Partagez | .
 
 Seth Tienyue (Serpentard)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Seth Tienyue (Serpentard)   Ven 12 Déc - 17:43:06

- Nom : Tienyue
- Prénom : Seth
- Age en HJ : 19 ans
- Age du personnage : 11 ans
- Comment avez vous connu le forum ? Ben en fait, on m'a souvent parlée du forum et j'ai fini par promettre de venir ^^

Il soupira faiblement, désireux de ne pas être entendu. Son regard se perdit à l'extérieur, vers le paysage qui défilait par la fenêtre du Poudlard Express. Il aurait aimé être seul, mais avait dû céder sa solitude en échange de deux pipelettes et d'un idiot. N'ayant même pas droit à un silence bienfaiteur, il tentait de se faire oublier pour ne pas avoir à se joindre à eux. Leur discussion portait en effet en cet instant sur les résultats du nouveau baume à lèvres de chez Witchstick© (« Des lèvres pulpeuses, un appel au baiser ») et son incidence éventuelle sur la rencontre avec le Prince charmant. Pathétique ! Il le leur aurait bien dit si ça ne l'avait pas obligé à s'adresser à eux.

« Oh et dites ! Vous savez comment on connaîtra notre maison ? Ma sœur m'a dite qu'il y avait une épreuve à passer. J'espère que ça ne sera pas salissant ! Elle m'a faite une mamu... manucure. J'ai l'air d'une femme là, non ? Regardez... »

Le silence entre cette intervention Ô combien passionnante et celle qui l'avait précédée avait duré très exactement 3 secondes. Il avait compté. Et rien que pour ça, il n'annonça pas à la blonde que son aînée s'était fichue d'elle. Une épreuve... Il retint un ricanement. Sûr que porter le chiffon qui servait de Choixpeau serait une épreuve, mais pas du genre auquel elle pensait.

« Hey, le méché, on te parle ! »

Seth se redressa imperceptiblement, ce qui compte tenu de sa taille se voyait à peine. Le visage fermé, il posa ses deux perles d'obsidienne sur l'insolent qui l'avait interpellé.

« Plaît-il ? »

Depuis le temps qu'il cherchait à caser cette question dans une discussion ! Son frère n'avait qu'à bien se tenir, le garçon venait de gagner leur pari !

« Tu penses aller dans quelle maison ? » répéta obligeamment la rousse, les yeux rivés sur sa touffe de cheveux noirs et rouges en bataille.

« Dans une où vous ne serez pas. »

Ça n'était pas d'une gentillesse inouïe, il le savait, et la curieuse semblait également de cet avis. Il la vit se rembrunir, puis aperçut du coin de l'œil son amie grimacer en se moquant de lui. Bien. L'idiot et elle venaient de se déclarer cibles privilégiées du petit brun à partir de maintenant. Un sourire satisfait mais discret apparut sur ses lèvres et il retourna à la contemplation muette de l'extérieur.

La question posée par l'autre jeune fille n'était cependant pas aussi inintéressante qu'il avait bien voulu le faire croire. Sûr et certain de ne pas aller à Poufsouffle ou Serdaigle – maisons pour lesquelles il n'avait clairement pas le profil, il restait deux maisons susceptibles de se disputer ses faveurs. Il n'était pas dénué de courage, voire de témérité à l'occasion, mais était-ce plus présent chez lui que son ambition ? Il n'en savait vraiment rien.

Comme dans l'immédiat, sa priorité n'était pas de savoir où il irait, mais de faire ses preuves, il décida de ne plus s'inquiéter de ça. Le plus important était de très vite montrer à ses parents, à son frère et au reste du monde aussi puisqu'on y était qu'il était à la hauteur de son rêve. Peut-être qu'ainsi, on cesserait de rire de lui lorsqu'il annonçait que plus tard, il allait conquérir le monde. Et il le ferait proprement et pas à la manière de Vous-Savez-Qui !

Lui n'avait rien contre les moldus. Peut-être parce que sa mère en était une et qu'il l'adorait. Depuis tout petit, bien plus que Seymour, son frère aîné, il était proche d'elle. Que Katherine Tienyue soit fière de lui était une source de motivation, bien que ça ne soit pas la seule raison qui le pousse à avancer. Elle était celle qui l'avait mis au monde et éduquer (avec son mari, certes), elle avait toujours été là pour lui, alors il ne lui viendrait même pas à l'esprit de haïr ceux dont elle faisait partie.

Par conséquent, il ne pouvait être en accord avec les idées du mage noir. Il ne voulait pas être le même genre d'homme que lui, sans doute traumatisé par quelque chose mais complètement infâme. Lui prendrait le pouvoir par des voies bien moins sanglantes et serait assez apprécié pour ne pas se retrouver avec une tripotée d'adversaires surentrainés au combat en face. Il pourrait monter son affaire en toute tranquillité et deviendrait le Maître du monde sans craindre de révolution. Qu'importe si ça signifiait jouer la comédie en public, après tout, n'était-ce pas là le lot de tout politicien ? Son projet en tête, il se laissait donc sept ans pour se créer des contacts utiles pour l'avenir et devenir assez fort pour très vite atteindre son but.

Ces sept ans, il les laissait avec bonté à Harry Potter et toute sa clique pour vaincre le Mal. Ils n'avaient cependant pas un jour de plus, sans quoi il devrait bousculer ses projets. Pendant ce temps, il ferait tout pour devenir imbattable et quand il serait surpuissant, il monterait à la tête du ministère, puis du continent américain, de l'Europe, de l'Asie et de l'Afrique. Dans cet ordre ou non.

La pensée que le Survivant contrecarre ses projets l'effleura bien un peu et il se promit de se mettre en bon terme avec pour éviter ça. Mieux valait ne pas avoir de héros contre soi, c'était réellement du plus mauvais effet. Surtout avec sa mauvaise habitude de survivre encore et toujours – quoique s'il était censé les débarrasser du Seigneur des Ténèbres comme tout le monde semblait le penser, l'habitude puisse être bonne.

Et comme il venait de résoudre un problème grâce à la question de la jolie rousse, il décréta qu'il se montrerait magnanime avec elle et l'épargnerait de ses envies mesquines. Il était important de commencer à faire les bons gestes tôt s'il voulait être un souverain pas trop contesté par la suite. Ce fut donc fier de cette décision qu'il se laissa couler sur la banquette et s'endormit sans même s'en rendre compte.


---------
« Oooooooh ! »

Le cri primaire et aigu de la cruche platine le réveilla en sursaut. Il se réinstalla rapidement, priant pour ne pas avoir les marques du rebord de fenêtre sur la joue, et se passa une main dans les cheveux pour réarranger la touffe noire et rouge indisciplinée qu'il avait sur la tête. Peine perdue, il le savait d'avance. Il finit donc par poser les yeux sur l'immense silhouette qui se dessinait au loin. Le château, enfin !

Seth sauta de son siège sans enthousiasme, mais avec énergie, puis donna un coup dans la cuirasse noire appuyée contre la paroi sous la vitre. Le clic qu'il attendait se fit entendre et il renversa le bagage sur le sol, poussant sans ménagement les pieds du châtain pour avoir la place d'y saisir sa robe de sorcier. Celle-ci dans les mains, il sortit sa baguette et murmura la formule que son frère lui avait enseigné. La valise se referma sans un bruit et se replaça comme elle était, cliquetant alors une seconde fois.

Prévoyant, il avait déjà mis les vêtements de base de sa tenue, s'épargnant un déshabillage en règle qui aurait pu choquer les demoiselles. A cette pensée, il songea tout de même que l'idée n'était peut-être pas si bonne, puisque le choc aurait éventuellement pu faire fuir la blondinette. Il s'abstint toutefois d'ôter ses vêtements et se contenta d'enfiler l'uniforme de l'école avant de se rasseoir.

---------
Enfin arrêtés ! Seth se redressa immédiatement, empoigna ses affaires (un fin cahier à la couverture en cuir noire) et ouvrit grand la porte du compartiment. Après une rapide vérification, il se décala et laissa passer la jeune rouquine, avant de lui emboiter le pas en claquant le battant de bois au nez de Barbie et de son Ken (et manque de chance pour eux, il lui semblait bien qu'ils se nommaient réellement comme ça). Comme la première jeune fille s'arrêta assez rapidement, semblant bloquée par la foule qui se massait à l'avant de leur voiture (la première du train, il l'avait choisi pour ne pas être ennuyé par les élèves en sortant), il la contourna et se fraya un chemin. Si elle avait deux sous d'intelligence, elle le suivrait de près pour profiter de l'espace qu'il créait.


----------
« Je ne monterai pas là-dedans ! »

Un roux de son âge venait de s'exclamer ainsi, pointant du doigt ce qui flottait sur l'eau. Le brun n'aimait pas les caprices, mais exceptionnellement, il devait bien admettre être totalement d'accord avec l'autre élève. Les embarcations semblaient si vieilles qu'il était étonnant de les voir flotter. Lui, cependant, ne comptait pas aller contre la volonté du grand garde-chasse. Il n'était pas assez fou pour abuser de sa patience, même si le voir en colère ne pourrait être aussi effrayant que faire face à sa mère furieuse. Elle était réellement terrifiante à ses heures. Ni son père, ni son frère – pourtant sorciers eux aussi, n'osaient aller contre la volonté de Katherine si elle était énervée et nul dans leur quartier ne s'y serait risqué. Elle était connue pour son caractère, mais peut-être était-ce simplement dû à la mauvaise isolation phonique de la maison.

« Je refuse !!! »

Le garçon s'était remis à crier, tandis que d'autres premières années grimpaient dans les barques. Ne les voyant pas couler à pic, le plus jeune des Tienyue rassembla tout son courage et monta à bord de l'un des petits bateaux. A quelques centimètres de lui, il aperçut la blonde et son ami faire de même et résista tant bien que mal à l'idée de retourner leur canot de bois. Il avait encore la migraine due à leur bavardage incessant...


----------
« Tienyue, Seth. »

Le susnommé se redressa imperceptiblement et s'avança sans crainte jusqu'au tabouret, sa silhouette fine invisible aux deux tables les plus lointaines. Il marqua une légère pause en levant les yeux sur le chapeau magique miteux, mais son aspect ancien mis à part, il n'avait pas l'air trop... sale. Du moins, il l'était moins que l'appartement de sa tante Anna, alors ça allait. Et sans plus attendre, il s'assit sur le petit meuble de bois, jetant un dernier coup d'œil à son frère avant que le couvre-chef ne lui cache les yeux.

Seymour paierait pour ses cheveux. Il souffrirait même et tous ses amis n'y changeraient rien ! Rirait bien qui rirait le dernier quand l'aîné viendrait avec des nattes rose fluo en guise de chevelure ! Il allait lui prouver, à lui et à tous ses crétins de copains qu'on ne se fichait pas de Seth Tienyue comme ça ! Il leur en ferait baver, les ferait s'agenouiller pour demander grâce ! Et quand tout son pouvoir et toute sa force serait enfin reconnue du grand public, il se souviendrait peut-être qu'il n'avait qu'un frère et qu'au fond, vraiment au fond, il l'aimait... bien.

Rasséréné à cette idée, le petit brun s'autorisa un léger sourire mi-amusé, mi-conspirateur, oubliant que le Choixpeau essayait au même instant de le placer...


Dernière édition par Seth Tienyue le Ven 12 Déc - 18:28:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
  • Invité
  • Invité
MessageSujet: Re: Seth Tienyue (Serpentard)   Ven 12 Déc - 17:59:31

Hmmmm, du courage oui... De l'espièglerie également...


Une grande ambition...



Des plans d'envergure !





Pour toi, ce sera SERPENTARD !
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Miroir du Riséd :: Accueil :: Personnages :: Présentation des personnages :: Fiches Acceptées-