 14, Nikolaï 14, Ange 14, Sandro 12]

[HJ' : pour le duel, faites des groupes de deux (ça tombe bien, vous êtes 5 Fou ) ou mettez-vous tout seul avec un PNJ. Chaque post a une note sur dix, maximum quatre post pour chacun. Vous pouvez donc gagner au total 40 points (dans le cas d'un PNJ, faites-le jouer dans votre post en limitant ses interventions mais séparez quand même en un nouveau post quand votre personnage joue à nouveau). Pour les questions, mp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Nikolaï M. Dmitriev
    • Nombre de messages : 431
    • Age : 26
    • Date d'inscription : 26/01/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 28,7 cm, bois de frêne, poudre de sabot de Sombral
    avatar
  • Membre des Tireurs de Baguette d’Élite Membre des Tireurs de Baguette d’Élite
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Sam 16 Juin - 17:56:15

Bon après le tirage d’oreilles silencieux, la fin de l’exercice n’avait pas été aussi terrible que prévue. En étant objectif, on pouvait même dire qu’il s’en était plutôt bien tiré. Certes, il avait encore du travail devant lui pour maintenir un cercle de flammes s’il voulait s’en servir pour empêcher un jour un adversaire de s’enfuir -comme qui dirait la prison qui disparaît au bout de dix secondes c’est très limité comme moyen de retenir quelqu’un- mais, pour un premier essai, surtout en prenant en compte les mauvaises conditions dans lesquelles il avait commencé à travailler, il était assez fier de lui dans l’ensemble. Il envisagea donc la suite du cours avec plus de tranquillité.

Bon, soyons honnêtes, l’idée de se jeter des flammes à la figure les uns les autres n’était pas forcément sa définition d’un bon moment à passer mais il faisait confiance aux protections de McCarter pour mettre de côté tout réel danger. Leur prof était à coup sûr frappé du ciboulot mais pas inconscient pour autant. Et puis, c’était le fait que ses cours étaient toujours atypiques qui les rendaient si intéressants. Un peu de piquant dans une scolarité sinon parfois légèrement ennuyante. Le principe consistait juste à garder sous contrôle les doses de piquant en question pour éviter que ça ne dégénère trop. Et pour commencer, il valait mieux choisir correctement son partenaire de Duels. Ni trop impulsif comme Sandro, ni pas assez connu donc pouvant regorger d’attaques mystères comme Aely, autrement dit Akiko quoi. Sa meilleure amie et partenaire de Duels de toujours.

Il se tourna donc naturellement vers elle, un sourire aux lèvres, et ils se comprirent sans un mot. Ils se dirigèrent alors ensemble vers le prof pour que ce dernier leur lance le bouclier magique qui leur éviterait de finir en brochettes cuites à point puis choisirent un coin un peu reculé de la salle de classe. Presque par automatisme depuis le temps, ils se saluèrent, même si ce n’était pas vraiment nécessaire puisqu’il s’agissait plus d’un exercice que d’un véritable duel mais les automatismes ont la vie dure. Puis levant leurs baguettes au même moment, ils firent mine d’attaquer en même temps mais c’est lui qui gagna la course de vitesse et une langue de feu se dirigea droit vers l’estomac de l’aiglonne. Il avait beau savoir qu’ils étaient protégés, la peur irrationnelle de blesser son amie l’avait quand même fait viser une zone non vitale de son corps. En soi, c’était assez idiot puisque si jamais elle venait à prendre feu au niveau du ventre ça pourrait quand même faire de sacré dégâts, mais c’était une question de principes. Il refusait de viser le cou ou le cœur, surtout que c’était particulièrement difficile à éviter pour un premier essai. Pour rappel, le but du cours était de progresser et de s’entraîner, pas d’essayer d’humilier son adversaire.

Il restait donc à voir comment Akiko réagirait à son attaque. Elle pouvait toujours tenter d’user de son agilité pour se déporter mais il avait aussi visé le ventre car c’était l’exact centre du corps et qu’il était quasi impossible d’éviter un tir à cet endroit simplement en se décalant, se baissant ou sautant. Elle devrait donc probablement contrer avec ses propres flammes comme l’avait demandé McCarter, en tout cas c’était la réaction qu’avait cherché à provoquer le préfet en attaquant. Mais bon, de là à ce que ça marche, il y avait un monde
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Sandro Britto
    • Nombre de messages : 164
    • Age : 23
    • Date d'inscription : 05/06/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 27,5 cm , Sequoia Giganteum, Plumes de Phénix
    avatar
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Lun 16 Juil - 17:33:51

Depuis que McCarter avait poussé la geulante, le cours était nettement redevenu plus calme, chaque élèves s'exerçant de leurs côtés, et bien entendu Sandro à la toute opposé de le Préfète de Serpentard.
Il était en train de réfléchir à ce qu'il allait bien pouvoir faire par la suite avec ses petites flammes adorés lorsque le professeur McCarter cria à nouveau , le brun de deuxième année se retourna et remarqua que c'était à nouveau après Ange qu'il en avait cette dernière engueulait une jeune Gryffondor qui était en train de s'exercer.
Sandro ne pu que se mettre à ricaner dans son coin lorsqu'il entendit la fin de la phrase du Professeur de Duel.



« La ferme, Dawster ! Sinon je vous enferme avec Britto dans une classe jusqu’à ce que vous vous étripiez ! Le seul qui peut user de son autorité en excès ici, c'est moi ! »

*- Oh oui par pitié enfermez moi avec elle , je vous en conjure ! ... On va bien se marrer *

Bien entendu tout cela il l'avait pensé, mais il avait garder tout cela rien que pour lui car il n'avait pas vraiment l'intention de causer des problèmes à sa noble maison de Godric Gryffondor. Mais si le professeur avez l'amabilité de le faire alors le jeune gryffon répondrait présent.
Lorsque McCarter demande à tout le monde de s'arrêter, Sandro n'avait toujours pas trouvé d'idée pour un deuxième essai, tempi il s'exercerait dehors.
Il écouta alors les consignes du Professeur de Duel et Auror McCarter...

« Passons à la suite du cours. Vous avez pu constater les difficultés d’un tel exercice. Ce n’est pas à la portée de n’importe quel écervelé et demande une certaine concentration. Maintenant, nous allons envisager le duel en utilisant le feu, que ce soit un cercle de feu pour bloquer l’adversaire ou un jet enflammé pour attaquer celui qui vous combat. Bien évidemment, cette pratique ne se fait pas en duel conventionnel mais a toute son utilité dans un duel à mort car les dégâts du feu peuvent être destructeurs… Aussi, pour prévenir tout accident, vous allez tous passez devant moi pour que je vous soumette à un bouclier magique qui repoussera le feu. Cependant, ne faites pas durer le duel trop longtemps sans me demander de vous rejeter le sort, vous risqueriez qu’il s’estompe et d’être rôti comme un poulet. Le premier qui ne respecte pas ces instructions se verra jeter dans le lac, je suis sérieux. Le but est que vous appreniez à viser une cible mouvante, à opposer vos flammes à celles de l’adversaire et peut-être à trouver une parade. Allez-y ! »

Cool , on allait pouvoir se battre et faire joujou avec le feu, c'était pas un peu le must tout ça ?! Bien entendu que si ! Bon et maintenant il allait devoir choisir son partenaire.
Il scruta la salle, et observa les plus jeunes ainsi que ce de son âge, il pensa qu'il n'y avait aucun intérêt à s'entrainer avec eux,il voulait affronter du lourd aujourd'hui et les quatre personnes qui sortaient du lots étaient comme toujours, Akiko et Nikolaï , ainsi que cette première année étrange qu'il ne connaissait pas et pour finir, l'indémodable vipère des cachots de Poudlard.
Bien qui Sandro allait-il pouvoir choisir ? ... Voyant le garçon de Serpantard s'approcher d'Akiko, il pouvait oublier ces deux options là, il restait maintenant deux élèves et deux Verte et Argent, il décida d'aller vers le Professeur McCarter afin que ce dernier lui face don de ces fameuses protections anti-feu afin qu'ils ne risquent rien pendant les duels.
Et lorsqu'il fut devant le grande professeur , tout était clair pour lui.
Il attendit d'avoir son bouclier avant de poursuivre en regardant le Professeur dans les yeux.


-Professeur , je veux faire équipe avec Ange . Vous n'y voyez pas d'inconvénient après ce qui c'est passé au début du cours?

Il avait prononcé haut et fort afin de capter l'attention de Ange...
Il regarda encore durant des secondes son Professeur. Quoi ? Pourquoi tu me regardes grands couillons ? Tu veux voir des flammes regardes mes yeux , tu verras.
Avant de poursuivre calmement :

-Je me retiendrais ...

Puis il tourna les talons à son professeur avant de se diriger vers Miss Préfète et lorsqu'il arriva à sa hauteur il se lança.

-Heu... Tu veux bien être ma partenaire ? Heu ,je veux dire ... mon adversaire ?

Partenaire ça devait semblait bien trop gentil au yeux de le blonde alors autant placé cet exercice avec un peu de rivalité, ça la motivera un peu , car elle devait au fond d'elle avoir une terrible envie de corriger le petit deuxième année de Gryffondor qu'était Sandro. Tout comme le petit brun avait envie de clore le caquet de cette quatrième année.
Enfin , c'était une affaire à suivre.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Aely Strange
    • Nombre de messages : 248
    • Age : 21
    • Date d'inscription : 20/05/2012

    • Pensine
      Statut sanguin: Sorcière née Moldue.
      Baguette magique: Bois de Saule Pleureur, Plume de Pheonix Noire, 27,5 cm, Rigide.
    avatar
  • Chasseuse de Créatures Magiques
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Jeu 2 Aoû - 20:08:41

Bien. Ou plutôt pas mal. D’autres personnes qu’Aely semblaient avoir des problèmes pour viser, et finalement, ses essais à elle ne s’étaient pas si mal passés. Le prof aussi, était bien. Impressionnant. Pas du genre se laisser marcher sur les pieds. McCarter demanda d’ailleurs à ses élèves de se rapprocher de lui et la petite Serpentarde s’avança pour écouter attentivement ce qu’on avait à lui dire, histoire d’éviter de provoquer une catastrophe.

« Passons à la suite du cours. Vous avez pu constater les difficultés d’un tel exercice. Ce n’est pas à la portée de n’importe quel écervelé et demande une certaine concentration. Maintenant, nous allons envisager le duel en utilisant le feu, que ce soit un cercle de feu pour bloquer l’adversaire ou un jet enflammé pour attaquer celui qui vous combat. Bien évidemment, cette pratique ne se fait pas en duel conventionnel mais a toute son utilité dans un duel à mort car les dégâts du feu peuvent être destructeurs… Aussi, pour prévenir tout accident, vous allez tous passez devant moi pour que je vous soumette à un bouclier magique qui repoussera le feu. Cependant, ne faites pas durer le duel trop longtemps sans me demander de vous rejeter le sort, vous risqueriez qu’il s’estompe et d’être rôti comme un poulet. Le premier qui ne respecte pas ces instructions se verra jeter dans le lac, je suis sérieux. Le but est que vous appreniez à viser une cible mouvante, à opposer vos flammes à celles de l’adversaire et peut-être à trouver une parade. Allez-y ! »

A la suite de se discours, deux pensées parallèles traversèrent l’esprit de la petite Strange. La première étant : *Waouh ! Trop cool ! Danse de la joie !* et la deuxième : *OMG ! Il est dingue ou quoi ! Envoyez-le à Ste Mangouste !* Mais, de toute façon, on ne lui demandait pas son avis, et elle allait bien être obliger de faire l’exercice demandé. Avec un partenaire. Etant un modèle de sociabilité, Aely se tourna vers la masse compacte du groupe pour savoir qui allait avoir la (mal)chance d’être carbonisé de sa main.

Puisque la plupart des personnes présentent lui étaient inconnues, la fillette regarda d’abord du côté de Nikolaï, avec qui elle avait déjà fait un TP de Botanique. Ils avaient plutôt réussi leur travail ensemble et elle le trouvait assez sympathique, mais il était déjà parti s’entraîner avec la jolie Serdaigle brune qui l’accompagnait souvent. Moins deux. Aely regarda alternativement Ange, qui lui semblait de très mauvaise humeur et qui avait l’inconvénient d’être plus âgée qu’elle, et devait donc avoir un meilleur niveau, et Sandro Britto, qui lui, en plus d’être apparemment un danger ambulant, avait l’air d’avoir un ego très développé… Elle se tourna donc vers la Gryffondor qui s’était attirée les foudres de la préfète des vipères et qui était, elle aussi, seule.

La Serpentarde s’avança et dit d’un air qu’elle espérait le plus engageant et sympathique possible : « Je crois que nous allons faire équipe ensemble, si ça ne te dérange pas ! Je passe sous le sort du prof et je te rejoins ! »

La rouquine sautilla vers l’enseignant qui la soumit à son bouclier magique, sort qui eu sur elle l’effet d’un seau d’eau froide, avant de repartir vers sa coéquipière.

Elles s’installèrent toutes les deux au milieu de la grande pièce, et Aely s’inclina dans une révérence chevaleresque, puis, mise en position, se mit à réfléchir à se qu’elle allait faire, et rapidement, si possible.

Utiliser le cercle de feu prendrait bien trop de temps et elle n’était pas sûre de pouvoir le refaire parfaitement. Elle allait donc utiliser les projectiles, en essayant d’en enchaîner plusieurs, pour ne pas laisser trop de temps à sa victime du cours pour les éviter et s’échapper. Bizarrement, Aely n’avait aucuns scrupules à bombarder la lionne de boules de feu.

La petite serra les dents et envoya un premier jet qui fila vers les jambes de son adversaire ( cela avait l’air d’un coup en traître, mais Aely avait en fait loupé son tir…), puis alors que celui-ci arrivait à mi-parcours, en envoya un second qui parti vers l’estomac de la rouge et or. Et loin de se reposer sur ses lauriers, elle guetta la réaction d’en face, et surtout, la riposte qui ne tarderait pas à arriver
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Akiko Velon
    • Nombre de messages : 715
    • Age : 26
    • Date d'inscription : 08/10/2010

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang- Mêlée
      Baguette magique: Bois d'olivier, crin de licorne, très souple, 17 cm
    avatar
  • Préfète de Serdaigle
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Mar 18 Sep - 1:30:27

(HJ Désoléééééée de la super longue attente Embarassed HJ)

On était donc dans la deuxième partie de l'année, en plein cours de duels - quoi cela montre une joueuse qui a oublié une grande part du contexte du cours ? Meuh non na - . La petite française était rassurée de voir que l'enseignant ne lui avait pas donné trop de critiques et qu'elle semblait s'en être bien sortie. Pourtant elle n'était pas qu'un peu intimidée par la présence exceptionnelle des années supérieures - sans Rupert Crying or Very sad - et se sentait comme sous pression, comme si elle, deuxième année certes prenant des leçons supplémentaires de niveau plus avancé que son âge dans cette matière, devait se mettre exactement ou du moins le plus possible à leur niveau. Une satanée fierté française et d'élève exigeante avec elle-même. Pourtant, Akiko n'aimait pas le feu. Depuis qu'elle était toute petite, on lui avait apprit à se méfier du feu comme de la peste, et maintenant... elle devait jouer avec ? Mais où allait le monde... bien que certes, le professeur de duels avait sa réputation d'enseignant très sévère voire sadique à défendre au sein de l'établissement, et elle n'avait pas du tout envie de décevoir celui qui avait la gentillesse d'accepter de prendre de son temps pour lui offrir des cours particuliers supplémentaires concernant l'attaque et surtout l'auto-défense magique en cas d'attaque. Pour que ce qui est advenu l'été dernier ne se reproduise jamais... non jamais plus !

Aux mots du professeur, Akiko regarda avec amusement et compassion la petite première année des verts et argent qui semblait aussi excitée qu'apeurée. Sachant qu'ils ne pouvaient pas bavarder dans ce cours, la petite française lui offrit un léger sourire se voulant rassurant. Après tout, ce n'est pas comme si ce même professeur, après leur avoir fait endurer une épreuve physique du tonnerre en Janvier avec un cross autour du château, en frôlant la forêt interdite et le lac, montées et descentes avec obstacles sur la route, les avait fait combattre - les trois seuls fous qui étaient venus à ce cours, es dire Sandro Britton le rouge et or, Nikolaï .M Dmitriev le vert et argent et elle la bleue et bronze. Soit dit en passant, le même trio de choc qui avait remporté le concours interne à l'école quand à l'atelier à représenter devant plein de gens pour la première Commémoration de la victoire sur le vilain méchant pas beau Seigneurs des mangemorts - contre lui-même. Oh, mais quel duel ! Deux deuxièmes année et un troisième année, tous de maisons et de personnalités différentes - Sandro le tank, Elle le cerveau et les attaques réfléchies, et Nikolaï l'hybride entre les deux pouvant endosser l'un ou l'autre rôle en cas de besoin, imprévisible - qui s'étaient démener comme des beaux diables contre leur professeur, et avaient même réussi, en perdant le duel, à surprendre plus d'une fois leur enseignant. En partie avec un final "Triple finish" avec trois Experlliarmus qui avaient fusionnés en un jet puissant droit vers leur enseignant, qui avait dû hausser un peu son niveau de défense. Ils avaient été totalement épuisés après ce cours là...

Dès que le professeur eut fini d'expliquer ce qu'il voulait pour la suite - rendant Akiko légèrement plus pâle que naturellement d'inquiétude, espérant qu'elle serait à la hauteur - la petite fille aux longs et raides cheveux noirs se tourna naturellement vers son meilleur ami des verts et argent. Et il ne fallut que d'un échange de regards pour que les deux se mettent d'accord pour garder leur duo gagnant en sortilèges et en duels, ainsi qu'à beaucoup de cours. Un petit sourire plus rassuré aux lèvres, la Serdaigle le suivit sagement , le temps de prendre le bouclier protecteur du professeur, puis vers leur zone de duels. Souriante et complice comme rarement, la petite Serdaigle se mit en position de duels magiques et lança en français dans le texte, mais de manière lente pour que Nikolaï puisse peut-être comprendre la formule connue :

- En garde ! Bonne chance à toi and let's rock !

Une fois que le signal de début fut donné, Akiko leva sa baguette magique en même temps que son adversaire et ami, mais fut plus lente à incanter le sort et dû utiliser à toute vitesse la matière grise foisonnante contenue dans son cerveau digne des aiglons pour se décider sans se brûler. Elle connaissait Nikolaï et lui aussi la connaissait par coeur tant comme amis que comme duellistes. Ce qui rendait le challenge amical d'autant plus intéressant ! Réfléchissant, elle changea à la dernière minute son image mentale et la direction de sa baguette, incantant à son tour le sortilège d'Incendio.

Les traits tirés par l'effort mental, les cours supplémentaires néanmoins commençaient à payer et elle le montrerait à son meilleur ami pas au courant qu'elle les prenait. Le feu jaillit de sa baguette magique dans l'idée de rencontrer, d'embrasser dans leurs bras de feu celui de l'ennemi, et comme un serpentin de feu - un peu trop fin certes - il tissa une sorte de bouclier de feu bâtard comme pourrait le faire une deuxième année douée certes, mais encore avec ses limites. La preuve, elle ne put le tenir longtemps devant la puissance de feu - pour jouer sur les mots titeuple - de son meilleur ami, et dû s'affaisser tout en se décalant sur le côté pour éviter le jet de flammes affaibli, par réflexe, oubliant qu'elle était protégée par le bouclier, une langue de feu frôlant son épaule gauche , et voyant qu'elle allait mal tomber si elle ne faisait rien, elle put rétablir son équilibre alors précaire en prenant appui sur ses mains et se remettre debout avec souplesse, déterminée.

Elle eut un sourire appréciateur envers le vert et argent, bien que toujours sérieuse, et passa à l'attaque une fois qu'ils furent de nouveau en position, ne lui laissant cette fois pas l'initiative après avoir lançé :


- Point pour toi, mais je ne serais pas aussi distraite cette fois ! Incendio !'

Cherchant à surprendre un peu son adversaire d'année supérieure à elle - bien qu'ils fussent encore en cours - elle fit mine de viser l'épaule gauche, mais fit le feu se déporter vers les derniers mètres vers le genou droit du Serpentard. Elle ne doutait pas une seconde qu'il puisse l'éviter, et la petite demoiselle se donnait tout le mal du monde pour ne pas faire un feu trop puissant et incontrôlable comme elle avait malheureusement tendance à le faire sous le coup émotif lors des duels...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • William McCarter
    • Nombre de messages : 189
    • Age : 21
    • Date d'inscription : 09/01/2011

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Mêlé
      Baguette magique: Bois de Chêne, plume de phénix, 32,5 cm, rigide, excellente pour les duels
    avatar
  • Auror Auror
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   Mar 16 Oct - 14:17:29

Cours terminé


Les points seront ajoutés dans les plus brefs délais. En voici le décompte :

Serpentard
Aely Strange : 12 + 9 = 21
Nikolaï Dmitriev : 4 + 14 + 8 = 26
Ange Dawster : 14
TOTAL : 61

Gryffondor
Sandro Britto : 4 + 12 + 9 = 25
TOTAL : 25

Serdaigle
Sixtine Andrews : 4
Akiko Velon : 4 + 14 + 9 = 27
TOTAL : 31

Poufsouffle
Ambrine Illunia : 4
TOTAL : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Cours toutes années 1 [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Hors-Jeu :: Archives :: 1999-2000-