Partagez | .
 
 [thème 3] Rencontre surprise et réminiscences [Mis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • William Faith
    • Nombre de messages : 226
    • Age : 26
    • Date d'inscription : 01/11/2008

    • Pensine
      Statut sanguin:
      Baguette magique:
    avatar
  • Médicomage Médicomage
MessageSujet: [thème 3] Rencontre surprise et réminiscences [Mis]   Dim 31 Mai - 14:35:41

Titre : Rencontre surprise et réminiscences.
Thème choisi : le 3
Personnage(s) : Billy, Lellia Windfall.
Résumé : Juste après Poudlard, Billy retrouve son ancienne Captain Mégère lors d'un match de Quidditch officiel.
Cadre : Somewhere in England
Année : été 2003
Complet : Oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • William Faith
    • Nombre de messages : 226
    • Age : 26
    • Date d'inscription : 01/11/2008

    • Pensine
      Statut sanguin:
      Baguette magique:
    avatar
  • Médicomage Médicomage
MessageSujet: Re: [thème 3] Rencontre surprise et réminiscences [Mis]   Dim 31 Mai - 14:36:30

-J'ai mon nœud qui fait des estomacs...
-T'inquiète mon gars, ça va aller ! Tu nous refais pareil qu'aux entraînements, et on bouffe ces Frelons !

Le capitaine des Crécelles de Kenmare, l'équipe de Quidditch irlandaise dans laquelle Billy effectuait une sorte de stage de formation, lui donna une grande tape encourageante dans le dos, et les autres membres de l'équipe approuvèrent. Non pas que les Crécelles étaient insensibles au stress ; simplement, ils n'en étaient pas à leur premier match officiel, et l'impatience d'aller sur le terrain dépassait l'angoisse. On ne pouvait pas en dire autant du jeune Faith, qui, après des mois d'entraînement personnel et deux mois d'entraînement passés aux côtés de l'équipe de Kenmar allait enfin jouer dans la cour des grands. Il avait pendant sept ans été habitué au stade de Poudlard, et n'avait depuis sa première année quasiment jamais manqué un seul match ; et même les rares fois où il avait du céder son poste d'attrapeur pour X raison, il avait tout de même assisté à la partie dans les gradins et avait encouragé l'équipe de Gryffondor tant qu'il pouvait. Mais on avait beau dire, un stade national, c'était un autre niveau que le Poudlard Stadium, quand même... Déjà parce que le nombre de spectateurs était beaucoup plus impressionnant, et ensuite parce qu'une défaite serait bien plus grave.

Les Crécelles avaient accepté de le prendre comme stagiaire/remplaçant pendant les six mois qui suivirent sa sortie de Poudlard, ce qui était une chance inespérée pour un gamin qui n'avait même pas fait une seule année en Filière Quidditch à l'université de magie avancée. Leur attrapeur avait en effet été victime d'une très mauvaise chute, et ils n'avaient pas hésité longtemps avant d'accepter ce nouveau remplaçant qui, au vu de ses performances à l'école, promettait d'être utile. Le Gryffondor avait donc quitté ses amis, qui eux allaient pour la plupart se retrouver à l'UMA, pour vivre le rêve qui était le sien depuis qu'il avait entendu parler de la finale de la Coupe du Monde 1994 (il voulait en quelque sorte devenir le Viktor Krum de l'équipe nationale d'Irlande). On était maintenant en septembre, et tandis que les étudiants avait fait leur rentrée, il s'apprêtait lui à mettre en pratique les semaines d'entraînement intensif auquel l'avaient soumis les Crécelles de Kenmar. Certes il ne s'agissait que d'un match amical contre les Frelons de Wimbourne, mais tout de même, il avait une sacrée pression.

Le voilà donc dans les vestiaires en train d'enfiler sa robe verte (il préférait de loin le Rouge et Or des tenues Gryffondor, mais bon...) et de tenter de se détendre. Il emboîta ensuite le pas à son équipe d'adoption jusqu'au terrain, sous les encouragements parfois un brin moqueurs de ses coéquipiers. Les acclamations du public (majoritairement Anglais puisque le match se disputait chez les Frelons)ne déstabilisèrent pas le jeune homme ; au contraire, il se sentit ragaillardi. C'était quand même un peu pour ça qu'il voulait faire du Quidditch... La gloire, les applaudissements, tout ça... Et dans peu de temps, les acclamations salueraient sa performance lorsqu'il aurait attrapé le Vif !

Il détourna enfin son regard des gradins pour jeter un oeil à l'équipe adverse qui les rejoignait sur le terrain, près de l'arbitre. Les Frelons avaient l'air solides mais pas tellement menaçants, songea-t-il en jaugeant leur capitaine... C'est alors qu'il aperçut un joueur -ou plutôt une joueuse, qu'il connaissait très bien et n'avait pas vu depuis plusieurs années maintenant -quatre pour être précis. Brune à l'air particulièrement déterminé, le balai bien en main, Lellia Windfall s'avançait sur le terrain, défiant ses adversaires du regard.


-Captain ! Lança l'irlandais.

Personne ne fit attention à lui, puisque les deux chefs d'équipe étaient en train de se serrer la pince en promettant à l'arbitre un jeu fair-play, mais comme si elle l'avait entendu, la Mégère se tourna vers lui. Ils échangèrent un regard surpris. Il avait complètement, mais alors complètement oublié que l'ancienne Captain Mégère de Gryffondor jouait maintenant chez les Frelons ! Quant à elle, elle devait s'attendre à tout sauf à voir son boulet d'attrapeur jouer dans l'équipe d'en face... Alors que Billy lui souriait de toutes ses dents, se retenant de lui faire un grand signe et de lever les pouces du genre « Ouaiiis c'est trop cool on va jouer l'un contre l'autre! », elle fronça les sourcils et resserra un peu plus sa prise sur son balai, lui indiquant par cela : « C'est pas parce qu'on a joué ensemble avant que j'vais te faciliter la vie mon coco » ou encore « Moi j'suis pas là pour m'amuser, alors pendant qu'on joue on oublie qu'on se connaît ». Un peu déçu, il enfourcha cependant son propre balai d'un air décidé. Pour la peine, il allait l'attraper plus vite que l'éclair, ce vif ! na

Ce ne fut pas aussi facile à faire qu'à dire. Les joueurs démarrèrent en trombe, et mine de rien, ils avaient tous des balais très performants. Tout d'abord un peu désarçonné par la vitesse à laquelle le jeu se déroulait (franchement, on était loin des Comètes 260 et des joueurs inexpérimentés de l'école !), il pris rapidement le rythme et entreprit de tournoyer méthodiquement autour du terrain en quête de son objectif, à savoir la petite balle dorée. L'attrapeur d'en face était également un homme, un peu plus fin que lui mais plus âgé, qui ne lui accordait pas un regard, concentré sur sa mission. Malheureusement le Vif d'Or c'était bien planqué, et ils eurent le temps de tourner en rond pendant un moment. Les premiers buts furent relativement serrés ; mais assez vite, les Frelons prirent de l'avance, au grand désespoir de Billou. Le score s'éleva bientôt à quatre-vingt-dix contre quarante. L'ancien Gryffondor arpentait les airs, guettant la sphère convoitée, mais ne pouvant s'empêcher de jeter des coups d'oeil furtifs à Lellia qui fendait les airs sur son balai, Souaffle en main la plupart du temps, enchaînant les figures. Il la vit ainsi marquer ou aider à marquer plusieurs autres buts, réduisant toujours plus leurs chances de gagner le match même avec le Vif, lorsqu'il aperçut soudain un éclat doré.

Sans prendre le temps de réfléchir, il fonça. Il s'allongea au maximum sur son Eclair de Feu, l'air lui fouettant les joues ; le temps que l'attrapeur adverse remarque qu'il avait repéré la balle et se lance à sa poursuite, le brun avait déjà presque atteint son but. Lorsqu'il fut assez près, il lâcha le manche d'une main et la tendit vers le Vif d'Or...

Une seconde plus tard, ses doigts se refermaient dessus, écrasant une des ailes argentées au passage.


- OUAIIIS !!!!

Il s'éleva dans les airs, brandissant la balle pour faire signe à tout le monde -et surtout à l'arbitre- qu'il venait de mettre fin au match. Le coup de sifflet final retentit, et pendant un instant, Billy crut qu'ils avaient gagné. Mais un coup d'oeil au tableau des scores lui fit perdre son sourire d'un coup : deux cent dix pour les Crécelles, deux cent vingt pour les Frelons. Ils avaient perdu. Les poursuiveurs rayés jaune et noir avaient certainement marqué un dernier but décisif juste avant qu'il n'attrape le Vif d'or... Dépité, il jeta un regard à Lellia, qui arborait un sourire féroce. Finalement il descendit vers le sol, imitant les autres joueurs et rejoignit son équipe.

-Désolé les mecs... J'ai essayé pourtant !

-Pas grave gamin, lui répondit un des batteurs en lui posant une main sur l'épaule, au moins t'as sauvé l'honneur...

-Ouais, au moins c'est nous qui avons eu le Vif ! Renchérirent les autres.

Soulagé de ne pas être accablé de reproches et qu'on ne lui rejette pas la faute de la défaite sur le dos, le jeune homme s'autorisa à sourire à son tour (enfin pas trop quand même, parce que la joie n'était pas franchement au rendez-vous chez les Crécelles). Ils rejoignirent les vestiaires en se réconfortant mutuellement et se promettant une victoire la prochaine fois, et Billy se dépêcha de se changer. Il voulait tout de même aller voir Lellia, n'était-ce que pour la féliciter pour sa victoire et pour le chemin qu'elle avait parcouru depuis sa sortie de Poudlard. Et puis, ça lui faisait plaisir de revoir une tête connue de Poudlard, et il n'avait pas envie de la laisser s'en aller sans avoir parlé un peu... Il alla donc patienter à l'extérieur du stade, l'endroit par où les Frelons étaient arrivés -et par conséquent, l'endroit par où ils partiraient. Ceux-ci ne tardèrent pas à débarquer, très contents de leur match, presque bras-dessus bras-dessous, chantant même quelques chansons de victoire. Lorsqu'elle l'aperçut, Lellia s'excusa auprès de ses coéquipiers et s'éloigna du groupe que ces derniers formaient pour rejoindre son ancien camarade de maison. Une fois face à face, ils se sourirent, et tendirent la main au même moment. Ils se la serrèrent chaleureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • William Faith
    • Nombre de messages : 226
    • Age : 26
    • Date d'inscription : 01/11/2008

    • Pensine
      Statut sanguin:
      Baguette magique:
    avatar
  • Médicomage Médicomage
MessageSujet: Re: [thème 3] Rencontre surprise et réminiscences [Mis]   Dim 31 Mai - 14:36:59

-Félicitations, lui dit Billy. C'était une victoire bien méritée.

-Tu t'es bien défendu. C'était un beau match, conclut la jeune femme.

L'Irlandais la remercia, puis lui demanda si elle accepterait qu'il lui paye un verre pour fêter cette victoire. Elle réfléchit un instant, puis, avec un regard vers son équipe qui l'attendait, elle répondit :


-Pourquoi pas ? Les grosses fêtes post-match, c'est pas trop mon truc de toute façon...

Et tandis qu'elle allait prévenir ses coéquipiers, il songea : ce n'est pas ton truc lorsque t'es pas Captain et que t'as pas de discours à faire ni de remerciements à recueillir... Cette pensée le fit sourire. Lellia avait toujours eu un sacré caractère, et il fallait avouer, il ne lui avait pas fait bonne impression lors de son arrivée en première année. Pendant trois ans, il avait subi ses entraînements impitoyables, redoublant d'efforts pour qu'elle arrête de le considérer comme le boulet de service. Il avait réussi à gagner un peu du respect de son aînée en attrapant le Vif d'Or à plusieurs reprises, leur assurant de belles victoires, mais elle l'avait toujours traité comme un idiot. Maintenant que quelques années s'étaient écoulées sans qu'il ne la voie, et qu'elle venait de le voir jouer sur un vrai terrain, sa vision de lui avait peut-être changé, qui sait ?

Elle revint vers lui et lui fit signe qu'ils pouvaient y aller. Ils se mirent donc d'accord sur l'endroit où ils allaient aller (un pub qu'ils connaissaient tous les deux et qui se trouvait dans un endroit facile d'accès pour les sorciers) et ils transplanèrent.



-Une Guiness pour moi s'il vous plaît, et euh...

-Un verre d'hydromel pour moi, termina Lellia avant de congédier la serveuse d'un air agacé.

Ils étaient installés confortablement dans une alcôve du pub, l'un en face de l'autre. Il n'y avait pas trop de monde à cette heure ci et ils seraient rapidement servis. Billy lança une espèce de sourire d'excuse à la pauvre serveuse (qui avait l'air un peu molle, c'était vrai) qui partit leur chercher la commande d'un air profondément blasé.


-J'avais zappé que tu jouais chez les Frelons... Ça fait pourtant pas longtemps que t'es sortie de l'Université !

-Bah j'en suis sortie en juin dernier, lui répondit la jeune femme. Ma place chez les Frelons était déjà assurée, puisque le capitaine m'avait vu jouer et que j'avais déjà fait un stage satisfaisant l'année précédente... Résultat, je joue depuis trois mois chez eux, et je suis déjà titulaire.

Une once de fierté perçait dans la voix de la Mégère. A ce moment on leur apporta leurs boissons, et Billy attrapa son baron de Guiness tandis que son ancienne camarade l'interrogeait à son tour :

-Et toi alors ? J'étais carrément surprise de te voir là ! Tu viens à peine de sortir de Poudlard non ?

-Ben, ouais... J'étais pas motivé à l'idée de quitter l'école et d'enchaîner directement avec l'UMA... J'avais envie de faire une pause avant de continuer mes études, tu vois ?

Lellia acquiesça d'un air compatissant. Elle-même n'avait jamais vraiment brillé en cours et préférait de loin s'entraîner plutôt que de réviser...

-Et donc j'ai fait une demande pour intégrer les Crécelles en tant que remplaçant, vu que leur attrapeur était tombé... Alors on peut dire que je fais un genre de stage de perfectionnement, quoi.

-Je vois, une sacrée chance ! Enfin à ce que j'ai vu aujourd'hui, la chance n'a pas grand chose à voir avec ton intégration dans l'équipe.

Billy leva sa pinte en guise de remerciement et but une longue gorgée. Ils parlèrent ainsi de leurs expériences différentes, les matches disputés, gagnés, perdus, les réussites personnelles. Puis le sujet dériva peu à peu, ils se remémorèrent leurs matches à Poudlard, Lellia demandant des nouvelles des anciens membres de leur équipe.

-Page est partie il y a un an en filière élite magique, elle va faire Auror je crois. Elle avait été promue capitaine dès ton départ parce que Bann ne voulait pas du poste, et franchement même s'il l'avait voulu il ne le méritait pas autant que Page.

-Je suis ravie que vous soyez arrivés à la même conclusion que moi. Bann ne valait rien dès qu'il avait des responsabilités, et combien de fois est-ce qu'on l'a remplacé cinq minutes avant le match? Lellia se fendit d'un de ses rares sourires. Au moins il animait bien les soirées post victoire, tu te souviens comment il dansait?

Essuyant une larme de rire qui perlait au coin de l'oeil, l'attrapeur faillit se lever pour l'imiter mais se rappela de la personne avec qui il était et préféra s'abstenir; il était quand même sensé avoir mûri.

-Bang' est à l'UMA, filière élite magique comme Page, mais je sais pas ce qu'elle veut en faire plus tard. Evie est devenue journaliste, elle écrit des articles sur les moldus. Elle est persuadée que mieux on comprendra les moldus moins on les traitera comme des sous-humains et franchement, je pense qu'elle marque un point.

-Pas faux, c'est vrai que la peur et la méfiance que nous inspirent généralement les moldus provient d'une totale ignorance de leur mode de vie...

-Wow, rappelle moi tes notes en BUSE et ASPIC d'étude des moldus ? T'as du déchirer non?

-Encore une question dans le genre et je m'en vais le ptiot...

-Okay okay... Voyons, euh, Jazz est euh, je sais pas en fait, j'ai pas eu de nouvelles récemment, je crois que ce que Fred voulait faire l'intéressait aussi, du commerce je crois ou un truc dans le genre...

-Bon ça me fait plaisir d'entendre parler d'eux mais tu sais bien de qui je voulais parler quand je te demandais des nouvelles de gens de l'équipe, non?

Son ancien coéquipier devint rouge comme une betterave, et pas parce qu'il avait avalé de travers ou autre chose, mais Revan restait un sujet sensible. Les deux amis s'étaient quittés dans la tristesse, certains de ne se revoir que dans longtemps si ils avaient de la chance. Billy, qui était amoureux de sa camarade depuis leur première année, avait été déchiré. Les sentiments de l'irlandais n'étaient pas partagés, mais perdre celui qui avait toujours été à ses côtes pour la soutenir avait été dur pour Revan aussi. Maintenant la douleur s'était estompée et avec tous ses entraînements, le jeune homme avait eu guère le temps de penser à celle qu'il aimerait toujours. Des souvenirs refirent surface, des adieux difficiles, de la tristesse, un manque. Soudain morose, Billou répondit laconiquement à la question.

-Revan est partie à l'UMA, filière élite magique, partie pour faire Auror elle aussi. Quand je lui ai dit qu'elle avait toutes ses chances d'être prise comme poursuiveuse dans un équipe, elle m'a dit qu'elle n'envisageait pas le Quidditch comme une carrière.

-Tu l'aimes toujours ?

-Tu étais au courant toi aussi?

La surprise se lisait sur les traits du jeune homme. Lellia rit franchement cette fois-ci.

-Mon pauvre, mais tout le monde le savait ! A part elle, mais je suppose que tu lui as quand même fait ta déclaration entre le moment où je suis parti et la dernière fois que vous vous êtes vus !

-Oui, mais elle ne pouvait pas me voir autrement que comme un ami.

-Je la comprends, tu as été un frère pour elle, vous en avez bavé tous les deux, et risquer de tout ruiner avec une relation qui pourrait ne pas marcher serait trop bête. Elle ne voulait pas risquer de te perdre.

[color=red]-Mot pour mot ce qu'elle m'a dit. Ça fait pas plaisir pour autant, enfin j'ai accepté et je m'en porte très bien.


Cela clôtura le chapitre sur Revan et ils ne parlèrent plus que de quidditch. Lorsqu'il fut temps pour eux de se séparer, ils se firent une chaleureuse accolade, contents de s'être croisés par hasard, heureux d'avoir pu rattraper un peu du temps perdu, et heureux pour ce qu'était devenu l'autre. Lellia découvrait un jeune homme bien plus posé et réfléchi qu'avant, Billy faisait la rencontre d'une jeune femme, qui autrefois avait été surnommée « Captain Mégère », et désormais écoutait volontiers les déboires amoureux d'un garçon à peine sorti de l'adolescence.



Total : 2850 mots environ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
  • Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [thème 3] Rencontre surprise et réminiscences [Mis]   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Hors-Jeu :: Archives :: Marathon des fanfics-