Partagez | .
 
 Jared Grant - Auror
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Jared Grant - Auror   Mar 8 Nov - 20:56:01

Nom : Grant
Prénom : Jared
Poste souhaité : Auror de choc
Age de votre personnage : 33 ans
Comment avez vous connu le forum ? Je ne sais plus, ça fait trop longtemps.
Age du posteur (en HJ) : Voir réponse précédente

**


-Ah, Grant. Cela tombe bien que je vous croise.

La mâchoire crispée, Jared lança un regard oblique au Sous-Secrétaire d'Etat en charge de la Réconciliation. Envoyer trois convocations en une minute trente, il appelait ça « le croiser » ? Ce type élevait la langue de bois au rang d'art majeur, décidément...

-Vous vouliez me voir, Monsieur le Sous-Secrétaire d'Etat en charge de la Réconciliation ? demanda l'Ecossais en s'inclinant, un peu trop poliment pour ne pas laisser transparaître toute son antipathie envers Gauvain Emmerson– un politicard qui prétendait régulièrement lui apprendre son métier.

Emmerson marqua un temps d'arrêt en s'entendant interpeller de la sorte. Voici quatre mois qu'il avait été nommé, pour faciliter la réconciliation et la justice après la chute de Lord Voldemort ; quatre mois qu'il s'efforçait de coordonner le travail des Aurors, de la Justice Magique et de diverses autres institutions en vue de ne pas sombrer dans une épuration burtale, et quatre mois que ces crétins d'Aurors ne trouvaient d'autre moyen de lui cracher leur mépris à la gueule qu'en lui donnant à chaque occasion son titre complet. Messieurs-dames les héros n'avaient pas apprécié la nomination d'un personnage extérieur à la profession, et susceptible de les surveiller.


-Eh bien... oui. Asseyez-vous, Grant. Je suis... (Emmerson croisa ses mains sous son menton, un geste si habituel que Jared pouvait presque réciter d'avance ce qu'il allait dire). Je suis très ennuyé. J'imagine que vous savez pourquoi ?

S'il savait pourquoi ? Jared serra les poings, luttant contre l'envie de sauter sur ce mec pour le réduire en charpie. Une mission ratée, un Mangemort cinglé en fuite et deux Auror au tapis, et il était « ennuyé » ? Mais où était-il, la veille, lorsqu'ils avaient dû affronter ce dingue ? Où était-il, lorsqu'il avait fallu annoncer à l'épouse d'un collègue que son mari avait de sérieuses chances d'y rester ? Le cul sur un fauteuil, c'était facile de donner son avis...

-Oh, je suis désolé que vous soyez ennuyé, Monsieur le Sous-Secrétaire d'Etat en charge de la Réconciliation, répondit Jared. Je ferai part de votre contrariété à toute mon équipe.
-Arrêtez de faire l'imbécile, Grant,
lança Emmerson en quittant pour un instant son attitude trop policée. Je ne suis pas là pour vous entendre plaisanter. J'ai l'impression que vous ne vous rendez pas compte de la gravité de la situation.
-Vous voulez bien me répéter ça, Monsieur le Sous-Secrétaire d'Etat en charge de la Réconciliation ?

Emmerson était, en théorie, le supérieur de Grant, mais sa peur des confrontations faisait de lui une proie facile. Il suffisait de répondre un peu fermement, de soutenir son regard, et il perdait les pédales. Comme prévu, il battit aussitôt en retraite :

-Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire, vous le savez bien... Je ne mets pas en doute les compétences de votre équipe... Simplement... L'échec de cette mission est dramatique. Vous imaginez les réactions dans l'opinion lorsqu'on apprendra qu'Araley s'en est encore tiré ! Nous ne pouvons pas nous permettre...

Des fourmis dans les doigts. Ce mec méritait de se faire casser la gueule – et il le savait, car il eut un mouvement de recul lorsque Jared se leva brusquement.

-Je ferai part de ce problème à Heathcliff et à Blake, Monsieur le Sous-Secrétaire d'Etat en charge de la Réconciliation. Je suis certain que votre sollicitude les touchera. Vous aurez mon rapport d'ici une heure.

Sans ajouter un mot, sans même accorder un regard au triste politicien, Jared sortit du bureau, en proie à une fureur difficile à contenir. Deux types en train de crever, et Emmerson le convoquait pour lui parler basse politique... l'opinion publique. Ce qu'il pouvait s'en foutre, de l'opinion publique, alors que deux de ses collègues luttaient contre la mort à Sainte-Mangouste... L'Ecossais se laissa tomber sur sa chaise, devant le bureau encombré de documents divers – dont plusieurs photographies de Valère Araley, qui grimacèrent à son approche et qu'il s'empressa de retourner. La grande salle des Aurors, d'ordinaire si animée, était étrangement silencieuse. Plusieurs d'entre eux étaient en observation à l'hôpital, d'autres se relayaient auprès de Heathcliff et Blake, et quelques-uns, enfin, faisaient le tour des indicateurs. Seul Jared, en sa qualité de chef de la mission de la veille, était consigné au Ministère pour y rédiger son rapport et remplir un tas de paperasses.

Allez, le rapport. En une demi-heure, c'est plié, et je file à l'hosto voir mes gars...

Grant prit sa plume, la trempa dans l'encre, mais une terrible lassitude l'empêchait d'écrire. Que foutait-il là ? Les jours comme aujourd'hui, son boulot lui sortait véritablement par les yeux. Le combat contre les Mages noirs était perdu d'avance, Araley en était la preuve vivante. Lorsqu'on parvenait – et au prix de quelles pertes ! - à couper l'une des têtes de l'hydre, elle repoussait, plus immonde et redoutable que jamais. Les vraies victoires étaient si rares, dans ce métier... Une seconde, il songea à ce qu'il pourrait faire d'autre – et machinalement, il se mit à rédiger son rapport. Changer de métier ? Impossible. Il ignorait ce qui l'avait poussé vers ce boulot de dingue, mais il était certain d'y être à sa place. Dès sa première année, à Poudlard, il avait voulu casser du mage noir. Il n'avait pas eu à souffrir, personnellement ou dans sa famille, des exactions commises par les Mangemorts, mais leur seule existence le hérissait. Les adeptes de Lord Voldemort étaient légion à l'école, élite auto-proclamée qui traitait les sang-mêlé comme Jared en êtres inférieurs... Ils essayaient de former une sorte d'escadron junior des Mangemorts – les Jeunesses Voldemortiennes, comme les surnommaient ceux qui avaient quelques références historiques moldues. On ne comptait pas les bagarres entre ces pignoufs et les opposants au Lord, des duels d'adolescents qui pouvaient, malgré tout, assez vite virer au drame. Jared avait été impliqué dans un nombre incalculable de bastons et expéditions punitives, mais c'était McGonagall, sa directrice de maison, qui avait fini par l'aiguiller vers un choix de carrière en adéquation avec son talent pour la castagne, en lui suggérant de devenir Auror. Elle semblait plaisanter, mais l'adolescent l'avait prise au mot, et c'est pour cette raison que presque vingt ans après, il se retrouvait en train de rédiger un rapport pourri sur une mission ratée. Tout ça à cause de McGonagall, songea-t-il, en un raccourci hasardeux tout en couvrant le parchemin de sa minuscule écriture à l'orthographe hasardeuse – sujet récurrent de plaisanterie chez ses collègues, qui prétendaient même qu'il avait failli être recalé à l'examen pour être Auror à cause de l'orthographe.


-Fuite, un seul T, l'avertit une voix féminine derrière lui.
-Si c'est pour dire des conneries comme ça, tu peux te barrer, Lee, ronchonna l'Ecossais en corrigeant l'erreur.

Sans se formaliser, Natalee Shevelin posa un quart de fesse sur le bureau encombré, et annonça avec un sérieux qui ne lui était pas coutumier :


-En fait, je venais te dire que Heathcliff est tiré d'affaire. Les médicomages disent qu'il va s'en sortir.


Le visage blafard de Jared s'éclaira un peu. Enfin une bonne nouvelle... incomplète, puisqu'il restait Blake, mais une sacrée bonne nouvelle quand même. Pas trop tôt. Ragaillardi, l'Auror s'étira, et adressant un sourire fatigué à sa collègue, répondit :

-Oh, bien... Merci d'être revenue me prévenir. Je termine ce putain de rapport et je file à Sainte-Mangouste. Quoi ? T'as mieux à proposer ? s'enquit-il en voyant l'air sceptique de la lycane.
-Ouais... Me semble qu'on gagnerait du temps si on lançait le plan Sauvez Shakespeare...

Tel était le nom de code, au QG, pour désigner l'échange de bons procédés alcoolo-littéraires entre Jared et Natalee. Nat se chargeait de rédiger le rapport (« parce que moi, je sais écrire »), et Jared fournissait le carburant – un scotch artisanal du feu de Dieu, produit au fin fond de l'Ecosse par un lointain cousin. Cette fois-ci, cependant, il faudrait éviter de finir à moitié beurrés – simple précaution, avec un Mangemort en cavale aux trousses.
Revenir en haut Aller en bas
  • Natalee Shevelin
    • Nombre de messages : 201
    • Age : 37
    • Date d'inscription : 16/10/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 34cm, chêne rouge, ventricule de dragon
    avatar
  • Auror à puces Auror à puces
MessageSujet: Re: Jared Grant - Auror   Mer 9 Nov - 18:24:27

cheers

Moi j'te valide na
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ella Von Königsberg
    • Nombre de messages : 665
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 09/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Assimilée Sang-pur
      Baguette magique: Bois d'ébène - Crin de sombral - 27,5 cm
    avatar
  • Tueuse à gage
MessageSujet: Re: Jared Grant - Auror   Mer 9 Nov - 21:48:22

Natalee Shevelin a écrit:
cheers

Moi j'te valide na

Parfait pas besoin que je lise alors titeuple
Bref c'est tout bon, je valide Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jared Grant - Auror   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Accueil :: Personnages :: Présentation des personnages :: Fiches Acceptées-