Partagez | .
 
 Jùn Atteyrson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Jùn Atteyrson   Lun 7 Mar - 20:58:25

Nom : Atteyrson
Prénom : Jùn
Age : 19 ans
Statut de Sang de votre personnage : Sang-mélé

Notes aux B.U.S.E :
-Défense contre les forces du mal :
EE
-Potions :
O
-Sortilèges et enchantements :
A
-Histoire de la magie :
EE
-Métamorphose :
O
-Astronomie :
T
-Botanique :
P
-Soins aux créatures magiques :
A
-Etude des moldus :
O
-Etudes des runes : EE
-Vol sur balais:
D

Notes aux A.S.P.I.C :
-Défense contre les forces du mal :
A
-Potions :
O
-Sortilèges et enchantements :
A
-Histoire de la magie :
EE
-Métamorphose :
EE
-Soins aux créatures magiques :
P
-Etude des moldus :
A
-Etude des runes :
EE

Filière souhaitée :
Filière générale
Option(s) choisie(s) :
Section Droit

Age en HJ :
18 ans
Comment avez-vous connu le forum ?
Par pur hasard :)




Jùn se retourna dans son lit, grognant, pestant contre la sonnerie du réveil qui lui agressait les tympans. Il rabattit la couette épaisse sur son visage encore endormi, se donnant encore quelques minutes de répit. Par pitié, pas maintenant ! La nuit avait été bien trop courte. Comme toutes celles de cet été…
Un corps fit basculer le matelas et retira la couverture de ses jambes. Jùn se leva de suite, en sursaut, constatant avec surprise l’intruse de sa couche.


*Et meeeerde.*


Il l’avait oublié, celle-là.

-Euh…Hum hum…Luc…Mar…Gib…Mad’moiselle ?

Impossible de se souvenir de son prénom, la honte totale. Et pourtant une coutume prise au cours de l’été pour le jeune homme.
La jeune fille se retourna, lui offrant une mine niaise et ravie.


-Gabrielle !


Mouais bien sûr, Gabrielle. Il ne s’en souviendrait plus demain, mais qu’importe. Quel idiot ! La veille de la rentrée, quoi ! Pourquoi pour une fois, n’avait-il pas été raisonnable et fait une nuit entière, histoire de se présenter à l’UMA de façon…présentable quoi !
Et comme Jùn était le mec qui ne savait pas, mais alors pas parler aux filles du tout lorsque sobre et clean (mis à part pour les charmer), il ne savait à l’instant comment la renvoyer chez elle.


-Ben…t’sais…il faudrait…j’dois…partir.


Elle le fixa, incompréhensive. Elle était jolie, n’empêche. Fine, elle paradait une taille de rêve sur les pistes de dance, jouant avec ses mèches blondes platine et couvant de ses yeux bleus les mâles en rut autours d’elle. La proie parfaite, en somme.
Puis elle sembla enfin comprendre. Il faut dire, ce n’était pas simple. Le garçon aux cheveux de jais résultait d’une incapacité à mener une conversation intelligente sans hésitation et pire encore sans grossièreté ou agressivité. Par contre dès qu’il s’agissait de mener en chemin la belle et de se laisser aller aux plaisirs de la nuit, illégaux de surcroit, alors là, c’était autre chose, Jùn excellait !


-Oh…Oui, je vais y aller.


Elle se leva enfin, se rhabillant à la hâte.

-Et bien…merci !


Il lui rendit la pareille par un sourire, ne pouvant vraiment la remercier, puisqu’il ne se souvenait de rien.


-On se rappelle ?

La voix pleine d’espoir de la jeune fille fit presque de la peine à Jùn. Presque.
Il leva ses yeux gris au ciel, et ne contint plus aucune politesse.


-Dégage !

Il ne prit pas même la peine de s’arrêter sur les larmes naissantes de sa compagne d’un soir, il fila directement à la douche. L’eau glacée gicla avec dynamisme sur sa peau halée grâce au soleil de ces derniers mois. Son corps entretenu avec soin, se délectait de la fraicheur et de ce réveil plus apprécié que le premier.
Lorsqu’il en sortit, il fut satisfait de voir que Gabrielle était partie. Il attrapa un pantalon, prit le temps de choisir une chemise propre et repassée : la noire, elle accentue son côté beau garçon friqué.
Une fois habillé il se contempla dans la grande glace tout en attrapant son paquet de cigarettes. Ma foi, il n’était pas mécontent de son résultat. Il avait renoncé à rabattre sa tignasse en arrière, cela faisait bien trop fils à papa.
Et Jùn était tout sauf le fils à papa. Dès sa majorité, il avait quitté le bercail, ayant un besoin de solitude très aigu. Ses parents en avaient été très peinés, mais avaient pu se rattraper en couvant la petite Pernelle. Jùn appréciait énormément sa sœur, et la protégeait de son mieux, puisqu’elle possédait quelques handicaps qui la déstabilisait et la proclamait sujette à la connerie du monde. En effet Pernelle était albinos, et de surcroit développait un mutisme : muette, elle apparaissait ainsi comme une simple d’esprit. Ce n’était pourtant pas le cas, et Jùn devait souvent se battre pour qu’on lui parle comme à toute autre personne. Ses parents même la traitaient comme une gosse attardée. Le jeune homme avait souhaité l’emporter avec elle dans son appartement, mais l’argument imparable était tombé : il avait des études. Sa septième année à Poudlard résultait d’un internat avec les serpentards. Il avait laissé passé une année de vide après Poudlard, enchainant les petits boulots dans les bars et autres pour gagner de quoi prendre soin de sa soeur. Mais, il ne pouvait continuer ainsi. Il aimait Pernelle plus que tout au monde, et c'est justement celle-ci qui lui avait montré la brochure de l'UMA, l'incitant à poursuivre son rêve d'être avocat, plutôt que celui d'être ensembles, maintenant. Et à présent on lui parlait de chambre universitaire à l’UMA. Il s’était toutefois promis d’argumenter une scolarité externe, afin de prendre avec lui Pernelle. Car bien évidemment, alors qu’elle allait être en âge d’intégrer la célèbre école de magie, les parents refusaient de la jeter dans « une fosse aux lions ».

Machinalement, il alluma sa dose de nicotine tout en sortant de chez lui. Son père étant avocat moldu gagnant très bien sa vie, il lui fournissait un loyer et un argent de poche plutôt large, voire très large. De ce fait, il possédait un logement plus que correct, une sorte de studio, qui manquait cependant cruellement de couleurs.

En arpentant les rues anglaises, il ne pouvait s’empêcher de penser à Pernelle, qui attendait avec impatience l’éventualité d’échapper au cocon familial. Il s’en voulait de l’avoir ainsi abandonné. Tout comme il s’en voulait chaque année en allant à Poudlard, de partir si loin et si longtemps. Mais dès qu’il en avait la possibilité, il revenait à la maison. Pas pour voir ses parents, pas même pour une visite de courtoisie. Non, pour Pernelle.
C’est donc en pensant à sa jeune sœur qu’il franchit les portes de l’UMA.

De suite, une boule lui noua l’estomac. Il avait toujours été un élève doué, arrogant de ses notes, faisant rager ses camarades par sa réussite de gamin insupportable. Car insupportable, il l’était.
Il se trouva ainsi planté devant la porte de bois.


*Bah. Maintenant qu’on y est, hein.*


Il frappa trois coups. Une voix féminine lui répondit. Il entra, sa mallette noire sous l’aisselle droite, comme un homme d’affaire. Surtout, il prit garde de se contenir et d'aborder un ton correct, voire poli.

-Bonjour.

-Bonjour ! Lui sourit la femme cachée derrière une tonne de paperasse.

-J’viens pour une inscription.

Il gardait un air assuré et charmeur, attendant de voir enfin le minois de cette secrétaire. Et il ne fut pas déçu. Certes, pas aussi jeunes que celles croisées lors des nuits à Londres, mais délicieuse, bien conservée. Elle possédait quelques formes qui donnaient l’image type des femmes d’autrefois.
Elle prit une voix d’hôtesse de l’air. Et Jùn aimait les hôtesses de l’air.


-C’est pour quelle section ?

-La filière générale, option droit.


S’ensuivit les formalités, dossiers, notes aux B.U.S.E et A.S.P.I.C. Alors qu’elle finalisait son inscription, il s’appliqua à la promesse faite à Pernelle.

-Je possède un appartement à quelques minutes de l’UMA. Puis-je le garder, ou suis-je obligé de prendre une chambre ici ?

Il croisa les doigts derrière son dos, espérant une réponse positive. Il lui aurait bien demandé un rendez-vous aussi, ou plutôt une nuit, parce que les rendez-vous impliquaient de la conversation. Mais il n’était pas assez stupide pour risquer de se faire si vite remarquer, voire sanctionner.
En droit, il lui faudrait être sérieux. Et accessoirement arrêter ses consommations illégales et ses nuits blanches. Accessoirement.



[N’ayant pas vu que le personnage de Draco Malfoy était encore actif, je me suis inscrite sous ce nom. Pourriez-vous donc changer mon nom ? Merci beaucoup !]
Revenir en haut Aller en bas
  • Altaïr
    • Nombre de messages : 137
    • Age : 53
    • Date d'inscription : 14/07/2007
    avatar
MessageSujet: Re: Jùn Atteyrson   Mar 8 Mar - 22:08:05

Tout est en ordre =) Bienvenu à l'UMA Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Jùn Atteyrson   Mer 9 Mar - 10:19:51

Yeeeeah cheers Merci Very Happy

Dites, la question de mon personnage, était en fait réelle: ais-je le droit de rester dans mon appart' londonien, ou dois-je obligatoirement avoir une chambre à l'UMA?
Revenir en haut Aller en bas
  • Ange Dawster
    • Nombre de messages : 1024
    • Age : 21
    • Date d'inscription : 10/09/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Sang-pur
      Baguette magique: 32 cm, Bois de pommier, nerf de dragon
    avatar
MessageSujet: Re: Jùn Atteyrson   Mer 9 Mar - 11:02:09

Tu peux parfaitement rester dans ton appart Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Jùn Atteyrson   Mer 9 Mar - 11:18:17

Merci Very Happy J'ai hâte de poster!
Revenir en haut Aller en bas
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jùn Atteyrson   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Accueil :: Personnages :: Présentation des personnages :: Fiches Acceptées-