Partagez | .
 
 J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • James Kirkby
    • Nombre de messages : 845
    • Age : 41
    • Date d'inscription : 01/01/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Réputé pur
      Baguette magique: Bois de noyer, crin de licorne, 26,5 cm
    avatar
MessageSujet: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Mer 18 Aoû - 16:06:38

Le hibou s'était engouffré par la fenêtre, alors que James venait juste de rentrer chez lui après sa journée de travail. L'ancien Mangemort achevait sa première semaine d'apprentissage chez Ollivanders, et pour l'heure, son travail s'était limité à de gros travaux de ménage ; la boutique, au sortir de la guerre, avait grand besoin d'un coup de jeune, et c'est l'apprenti qui héritait des travaux de rénovation. Pendant ce temps, le patron répertoriait le stock, et reprenait la fabrication de baguettes. Pas commode, d'ailleurs, le patron. Il avait clairement fait comprendre à James qu'il lui faisait une fleur en l'acceptant comme apprenti, et que cette bonté se paierait au prix fort ; de fait, il considérait un peu le jeune homme comme sa bonne à tout faire, mais il fallait en passer par là pour bénéficier de son enseignement. James se taisait donc, exécutait sans broncher les tâches qu'on lui confiait, en comprenant au passage pourquoi son père avait toujours refusé qu'il pratique un métier manuel ; quel déshonneur, pour quelqu'un d'aussi orgueilleux que Thomas Kirkby, que de devoir nettoyer entièrement à la main (“surtout pas de magie, ça altère les composants des baguettes !”) l'entrepôt d'Ollivanders, et se traîner à genoux pour passer la serpillière... James se disait que cela valait toujours mieux que de se traîner à genoux devant Lord Voldemort, mais sa chère famille n'aurait certainement pas partagé ce point de vue. Tous ces travaux, jamais assez pointilleux pour le tâtillon Mr Ollivanders, épuisaient littéralement James, plus habitué à se faire servir qu'à travailler réellement ; il rentrait chez lui, le soir, avec pour seul objectif d'aller se coucher le plus tôt possible.

Il avait trouvé un petit appartement dans une banlieue ouvrière assez moche, et se mêlait sans trop détonner aux Moldus du quartier ; le quartier était miteux, mais ses moyens financiers n'étaient plus ce qu'ils avaient été, et, en plus, il lui semblait qu'on irait moins le chercher dans un endroit de ce genre. Car la peur le talonnait toujours ; peur de ses anciens amis, peur de ceux d'en face désormais aux commandes – par exemple, Ophelia, devenue directrice du Bureau des Aurors... La venue du hibou, ce vendredi soir, l'inquiéta un peu, et la teneur du message encore plus.



Ella Schwarz... Que pouvait-elle lui vouloir ? Elle n'avait plus guère paru à Londres depuis la défaite, de sorte que le jeune homme l'avait pratiquement oubliée ; mais elle, de son côté, se souvenait parfaitement de lui, et cela ne manquait pas de le paniquer. La menace, du reste, était claire ; elle devait avoir les moyens de lui nuire, et il se demanda tout le week-end quels pouvaient bien être ces moyens. La connaissant, elle avait pu se tirer sans dommage des mailles du filet, et même se débrouiller pour se concilier les nouveaux maîtres... mieux valait se rendre à la convocation, et aviser sur place.

Le lundi, l'estomac noué, l'ancien Mangemort ne transplana pas après sa journée de travail, mais s'avança doucement vers le Chaudron Baveur. Il n'était pas tout à fait dix-neuf heures, mais déjà un elfe attendait, scrutant les passants d'un air attentif ; il reconnut aussitôt son client, car il bondit sur James et s'inclina brièvement en disant :


-Herr Kirkby, la maîtresse vous attend... Dinner va vous conduire...

Et, sans laisser au jeune homme le temps de prononcer une parole, il enserra son poignet de ses longs doigts et transplana avec lui. Ils arrivèrent dans une sorte de hall mal éclairé, un endroit totalement inconnu de James, et l'elfe se mit en devoir de le guider dans les couloirs d'une demeure ancienne et silencieuse. Le coeur battant, terriblement inquiet, James suivait sans poser de questions, en se demandant quelles étaient ces “choses” dont Ella voulait s'entretenir avec lui.


Dernière édition par James Kirkby le Mar 21 Sep - 11:06:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ella Von Königsberg
    • Nombre de messages : 665
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 09/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Assimilée Sang-pur
      Baguette magique: Bois d'ébène - Crin de sombral - 27,5 cm
    avatar
  • Tueuse à gage
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Mer 18 Aoû - 21:49:47

Installée dans le grand salon familial, la ténébreuse parcourait un vieil ouvrage Allemand de la bibliothèque histoire de se distraire et passer le temps sans sombrer dans l'impatience. Depuis qu'elle s'était installée ici dans le manoir de son oncle dont elle avait hérité, au beau milieu de la campagne du Sud de l'Allemagne, l'ennui la guettait à chaque instant. Dans les premières semaines elle avait passé ses journées à étudier, et faire des recherches sans jamais sortir ou presque. Elle ne s'était baladée qu'une fois dans le village voisin pour trouver une moldue de qui elle pourrait emprunter l'apparence. Les cheveux prélevés étaient soigneusement placés dans une petite boîte au côté de ses réserves de polynectar qu'elle utilisait avec parcimonie et consacrait à ses rares apparitions en Angleterre. Ces derniers temps, en revanche, l'ancienne mangemort s'était décidé à s'impliquer de nouveau dans les intrigues de l'Angleterre. Un arrangement avec le directeur de la justice magique lui avait finalement remis le pied à l'étrier. Benson se chargeait de couvrir ses traces en supprimant tous les indices de son implication avec les Mangemorts qui pourraient remonter et en échange, elle travaillait pour le compte de la justice, officieusement bien sur, en traquant ses anciens compagnons et les empêchant à jamais de nuire. Désormais, la tueuse à gage, copieusement payée par le ministère, passait le plus clair de son temps à rechercher ses anciens contacts et suivre les traces de ses anciens collègues en fuite.

James en revanche n'était pas de ceux après qui elle en avait, une chance pour lui. Ella était la preuve que les traitres était plutôt bien vu par le nouveau gouvernement. En réalité, c'est un article récemment paru dans la gazette du sorcier qui avait ramené à l'actualité sa quête du parchemin d'Alexandre. Quête complètement laissée de côté et oubliée depuis la chute du Seigneur des Ténèbres. L'incendie de Sainte Mangouste n'était pourtant pas si vieux.. 1925.. Voilà où elle s'en était arrêté. Elle avait exploré bien d'autres pistes depuis lors mais aucune n'avait abouti et Ella n'avait toujours pas le moindre indice concernant le fameux voleur du parchemin. Ce qu'elle savait en revanche c'est que d'autres qu'elle poursuivaient cette même quête. James notamment. De ce qu'elle avait remarqué lors des recherches sous la direction de Vega il semblait bien avancé.. La légilimens ne savait pas ce qu'il savait, peut être même n'en savait-il pas plus qu'elle, mais il était la dernière piste dont elle disposait pour l'instant. L'ancienne Serpentard n'abandonnerait définitivement que lorsqu'elle aurait épuisé toutes ses cartes.

Emergeant de ses réflexions, la jeune femme réalisa qu'elle n'avait pas vraiment avancé sa lecture.. Ce n'était qu'un ersatz pour patienter jusqu'à l'arrivée de celui qu'elle voulait voir et qui aurait peut être des réponses à lui fournir. Le bruit de pas claudiquant de son elfe de maison lui parvint alors depuis le couloir annonçant l'arrivé de son invité. Refermant l'épais volume théorique écrit, l'ancienne mangemort tourna la tête vers l'arcade où venait d'apparaître son serviteur escortant James Kirkby.

- Ah ! Je te remercie Dinner. S'exclama-t-elle. Assieds toi, James, je t'en prie.

D'un geste accueillant, elle le convia à prendre place sur l'un des divans sans le lâcher des yeux, appréciant la transformation physique de son collègue. Des cheveux plus longs, un bouc au menton et une musculature plus marquée. Pour peu, elle ne l'aurait pas reconnu.

- Que désires tu boire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • James Kirkby
    • Nombre de messages : 845
    • Age : 41
    • Date d'inscription : 01/01/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Réputé pur
      Baguette magique: Bois de noyer, crin de licorne, 26,5 cm
    avatar
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Jeu 19 Aoû - 11:58:08

La journée de travail s'était achevée tard, et James n'avait eu le temps ni de se changer, ni de prendre une douche. Tout juste avait-il pu se débarrasser de la blouse poussiéreuse que son bien-aimé patron lui avait donnée ; dans le réduit qui servait de vestiaire, il avait tâché de se rendre plus présentable, mais avec son vieux jean et sa chemise noire un peu fanée, il se sentait parfaitement déplacé dans les couloirs de ce château. Tout en suivant l'elfe qui allait d'un bon pas, l'ancien Mangemort reboutonna les poignets de sa chemise (qu'il laissait généralement défaits, contre toute prudence) et rajusta son col ; son jean portait des traces blanches de poussière aux genoux, souvenir du nettoyage soigné du sol, sous les meubles de la boutique ; tant pis, Ella devrait l'accueillir dans cette tenue, si peu en accord avec le cadre majestueux de la demeure. De toute façon, à en juger par la teneur de la lettre, la gente demoiselle n'était pas animée des meilleures intentions ; James pressentait une discussion hargneuse, voire un combat, puisque dès le message d'”invitation”, elle menaçait de dévoiler son passé. Pour tenir de tels propos, elle devait avoir trouvé une protection efficace... plus efficace que celle dont James avait bénéficié en la personne de Lupin, et qui avait disparu avec lui.

L'elfe précéda James dans un salon de belles proportions, meublé de plusieurs divans et fauteuils de cuir. Ella se tenait dans l'un des divans, un gros grimoire en main ; elle congédia la créature, qui salua bien bas avant de partir, et accueillit son ancien collègue sur un ton presque cordial, qui convenait mal à la situation. Le jeune homme ne s'était pas attendu à ce genre de réception, et il se trouva quelque peu pris au dépourvu lorsqu'il fut prié de s'asseoir. Finalement, il choisit un divan perpendiculaire à celui d'Ella, et s'y installa, un peu raide dans son maintien. L'Allemande lui demanda ce qu'il voulait boire, comme si elle l'avait convié à prendre le thé ; il répondit, d'une voix glaciale qui claqua dans le silence :


-Rien, merci.

Il n'avait pas l'intention de s'éterniser dans ce lieu, et boire gentiment un verre avec quelqu'un qui l'avait menacé lui semblait une mauvaise idée. Si elle l'avait convoqué, c'était pour quelque chose de précis, certainement pas pour parler du bon vieux temps en sirotant des cocktails ; qu'elle parle donc, qu'elle explique ce qu'elle voulait, sans faux-semblants. Il n'y avait jamais eu de véritable amitié entre eux, même s'ils avaient parfois travaillé ensemble ; cela ne commencerait pas aujourd'hui, James était bien décidé à garder ses distances. Toujours très froidement, il enchaîna :

-Que me veux-tu ? Qu'est-ce qui m'a valu l'extrême plaisir de recevoir ce... message si sympathique ?

Il tira de sa poche le petit parchemin froissé en boule et, d'une pichenette, l'envoya en direction d'Ella. Le ton de sa voix et l'expression de son visage disaient clairement qu'il partait dans de bien mauvaises dispositions, et qu'il n'aspirait qu'à quitter au plus vite cet endroit. Malgré sa récente répugnance à se battre, il savait qu'il n'hésiterait pas à tirer sa baguette pour se sortir d'un mauvais pas, surtout contre une ancienne collègue dont les bavardages pourraient être dangereux pour sa tranquillité si précaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ella Von Königsberg
    • Nombre de messages : 665
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 09/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Assimilée Sang-pur
      Baguette magique: Bois d'ébène - Crin de sombral - 27,5 cm
    avatar
  • Tueuse à gage
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Jeu 19 Aoû - 14:15:30

La tension dans la pièce était bien palpable. Il fallait dire que James ne cachait en rien son déplaisir et la méfiance que sa convocation ici lui inspirait. Il s'assit néanmoins dans l'un des fauteuil de cuir mais lorsqu'il répondit son ton sec et glacial indiquait clairement son mécontentement. Il ne voulait rien boire. Soit. Egale à elle même et complètement indifférente aux états d'âme de son invité, la ténébreuse répondit de la même voix voluptée que précédemment.

- A ta guise.

Sans doute était ce malsain, mais l'Allemande ne pouvait s'empêcher de s'amuser de l'agacement bien perceptible qui animait son hôte. Elle pouvait lire sa méfiance et sa réticence dans ses yeux glacés et le fait d'en être l'objet la faisait sourire. Ella n'accorda pas un regard au morceau de parchemin froissé que James lui rendit, connaissant parfaitement son contenu. Un sourire s'esquissa sur ses lèvres tandis qu'elle répliqua, le regard brillant de malice.

- Allons James, si je n'avais pas été un peu persuasive _ elle insista sur ce mot _ serais tu venu ?
Tu es si prévisible..


La légilimens marqua une pause, ses yeux verts continuant de fixer James avec une rare intensité comme si elle cherchait à le transpercer du regard. Elle ne doutait pas une seconde de pouvoir lui extirper de force les informations qu'elle convoitait mais la ténébreuse ne souhaitait pas en arriver là. Aussi, sans doute était-elle un peu déçue de la réaction si négative de son vis à vis. Tout ça pour une petite menace de rien du tout ? L'ancienne Serpentard ne pouvait qu'espérer qu'il serait un peu plus coopératif pour la suite.

Dinner fit irruption dans la pièce chargé d'un plateau d'argent et déposa devant elle sur la table basse un grand verre de jus de raisin ainsi que quelques pâtisseries faites maison. Depuis qu'elle était revenue s'installer ici, l'elfe ne cessait de lui administrer ce traitement, la servant sans qu'elle ait besoin de demander quoi que ce soit comme s'il estimait qu'elle ne se nourrissait pas assez.. L'Allemande lui jeta un regard assassin mais ne répliqua pas.


- Enfin quoi qu'il en soit.. Je voulais te voir pour une raison bien précise. Vois tu, je n'ai pas abandonné mes recherches sur le parchemin d'Alexandre et j'espérais que tu pourrais me fournir quelques informations que j'ignore..

La légilimens se tut un instant, attentive aux réactions que sa déclaration provoquerait chez le Monsieur Kirkby, puis décidant de jouer carte sur table, elle poursuivit.

- Puisque tu sembles si pressé de me quitter, je vais aller droit au but. Sais tu ce qu'il est advenu de la relique après l'incendie de 1925 ?

Si James décidait de lui mentir, elle le saurait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • James Kirkby
    • Nombre de messages : 845
    • Age : 41
    • Date d'inscription : 01/01/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Réputé pur
      Baguette magique: Bois de noyer, crin de licorne, 26,5 cm
    avatar
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Jeu 19 Aoû - 16:54:50

Ella avait l'air de bien s'amuser, à la différence de James. Après tout, c'est elle qui avait les cartes en main ; elle prenait son temps avant de les abattre, et observait son invité avec une tranquillité extrêmement agaçante. Elle releva à peine son refus de boire un verre, signe que la convivialité n'était pas de mise. Lui-même ne jugea pas opportun de réagir à la petite perfidie de son ancienne collègue ; oui, il était prévisible, mais dans un cas exceptionnel comme celui-ci, qui ne l'aurait pas été ? Sa liberté, sa vie même étaient en jeu. Il se trouvait bien comme il était – libre, vivant, seulement contraint de dissimuler son identité – et entendait bien que rien ne change. Il ignorait absolument ce que l'Allemande lui voulait, et adoptait une méfiance de principe, comme pour tout ce qui concernait ses anciens collègues à cagoule.

La venue de l'elfe – sale bête, décidément – suspendit la discussion, et James poussa un soupir parfaitement audible en jetant un coup d'oeil vers la porte. Bon, tu accouches ou on y passe le réveillon ? L'elfe parti, Ella daigna enfin s'expliquer, et son vis-à-vis ne put réprimer une moue incrédule. Le parchemin d'Alexandre ? Il avait complètement oublié cet objet, et avait cessé d'enquêter dès avant sa désertion. L'affaire avait été l'occasion de parler longuement avec le glacier Florian Fortarôme, et cette rencontre avait marqué une étape importante dans la trahison du jeune homme... Il ne répondit pas immédiatement, d'ailleurs, l'esprit occupé du souvenir de cet homme étonnant. Avait-il le droit de répéter à quelqu'un d'autre les informations que le glacier lui avait données ? Le visage dans les mains, il se remémorait les paroles du glacier, l'histoire de son ami... Finalement, il releva la tête et, fixant Ella, répondit doucement :


-J'ai une piste, mais j'ignore ce qu'elle vaut. J'ai arrêté mes recherches plusieurs mois avant la mort de notre cher patron, et je n'ai pas pris le temps de vérifier cette piste. Je ne pense pas, cependant, que mon informateur m'ait menti...

Il s'interrompit quelques instants, le regard dans le vague, puis reprit d'une voix moins éteinte :

-Mais pourquoi te donnerais-je cette piste, Ella ? Je ne vois pas pourquoi je te ferais ce cadeau... Rien n'est gratuit de nos jours. Qu'as-tu à m'offrir en échange, hormis des menaces ? Tu comprends... ce n'est pas la meilleure façon de susciter la coopération.

Le regard soudain plus vif, il se cala dans son fauteuil, observant intensément l'Allemande. L'information en soi n'avait plus la moindre importance à ses yeux ; il n'avait aucune intention de se remettre en quête du Parchemin. Mais s'il pouvait la monnayer... consolider un peu sa tranquillité... Une femme qui menaçait ainsi de ressusciter le passé devait bien avoir les moyens de l'étouffer un peu... L'air tranquille, James croisa les jambes et appuya un coude sur son genou, pour fixer Ella plus à son aise. À elle de jouer, à présent. Un sourire d'encouragement passa sur les lèvres du repenti tandis qu'il attendait en silence, son regard obstinément fixé sur le visage de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ella Von Königsberg
    • Nombre de messages : 665
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 09/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Assimilée Sang-pur
      Baguette magique: Bois d'ébène - Crin de sombral - 27,5 cm
    avatar
  • Tueuse à gage
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Dim 22 Aoû - 23:53:54

Ella dévisagea sans ciller son ancien collègue mangemort. Il parut pour le moins surpris d'apprendre quel était l'objet de sa quête. Bien que toujours sur le qui vive il sembla un peu se détendre à moins que ce ne soit qu'une impression. L'hésitation de James ne lui échappa pas mais tant qu'il avait le visage dans les mains et que le contact visuel était coupé, elle ne pouvait avoir accès à ses pensées. Cependant, nul besoin d'être légilimens pour interpréter et comprendre qu'il avait bien une piste.

L'ancien mangemort le lui confirma d'ailleurs aussitôt, ce qui suscita l'intérêt de la jeune femme. Naturellement, elle se doutait bien qu'il ne lui révélerait pas tout comme ça simplement par bonté d'âme. Il faut avouer qu'après son message de convocation peut engageant, il n'avait aucune raison de lui faire de fleur.. La tueuse le dévisagea calmement, froidement, se retenant de lui adresser un sourire faux qui n'aurait que traduit sa lassitude. James s'adossa au fauteuil, sa voix avait gagné en assurance comme si le fait qu'elle ait besoin de lui le rendait intouchable et en position de force. L'expérience avait déjà montré que parfois les menaces explicites savaient délier les langues. Par chance, l'Allemande n'avait aucun grief contre son ancien collègue, quand bien même fut il un traitre. Et puis, il semblait prêt à coopérer si l'on omettait son petit marchandage. Pourquoi alors ne pas jouer le jeu ? Moins de personne sauraient pour ses talents de légilimens et mois on en saurait sur sa personne, mieux cela serait pour elle. Un sourire mi-exaspéré mi-amusé courba ses lèvres alors qu'elle se contenta de lui renvoyer la question.


- Et bien, qu'accepterais tu en échange ?

Sans doute Kirkby ne réalisait pas la faveur qu'elle lui accordait. Son intonation laissait entendre qu'elle pourrait céder à sa requête si celle ci était raisonnable. Tout autre que lui aurait probablement été torturé, soumit à la légilimencie puis tué. Non par méchanceté, simplement pour pas qu'il n'y ait de témoins. On ne sait jamais ce qui peut passer dans la tête des gens. Ils peuvent vous jurer fidélité un jour et vous trahir le lendemain.

- Que veux tu James ? Je croyais que tu n'aspirais qu'à une petite vie bien tranquille, loin de tes anciens démons ? Si tu me donnes ce que je veux, tu as ma parole que je ne viendrais plus t'importuner, ni moi ni personne.

Non personne.. Traquer les anciens mangemorts et les éliminer était dans le contrat passé avec Benson. Par conséquent le nombre de personnes susceptibles de nuire à l'assistant d'Ollivanders allaient diminuer progressivement. Si tant est qu'elle réussisse et ne se fasse pas tuer elle même bien sur. C'était l'un des risques du métier, mais la ténébreuse était confiante. Pour le reste, James avait été protégé par l'ordre du phénix. Si les grands vainqueurs de la guerre avaient voulu le faire arrêter il y a longtemps que le sorcier croupirait à Azkaban. Les seuls qu'il devait vraiment craindre étaient les mages noirs en fuite voulant se venger de la traîtrise ou ceux redoutant une dénonciation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • James Kirkby
    • Nombre de messages : 845
    • Age : 41
    • Date d'inscription : 01/01/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Réputé pur
      Baguette magique: Bois de noyer, crin de licorne, 26,5 cm
    avatar
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Ven 27 Aoû - 20:05:25

Un profond silence s'installa sur le salon tandis que James réfléchissait, l'air absent, regardant sans le voir un tableau au mur. Le Parchemin d'Alexandre... Il avait complètement oublié toute cette affaire, et les souvenirs lui revenaient par bribes. Les informations données par Fortarôme remontaient doucement à la surface, comme de très anciens éléments à demi-enfouis sous des événements plus récents, et il s'étonnait d'avoir pu accorder une telle importance à ces fables. Désormais, le Parchemin d'Alexandre lui était absolument indifférent, et son devenir également ; il n'avait conservé de souvenirs aussi précis que parce que l'interrogatoire peu conventionnel du glacier avait été riche d'enseignements pour lui. Une vague de nostalgie s'empara de l'ancien Mangemort tandis que son ancienne collègue lui laissait la direction des opérations. Que voulait-il ? Mais plus rien... La tranquillité, pour lui, cela allait de soi. Mais rien d'autre ne l'intéressait vraiment... Il laissa passer quelques instants de silence, puis reprit, un sourire narquois aux lèvres :

-Tu ne viendras plus m'importuner, ni toi ni personne ?... Aurais-tu donc des accointances si puissantes qu'elles te permettent de te porter garante des autres... du ministère, par exemple ? Je te savais femme de ressources, Ella, mais pas à ce point.

Cependant, il réfléchissait toujours. Florian lui avait donné, contraint et forcé, des informations, sans lui cacher le danger qu'elles pouvaient représenter en des mains malintentionnées. Et Ella lui semblait assez correspondre à la description desdites personnes malintentionnées... Soudain sérieux, James lâcha :

-Soit. J'accepte ta parole, à supposer qu'elle vaille quelque chose. Mais je veux autre chose. Et si tu me refuses ce quelque chose, tu ne sauras rien.

Du regard, il s'assura de la pleine attention d'Ella, avant de s'expliquer :

-Mon informateur m'a donné tous les renseignements qu'il possédait, j'en suis certain. J'exige de rester le seul dépositaire de son identité, je ne veux pas... je ne veux pas te donner son nom. Nous sommes d'accord ?

Fortarôme était vivant, il avait même reparu sur le Chemin de Traverse, sans que James ose l'aborder ; la seule chose qu'il pouvait faire pour le glacier, c'était assurer sa tranquillité, en taisant son nom. Ella avait l'air disposée à accepter cette condition ; elle se contenta de hocher la tête, incitant du geste son ancien collègue à poursuivre ; ce qu'il fit, en peu de mots, d'une voix indifférente :

-Le Parchemin se trouvait à Sainte-Mangouste en 1925, et il a été volé, je suppose que tu sais cela. Il semble que le voleur soit Adalbert Lasornette, l'historien célèbre. On ignore cependant ce qu'il en a fait, d'après mon informateur, il ne possédait plus le Parchemin à sa mort. Voilà la piste que je possède, je n'en sais pas plus.

Tout cela tenait en quelques paroles brèves, c'était désespérant. Il avait fallu des heures d'enquête, et un pénible interrogatoire, pour en arriver là. James soupira en se calant confortablement dans son fauteuil, les yeux fixés sur Ella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ella Von Königsberg
    • Nombre de messages : 665
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 09/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Assimilée Sang-pur
      Baguette magique: Bois d'ébène - Crin de sombral - 27,5 cm
    avatar
  • Tueuse à gage
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Ven 3 Sep - 19:41:25

La parole qu'elle donnait, Ella ne comptait pas la trahir. Question d'honneur, de principes, enfin comme on veut. La ténébreuse était certes une tueuse, mais pas une parjure. Elle s'était retournée contre les mangemorts, soit. Elle n'avait fait allégeance à aucun d'entre eux. Naturellement, elle ne pouvait se porter garante que dans son champs d'action, mais les Aurors ne se préoccupaient pas de James, d'ailleurs ils n'avaient aucune raison de le faire tant qu'il se conduirait bien. Ainsi, à moins d'une plainte et d'une dénonciation, l'ancien mangemort pouvait se rassurer sur sa tranquillité. Sentant qu'une petite explication sur ses allégations était nécessaire, l'Allemande ajouta sur un ton calme et sérieux:

- J'ai effectivement des contacts haut placés au ministère. Tu n'as aucune raison d'être inquiété, James.

La légilimens ne pouvait pas en révéler davantage sur cet accord, sans quoi cela pourrait porter préjudice à Benson et à elle même. Non vraiment, personne ne devait connaître cet arrangement. C'était le genre d'information qui pourrait compromettre la carrière du directeur de la justice et par conséquent la placer en mauvaise posture. Il y avait cependant une chose qu'Ella n'appréciait pas. Que l'on mette sa parole en doute. Alors oui, il y avait peut être toute les raisons du monde pour qu'on lui fasse pas confiance, mais sa parole, elle s'y tenait.

- S'il te plait, James, tu peux me provoquer en duel si tu le désires, mais ne m'insulte pas. Je n'ai jamais failli à ma parole.

Les prunelles irisées d'un profond vert émeraude de la jeune femme dévisagèrent son vis à vis avec une rare intensité. Toutefois, son invité semblait éviter de la regarder dans les yeux, comme s'il avait intuitivement deviné. Il semblait bien parti pour parler, aussi Ella ne l'interrompit pas. Elle se contenta d'acquiescer à sa requête sans chercher plus loin. La source que son ancien complice cherchait à protéger ne l'intéressait pas, le tout était que les informations soient exactes. La ténébreuse commençait à être lasse des pistes menant à des impasses.

Finalement, James ne se fit pas prier trop longtemps et lui fit part d'un renseignement qui venait précisément de lui remettre le pied à l'étrier. Adalbert Lasornette.. Il lui semblait que le bonhomme était mort dans les années 1980.. Même s'il ne l'avait plus à sa mort, le parchemin ne devait plus être passé entre beaucoup de main encore.. Deux tout au plus. Une si elle avait de la chance. Il fallait désormais qu'elle épluche la vie de l'écrivain pour connaître ses fréquentations et trouver à qui l'homme avait été susceptible de confier la relique. A moins qu'on ne la lui ait volé aussi...


- Je te remercie.

Susurra l'Allemande avant de boire une gorgée de jus de pomme que son Elfe de maison attentionné (un peu trop peu peut être) lui avait préparé. Voilà qui coupait court à l'interrogatoire puisqu'elle avait ce qu'elle désirait.. Une chose l'intriguait néanmoins. La facilité avec laquelle James lui avait révélé tout ceci, comme si l'information n'avait plus la moindre importance à ces yeux. Avais il appris quelque chose sur la relique qui la rendait finalement peu attrayante ? Etait ce un piège ? Non impossible. Le parchemin n'avait eu que des conséquences bénéfiques pour ceux qui le possédait..

- Tu es sur que tu ne veux rien, James ? Entendant par là, s'il ne voulait rien boire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • James Kirkby
    • Nombre de messages : 845
    • Age : 41
    • Date d'inscription : 01/01/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Réputé pur
      Baguette magique: Bois de noyer, crin de licorne, 26,5 cm
    avatar
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Dim 12 Sep - 18:30:58

Il était curieux de voir comme certaines personnes s'offensaient d'un rien. James s'était déjà souvent fait la réflexion, particulièrement en ce qui concernait ses anciens compagnons à cagoules ; on tuait, torturait, semait la terreur dans l'allégresse, mais qu'un mot un peu vif soit prononcé, et c'était l'atteinte insupportable à l'honneur, le grand courroux digne des gentilshommes au sang vif du XVII° siècle... Comme dans les livres de cape et d'épée, on se provoquait en duel, on parlait de laver dans le sang l'atteinte à l'honneur... Comme si ces gens avaient de l'honneur. James lui-même avait cru à cette sottise, il s'était imaginé membre d'une sorte d'aristocratie, loin au-dessus du commun des mortels, mais la fiction ne tenait plus. Il se rendait compte que le prétendu honneur n'était que de la rigidité morale, du mensonge, une imposture en somme.

Provoquer Ella en duel n'était pas dans ses intentions ; il avait étrangement perdu le goût de la bagarre, et aurait, de toute façon, été certain de perdre : le serment inviolable auquel Vawdrey l'avait contraint était toujours en vigueur, et de ce fait, un grand nombre de sorts lui était interdit. Il se contenta de sourire faiblement et de préciser d'une voix tranquille :

-Je ne mettais pas en doute ta parole, Ella, mais la réalité de ta capacité à assurer ma tranquillité. Je suis méfiant, je suppose que tu le comprends. Mais soit, puisque tu me dis avoir des contacts haut placés, je ne demande qu'à te croire.

Son histoire livrée, il posa un regard d'ennui sur le tapis épais, sous ses pieds. Tout cela ne le concernait plus, désormais, et il se demandait un peu comment il avait pu être à ce point enragé pour la quête d'un stupide parchemin. Le souvenir glacé de sa terreur, lorsqu'il fallait exposer l'avancée des recherches au Maître, lui raidit les muscles ; il fallait alors avouer qu'on n'avançait guère, et en subir les douloureuses conséquences. Et il y avait eu cette ultime entrevue... celle où il avait cru laisser sa peau. Il était déjà presque un traître à ce moment, et l'audience avait décidé de la suite. Il avala une brusque bouffée d'air, comme si l'étouffement ressenti ce jour-là devait revenir, tandis qu'Ella insistait pour qu'il prenne quelque chose.

-Non, merci, je ne veux rien,
répondit le repenti en levant un regard terne sur Ella. Mais tu voulais peut-être me faire prendre du véritasérum ? Dans ce cas, donne, et finissons-en, fit-il en tendant la main. Sinon, je t'avoue que cette conversation m'est assez pénible et que j'aimerais y mettre un terme.

Que la chose soit dite, et clairement dite. S'il n'avait rien contre Ella en particulier, il ne se sentait guère à l'aise en compagnie d'une ancienne Mangemort ; évoquer aussi clairement l'une de ses dernières missions pour le compte du Lord avait quelque chose de douloureux, d'angoissant, et de terriblement culpabilisant pour quelqu'un qui essayait à tout prix de gommer ce passé.


[désolée pour l'attente et la qualité]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ella Von Königsberg
    • Nombre de messages : 665
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 09/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Assimilée Sang-pur
      Baguette magique: Bois d'ébène - Crin de sombral - 27,5 cm
    avatar
  • Tueuse à gage
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Ven 17 Sep - 11:14:00

Du véritasérum ? Quelle idée.. Certes il était légitime qu'il ne lui fasse pas confiance mais tout de même.. Pour une fois que la ténébreuse n'avait d'autre idée en tête que se montrer aimable et accueillante comme une hôte se doit de l'être. Ne peut on être un ancien mangemort et avoir des principes ? Savoir se montrer redevable et tenir sa parole ? Ella ne voyait vraiment pas en quoi les deux choses devraient être inconciliables.

-Non ce n'était pas mon intention. Je n'ai nul besoin de ça pour savoir que tu ne mens pas.

Répliqua-t-elle avant de boire une nouvelle gorgée de son jus de pomme l'air parfaitement détaché. Elle aurait cru que la compagnie de James pourrait être sympathique et la changer un peu de sa monotone solitude mais en fait, l'ex mangemort repenti se montrait d'un ennui mortel. Il semblait aussi peu prompt à se montrer agréable qu'une harpie pourrait l'être. Tant pis. Dans tous les cas, il venait de coupait court à toute conversation. Elle avait obtenu le renseignement dont elle avait besoin concernant le parchemin, elle n'avait donc plus la moindre raison de le forcer à rester à moins que « rester pour lui tenir compagnie » puisse être considéré comme un motif suffisant.

-Et bien.. je n'ai pas l'intention de te retenir contre ton gré. Après tout, tu m'as donné l'information que je voulais.. Je te demande simplement de ne répéter cela à personne d'autre.


L'Allemande se tut alors, laissant un pesant silence s'installer. Son regard se glissa vers la porte derrière laquelle Dinner avait disparu un peu plus tôt, contemplant l'encadrement vide dans une sorte de rêverie, puis revint se poser sur James dont la présence en ces lieux, semblait il ne se justifiait plus. Elle ne le quitta pas des yeux, attendant qu'il prenne une décision. Il était libre de partir s'il le voulait. Ce soir, elle aurait au moins une piste sur laquelle partir et elle saurait quoi chercher.

(Navrée c'est vraiment super court mais je savais pas quoi lui faire dire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • James Kirkby
    • Nombre de messages : 845
    • Age : 41
    • Date d'inscription : 01/01/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Réputé pur
      Baguette magique: Bois de noyer, crin de licorne, 26,5 cm
    avatar
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Sam 18 Sep - 16:03:41

En quelques mots à peine, James avait plombé l'atmosphère, délibérément. Il n'appréciait pas d'être convoqué, en termes plus que déplaisants, pour un interrogatoire qui ne l'était pas moins, et il le faisait savoir. Il avait acquis, lors de ses multiples entretiens avec l'Ordre du Phénix, une docilité à toute épreuve – tu réponds, sans broncher, quoi que tu penses, parce que tu es en position de faiblesse... Ella avait, sans le savoir, bénéficié de cette docilité ; pas une fois son ancien collègue n'avait cherché à esquiver les questions, il avait parlé avec l'indifférence de celui qui sait qu'il ne pourrait rien taire, même s'il le désirait ardemment. Sa sincérité devait d'ailleurs être manifeste, car Ella lui affirma qu'elle ne comptait pas utiliser le Veritaserum. Curieux, pour une femme aussi prudente, songea James sans y prêter réellement attention. Il hocha la tête en signe d'approbation lorsqu'elle prononça les mots « tu ne mens pas », mais ne bougea pas. De toute évidence, l'entretien était terminé, mais l'invité contraint semblait avoir encore quelque chose à dire, lui qui était venu avec tant de réticence. Même lorsqu'Ella lui signifia qu'il pouvait partir, il resta assis, les yeux fixés sur le tapis. Avait-il seulement entendu le congé de son hôtesse ? Il avait l'air si absorbé dans ses pensées qu'on pouvait légitimement en douter. Après une bonne demi-minute, cependant, il releva la tête et lâcha soudain :

-J'ai aussi une question, Ella. Ou même deux, ou trois. Tu réponds, tu ne réponds pas, libre à toi.

Pourquoi cette soudaine curiosité ? Il l'ignorait lui-même, et s'en étonnait. Il luttait désespérément pour oublier son passé de Mangemort, et voilà qu'il brûlait d'envie de poser des questions à ce sujet à une ancienne collègue.

-Qui sont tes contacts « haut placés » au Ministère ? Comment as-tu la certitude d'échapper à toutes les poursuites ?

Elle ne répondrait pas, c'était presque certain, mais il valait la peine d'essayer d'en savoir plus ; James se sentait dans une position si précaire que la moindre idée pour garantir un peu ses arrières serait la bienvenue.
Il avait à peine posé ces questions qu'il eut la certitude qu'Ella ne lui répondrait que d'un sourire dédaigneux, et, par avance, il estima qu'il ne supporterait pas cet affront ; un sourire d'excuse aux lèvres, il se leva et fit :

-Mais tu as sans doute plus important à faire que bavarder avec moi... Peux-tu demander à ton elfe de me reconduire, je te prie ?

Un ultime doute s'empara de lui - elle ne le laisserait peut-être repartir que pour l'assassiner dans le dos - mais, en homme habitué à la dissimulation, il continua à sourire faiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Ella Von Königsberg
    • Nombre de messages : 665
    • Age : 28
    • Date d'inscription : 09/02/2009

    • Pensine
      Statut sanguin: Assimilée Sang-pur
      Baguette magique: Bois d'ébène - Crin de sombral - 27,5 cm
    avatar
  • Tueuse à gage
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Lun 20 Sep - 17:13:52

James n'avait pas bougé. Il n'avait pas eut l'esquisse d'un mouvement pour partir. La ténébreuse continua à la fixer, droite, immobile. Un de ces sourcils se haussa légèrement, trahissant son incrédulité face à l'absence de réaction. Qu'attendait-il ? La jeune femme reposa son verre sur la table basse, conservant un calme inébranlable. Elle avait tout son temps. Des questions.. tiens donc, tout d'un coup il semblait subitement intéressé. L'Allemande rejeta ses cheveux en arrière et inclina légèrement la tête sur le côté. Sans un mot, elle lui fit signe de poursuivre.

Ah la grande question. Qui étaient ces contacts.. Elle ne l'avait pas dit précédemment pour une raison bien précise, mais voilà maintenant que James se montrait curieux. Mentionner son accord avec Mark pourrait lui causer du tord, aussi bien à elle qu'à Benson. Pour un directeur de la justice, passer un tel accord avec un ancien mangemort ne devait pas être excellent pour la réputation. James serait en possession d'une information pouvant porter préjudice à Mark et si le sorcier devait être intrigué, elle perdrait sa protection. Par ailleurs, James risquerait également de faire le lien entre cette fameuse entente et les divers assassinats de mangemorts. Certes, la parole de James, ancien mangemort de son état contre celle du directeur de la justice magique mais tout de même. La ténébreuse ne souhaitait prendre le moindre risque et la seule façon de le lui révéler serait de le tuer ensuite.


« Ta situation n'est-elle pas assez précaire que tu désires savoir quelque chose qui pourrait te coûter plus que la vie ? »

Finit par répondre la légilimens à l'instant précis ou James se levait. Elle ne pouvait pas être plus claire. Ella n'avait aucune envie de le tuer aussi, il ne devait pas la forcer à répondre. Se levant à son tour, la jeune femme contourna la table basse et s'approcha de son invité avec la fluidité et la grâce d'un serpent. Plantant ses yeux verts dans ceux de son ancien collègue, la tueuse ajouta:

« Je peux seulement t'assurer que je suis bien à l'abri de toute poursuite et que selon notre accord tu le seras aussi. »

Se détournant alors, la jeune femme remit un peu plus de distance entre elle et son invité et appela d'une voix décidée:

« Dinner ! »


L'elfe apparut dans l'instant et s'inclina respectueusement devant les deux sorciers. En fait, la ténébreuse ne pensait qu'à une chose désormais, elle avait hâte de se lancer dans les recherches sur monsieur Adalbert Lasornette et rien de la détournerait de son but. Pas question de se laisser distraire ce soir.

(Allemand) «  Si tu veux bien raccompagner notre invité. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • James Kirkby
    • Nombre de messages : 845
    • Age : 41
    • Date d'inscription : 01/01/2008

    • Pensine
      Statut sanguin: Réputé pur
      Baguette magique: Bois de noyer, crin de licorne, 26,5 cm
    avatar
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   Mar 21 Sep - 11:06:02

La question avait à peine franchi ses lèvres que James regrettait déjà de l'avoir posée. Que lui importaient les arrangements passés entre Ella et le ministère ? Ne s'était-il pas juré de se tenir à l'écart de toutes les combines possibles ? S'il avait posé la question, c'était, avant tout, par envie. Savoir son ancienne collègue en sûreté lui rappelait cruellement la précarité de sa propre situation. Si elle avait réussi, pourquoi lui ne parviendrait-il pas à sauver sa peau ? Il espérait confusément que la réponse d'Ella, si elle venait jamais, lui donnerait quelques idées pour lui-même...

D'une phrase bien sentie, l'Allemande lui fit sentir à quel point sa curiosité était malvenue, et il hocha la tête, nerveusement, en signe d'assentiment. Il avait eu tort de poser la question, et sa vie, si misérable qu'elle pût sembler, lui était trop précieuse pour qu'il prît le risque de la perdre. D'une voix étouffée, il s'expliqua, tandis qu'Ella s'approchait de lui :


-Je voulais seulement...


Avait-elle entendu ces quelques mots ? Ils avaient été prononcés si bas qu'il était bien possible qu'Ella ne les ait pas saisis. Elle plongea son regard dans celui de son invité, et lui assura fermement qu'ils étaient, tous deux, en sécurité.

-C'est tout ce qu'il m'importait de savoir, répondit James sur un ton un peu plus assuré.

Il se fichait éperdument de connaître le nom des membres du Ministère compromis avec Ella – car c'était forcément une compromission, tout arrangement avec une Mangemort était une compromission – et seule sa propre sécurité l'intéressait. Qu'on la lui garantisse, et il s'estimait heureux.

L'elfe, appelé par Ella, parut presque aussitôt dans le salon. La jeune femme lui adressa un ordre en allemand, l'elfe répondit par deux mots qui signifiaient probablement « oui maîtresse », et s'inclina devant elle avant de se tourner vers James à qui il s'adressa en anglais, sans le moindre accent :

-Dinner va reconduire Monsieur.

Le jeune homme jeta un dernier regard vers Ella, qui semblait avoir déjà oublié sa présence, et lâcha dans le silence :

-Eh bien, au revoir, Ella... et...

Il avait failli lui souhaiter bonne chance dans sa quête, mais au dernier moment, il se ravisa, et, tournant les talons, emboîta le pas de l'elfe. Un instant plus tard, contrairement à ce qu'il avait craint, il se trouvait à Londres, sain et sauf, sans savoir précisément où il avait passé l'heure précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: J'ai accepté par erreur ton invitation (Fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Hors-Jeu :: Archives :: Années passées-