Partagez | .
 
 Nouvelles intrigues [PV Natalee]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Harry Potter 4
    • Nombre de messages : 535
    • Age : 29
    • Date d'inscription : 25/10/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Mêlé
      Baguette magique: Bois de houx, plume de phénix
    avatar
MessageSujet: Nouvelles intrigues [PV Natalee]   Dim 21 Aoû - 14:55:45

Intrigué, c'était le moins que l'on puisse dire. En effet Harry avait été très étonné de cette "convocation". Le jeune homme se rappelait de cette femme au caractère trempé, elle avait été active dans la résistance et son franc parlé avait interpelé le Survivant. Après avoir été pincé deux fois par ce satané hibou le brun avait lu et relu la lettre; émettant un petit grognement en lisant le petit "ps". Oui bah pour prévenir que cet animal pinçait c'était un peu trop tard. L'adolescent se souvint qu'en 4 ème année il avait déjà reçu une lettre du genre avec son parrain; là aussi le volatile était peu sociable. On devrait dessiner un panneau "danger" à la peinture sur les ailes de ce genre de bête. M'enfin bon, ayant survécu -de justesse o_O - l'apprenti Auror pouvait donc aller au rendez-vous. Il répondit à la jeune femme pour dire qu'il était d'accord, lui signifiant qu'il se rappelait bien de son nom en réalité et que très intrigué, il avait hâte d'en savoir plus. Le hibou faillit le pincer mais d'une main de maître le Survivant parvint à lui attacher le message sans se faire avoir cette fois.

Le jour convenu, Harry prit une douche, minaudant légèrement sous le jet chaud car son entraînement physique en cours l'avait laissé tout courbaturé. Devenir Auror n'était pas une chose simple et malgré sa bonne condition, le brun avait parfois comme tout à chacun, un peu de mal à suivre les exercices. Il sécha rapidement ses cheveux qui partirent en bataille comme d'habitude après deux coups de peigne passés avec un soupir de lassitude, mit des lentilles de contact-c'était plus pratique- puis s'habilla d'une robe de sorcier simple sous laquelle se trouvaient un jean bien coupé mais modeste ainsi qu'un pull bleu marine du même acabit. Il s'était habillé encore plus sobrement que d'habitude et avec des choses pratiques par pur réflexe. Ce rendez-vous ne tournerait pas mal normalement ni à l'action instantanée mais le brun avait gardé son habitudes et il préférait demeurer discret. Sans doute était-ce une affaire importante.

Natalee avait-elle convoqué d'autres personnes? Harry en doutait, il se demandait en fait pourquoi c'était lui qu'une Auror d'âge mur avait choisi. Il avait été l'icône de toute une époque certes mais même si sa célébrité ne s'éteindrait pas comme ça, le sorcier n'était plus dans la course, il n'était plus au coeur d'une guerre... Que pouvait bien apporter un jeune de son âge aux tribulations d'une femme comme celle-ci? Sûre et forte d'après ce qu'il se rappelait. L'Ordre contenait plein d'Aurors vaillants plus expérimentés qui avaient fait leurs preuves et puis Harry n'était pas vraiment quelqu'un à qui l'on se confiait habituellement. Casse cou, plus jeune que beaucoup des membres de l'Ordre on le prenait tantôt pour un impulsif capable de tout faire rater, trop gamin pour supporter tout ce poids sur ses épaules ou pour un pauvre petit garçon ayant déjà trop souffert pour qu'on lui parle de ses soucis. L'ancien Gryffondor qui ne parlait jamais de ses sentiments n'invitait pas à la confidence, il n'était pas méchant bien entendu mais décalé et un peu à part dans l'Ordre.

S'asseyant à une table tranquille sans se cacher toutefois-le faire serait montrer qu'il y avait quelque chose de spécial dans cette conversation à venir, attirant ainsi les regards et les questions.- A 14h 50 il était là, ne voulant surtout pas être en retard. Attendant Natalee le jeune homme refusa de prendre commande, cela aurait été le comble de l'impolitesse et sans être vraiment galant, il avait tout de même un minimum d'éducation bien que ce soit lui qui se soit éduqué seul à défaut des Dursley.

Harry rassembla ses souvenirs sur Natalee. Il se rappelait plus ou moins de son physique, savait que c'était une louve-garou grâce à Sirius. Les deux étaient en effet coincé au Square Grimmaud lors de sa 5 ème année et ils avaient la même tête d'enterrement pour ce châtiment commun. Harry les avait même soupçonné de se consoler l'un l'autre à un moment. L'Animagus chien et la louve, ça allait plutôt bien ensemble non? M'enfin bref, ce n'était pas une information à retenir. Il se concentra donc sur le caractère de la jeune femme mais ne parvint surtout qu'à se rappeler de son franc parler et de sa vaillance. Pour le moment ça lui suffisait pour partir d'un bon pied avec la femme. Lorsque la porte s'ouvrit et la laissa apparaître le brun se leva et la laissa s'approcher pour finalement la saluer d'un air un peu embarrassé. Il ne savait pas trop quel comportement adapté. Tous deux s'étaient côtoyé dans un contexte de guerre désormais dissous, rien ne les rassemblait plus sauf cette mystérieuse missive. Devait-il lui faire la bise ou simplement lui tendre la main? Harry opta pour lui tirer la chaise et hocher la tête avec un sourire pour la saluer finalement.

-Bonjour, je n'ai pas encore commandé, si vous souhaitez quelque chose...

Le brun sur ces paroles banales leva la tête, tâchant d'observer les réactions de la femme, il ne savait pas si elle allait le saluer aussi, commencer à parler tranquillement ou enchaîner de suite. En fait tout s'était passé rapidement et le Survivant n'avait rien pu juger sur elle. Tout juste s'il avait pu voir comment elle était habillée en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conjugaisonsdarts.com/index.php?p=fartiste&id=19
  • Natalee Shevelin
    • Nombre de messages : 201
    • Age : 36
    • Date d'inscription : 16/10/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 34cm, chêne rouge, ventricule de dragon
    avatar
  • Auror à puces Auror à puces
MessageSujet: Re: Nouvelles intrigues [PV Natalee]   Dim 11 Sep - 14:55:28

Ce n'était pas possible cette chaleur. La figure collante et les cheveux moites ou l'inverse, elle ne savait plus trop, Natalee jeta à travers l'appartement de Jared son pantalon et son chemisier et s'étala de tout son long sur le canapé. L'horloge du salon lui indiquait 14h30. Elle n'avait plus qu'une demi heure pour se rincer de toute cette chaleur et trouver quelque chose dans son armoire qui ne soit pas affreusement pénible à porter. L'Auror entra à pas feutrés dans la chambre de son collègue, comme s'il s'agissait d'un sanctuaire sacré. Ce n'était pas la première fois qu'elle y mettait les pieds, mais cela lui faisait toujours le même effet. Elle avait l'impression d'entrer dans l'intimité de son ami et collègue et cela lui faisait un effet étrange.
Elle ouvrit le dressing, à l'endroit où il lui avait réservé une place pour ses vêtements. Son regard glissa vers le placard à chaussures. Elle avait, en tout et pour tout, deux paires de chaussures. Ses sempiternelles boots aux semelles crantées et au cuir usé par le temps, et une paire d'escarpins à plateforme et à talon vertigineux, qu'elle possédait depuis ses 17 ans et qu'elle n'avait plus porté depuis... Ma foi, fort longtemps. Il s'agissait là de véritables reliques. Elle n'était plus vraiment sûr de pouvoir un jour marcher avec des instruments de torture pareils, trop habituée qu'elle était au talons quasi inexistants de ses bottines. L'idée de réessayer un jour était tout de même tentante. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, elle avait un rendez-vous qui se voulait sérieux, elle n'allait pas dans une boîte à touze inter-espèces.
Résignée par la pauvreté de sa garde-robe, elle attrapa une robe courte à bretelles noire et fila sous la douche.

L'eau fraîche sur son corps surchauffé par un jour d'été plombant la soulagea trop peu de temps à son goût. À peine avait-elle enfilé sa robe et ses bottes qu'elle sentait une vague étouffante de chaleur l'envahir, malgré les volets fermés et l'air tiède qui passait à travers les rainures de ces derniers. Elle regarda l'heure en soupirant. 15H. Il faudrait qu'elle se résolve à sortir mais au lieu de quoi, elle retira ses bottes en soupirant. Il n'y avait pas un sortilège pour les rendre fraîches ? Cela devait tout de même bien exister. Creusant sa mémoire, elle tenta une formule qu'elle pensait appropriée et réenfila ses chaussures. Ouais, c'était un peu plus correct, sans pour autant s'avérer un résultat brillant. On comprenait pourquoi, dans la vie, il y avait les femmes, les aurors, et les cordonniers. C'étaient trois branches distinctes, où un intrus ne pouvait pas se mélanger à l'un des deux. Cet intrus savait faire voler la tête des vampires mais était tout bonnement incapable du moindre sortilège de confort. Elle enviait aujourd'hui les minettes qui savaient se lancer des sorts de fraîcheur perpétuelle par temps d'été. Elle était certaine qu'Ophelia Benson, elle, savait faire une telle chose. Il faudrait qu'elle lui demande à la prochaine réunion.
Pour le moment, elle se contenta d'attraper sa baguette qui traînait sur la table basse et de la glisser dans son petit sac de tissu. Elle cala la hanse élimée sur son épaule et, sans attendre davantage, transplana devant le Chaudron Baveur.

Un soleil de plomb lui frappa la nuque tandis qu'elle apparaissait devant la porte de la célèbre échoppe mais, à son grand soulagement, la température se révélait être moins étouffante dans l'allée que dans l'appartement. Bien sûr, il faisait chaud, mais l'air demeurait respirable et une légère brise adoucissait la température plutôt rude. Elle poussa la porte et s'avança.
Harry était déjà là, ponctuel. Elle lui adressa un sourire chaleureux en s'approchant vivement de la table où il patientait et le jeune homme se leva un peu maladroitement. Amusée, elle l'observa lui tirer la chaise comme à une lady.


« Salut Harry ! Que d'attentions ! Je te remercie. »
Lança-t-elle sur un ton joyeux. Elle s'installa à la table et leva la main en direction du serveur tandis qu'Harry lui proposait de boire un verre.
« Ce n'est pas de refus, avec cette chaleur. Et puis, je doute qu'on nous tolère bien longtemps sur on reste ici sans commander. J'me ferais bien une bonne bière fraîche, et toi ? »

Elle posa son sac sur la table et s'accouda à cette dernière, l'air détaché malgré le sérieux de ce pourquoi elle avait contacté Harry. Si Natalee était du genre à entrer rapidement dans le vif du sujet, elle n'aimait pas parler sans un bon verre devant elle. Puis, il lui semblait que le jeune Potter avait besoin d'être mis à l'aise et rien ne valait mieux qu'une petite conversation d'ouverture pour mettre dans l'ambiance, plutôt que de l'agresser immédiatement avec des considérations sérieuses.

« Alors, comment se passent tes études ? J'ai entendu dire que tu as réussi ta première année, toutes mes félicitations. Ça te plaît toujours autant, le boulot ? Si tu as besoin d'un stage en situation, n'hésites pas à me le demander, je serais ravie de te montrer la réalité du terrain. »

La lycane lui adressa un clin d'oeil suivit d'un sourire. Une légère balafre traçait une ligne verticale de sa lèvre supérieure jusqu'à la naissance de son menton et de nombreuses marques de la même sorte ressortaient sur sa peau, légèrement mordorée sous l'effet du soleil. C'étaient là des vestiges de son combat avec son cousin, qui avait eu lieu quelques temps plus tôt. Ces saletés de plaies n'avaient pas encore complètement cicatrisées, à son grand désarroi. Araley avait un don pour laisser des traces de son passage.
Mais, loin de ces considérations sinistres, Shevelin levait à présent la tête vers le serveur qui s'arrêtait à leur table, carnet en main.


« Deux bières siou'plaît. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Harry Potter 4
    • Nombre de messages : 535
    • Age : 29
    • Date d'inscription : 25/10/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Mêlé
      Baguette magique: Bois de houx, plume de phénix
    avatar
MessageSujet: Re: Nouvelles intrigues [PV Natalee]   Sam 17 Sep - 13:17:35

-Une bieraubeurre pour moi s'il vous plait

Rectifia Harry en regardant le serveur s'éloigner finalement. Revenant à la femme qui se tenait désormais devant lui, le brun l'écouta attentivement. Elle avait l'air plutôt joyeuse et détendue, cela se voyait même dans sa manière de s'amuser de ses petites attentions de gentilhomme en herbe. L'adolescent remarqua également que Natalee ne semblait pas pressée, un peu étonnée mais décidé à s'adapter le sorcier répliqua sur un ton qui se voulait tout aussi tranquille.

-Merci pour la première année. Ça me plait oui, c'est difficile mais ça ne m'effraie pas... C'est ce milieu que j'ai toujours côtoyé ou presque. C'est plus rude que d'être joueur de Quidditch comme je l'avais envisagé à un moment mais ça m'aurait manqué. Et puis les feux des projecteurs, merci mais pas pour moi, je préfère l'ombre.

Des ombres, voilà exactement ce que devaient être les Aurors. Ils travaillaient pour l'Angleterre avant de bosser pour l'état ou pour un salaire. La gloire retombait parfois sur eux mais il ne fallait surtout pas la chercher sous peine de perdre le sens premier de leur métier. Oui Harry était un "pur", il était également très jeune et idéaliste malgré les épreuves passées qui l'avaient aidé à mûrir plus vite. Cela ne l'empêchait pas d'avoir confiance en l'avenir, surtout que Voldemort déchu, le Survivant songeait que les anglais avaient appris la leçon et ne laisseraient plus une telle chose se produire même si pour cela, il y avait besoin d'Aurors et d'autres gens de "bien" pour les aider. Harry pensait que si on s'appliquait dans son travail, on obtenait des bons résultats, en tout logique.

-J'ai pris la section active pour continuer alors oui, j'aurai besoin d'un stage tôt ou tard. Ce serait un honneur d'apprendre la dure réalité de la vie avec vous mademoiselle Shevelin.

Harry connaissait peu la louve-garou mais il savait que c'était une femme droite et courageuse. Son ton lui plaisait, elle le traitait comme un collègue et non comme le "Survivant", d'ailleurs l'adolescent devait également veiller à la respecter comme une aînée. Certains accepteraient des familiarité venant de sa part mais quitte à se tromper, le brun pensait que Natalee ne ferait pas de favoritisme, s'il acceptait un éventuel stage avec elle, le brun savait qu'il ne serait pas ménagé et c'était ce qui lui plaisait particulièrement.

Alors qu'elle lui souriait, l'étudiant remarqua ses balafres, des marques qui sans doute partiraient avec le temps. Tout le monde avait encore sur lui, les traces des combats passés qu'ils soient personnels ou ancrés dans l'histoire nationale -voir internationale.- Harry observait le plus discrètement possible les réactions de la lycane, il cherchait à déceler ce qui pouvait bien les réunir aujourd'hui. Car oui, admettons le, bien que le brun apprécie cette conversation simple et sympathique, il frémissait d'impatience, tentant bon gré mal gré de se contenir comme on lui l'avait apprit en cours. La discipline était quelque chose qui lui manquait encore et le sorcier avait du mal à se retenir de demander tout de go ce qui avait emmené Natalee à le contacter.

Le jeune homme prit sa bieraubeurre, une boisson très prisée par les sorciers de son âge, il préférait ça au goût amer de la véritable bierre également servie aux Moldus. Levant légèrement la bouteille pour inviter la louve-garou à trinquer, le sorcier jugea que cette fois c'était le bon moment pour lui demander ce qui se passait.

-A la santé du "boulot"-fit-il en reprenant les termes de Natalee et lui piquant son sourire au passage.- Mais dites moi qu'est-ce que vous a emmené à m'écrire cette lettre bien mystérieuse si je puis me permettre?

Harry était plus détendu désormais, l'Auror avait su comment le prendre, elle avait attiré un peu d'ombrage sur sa célébrité trop éblouissante en lui parlant si naturellement. La distance habituelle du garçon semblait s'être amenuisé, il était moins méfiant et plus intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conjugaisonsdarts.com/index.php?p=fartiste&id=19
  • Natalee Shevelin
    • Nombre de messages : 201
    • Age : 36
    • Date d'inscription : 16/10/2007

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-Pur
      Baguette magique: 34cm, chêne rouge, ventricule de dragon
    avatar
  • Auror à puces Auror à puces
MessageSujet: Re: Nouvelles intrigues [PV Natalee]   Dim 23 Oct - 12:07:29

Natalee adressa un sourire ravi à Harry. Ce putain avait murit (non en fait c'était "petit" que je voulais mettre, mais je trouve ça trop drôle les lapsus de merde que je peux faire en écrivant avec Nataloche, lolilol), mais il n'avait pas fondamentalement changé. Il demeurait modeste, bien loin de s'accrocher à sa célébrité comme un modèle à son meilleur profil. Le fait qu'il ne se soit pas laissé pousser des ailes après la mort du Seigneur des Ténèbres était assez rassurant. Le ministère avait eu assez d'aurors imbus de leur personnes, persuadés de faire partie d'une élite et se reposant sur leurs lauriers. Ceux-là, en général, finissaient avalés par un troll ou éparpillés aux quatre coins de l'Angleterre par la bande de criminels locale. La survie, autant que la sauvegarde de sa santé mentale, n'était jamais assurée chez les aurors. La santé mentale surtout, avec les collègues tarés qu'on se farcissait à longueur de jour et de nuit.


« J'espère bien que ta formation ne t'effraie pas, car tu n'es pas au bout de tes surprises. On a tendance à estimer que l'école ne vous forme jamais assez bien, dans ce métier. Les sélections de recrutement sont très rudes, il faudra que tu t'accroche. M'enfin, avec un bon entraînement au Ministère et sur le terrain, je ne pense pas que tu auras du souci à te faire. Surtout avec moi comme professeur, c'est vrai. Je suis la meilleure lorsqu'il s'agit de pousser les jeunes à libérer ce qu'ils ont dans le ventre. »

Natalee ricana. La dernière fois qu'elle avait eu un stagiaire, celui-là avait libéré ce qu'il avait dans le ventre au sens figuré comme au sens propre. Le problème des universités, c'était qu'elles ne vous préparaient pas à observer de près des cadavres, à supporter leur fumet ou encore à regarder le résultat d'un sortilège d'éviscération en restant professionnel. C'était presque une chance que la guerre ait quelque peu endurcie la nouvelle génération. On espérait, dans le département, avoir un afflux de nouvelles têtes plus compétentes que ces dernières années. En effet, rares avaient été les jeunes aurors qui avaient passé la guerre. Les anciens aussi, d'ailleurs, y étaient passés. Si le QG s'était vidé, peu de sessions de recrutements aboutissaient pourtant. Il y avait un manque cruel de sorciers compétents et le fait qu'ils soient en sous-effectif se faisait ressentir. C'était certainement pour cela, d'ailleurs, que Natalee était passée chef d'équipe. Faute de mieux. Si elle était très compétente, elle demeurait une lycane et cela l'avait fortement gênée dans son évolution de carrière, autrefois.

Le serveur se présenta avec leur verre, coupant Natalee dans ces sombres considérations. Elle accueillit sa pinte avec un certain soulagement, ravie d'avoir une boisson fraîche entre les mains par la chaleur qu'il faisait au-dehors.


« Cheers, Harry, et à ta future carrière ! Vivement que des jeunes comme toi viennent combler les rangs, nous manquons cruellement de talents depuis la guerre. »

L'auror pinça les lèvres avec un sourire d'excuse. Il était aussi peu agréable pour lui que pour elle de se souvenir le nombre de vies qui étaient tombées pendant cette funeste période, mais, d'une façon ou d'une autre, cela finissait toujours par revenir sur le tapis, comme un cauchemar hantant l'esprit des anciens membre de l'Ordre, et de tous ceux qui s'étaient battus du bon côté. C'était une plaie qui ne se refermerait qu'au bout de longues années. Si un jour elle se refermerait véritablement. Harry, lui, était trop pressé pour s'apitoyer davantage sur le passé, et c'était tant mieux. Natalee, bien que marquée comme tout le monde par les stigmates de ces dures années, n'aurait pas toléré une minute de silence contrite en l'honneur des morts. Elle imaginait mal Sirius ou même Thadeus ravis qu'on honore leur mémoire de la sorte.

« Et bien voilà, Harry. Le monde sorcier bouge en ce moment, je crois que tu l'auras remarqué. Les mentalités tentent péniblement d'évoluer, mais on adopte la bien pensance en se forçant à regarder d'un œil favorable les moldus. Ça pourrait être très chouette, tout ça, si ça n'était pas de la connerie en plâtre. Les sorciers ne savent déjà pas s'accepter entre eux, alors le jour où ils accepteront les moldus, crois-moi, les cocatris seront végétariens. »

Elle avala une grande lampée de bière en se renfonçant dans son fauteuil, l'air blasé. Elle tourna finalement le visage vers Potter, son regard d'ambre, perçant, braqué sur lui d'un air scrutateur.

« Dis-moi, tu as des petits tuyaux, déjà ? En tant que futur Auror, je présume que tu commence à soigner tes contacts ? Si c'est le cas, tu pourrais peut-être me dire ce que tu sais de ce qu'il se passe aujourd'hui, et ce que tu en pense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nouvelles intrigues [PV Natalee]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Hors-Jeu :: Archives :: 1999-2000-